MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

ma fille veu partir

V
47 ans 10
bjrs ma fille de 17 ans veu partir chez son copain de 20 ans a ces 18 ans au mois de septembre ,peut on s opposer a sa desision ,elle  
traverse un age execrabe ,elle est completement nolife avec nous sa famille ,on ne comprend pas sa reaction ,elle s est poutant bien qu on compte sur elle en septembre pour enmener son frere chez la nounou ,a l arret de son bus (car nous on par a 5h00 pour travailler)merci de repondre
M
40 ans Belgique 1926
Ben... non... :?

Et permet moi d'être peut-être "méchante", mais si le seul argument pour qu'elle reste, c'est qu'elle doit conduire le boutchou chez la nounou, vous êtes mal barrés.

Et si elle est encore aux études, elle a même le droit de vous réclamer une pension alimentaire...
45 ans 17521
Heu... franchement, si votre fille a 18 ans au moment de son départ, je ne vois pas ce que vous pouvez faire pour l'en empêcher... mais ce que vous pouvez faire, c'est la laisser se débrouiller seule, par contre... Parce qu'entre ce qu'elle doit imaginer et la réalité, il y a surement un monde...

En revanche, avoir pour argument que "elle sait qu'on compte sur elle pour emmener son petit frère à la crèche", c'est n'importe quoi... :lol: Elle a sa vie à vivre, vous n'avez qu'à vous organiser autrement... Après ça sera quoi, à 25 ans elle ne pourra toujours pas partir de chez vous parce qu'elle devra faire faire les devoirs à son petit frère ?

Je vois que tu as 36 ans, tu l'as donc eu à 19 ans... mais j'ai le sentiment qu'il y a de votre part (vous, les parents) un manque de maturité également... Ne le prends pas mal, mais c'est normal, à 17 ans, de faire la misère à ses parents... elle a SA vie, elle n'est pas "nolife" pour autant, juste parce qu'elle a une vie différente de celle de "la famille"... il serait sans doute temps de vous conduire en adulte (votre fille n'a pas à assumer son petit frère à votre place) et à dialoguer avec elle comme avec une adulte qu'elle sera obligée de devenir dans quelques mois, si elle souhaite quitter "le nid"...

Bon courage...
40 ans 323
karen a écrit:


En revanche, avoir pour argument que "elle sait qu'on compte sur elle pour emmener son petit frère à la crèche", c'est n'importe quoi... :lol: Elle a sa vie à vivre, vous n'avez qu'à vous organiser autrement...


Là par contre je comprends un peu la maman.. Elle ne dit pas que sa fille ne doit pas partir pcq elle doit s'occuper du petit, mais qu'elle part sachant que ses parents vont avoir des difficultés, et qqpart ça la choque..

Je pense qd même que ce n'est pas pcq on a 18 ans q c'est "super cool je me casse adios les parents". On en connait pas leur vie, mais si les parents se plient en 4 pour l'élever elle et son petit frère elle pourrait qd mm en avoir un minimum conscience.

Je ne sais pas moi mais à 18 ans ça ne me serait mm pas venue à l'idée de laisser tombé mon petit frère, qd bien même j'en aurai eu ras le bol des parents.

Autant on rale qd les parents foutent dehors leur gosse dehors a 18 ans avec un "demerde-toi", autant il faudrait accepter q les gosses se tirent comme ça, sans rien dire ?

Donc je pense que tu peux clairement imposer à ta fille de s'occuper du petit le matin, c'est pas non plus la corvée du siècle. Vous pouvez trouver un compromis : elle habite avec son copain dans le même quartier et le matin elle vient prendre son frère.
35 ans 2384
j'ai 24 ans et je peux vous dire que si à l'époque mes parents m'avait dit une telle raison pour que je reste je me serais barré même avant mes 18 ans !

