MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

La relation amoureuse et lâcher prise dans les sentiments

38 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Coucou !

Et oui c'est moi ! Ahahahaha, ça vous manquait hein dites ?! lol

Ben voilà, ça cogite encore dans ma tête. Pourquoi changer une équipe qui gagne hein ? lol

Je  
suis avec quelqu'un depuis quelques jours. Un homme que je connais depuis deux ans et demi, qui fait parti de mon groupe d'amis mais que j'ai dû voir à peine 10 fois. Bref, un rapprochement s'est fait et je suis avec.
Lui est complètement accro, je correspond à ce qu'il attendait etc.

De mon côté, je pense être amoureuse également. Il m'apporte ce qu'un homme ne m'a jamais apporté. Mais voilà, pas moyen de profiter, j'ai failli m'ouvrir au début mais la porte s'est refermée et je repars dans mes cogitations ...

Alors, je ne viens pas chercher des reproches du genre "ça fait des années que ça dure, tu le sais et tu fais quoi pour arranger les choses ?!" Ben j'ai vu plusieurs psy, j'en vois une qui est pas mal depuis quelques mois. Je pars dans des introspections depuis quelques mois et je viens de piger un truc : J'intellectualise tout et veut tout rationaliser. Or, comment rationaliser un sentiment ? C'est pas possible !
J'ai l'impression que j'ai ce besoin permanent de mettre des mots sur tout et que si je n'y arrive pas, ben ça me perturbe et déstabilise complet ... Et du coup, je bloque les sentiments positifs et je me renferme ...
Et je crois que c'est ce qu'il se passe en ce moment.

Je suis incapable de lâcher prise en règle générale en fait : à titre d'exemple, je refuse de me prendre une cuite (j'ai jamais été bourrée) ou de fumer un joint pour ça : parce que je ne veux pas perdre le contrôle. Et je pense que pour l'amour, c'est la même chose ....
Les sentiments sont l'apogée du lâcher prise et je m'y refuse. Voilà pourquoi je doute tant quand je suis avec quelqu'un : parce que je cherche à contrôler quelque chose qui par définition ne l'est pas ...

Pourquoi je ne lâche pas prise ? Ca c'est une autre question. A aborder avec ma psy la semaine prochaine.

Je ne sais pas trop pourquoi je viens vous en parler. Peut-être pour avoir des conseils, des questions qui pourraient à répondre aux miennes.

Bref, help, encore une fois :?

Merci d'avance !
V
103 ans 5489
_Mumu_ ? Je peux te dire quelque chose ? :P

Et si tu arrêtais tout simplement de te poser des questions et que tu prenais l'instant présent comme il arrive ? :lol:
Je sais, c'est plus facile a dire qu'à faire :mrgreen:
Mais commence petit a petit ! Lâche toi doucement, d'abord entre amis puis petit a petit un peu plus et au final lâche toi totalement en amour :)
41 ans 04 5576
arf...

je ne sais pas mais si on te donne la réponse, pense à venir me le dire, hein ;)

:kiss:
49 ans strasbourg 6049
quand on veut pas perdre le controle on ne peut pas se lâcher. je sais ce que je dis hein je suis une pro du controle :D le seul soucis c'est qu'en amour ca marche pas comme ca.

bien sur on peut garder un minimum de controle mais plus tu le gardes moins ca se voit que t'es bien avec la personne et parfois elle te le reproche. c'est aussi difficile du coup de se laisser porter.

quoi faire? rien faut attendre. et essayer de se laisser faire. pas facile certes mais possible. bien sur on peut être déçue... mais bon faut l'accepter.
38 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Vinzent, comme le dis louis_cyfer, c'est pas facile !Je suis content e de voir que tu me comprends d'ailleurs louis_cyfer ! Je sais pas si tu veux/peux m'en dire plus ou si tu préfères le faire en privé mais du coup, intérieurement, ça se passe comment pour toi ?


Toad, si je trouve, promis je te le dis !
110 ans 2475
Ravie de te revoir Mumu...

Je comprends complètement que tu n'aies pas envie de te lâcher pour ne pas perdre le contrôle.

Peut-être que tu devrais expliquer à ton copain tout ce que tu as écrit ici (à moins qu'il ne le sache déjà).

Parce que le hic c'est qu'on peut vite passer pour la nana limite "sans coeur", alors que c'est pas ça du tout...

