MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

votre première consultation

32 ans sous le soleil 566
coucou les filles,

suite à l'ouverture récente d'une bureau d'aide psychologique proposant des consultations totalement gratuite dans ma fac, je me suis décidée à enfin consulter pour tenter de résoudre mes  
problèmes ( depression :cry: , trouble de la personnalité :changes: , tendance borderline :scrambleup: , difficulté à communiquer :-# ...ect).
seulement j'ai terriblement peur !

je ne sais pas comment cela se passe, et ça m'engoisse.
j'ai rechercher sur d'autres forums des témoignages sur la première consultation et ça ne m'a pas rassurée du tout : apparement le psycologue ne parle pas, même pas pour lançer la consulation, c'était juste " bonjour, installez vous" et ensuite il attends que l'on ce décide à parler :shock: ...

j'ai peur de ne pas savoir quoi dire si le psy ne lançe pas de sujet de discussion ou ne pose pas de questions, je serais incapable de commencer à parler comme ça sans rien pour m'aider ...

alors j'aimerais savoir comment ça se passe lors de la première consultation ? comment cela c'est passé pour vous ? le psy vous a t-il posé des questions ou vous a -t-il laissé parler toute seule :roll: ?
et aussi je compte prendre un RVD avec un psychologue, mais ce bureau daide psychologique propose également d'être suivie par un psychiatre, je me demande si je ne devrais pas plutot voir un psycchiatre, que me conseillez-vous ?
107 ans 3096
Je ne me souviens pas vraiment de ma première consultation donc je ne peux pas trop t'aider, mais de toute façon si tu ne peux pas parler comme ça, spontanément, tu peux le dire au psy. Après tout c'est quelqu'un qui est là pour t'aider, il pourra très bien comprendre que tu aies besoin qu'on t'aide à te lancer.

Ensuite psychologue/psychiatre : le psychologue a fait la fac de psycho, le psychiatre a fait médecine, c'est donc un médecin remboursé en partie par la sécu et apte à prescrire des médicaments (ce qui n'est pas le cas du psychologue). Après au delà de ça je n'en sais pas plus...
59 ans Au bord de la mer 15536
Il me semble que le psy m'avait juste dit quelque chose dans le genre : je vous écoute.

Et c'était venu tout seul, je n'ai pas arrêté de parler, et de pleurer, pendant 30 mn. Alors que je n'étais pas sûre de pouvoir dire quelque chose.

Je crois qu'il ne faut pas appréhender cette consultation, ni présumer de ce qu'il va se passer.

Et si vraiment tu bloques, et qu'il/elle ne dit rien, comme te le conseille ploufplouftagada, tu peux dire que tu n'y arrives pas, que tu aurais besoin d'aide pour pouvoir expliquer ce qui t'amène.
48 ans 35 10308
Moi non plus je ne me souviens pas trop de la première séance, à part que j'avais beaucoup parlé... Ca doit dépendre des psys, en fait, mais de toute façon tu nous explique dans ton message que tu as un besoin, une attente vis-à-vis de cette démarche d'aller consulter un psy donc tu peux déjà parler de ça : pourquoi tu es là, qu'est ce que tu attends, si tu ne te sens pas à l'aise dis-le aussi. Ce n'est pas un examen, tu n'es pas jugée, de toute façon tout ce que tu dis (ou ne dis pas) est utile.
Mais comme le dit Provence, ne te projette pas trop à l'avance, et ne stresse pas trop non plus. C'est une démarche qui est importante pour toi, alors vas-y, ne te pose pas trop de questions.
R
35 ans 15384
Moi,la première consultation avec un psychologue s'est résumée a ca : " Vous etes dépressive et devez prendre rdv avec machin " puis j'ai été voir machin,qui m'a trouvée bipolaire,et truc,qui pensait que j'avais des tendances psychotiques,puis les psychiatres de l'HP qui me savait déjà borderline ( d'ailleurs,t'a t'on diagnostiquée borderline ? Sais tu vraiment ce qu'est cette maladie mentale ? Beaucoup de gens la confondent avec la dépression ou de simples sautes d'humeur,mais ca n'a rien a voir ... ) et enfin ma psychiatre actuelle,qui m'a comprise et grace a qui j'avance surement dans le chemin de la guérison ;)
C'est long,difficile,mais petit à petit j'y arrive ...
35 ans Baiona City 876
Oula, moi ça c'est pas du tout passé comme ça. Ma première consultation, comme toutes les autres qui ont suivi (j'en suis à ma deuxieme psychologue mais du même établissement), c'est plutôt un échange. Enfin pas un échange, elles m'ont posé des questions, aiguillée, reformule avec des mots les sensations que j'essaie de faire comprendre. Je me sens comprise et écoutée, mais pas du tout analyser. Pour l'instant, c'est que du "positif". Je mets ça entre guillemets car évidemment réfléchir sur soi-même est dur, se retrouver face à soi-même, ce qu'on essaie de cacher ou de se cacher, mettre des mots sur des choses dont on a jamais parlé, ça remue... mais c'est comme ça qu'on avance. Le seul conseil que je te donnerai, c'est de changer de psy si tu sens que le courant passe pas. bon courage en tout cas ;)
M
38 ans 24
Moi, ma première séance, c'était un dialogue entre nous deux. On a parler de ce qui m'a mené à prendre rdv avec elle. Etablir une confiance mutuelle. De toute façon, il faut que tu sentes que le courant passe entre vous, sinon, n'hésite pas à changer.
Quand au choix psychologue / Psychiatre, comme ça été dit, le psychiatre est un médecin qui peux prescrire des médocs, il peut être un peu plus froid qu'un psychologue. Mais là aussi, il faut que tu voyes ce qui te vas le mieux. Le choix d'un psy est très personnel.
Dans tout les cas, il faut pas avoir peur, il ne mange pas, il est là pour t'aider. Bon courage
A
36 ans Nice 21965
la toute premiere avec un psychiatre c'etait à la suite d'une ts donc elle savait pourquoi je venais, m'a demandé ce qui m'a amené à faire ca et c'est tout elle a passé le reste de la consult à discuter fac de psy avec une copine qui etait avec moi, la psy m'appelé mon petit, j'avais envie de la baffer. elle m'a orienté vers une assoc de psy ou la ca s'est bien passé
36 ans paris 517
alors moi ma premiere et eutre consultation sa été
bonjours prené place
et la je me met face a lui et il ferme les yeux et me dit je vous ecoute :shock:

et de temps en temps associé vos pensé dit se qui passe par votre tete breff pas confortable comme situation mais comme j'avait envie d'avancer de ne plus etre dans cet etat donc j'ai tout laché

mais bon a mon avis pour voir un psy faut vouloir resoudre car le psy ne donne pas de conseil ou de jugement juste il écoute rien de plus
B I U