Elle sera majeur, elle a le droit de prendre la décision de partir. Par contre comme dit plus haut, si elle fait encore ses études elle peut réclamer une pension alimentaire et vous ne pourrais pas vous y opposer. Tous comme les enfants ont des obligations plus tard pour la maison de retraite des parents par exemple, les parents en ont vis-à-vis des enfants encore étudiants et même si elle a 40 ans au moment de ses études !
45 ans 17521
tanalie a écrit:

Donc je pense que tu peux clairement imposer à ta fille de s'occuper du petit le matin, c'est pas non plus la corvée du siècle. Vous pouvez trouver un compromis : elle habite avec son copain dans le même quartier et le matin elle vient prendre son frère.


Et pourquoi donc ? :shock: Pourquoi devraient-ils lui imposer ça ? Ce n'est pas elle qui a fait un petit frère... Etre parent, c'est assumer... ils font comment, les gens qui n'ont pas de grande fille pour accompagner le petit au car ? Ben ils paient quelqu'un pour le faire, ils se débrouillent... Cet argument, c'est complétement égoïste de leur part, je suis désolée...

Il faut arrêter de croire que les parents ont tous les droits... ce n'est pas à leur fille d'assumer pour eux... surtout les arguments... elle est exécrable : ben oui, elle a 17 ans... on va être dans la merde pour s'occuper du gamin : :shock: Sérieux... tu trouves ça normal, toi ? Y a pas de compromis à trouver... si elle a envie de se casser, elle peut le faire, elle aura 18 ans... par contre effectivement, ils ne sont pas obligés de l'aider, sauf si elle fait encore des études...

Il y a peut-être d'autres manières de discuter avec une jeune fille de 17 ans plutôt que d'essayer de la culpabiliser (elle abandonne son petit frère et met ses parents dans la merde) et de l'accuser de tous les maux (elle est exécrable et c'est une "nolife")... parce que tout est de sa faute, apparemment, si on lit ce qu'écrit la maman...

Moi dans un cas comme ça, je dirais "je flippe, elle n'a que 17 ans, elle est trop jeune pour partir, elle va faire des conneries, il va lui arriver quelque chose"... et pas "mince, la bnabysitter gratuite nous laisse en plan"... :roll:
57 ans Région parisienne 2154
Heu... Les autres messages concernent des angoisses au sujet d'une éventuelle anorexie de la petite et le souhait de contrôler son ordi. Me paraît pas simple, tout ça...
37 ans 5932
Et bien même si on sait que la vie ce n'est pas si simple, le "à 18 ans elle fera ce qu'elle voudra" est pourtant de mise dans ce cas-là, dans le sens où si elle veut vraiment partir elle en aura le droit et vous n'aurez pas votre mot à dire là-dessus ;)

Je crois qu'il va vous falloir trouver des arguments plus "puissants" que le besoin qu'elle dépose son frère chez la nounou, si vous souhaitez qu'elle reste. Peut-être faudra-t-il d'ailleurs la laisser faire sa propre expérience sans l'aider, et probablement se casser la figure, pour qu'elle revoit sa position.
Vous ne pouvez pas la placer devant vos obligations alors que c'est sa vie à elle qu'elle essaie de vivre. Je veux dire par là que, quand bien même ça vous rendrait service qu'elle reste, de son point de vue il est fort probable qu'elle pense que c'est vous qui avez décidé de faire des enfants et non elle et que, donc, c'est à vous d'assumer et pas à elle de s'empêcher de faire sa vie pour ça. Et pour elle c'est peut-être le bon moment, à 18 ans, d'aller vivre avec son homme et de commencer sa propre vie d'adulte.

On ne peut honnêtement pas dire qu'elle a complètement tort. On ne peut pas dire non plus qu'elle a forcément raison. Mais elle a peut-être quelque chose à vivre de ce côté-là, que ça se solde par un "échec" ou par une "réussite".

Enfin, ce ne sont que des hypothèses. Mais c'est certainement ce que je me serais dit à sa place (à tort ou à raison).
M
40 ans Belgique 1926
Tanalie, je ne suis pas d'accord avec toi.

Et si sa fille avait trouvé du boulot dans une autre région, par exemple, elle aurait déménagé, et il aurait fallu quelqu'un pour conduire le petit frère.

