MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Rondeur et Solitude

N
43 ans Vosges 3
Leez a écrit:
plus j'arpente le forum et plus je découvre, avec soulagement et aussi une certaine "tristesse", que beaucoup ont pu trouvé leur moitié.
Hélas, ce n'est sans doute  
pas encore mon heure et voila de puis très (bon ok j'avoue :roll: ... trèèèèèèèèèèèèèès) longtemps que je n'ai pas eu d'hommes dans ma vie.
Je n'ai pas particulierement le besoin d'avoir des relations d'un soir, préférant me construire que profiter d'un bout de viande passagé (meuh non c'est pas cru :D) . J'ai laissé passé plusieurs occasions de la sorte sans jamais les regretter.

Je suppose (et quelques parts j'avoue que j'espère un peu pour me conforter dans une méditation tout à fait et purement égoiste je vous rassure lol) que je ne suis pas la seule célibataire de VLR.
Comment faite vous fasse à la sexualité dans votre "célibat"?



Bonjour,
Je suis comme toi je préfère ne pas avoir de rlation d'un soir car je n'ai pas envie d'être juste une fille pour passer l'envie. J'ai eu quelques histoires courtes et après réflexion, je pense qu'ils se sont un peu beaucoup foutu de moi et je regrette....
Aujourd'hui ça me fait mal... et j'assume encore moins mes rondeurs.
bones1981 a écrit:
Leez a écrit:

Comment faite vous fasse à la sexualité dans votre "célibat"?


Bah comme on a dit hier soir, je fais de la pornographie zoophile :p

Plus sérieusement je suis dans le même cas que toi, et je laisse passer des opportunités de sortie parce que j'ai envie d'une vraie relation, pas juste d'un coup d'un soir, mais des fois c'est dur et j'aimerais bien avoir qqu'un à aimer.




rien de plus dur que la solitude, je suis assez passée par là, et même avec des enfants, cela ne la comble pas....on a tous besoin d'avoir quelqu'un à aimer,avec qui partager autre chose qu'une aventure sans lendemain....j'en été presqu'arrivée à accepter ce genre de relation.....quand j'ai répondu à une annonce sur un site concurrent(la premiere fois que je prenais ce genre d'iniative :oops: ).....je lui ai même laissé mon tel, sans grand espoir car cette annonce datée, et ho surprise, j'ai été contactée le soir même....je devais sortir en boite avec des ami(ies) donc j'ai écourté cette conversation mais je lui ai promis de le rappeller dès mon retour, comme il me le demandais....à 4h du mat, nous avons discutés longuement et nous nous sommes donnés rdv pour l'après midi même.....depuis on ne s'est plus quitté....et cela fait 9 mois depuis hier que nous vivons ensemble....comme quoi, le père noel, faut y croire de temps en temps, avec modération bien sur.... ;)
S
40 ans 985
Je suis dans le même cas que toi Leez, je me dis que mon corps est un frein à toute vie sentimentale... Bien sûr des coups d'un soir je peux en trouver mais j'ai d'autres aspirations!

Ce qui me manque le plus, c'est de pouvoir le regarder dormir le matin et de me blottir dans ses bras me sentant ainsi toute petite... encore ce matin, ça m'en a fait un pincement au coeur tiens...

Tout comme toi, je suis assez "difficile" et pas sur le physique, mais sur la façon d'être, la caractère, et je t'avoue que ça n'aide pas du tout!

Parfois je me dis (en fait tout le temps) que c'est peine perdue, et que c'est trop tard de toutes façons, parce que les mecs de mon âge ils sont tous pris, et que la concurrence des petites jeunettes de 20 ans arrive sur le marché, et c'est très dur de lutter, trop d'ailleurs...

Le truc que je fais pour oublier ça n'est pas de boire (rire) mais de me noyer sous le boulot, c'est la seule chose qui m'aide à tenir et qui me valorise un peu vis à vis de la société (au moins là j'ai ma place!)

