MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Deux verres d'alcool par jour pour lutter contre l'obésité..

39 ans 4907
Et oui encore une étude pour lutter contre l'obésité...

Deux verres d'alcool par jour pour lutter contre l'obésité

http://www.cyberpresse...our-lutter-contre-lobesite.php

Selon l'étude les femmes qui consomment 2 verres d'alcool par  
jour luttent plus facilement contre le gain de poids...

Je me demande, dans leur étude ont-ils pris en considération qu'il ne faut pas prendre d'alcool pendant la grossesse ? (Et vaut mieux pas en début d'allaitement aussi) Et est-ce que les femmes qui pendant 13 ans ont été suivies ont eus des enfants ou pas durant le temps de l'étude ? Il me semble qu'il manque de paramètres ou de données.
45 ans Suisse 768
Il y a juste un truc que je n'ai pas compris, c'est ce passage:

Le verre d'alcool considéré comme «standard» aux Etats-Unis, que ce soit un verre de vin (15 cl), de bière (35 cl) ou d'une dose de 43 ml d'alcool titrant à 80°, contient la même quantité d'alcool, à savoir 14 grammes.
Euh, ils boivent de l'alcool à brûler aux Etats-Unis? :shock:

La vodka et le whisky tournent autour de 40-45°, si ma mémoire est bonne, non?

Sinon, sur le principe, je ne peux que plussoyer le dernier paragraphe de l'article...

J'attends l'application suivante de ce résultat, parce que je ne peux pas croire que des scientifiques aient passé 13 ans à suivre des milliers de personnes pour publier une étude inutile. Ils vont donc bien trouver le moyen d'en faire quelque chose où le remède ne sera pas pire que le mal! :lol:
39 ans 4907
Ça doit être une faute d'inatention du journaliste le 80 degré...

Sinon ils vont probablement essayer de nous vendre des pilules avec extrait des ingrédients actifs de l'alcool juste pour se remplir les poches.
R
36 ans 15384
Je préfère etre obèse qu'aggraver mes soucis cardiaques ...
Perso,ce sera sans moi cette méthode.
S
110 ans 3793
Une consommation quotidienne d'alcool est une forme d'alcoolisme. Donc nous conseillerait-on de boire pour oublier nos kilos en trop ??? :drinking: :-s

Pour avoir vu dans ma famille pas mal de problème d'alcoolisme et pour avoir vu les dégâts que cela causait, je trouve que ce genre d'article sont plus que limites. :roll:

Et je ne parle même pas des dégâts sur un foetus causés par l'alcool. Ni même l'association médicament/alcool, etc...

Petits liens intéressants concernant l'alcoolisme (mais il y en a d'autres) :

http://www.alcoolassistance.net/index.php
http://www.drogues-dependance.fr/alcool.html

M'enfin, bon, c'est vous qui voyez ! A y est j'suis plus là ! ;)
R
36 ans 15384
Ah,tiens Skyquest,tu as évoqué un point important : avec mes traitements je n'ai absolument pas le droit a l'alcool,risque d'arret cardio - respiratoire ...
39 ans 4907
Skyquest a écrit:
Une consommation quotidienne d'alcool est une forme d'alcoolisme. Donc nous conseillerait-on de boire pour oublier nos kilos en trop ??? :drinking: :-s

Pour avoir vu dans ma famille pas mal de problème d'alcoolisme et pour avoir vu les dégâts que cela causait, je trouve que ce genre d'article sont plus que limites. :roll:

Et je ne parle même pas des dégâts sur un foetus causés par l'alcool. Ni même l'association médicament/alcool, etc...

Petits liens intéressants concernant l'alcoolisme (mais il y en a d'autres) :

http://www.alcoolassistance.net/index.php
http://www.drogues-dependance.fr/alcool.html

M'enfin, bon, c'est vous qui voyez ! A y est j'suis plus là ! ;)


Le dernier paragraphe de l'article dis bien qu'ils ne recommandent pas de boire de l'alcool pour perdre du poids...

En fait je l'ai plutôt posté dans la pensé "Bon ils nous sortent encore "THE" truc pour perdre du poids." Alors que le surpoids tiens de beaucoup de facteurs (problèmes psychologiques, éducation, habitudes de vies, génétique, évènements de la vie, etc.) Et comme je disais, l'article ne mentionne pas si l'étude a pris en considération la grossesse couplé ou non à un allaitement. Et comme tu ajoutes la prise ou non de médicaments interdisant la prise d'alcool.