Et puis c'est pas "que" conduire le gamin chez la nounou, vu l'heure à laquelle les parents partent travailler, je suppose que c'est aussi le lever, l'habiller, le faire déjeuner...
Mon bébé est encore petit, donc je ne sais pas trop comment se débrouillent les gamins, mais il aura quel age quand il sera capable de se lever seul, de s'apprêter, prendre son cartable et fermer derrière lui pour partir à l'école? 10 ans?
La fille elle va rester là encore 8 ans?

Autant je suis d'accord que si elle habite là, elle a l'obligation de participer à la vie familiale, autant si elle part... ils n'ont plus rien à exiger d'elle.

Par contre : je ne connais pas la situation économique de la fille, mais lui expliquer qu'elle devra se débrouiller seule pour payer ses factures (même avec une pension), se faire à bouffer, lessiver ses fringues, ses études... pour essayer de la convaincre que partir est un mauvais choix POUR ELLE..

D'accord, c'est répugnant d'abandonner sa famille, qui a pris soin d'elle toutes ses années, d'autant si on a besoin de son aide...
D'accord, c'est pas facile tous les jours, et ne pas accepter de commencer à travailler à 5h, c'est risquer de se retrouver sans boulot...
Mais c'est comme çà...

Il y a peut-être moyen de trouver un arrangement... mais bon, même en habitant à coté, je vois mal la fille se lever à 4h30 pour être chez ses parents quand ils partent bosser, histoire que le gamin ne soit pas seul...
40 ans 323
Bon je vais essayer de répondre a tout le monde en même temps, mais sans citer pcq ça me complique;-)

Je comprends ce que vous dites Karen et Marie2711, quand je disais "imposer de venir garder le petit frère" le terme est peut etre mal choisi..

Clairement oui on ne peut rien lui imposer, et effectivement peut etre q ce n'est pas son rôle, que c'est aux parents de prendre leurs dispositions. D'autant que je suis assez d'accord pour dire que c'est son frère et pas son fils, donc elle ne doit pas assumer le rôle de parent.

Mais ce qui m'embete c'est le raisonnement "j'ai 18 ans je peux faire ce que je veux", et la réponse des parents qui devraient être "ok mais tu te débrouilles, et tu verras que c'est dur".

Pour moi la vie de famille c'est pas "à 18 ans je me tire parce que je suis trop en rébellion, demerdez-vous les parents" :roll:

Ou en tout cas si c'est ça c'est bien triste ! Marie 2711 quand tu dis "ses parents n'ont plus rien à exiger d'elle", franchement ça me choque : en gros ça veut dire que jusqu'à 18 ans tu te sens exclave de tes parents, qu'ils ont un contrôle sur toi, et qu'à 18 hop hop c'est la fête, à moi la liberté ?

Pour moi quand tu élèves des gosses déjà tu n'exiges jamais rien d'eux. Si elle ressent le fait de s'occuper un minimum de son frère comme une corvée, franchement ya un problème.

Je suis partie à 17 ans de chez moi : donc je ne participais plus "à la vie familiale", donc quoi ? je devais me ficher complètement de ce qui pouvait arriver chez moi ? ou peut être que non, je devais m'en préoccuper, mais uniquement pcq mes parents me donnaient de l'argent ? Et pas parce que même si j'ai 17 ou 18 ans mes parents c'est encore ma famille ?

Je suis désolée mais si tu peux encore "exiger" de tes enfants qu'ils te considèrent autrement q comme une corvée à assumer jusqu'à leur 18 ans.

Pour moi ça c'est la base de l'éducation. Si ma fille se barrait comme ça, c'est pas pour la perte de la nounou que je m'inquieterai. Je me dirais que j'ai raté un truc dans notre relation mère-fille.

Après oui c'est peut etre une période un peu rebèle, on a tous vécu ça. Sauf que mes parents à moi ils se sont battus pour maintenir le lien, et je les en remercie. Je ne gardais pas mon frère, mais j'avais sans doute quelque "devoirs" qui devaient me gonfler tout autant. Mais c'est aussi ça la vie, et pas que pouvoir claquer la porte quand on en a envie sans regarder derrière soi..