Je suis de tout coeur avec toi Leez.

Amicalement

Suldrun
J
35 ans Montpellier 253
Hey!
Je suis aussi très compléxée par mon physique. Et plus ça va, plus ça s'empire. Maintenant je n'arrive même plus à manger devant quelqu'un qui ne fait pas parti de ma famille. J'ai l'impression d'être un porc qui se gave.
J'ai du mal à croire les garçons qui disent que les rondes c'est chouette.
Dans ma classe, cette année, quand j'entendais les comptes rendu de repas de classe on ne parlait que de boudins ridicules ou de canon super minces. D'accord, c'était une classe de scientifiques aculturés standard mais quand même!
Ce que j'aimerais c'est rencontrer quelqu'un qui aurait les même complexes que moi et qu'on pourrait surmonter à deux.
Mais bon, ça ne sera pas pour l'année prochaine, je commence des études de médecine et pendant un an ça va être pire qu'au monastère : étude et prière pour avoir mon concours!
Cette pensée est archi déprimente parce que plus le temps passe et plus on perd la faculté d'avoir des contacts sociaux. Moi, ça fait 1 an et demi que je m'éloigne doucement du monde réel et je me demande vraiment si je serais encore capable de communiquer normalement l'année prochaine. Dès que je peux parler, je suis saisi d'une telle diarée verbale par manque d'occasion que je fais peur aux gens....
C'est l'impasse totale.
Si quelqu'un a des solutions, ça m'interresserai vraiment!
627
Janis a écrit:
Hey!
Cette pensée est archi déprimente parce que plus le temps passe et plus on perd la faculté d'avoir des contacts sociaux. Moi, ça fait 1 an et demi que je m'éloigne doucement du monde réel et je me demande vraiment si je serais encore capable de communiquer normalement l'année prochaine. Dès que je peux parler, je suis saisi d'une telle diarée verbale par manque d'occasion que je fais peur aux gens....
C'est l'impasse totale.
Si quelqu'un a des solutions, ça m'interresserai vraiment!


Arf tu viens de résumer pas mal de choses qui me touchent aussi :( Là je suis tellement coupé du monde que les gens que je connais viennent me voir pour me demander conseil (sur tous les sujets à croire que je suis une encyclopédie vivante) mais ne me considèrent plus comme un des leurs... Et dès que je commence à rencontrer quelqu'un à qui parler, je m'effondre et fait fuir cette personne ... Comme quoi je n'ai probablement plus la capacité d'avoir des contacts sociaux normaux.
M
45 ans 1869
bones1981 a écrit:
Janis a écrit:
Hey!
Cette pensée est archi déprimente parce que plus le temps passe et plus on perd la faculté d'avoir des contacts sociaux. Moi, ça fait 1 an et demi que je m'éloigne doucement du monde réel et je me demande vraiment si je serais encore capable de communiquer normalement l'année prochaine. Dès que je peux parler, je suis saisi d'une telle diarée verbale par manque d'occasion que je fais peur aux gens....
C'est l'impasse totale.
Si quelqu'un a des solutions, ça m'interresserai vraiment!


Arf tu viens de résumer pas mal de choses qui me touchent aussi :( Là je suis tellement coupé du monde que les gens que je connais viennent me voir pour me demander conseil (sur tous les sujets à croire que je suis une encyclopédie vivante) mais ne me considèrent plus comme un des leurs... Et dès que je commence à rencontrer quelqu'un à qui parler, je m'effondre et fait fuir cette personne ... Comme quoi je n'ai probablement plus la capacité d'avoir des contacts sociaux normaux.
Si je puis me permettre d'essayer de vous remonter un peu le moral,
tout cela n'a rien d'irréversible.
Ça peut même rechanger assez rapidement, parce que quand on commence à se sentir mieux, la confiance revient regonfler la confiance...