L'étude semble avoir des lacunes assez importantes.
S
110 ans 3793
Izadora a écrit:

Le dernier paragraphe de l'article dis bien qu'ils ne recommandent pas de boire de l'alcool pour perdre du poids...

En fait je l'ai plutôt posté dans la pensé "Bon ils nous sortent encore "THE" truc pour perdre du poids." Alors que le surpoids tiens de beaucoup de facteurs (problèmes psychologiques, éducation, habitudes de vies, génétique, évènements de la vie, etc.) Et comme je disais, l'article ne mentionne pas si l'étude a pris en considération la grossesse couplé ou non à un allaitement. Et comme tu ajoutes la prise ou non de médicaments interdisant la prise d'alcool.

L'étude semble avoir des lacunes assez importantes.


Je ne doute pas de tes intentions Izadora ! :lol:

Seulement, certaines dans la quête absolue de la méthode miracle, ne verront pas les véritables dangers et liront cet article en diagonal. Alors partant du principe de précaution, j'ai préféré appelé un chat, un chat et parler du risque d'alcoolisme. Rien de plus. ;)
S
110 ans 3793
Diagonale et appeler :oops:
35 ans 2879
Ceci dit deux verres de vin par jour c'est ce que boivent mes grands-parents. Mais leur consommation n'a jamais augmenté et ils boivent ça en accompagnement de leur repas. ;)
S
110 ans 3793
Peut être Okapi, j'espère qu'ils ne sont cependant pas alcoolodépendants et qu'ils peuvent tout de même se passer de leurs deux verres quotidiens sans souci quand il n'y a pas de vin.

Dans cet article, ils parlent de vin, de bières et d'alcool fort consommé quotidiennement. Pas qu'un verre de vin pendant le repas. Tu notes la différence ? ;)

Je le répète : la consommation quotidienne d'alcool est une forme d'alcoolisme. Attention aux articles qui vous promettent sous couvert d'études scientifiques "bizarres" qu'en buvant vous aurez moins de chance d'être obèses, c'est comme la poudre de perlinpinpin : ce sont des sornettes !
48 ans 76 10598
Skyquest a écrit:
Une consommation quotidienne d'alcool est une forme d'alcoolisme.


Je ne suis pas d'accord dit comme ça. ;)

Tout comme les grands-parents d'Okapi, ma mère accompagne ses repas d'un verre de vin ( parfois coupé d'eau).
Elle consomme donc tous les jours MAIS ne peut être taxée d'alcoolisme puisqu'elle peut parfaitement s'en passer.

Je dirais plutôt :

Citation:
Une consommation quotidienne d'alcool est une forme d'alcoolisme quand on ne peut pas s'en passer.


Maintenant, concernant l'article ... j'attends de voir quelles autres bêtises ils vont être capables de nous pondre. Et quand je pense que des gens sont payés pour faire ce genre de truc. :roll:
S
110 ans 3793
chloeecamille a écrit:
Skyquest a écrit:
Une consommation quotidienne d'alcool est une forme d'alcoolisme.


Je ne suis pas d'accord dit comme ça. ;)

Tout comme les grands-parents d'Okapi, ma mère accompagne ses repas d'un verre de vin ( parfois coupé d'eau).
Elle consomme donc tous les jours MAIS ne peut être taxée d'alcoolisme puisqu'elle peut parfaitement s'en passer.



Effectivement je n'ai pas pris la question de la dépendance en compte, merci d'avoir précisé. ;)
32 ans Partout et nulle part 409
"Vous voulez perdre du poids ?

Devenez alcoolique !" :lol: :lol:

J'imagine déjà la pub foireuse :lol:
49 ans strasbourg 6049
Izadora a écrit:
Ça doit être une faute d'inatention du journaliste le 80 degré...

Sinon ils vont probablement essayer de nous vendre des pilules avec extrait des ingrédients actifs de l'alcool juste pour se remplir les poches.


nan y'a des alcools très forts. fut une époque je buvais du spiritus, alcool polonais qui titrait 90° j'y croyais pas au départ mais en ayant goûté j'ai plus eu aucun doute!!
B I U


Discussions liées