Donc globalement je rejoins le point de vue de Lalwende, le mieux c'est d'essayer de trouver une solution : non pas pour la garde du petit, les parents trouveront bien un truc, finalement c'est presque anecdotique. Mais pour savoir comme la fille conçoit désormais la place dans la famille, et si réellement son nouveau crédo c'est "mes parents, ces boulets".

Je ne sais pas si je suis claire, pardon :oops:
45 ans 17521
Pour moi, il y a une différence entre "participer à la vie familiale" et s'occuper de son petit frère comme une seconde maman...

Ce qui me choque dans le premier message, c'est que la maman de cette jeune fille n'exprime aucune inquiétude sur le projet de sa fille, mais souhaite juste savoir si elle peut l'empêcher de partir, car sinon elle va être en galère pour s'occuper de son bébé le matin... Un peu comme elle nous demandait dans ses messages précédents comment fouiller dans l'ordi de sa fille (la même)... Il semble y avoir un sérieux problème de communication dans cette famille, et je comprends tout à fait que sa fille souhaite faire sa vie, loin de ce flicage et de ces contraintes, car oui, s'occuper à 17 ans d'un bébé de 2 ans tous les matins parce que les parents sont au boulot à 5h, c'est une "contrainte"... Cette jeune fille a certainement envie de vivre pour elle, c'est plutôt sain je trouve... Être égoïste à 17 ans, c'est pas un soucis... à 36, ça commence à être problématique, surtout quand c'est au détriment d'un enfant, même si cet enfant est bientôt majeur...

Perso, je ne suis pas partie de chez ma mère à 18 ans et un jour, je n'en ressentais pas le besoin, je suis partie faire mes études, je rentrais tous les we, je participais sans contrainte à la vie familiale au sens large du terme, avec plaisir... Elle n'a pas eu besoin de maintenir le lien, il a toujours été là, encore aujourd'hui... mais si j'avais souhaité partir pour me lancer dans une vie de couple, que ce soit pour mon épanouissement de couple (maturité), ou pour fuir une réalité familiale pesante (besoin de liberté), j'aurais souhaité qu'on me laisse faire, et qu'on m'accompagne dans mon projet, ou qu'on communique suffisamment avec moi pour que je diffère éventuellement mon projet, de mon propre chef... et certainement qu'on vienne demander conseil sur un forum sur le moyen de m'empêcher de le faire... parce qu'il n'y aura plus personne pour garder le bébé... :roll:

Grandir, c'est aussi pouvoir s'émanciper de ses parents, et des choix familiaux... Ce n'est pas parce qu'elle souhaite partir qu'elle méprise ses parents, ou qu'elle renie sa famille... faut pas exagérer quand même... :roll:
40 ans 323
oui je suis d'accord avec ce que tu dis.

Par contre je n'ai pas vu les anciens messages de la maman, donc j'ai répondu dans l'absolu, mais c'est vrai que l'histoire familiale joue beaucoup, évidement.

En tous cas je ne dis pas du tout qu'elle renie sa famille, loin de là. Et je comprends qu'elle ait envie de vivre ailleurs, comme tu dis sur le principe c'est plutôt sain. Seulement parfois j'ai l'impression que les jeunes se sentent pousser des ailes à 18 ans, et oublient complètement les "contraintes" de la vie de famille, ou de la vie en générale.

Par exemple dans mon entourage j'ai une jeune fille hyper gatée, qui ne se rend mm pas compte que ses parents se saignent pour lui offrir une super voiture, des sacs etc. Pour moi c'est dans la même veine : "je fais ce que je veux et f*** les parents".

En tous cas c'est dans ce sens que je le disais, ça me choque un peu, même si encore une fois je peux comprendre qu'on soit comme ça à cet age là. Seulement dans ce cas les parents doivent nous ramener sur terre, mm si ce n'est pas simple, mm si c'est dans la douleur. Laisser le gosse faire ce qui lui chante sous pretexte qu'il a 18 ans, pour moi c'est pas une solution !