Trouvez-vous une activité qui vous plait et qui vous fait rencontrer des gens (tango, théâtre, atelier d'écriture, club de randonnées, parti politique, chorale, cours de langue, céramique, ...peu importe à condition que ça vous plaise et que ça se fasse avec d'autres personne (et que ça soit mixte de préférence)
J
35 ans Montpellier 253
Mais je fais du théâtre! Ca fait même plusieurs année!
J'aime vraiment profédement cette activité mais je ne vois pas en quoi ça aide.
S'exprimer sur une scène j'y arrive sans difficulté, j'arrive à faire mienne les paroles que je prononce. Mais dans la vie, c'est une autre histoire!
627
Bah j'ai essayé le parti politique mais ce sont tous des têtes à claque qui se prennent branlée sur branlée en se tappant dans le dos en se jugeant tellement supérieur... grrr

Le reste ben sur Avignon même les assocs sont super fermées :( c'est très dur
M
45 ans 1869
Janis a écrit:
Mais je fais du théâtre! Ca fait même plusieurs année!
J'aime vraiment profédement cette activité mais je ne vois pas en quoi ça aide.
S'exprimer sur une scène j'y arrive sans difficulté, j'arrive à faire mienne les paroles que je prononce. Mais dans la vie, c'est une autre histoire!
je pensais plus à la "vie sociale" que créent ces activités : le théâtre, tu n'en fais pas seule -> les gens avec qui tu en fais peuvent devenir des amis, te faire rencontrer d'autres personnes etc...
40 ans 109
"plus le temps passe et plus on perd la faculté d'avoir des contacts sociaux. Moi, ça fait 1 an et demi que je m'éloigne doucement du monde réel et je me demande vraiment si je serais encore capable de communiquer normalement l'année prochaine."

je te comprends. j'ai vécu ça pendant ma première année de fac... et puis parfois, tu rencontres des personnes géniales, qui malgré ton air asocial lutte contre toi pour pouvoir te connaître et être ton ami. j'avoue qu'à ce moment là, ça fait un bien fou... de se dire que des gens puissent t'apprécier malgré les barrières psychologiques (fondées ou non) que l'on s'est construit.

Parfois, on se coupe tellement du monde réel qu'on ne se rend pas compte que l'on fait peur à des personnes qui étaient désireuses de nous connaître. je parle d'experience. plusieurs fois des personnes m'ont dit qu'elles étaient déçues de ne pas m'avoir connu avant, mais qu'elles avaient l'impression que j'étais dans une tour d'ivoire...

je te dis ça, mais ma première année de fac est loin derrière moi, et je continue ce petit jeu... le fait d'être parfois rejeté du fait de notre poids nous amène à couper court à toutes possibilités de contacts sociaux de peur d'être encore plus rejeté... on devient très pessimiste quant à l'aptitude des autres à nous accepter tel que nous sommes. nous sommes quelque peu désenchantés.
il n'y a pas longtemps, je me suis engueulé avec un ami à ce sujet parce que j'ai fait figure d'asocial dans une fête.. et il m'a dit que si moi-même je ne croyais pas en moi, il était impossible pour les autres de le faire, surtout pour ceux qui ne me connaissaient pas comme lui. qu'il fallait donner une chance aux autres...et je crois qu'il n'a pas tort sur ce point...

voilà en espérant avoir apporter une pierre à l'édifice

bizzzzzzzzzz
54 ans Paris 136
Dimanches difficiles,

les dimanche je commence à peter un cable sérieusement, surtout en hiver

je vis seule, ma famille ou le peu qui m'en reste vit loin et c'est tjs moi qui leur rend visite, ils ne viennent jamais (quoique, là, après 10 ans, il paraît qu'ils vont venir)

ma dernière relation avec un homme date d'il y a 1 an et demie, j'ai 40 ans et pas d'enfants...

