MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Si vous deviez recommencer votre parcours scolaire .. ?

R
36 ans 15384
MissGwen a écrit:
Alors Carole-78 tu aurais pu faire des études de médecine car il n'y a pas du tout de maths en médecine!!! :lol:


Sérieux ?? :shock:
Moi  
qui justement m'était dit aussi que médecine ( pour devenir cardiologue ou psychiatre ) c'était mort a cause des maths :lol:
54 ans Nîmes (Gard) 147
Si je me souviens bien de ce que m'a soeur m'a dit(elle a fait médecine...elle était tellement passionnée qu'elle a tout plaqué à 24 ans pour s'exiler en Russie :mrgreen:), il y a des mathématiques en biostatistiques et un peu en physique. Mais il y a très peu de mathématiques en médecine.
101 ans Sur une comète 1981
mian a écrit:
Ellemir a écrit:
Sinon je mettrais une bombe dans me fac de japonais. Si si elle le mérite.


Quelle fac ? Moi, j'étais à Grenoble et mouais........


Une grande école parisienne célébre...
Ellemir a écrit:
mian a écrit:
Ellemir a écrit:
Sinon je mettrais une bombe dans me fac de japonais. Si si elle le mérite.


Quelle fac ? Moi, j'étais à Grenoble et mouais........


Une grande école parisienne célébre...


Si c'est celle à laquelle je pense on s'y est peut être croisées quand j'ai fait mon DU de Japonais :lol:

N'y mets pas de bombe tant que je n'ai pas récupéré mon diplôme steuplé!! [-o<
33 ans Alfortville 248
J'aimerais retourner au lycée avec toutes mes connaissances actuelles, histoire de briller un peu xD
Mais je ne pense pas que je changerais mon orientation, je me sens vraiment dans mon élément quand j'aide les enfants en difficulté.
35 ans 1433
Et oui les maths en médecine c'est un mythe!!
Quand j'ai commencé certaines facs faisaient des biostatistiques (pas la mienne par exemple) mais depuis 6 ans environ il n'y en a plus (du moins dans les facs de ma région)
Pour la physique ce n'est pas de la physique comme au lycée : il y a de l'optique, de la médecine nucléaire.. mais ca ne sert qu'à passer la première année après on en refait plus
On fait essentiellement des matières médicales et franchement à quoi nous serviraient les maths?
36 ans Paris 2114
Ayorana a écrit:
Ellemir a écrit:
mian a écrit:
Ellemir a écrit:
Sinon je mettrais une bombe dans me fac de japonais. Si si elle le mérite.


Quelle fac ? Moi, j'étais à Grenoble et mouais........


Une grande école parisienne célébre...


Si c'est celle à laquelle je pense on s'y est peut être croisées quand j'ai fait mon DU de Japonais :lol:

N'y mets pas de bombe tant que je n'ai pas récupéré mon diplôme steuplé!! [-o<


Pour les langues, j'ai l'impression qu'il n'y a que LEA qui vaille le coup (après ça dépend de son projet !)
40 ans 323
MissGwen a écrit:

On fait essentiellement des matières médicales et franchement à quoi nous serviraient les maths?


Ben déjà à savoir compter, ça éviterait peut être que certain professionnels du corps médical confondent ml et cl quand ils font les ordonnances (avec toutes les csquences que ça a impliqué ces derniers temps pour les malades..) ;)

Non plus généralement, les maths ça sert surtout à former l'esprit à une manière de penser, de raisonner, à acquérier de la logique. Il n'y a rien de plus parfait et de plus exigeant que la démonstration mathématiques..

Moi qui ai fait des études de droit, je suis persuadée qu'être "bonne en maths" m'a servi, ou du moins le fait de maîtriser la logique mathématiques.
32 ans Pas-De-Calais (62) 359
Déjà je ne serais pas allée dans le lycée dans lequel où j'ai été :roll:
Donc dans cet autre lycée j'aurais pris comme option HIDA ou Arts Plastiques, et puis une troisième langue..
Ensuite j'aurais accepté d'aller en 1ère L malgré le nombre de p*ufs que y'aurait pu avoir :lol:
Ensuite je pnse que je serais partie en école d'arts, mais bon ça ne m'aurait pas empêché de tenter une autre école par la suite qui sait.
C
110 ans 438
Je changerai rien de ma scolarité obligatoire, j'étais une bonne élève quoiqu'un peu trop perfectionniste...

Par contre pour le supérieur, je crois que j'aurais mieux fait de ne pas écouter mon père qui me disait que une fac d'histoire c'était fait pour moi...J'aurais du choisir mon rêve la philo...Ou alors j'aurais aimé savoir plus ce qu'était le droit, j'aurais directement commencé par ça au lieu de perdre 2 ans...