Et comme je dis toujours : un jour à la fois.
39 ans 4079
La vraie question plutôt c'est : Qu'est ce que tu redoute si tu lâche prise ?
38 ans On my black cloud in a white heaven 7469
Ossiane, j'en parle très souvent avec lui. C'est quelqu'un de très patient, ouvert et prévenant. J'apprécie ça chez lui, je peux lui parler de tout. Il connaît donc mes problèmes d'âme torturée.


Ohio, effectivement c'est une bonne question à laquelle je suis incapable de répondre. Pourtant, il faudrait ...
39 ans 4079
_Mumu_ a écrit:
Ohio, effectivement c'est une bonne question à laquelle je suis incapable de répondre. Pourtant, il faudrait ...


Ben oui, c'est le commencement même.

:)
34 ans 4879
AAAh mumu tu fais mon travail psy a ma place...merci d'avoir fait la démarche pour moi je viens de comprendre un gros problême que j'ai dans mes couples...mais encore une fois j'hallucine sur la façon dont on se ressemble (le coup du lacher prise, l'alcool, le joint ets...)
Bref je vais pas pouvoir t'aider mais je me dis qu'ou on en est on pourrait carrément la faire ensemble notre thérapie ptdrr...j'ai rarement vu quelqu'un qui me ressemble autant et à qui je ressemble autant psychologiquement...
34 ans Loos (59) 83
Pourquoi ne te donnerais tu pas de petites épreuves ? Ce que je veux dire par là c'est que tu as l'air de savoir les moment où cette rationalisation arrive. Et il y a des situations certainement plus simple que d'autre. Alors je n'ai pas d'exemple en particulier mais c'est petit à petit que l'oiseau fait son nid ^^
43 ans 4830
_Mumu_ a écrit:
Et oui c'est moi ! Ahahahaha, ça vous manquait hein dites ?! lol


première chose, je vais répondre à la question la plus facile de ton topic..; oui ça me manquait, personnellement. ;)

maintenant que ça c'est fait, je suis contente de voir que tu sors petit à petit la tête de l'eau.
je ne suis pas psy (heureusement pour ceux qui en ont besoin, parce que je serais très mauvaise je crois.. vu mon sale caractère), mais ce que je ressors de ton post (enfin pas que de celui là en fait), c'est cette histoire de contrôle. pourquoi tu as tellement peur de perdre ce fameux contrôle?

déjà, ce n'est pas parce qu'on exprime des sentiments qu'on perd le contrôle pour autant. c'est simplement, qu'on fait assez confiance à l'autre pour se découvrir devant lui sans fard, sans faux-semblant. donc, si je suis ce raisonnement, ce dont tu as peur, c'est d'être toi-même devant lui et les autreS.. par peur d'être jugée? tu penses ne pas être assez bien ou assez aimée pour ce que tu es au fond de toi? tu as bien tort, mumu.

parce que finalement, c'est bien ce que tu fais, sur vlr: tu te dévoiles, tu exprimes tout ce qui te passes par la tête et te tracasses, et pourtant tu vois bien que personne ici ne te rejettes pour autant... au contraire, on t'apprécie (entre autres) pour ça aussi. c'est ce qui fait de toi une personne unique, à part dans l'océan de personnes qui fait ce forum, et dans l'océan de personnes de ton entourage...à trop vouloir perdre les autres, tu vas finir par te perdre toi-même.. et ça serait tellement dommage!!

enfin, je ne sais pas si c'est cohérent ce que je raconte, mais franchement, envoies donc bouler ce contrôle de m... fais donc ce que tu as envie, dis ce que tu as envie de dire au moment ou tu le penses, aimes, et fais toi aimer comme tu le mérites, pleures parce que tu t'es trompée.. mais vis quoi!
R
36 ans 15384
louis_cyfer a écrit:
quand on veut pas perdre le controle on ne peut pas se lâcher. je sais ce que je dis hein je suis une pro du controle :D le seul soucis c'est qu'en amour ca marche pas comme ca.


+1
En amour,quoi qu'il arrive,on ne controle jamais rien,même avec tous les efforts du Monde .. Et ca,il faut l'accepter ;)
49 ans strasbourg 6049
_Mumu_ a écrit:
Vinzent, comme le dis louis_cyfer, c'est pas facile !Je suis content e de voir que tu me comprends d'ailleurs louis_cyfer ! Je sais pas si tu veux/peux m'en dire plus ou si tu préfères le faire en privé mais du coup, intérieurement, ça se passe comment pour toi ?