Des copines, oui, quelques unes ont déménagé d'autres font leur vie avec des bébés et ont moins de temps

côté boulot le stress total depuis 1 an et demie en plus, ambiance malsaine - encore heureux là je me rends compte et passe des entretiens ailleurs -
grr je vide un peu mon sac là mais je tourne en rond ce soir...

les sites de rencontre j'y vais bcp de messieurs intéressés par histoires de fesses... qqes amis encore heureux ouf

(j'essaie tjs de me remonter le moral moi meme)

ma mère me disait, quand j'étais petite, tu es grosse, tu ne trouveras jamais un homme... self fulfilling prophecy me dit ma psy...

une de ces soirées ou j'en ai très marre, de la solitude, vu des photos de vacances suis la plus grosse, pas envie de voir ce corps qui a récemment grossi sous le stress... je fais des choses oui, pour m'en sortir, un accident récent m'a immobilisé pendant plus d'un mois, ça n'arrange rien...

le fond du puits

je suis heureuse de lire que bcp de femmes rondes vivent une vie amoureuse heureuse...
je me dis, ce n'est pas pour moi... je suis froide avec les gens, j'ai peur, ne suis pas moi meme les mauvais jours.

brrr
une vraie gamine là
mais voilà c'est comme je ressens les choses ce soir.
Marre.
Le temps passe en plus.
bisous à toutes et tous et sorry pour ce constat un peu égoiste.
33
Il y a un site appelé Rondeurs et Solitude
52 ans nancy 31
il est clair que tout etre humain a besoin de tendresse mais aussi d'en donner


je ne parle pas de cet amour que l'on prodigue a nos tetes blondes ,a notre famille ou a nos animaux

pour ma part mon physique n'a rien d'un top model pour moi des kilos en trop degarni ""la tete de vainqueur"" pdtr
mais bon je pali tout ca avec de l'humour et de la gentillesse

je suis sortie avec des femmes magnifique avec des rondes de toutes taille et avec des f moins belle a mes critéres

j'ai toujours appreciées les rondes car toujours naturelle,saine,et pas névrosées

certes certaines complexées par leur corps """"qui ne l'ai pas """
on trouveras toujour a redire sur un default
acceptoi et surtout accepte le contact des autres bien sur en etant seraine et attentive et mords la vie a pleine dents

moi aussi je suis en periode celibat,je voudrais qu ca se termine ,mais je sais que la roue tourne et que je trouverais ma douce et tendre moitiée
laisser au temps le temps
54 ans Paris 136
Mex a écrit:
Il y a un site appelé Rondeurs et Solitude


Suis allée voir.
Bien qu'un tel site existe, quoique si j'avais été concepteur du site je l'aurais appelé un peu autrement, j'aurais essayé d'ajouter un côté plus fun au titre.

Le site est techniquement en état de fonctionnement, fonctionnalités réduites
(pas de déconnexion possible que j'aurais vue)

On peut rechercher amitiés et contacts amour.

Il y a - sans surprise - ceux qui assimilent rondeur et forte poitrine.
Les annonces d'hommes mariés qui soulignent le côté - je ne sais pas , ça sent un peu la 'facilité' de dire oui.. je sais pas..

Puis ce que je suppose être des canditatures pour mariage blancs qu'on trouve sur n'importe quel site, qqes annonces gay.

La plupart des annonces consiste en une phrase.

Donc en somme un petit site sympa qui mériterait un peu plus de publicité , (un changement de titre impératif ;)) et juste un peu plus de monde.

Merci pour le lien.
43 ans colmar 41
je viens laisser un petit message car en fait je suis dans la meme situation....je ne m'accepte pas a cause de mes rondeurs et j'ai l'impression que personne ne peut m'aimer comme ca....donc lorsque j'ai un coup de coeur pour quelqu'un je ne dis rien, je laisse passer, avec regrets, je ne tente rien....je me demande qd je vais enfin rencontrer l'homme de ma vie.... :roll: car tellement besoin d'amour a recevoir ainsi qu'a en donner....!!!
B I U