Mais au final même si j'ai pris des chemins de traverse, j'ai trouvé ma spécialité qui me convient, même si je gagnerai certainement pas des 1000 et des 100, c'est une passion et ça, ça vaut tout...

Mais mon cursus est loin d'être fini, j'espère donc pouvoir faire mon doctorat en criminologie d'ici 1 an et demi et à ce moment là, je pourrai ne rien regretter...
40 ans Nantes 500
Si je pouvais recommencer, je me bousterais en me disant que ma situation pourrait être pire... Et je bosserais à l'école au lieu de faire le pitre !

Après un bac général, un parcours en histoire de l'art ou aux beaux arts ça m'aurait plu !
Je pourrais ainsi donner des cours de dessin et vivre de mon art à côté...
J'avoue que ça, c'est vraiment le grand regret de ma vie !
Car à 30 ans, même si on peut reprendre des formations ou des études, on ne vit pas d'amour et d'eau fraiche... Donc c'est plus vraiment possible ! :roll:
35 ans 1433
tanalie a écrit:
MissGwen a écrit:

On fait essentiellement des matières médicales et franchement à quoi nous serviraient les maths?


Ben déjà à savoir compter, ça éviterait peut être que certain professionnels du corps médical confondent ml et cl quand ils font les ordonnances (avec toutes les csquences que ça a impliqué ces derniers temps pour les malades..) ;)

Non plus généralement, les maths ça sert surtout à former l'esprit à une manière de penser, de raisonner, à acquérier de la logique. Il n'y a rien de plus parfait et de plus exigeant que la démonstration mathématiques..

Moi qui ai fait des études de droit, je suis persuadée qu'être "bonne en maths" m'a servi, ou du moins le fait de maîtriser la logique mathématiques.



Euh je pense que tu as oublié qu'avant de faire médecine on est allé à l'école!! Et je ne crois pas m'avancer en disant que 99.999% des médecins ont un bac S donc bon je crois qu'on sait à peu près compter :lol:
31 ans Alpes-Maritimes 421
Moi si je devais recommencer je crois que je n'aurais pas continuer dans le général au lycée, j'en ai voulu à mon père quand je suis rentrée lui annoncer toute contente que j'avais mon bac et que tout ce qu'il a trouvé à dire c'est "Et alors le bac ça sert à rien"... J'avais perdu ma mère un mois plus tôt et je me suis accrochée comme une dingue pour y arriver alors j'attendais au moins un petit "C'est bien" :roll: Mais finalement ça me tort un peu la bouche de l'admettre mais sur ce coup là il avait raison :?

Ca fait deux ans que je galère, aucun BTS ne veut me prendre j'ai pas le niveau et la fac je m'en sors pas...Si j'avais la possibilité de changer je me serais tournée après le collège vers un CAP ou un BEP... Plutôt que de m'acharner en général alors que ce n'était pas pour moi. Parce que aujourd'hui je suis un petit peu dans la m**de :?
40 ans 323
MissGwen a écrit:
tanalie a écrit:
MissGwen a écrit:

On fait essentiellement des matières médicales et franchement à quoi nous serviraient les maths?


Ben déjà à savoir compter, ça éviterait peut être que certain professionnels du corps médical confondent ml et cl quand ils font les ordonnances (avec toutes les csquences que ça a impliqué ces derniers temps pour les malades..) ;)

Non plus généralement, les maths ça sert surtout à former l'esprit à une manière de penser, de raisonner, à acquérier de la logique. Il n'y a rien de plus parfait et de plus exigeant que la démonstration mathématiques..

Moi qui ai fait des études de droit, je suis persuadée qu'être "bonne en maths" m'a servi, ou du moins le fait de maîtriser la logique mathématiques.



Euh je pense que tu as oublié qu'avant de faire médecine on est allé à l'école!! Et je ne crois pas m'avancer en disant que 99.999% des médecins ont un bac S donc bon je crois qu'on sait à peu près compter :lol:


Comme quoi tu me rejoins, si 99,99% des médecins ont fait un bac S c'est bien que les maths ça sert pas mal, en tout cas en ce que ça forme l'esprit scientifique dont a besoin le médecin ;)

Clairement un "non matheux" va galérer en médecine même s'il n'y a plus de maths pendant les études, ça prouve bien qqchose..

Et ma 1ère remarque sur le fait de savoir compter était une plaisanterie, d'où le smiley ;).
35 ans 1433
Mais bien sur que c'était un smiley c'est bien pour ca que j'ai mis un :lol: !!

Alors pour l'esprit matheux je suis bien d'accord avec toi : cela permet d'aquerir une vraie rigueur et une vision synthétique des choses (enfin je trouve). C'est bien connu que les littéraires ont plus la tête dans les nuages :D
B I U


Discussions liées