MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Faim selon les aliments ?

28 ans 5
Bonjour !
Je suis toute nouvelle, et après avoir épluché le forum et rassemblé le plus possible d'infos sur le sujet je me suis lancée... J'ai commencé une RA. J'ai  
le sentiment que c'est ce qu'il me faut, et qu'il n'y a que par cette voie que je peux espérer perdre durablement les 10 petits kilos que j'ai à perdre -si je dois les perdre. Sinon, j'aurais au moins adopté une relation saine face à la nourriture.
J'ai enfin pu mettre un nom sur le mal qui me hante depuis presque un an : l'hyperphagie. Ma relation à la nourriture, dès toute petite, à toujours été cahotique. J'aimerais retrouver une relation saine à la nourriture, puisque manger est un acte sain.
J'ai cependant quelques questions. Voilà comment s'est déroulée ma journée :
J'ai pris un petit déjeuner "classique" vers 9 heures et demi (un bol de céréales complètes au chocolat que j'adore, du lait bio écrémé -je préfère aussi- , une orange fraichement pressée), et je devais partir de chez moi à midi, pour les cours. Je n'avais pas encore faim, mais je savais que la prochaine fois où je pourrais manger serait à 17heures, en rentrant chez moi. Je me suis donc fait du riz et des légumes, pour pouvoir choisir après, et j'ai embarqué une pomme que j'ai mangé vers une heure, quand j'ai commencé à avoir faim. En rentrant chez moi, la faim qui m'avait tenaillée toute l'après-midi était dissipée, mais j'avais très envie de BEURRE (très bizarrement, je l'ai en horreur d'habitude, mais en écoutant ce que voulais mon corps, c'était du beurre!). J'ai donc réchauffé le riz que je m'étais préparé, que j'ai noyé dans du beurre. J'ai adoré (ça m'a surpris, vraiment). Après avoir finit mon riz, je ne me sentais pas totalement rassasiée et j'ai mangé 3 carrés de chocolat noir, et un verre de lait (comme pour le beurre, d'habitude sans rien ça ne passe pas). Après , ça allait. j'ai dîné vers 9heures ce soir, mais je n'ai pas choisit le menu : nouilles aux légumes. Les nouilles m'ont paru fades et j'ai cru être arrivée à un point de satiété, j'ai quand même finit mon assiette, satisfaite mais pas bourrée. Et là, une heure après mon repas, j'ai FAIM. Et j'ai envie d'une pomme. Rien d'autre ne m'attire, mais pourtant durant mon repas je ne ressentais plus du tout le goût de mes nouilles, j'ai même tenté un bout de gruyère que j'ai jeté (!) tellement je le trouvais fade. Serait-ce possible qu'ayant déjà consommé des féculents et des laitages, ils ne me fassent plus envie, mais que j'aie quand même faim pour une pomme ? Dois-je dans ce cas la manger ou est-ce de la faim psychologique (le fait de ne pas être bourrée en sortant de table, qui m'arrive peu souvent et me laisse sur ma "fin"...) ?
Désolée pour le pavé :oops: ...
S
40 ans Région parisienne 606
Hey, c'est plutôt pas mal ça, tu as l'air de réussir à interpréter les signaux que t'envoie ton corps.
Effectivement, s'il a eu sa dose de laitage ou autre, il peut encore avoir faim...et d'une pomme maintenant, tout simplement.

Tu commences, moi ça fait qqs temps déjà maintenant que j'essaye de m'écouter, de reconnaitre ma faim, ma satiété, et c'est un combat semé d'embuches, je ne te le cache pas...

Mais courage, continue, ne t'attarde pas sur ce que tu pourrais qualifier "d'échecs", parfois on mange trop, on se sent mal, on s'interroge, mais au bout, j'en suis sure, nous attend une vraie relation saine, enfin, avec la nourriture ;)
28 ans 5
Oui, effectivement. Aujourd'hui je suis allée à la fnac pour acheter le livre du Dr. Zematti, mais il n'y en avait plus :/
Je suis contente ; moi qui commandait toujours un énorme menu au japonais et qui avalait presque mes sushis, aujourd'hui je me suis contentée de 6 sushis (j'ai même donné ma salade, ma soupe et mon riz) que j'ai dégusté et... ils ne m'ont pas plus ! Je me suis rendue compte qu'à ce japonais, le poisson n'était pas terrible... constat que je n'avais jamais fait avant ! Dans l'après-midi, je me suis achetée un brownie - crème glacée - sauce chocolat car j'avais faim et j'en avais très envie, et bien, j'en ai mangé moins de la moitié et ait laissé pratiquement toute la glace que je trouvais "trop sucrée" et sans goût... Je ne me reconnais pas! Et là, je n'ai pas envie d'aller dévorer le pot de Nutella qui trône sur la table de la cuisine. Merci la R.A.
61 ans au bout du monde ! 1
bonjour,
je viens d'arriver par hasard sur ce site.
J'ai pris 30 kilos en 10 ans, suite au déclenchement à 42 ans d'une maladie génétique, l'intolérance au gluten. Tout cela, plus le stress d'un 2ème divorce, d'un relation difficile avec ce pervers narcissique qui s'en prend à notre fille commune, la perte de mon boulot, l'arrêt obligé du sport qui était mon oxygène, a fait qu'aujourd'hui je suis seule, avec un tas de problèmes en partie réglés mais pas totalement... `
Et des kilos qui se sont installés et me gênent au quotidien.

Je voulais donc en savoir plus sur la RA, ou rééducation alimentaire.
Quels en sont les principes ?
Où puis-je les trouver sur ce site ou ailleurs ?
Merci de vos réponses et bonne journée
47 ans 76 10598
Tu trouveras pleins de discussions au sujet de la RA dans la section qui lui est consacrée : c'est . ;)

Je t'invite également à parcourir le site du GROS.

Bonne lecture. ;)
B I U