Toad, si je trouve, promis je te le dis !


bon je vais essayer d'être claire. ca me pose pas de soucis de parler de ca en fait. donc... en gros tu as un sentiment qui est là et qui te dit "alarrrrmmaaaaaaaaaaaaaaaaa" "achtung achtung perte de controle en vue, veuillez vous recentrer pour éviter de laisser la faille visible devenir une blessure intemporelle".

oué mais non. en fait selon moi y'a deux cas de figure (parce que ca m'est arrivé genre plusieurs fois et que ca a pas été pareil). au début je flippais, mais je flippais. genre je vais le perdre, il va me tromper, je serais plus jamais "entière" (comprendre mon coeur sera brisé irrémédiablement), etc etc... résultat : crises d'angoisse, crises à monsieur, mauvaise humeur, insomnies bref. la totale et pas dans le bon sens.

après effectivement ca m'a blessée. alors quoi? bon il y a des trucs qui sont pas passés, des séquelles quoi. ca donne de l'angoisse (encore) et de plus en plus la peur de se lâcher, de donner aux autres les armes pour se faire torpiller. bon. monsieur suivant que j'ai purement et simplement atomisé. c'est moi qui lui aie fait ce que je ne voulais aps qu'on me fasse. pourquoi? je suis mauvaise c'est sur. mais en fait non. réaction à quelque chose de trop différent et de trop controlé cette fois. damned encore raté.

bon la suite... en l'occurence je suis tombée sur un monsieur radicalement différent. quelqu'un de gentil, pas chiant, pas jaloux, pas humiliant, etc... hum. alors là par contre le parcours est douloureux et il change. d'abord j'ai freiné des 4 fers et plutôt deux fois qu'une. je ne voulais pas du tout lui laisser la moindre place autre que mon amant dans ma vie. ca suffit non on va pas le laisser entrer là??? il a insisté. avec gentillesse et humour. bon... admettons. je me suis dit : hum, c'est pas pareil que les autres fois, j'ai l'air accro mais... moins. en fait non. j'étais sereine vis à vis de ca et je m'en suis mm pas rendue compte. j'ia remarqué le jour où mon meilleur pote a dit à kk1 qui demandait ce que j'avais à être cool : "ben elle est juste heureuse c tout".
ah merde je me suis fait eu!!!!! donc ca m'a fait étrange, je ne suis plus aussi torturée, je me rends compte que j'arrive à lui faire confiance (impensable il y a seulement 3/4 ans), j'arrive à montrer mes sentiments parfois (ah oui je suis toujours encore agressive quand on arrive à m'atteindre mais j'y travaille :) et il me le fait remarquer sans m'engueuler), j'arrive mm à parler sans rien omettre... ca ct pas trop trop possible non plus, je suis du genre à subtiliser. je dis mais pas en disant "je", j'essaye de rester évasive sur ma personne surtout quand je suis en colère (le psy disait que ct de la pudeur ou de la peur de se faire voir comme kk1 de vaniteux ou orgueilleux).

en fait ce qui fait mal s'atténue. ca glisse... ca stresse toujours ca revient, ca pique, mais il arrive à calmer, panser ou mm complètement le faire occulter. parfois je me dis que c pas normal que j'arrive à "anesthésier" ca comme ca. mais en fait je pense que si, je pense (j'espère avoir raison) que c'est ca avoir confiance en kk1, on lui montre, on lui donne et lui il aide parfois guide ou soutien ou remets sur les rails... hum pourvu que ca dure.
A
37 ans Nice 21965
alors la le coup de la perte de controle je connais bien, j'ai bu et du coup fait et dis des choses etranges, j'ai meme eu le trou noir d'une soirée (heureusement c'etait chez did) donc apres ca pour moi l'alcool fini
j'essaie aussi d'avoir le controle dans ma relation car je me suis bien ramassé la tronche avec mon ex car je lui "laissé" du lest donc maintenant je controle au max et ca tombe bien car monsieur me laisse faire et ca l'arrange en plus
maintenant faut savoir doser parce qu'il y a controle genre je m'occupe des papiers ect... et controle : tu dois me rendre des comptes sur tout, tu fais que si je t'autorise ect... (surtout que la plupart du temps ca vient d'un manque de confiance en soi et donc de l'autre)
faut voir à partir de quand ou de quoi tu as ce besoin de controle et tenter de lacher du lest petit a petit mais je pense que ce monsieur serait la bonne personne comme il te connais deja et sais comment tu fonctionnes
B I U