Après comme tu dis Karen elle n'est pas la nounou, et peut être que c'est la vie familiale pesante qui lui donne envie de partir, et pas juste un pb de rebellion post ado,.. :roll:
V
47 ans 10
merci a tous surtout a tanalie qui a tous compris et qui a tous bien resumer j ai tjrs tout donner a ma fille elle n est priver de rien ,ma question etait un peu confuse ,le fait de d enmener son frere chez la nounou le matin en septembre est prevu et reflechit avec elle depuis de longue date ,si elle n aurrai pas voulu j aurrai trouver une autre solution ,je croi que de faire ce geste est rentre dans la participation de la vie familliale il aurra plus de trois ans donc se ne seras pas un bebe ,merci a pomdereinette d avoir rappeler mes sujets precedent,son anorexie as presque disparu ,grace a son nouveau copain je pense,un garcon qui aime manger et qui linsite a manger,et j ai ecouter le forum je n est pas controler son ordi,
karen je vous est trouver tres froide et vexante en disant "paJe vois que tu as 36 ans, tu l'as donc eu à 19 ans... mais j'ai le sentiment qu'il y a de votre part (vous, les parents) un manque de maturité également... Ne le prends pas mal, mais c'est normal, à 17 ans, de faire la misère à ses parents... elle a SA vie, elle n'est [i]s "nolife" pour autant, juste parce qu'elle a une vie différente de celle de "la famille"... il serait sans doute temps de vous conduire en adulte (votre fille n'a pas à assumer son petit frère à votre place) et à dialoguer avec elle comme avec une adulte qu'elle sera obligée de devenir dans quelques mois, si elle souhaite quitter "le nid"... "[/i]
1910
VINENT1 a écrit:
et réfléchi avec elle depuis de longue date ,si elle n aurait pas voulu j aurai trouvé une autre solution [/i]


Réfléchi depuis longue date.....mais tu te doutais bien qu'un jour, ta fille allait partir faire sa vie, donc ça se serait arrêté du jour au lendemain...si elle avait décidé de faire ses études, tu l'aurais empêchée parce que "y'a ton petit frère à t'occuper?". Elle était d'accord, maintenant elle veut faire sa vie, c'est normal aussi....Elle a accepté de s'occuper de son petit frère, c'est normal aussi de demander à sa fille d'aider un peu sa mère, mais tes enfants ne resteront pas définitivement à la maison pour t'aider....

Maintenant, elle semble être en pleine crise, et ce serai judicieux d'essayer d'en discuter avec elle, de savoir pourquoi elle veut partir....Si tu lui dis "non, tu pars pas, il faut quelqu'un pour t'occuper de ton frère!", elle va se braquer, en venir à penser qu'on ne veut d'elle à la maison que parce qu'elle est une nounou gratis, et à partir de là, elle ne voudra plus rien faire du tout....

Essaie de savoir surtout ce qu'elle envisage de faire quand elle sera partie, de t'intéresser à ses projets futurs....Si la plupart d'entre nous se sont un peu "énervées", c'est parce que ton post donnait l'impression que tu te plaignais davantage de perdre une nounou gratuite que de voir partir ta fille....Mais on peut se tromper aussi ;)
45 ans 17521
VINENT1 a écrit:

karen je vous est trouver tres froide et vexante en disant "paJe vois que tu as 36 ans, tu l'as donc eu à 19 ans... mais j'ai le sentiment qu'il y a de votre part (vous, les parents) un manque de maturité également... Ne le prends pas mal, mais c'est normal, à 17 ans, de faire la misère à ses parents... elle a SA vie, elle n'est [i]s "nolife" pour autant, juste parce qu'elle a une vie différente de celle de "la famille"... il serait sans doute temps de vous conduire en adulte (votre fille n'a pas à assumer son petit frère à votre place) et à dialoguer avec elle comme avec une adulte qu'elle sera obligée de devenir dans quelques mois, si elle souhaite quitter "le nid"... "[/i]


Excuse-moi, Vinent1, mais c'est pourtant ce qui ressortait de ton premier message... Il n'y avait nulle volonté de te blesser, mais j'ai réagit spontanément, car j'ai été choquée par la façon dont tu présentais les choses.

Concernant la garde de son petit frère, même si les choses ont été, comme tu le dis, réfléchies avec elle, n'oublie pas qu'elle a 17 ans, elle est prise entre ce qui la raccroche à la famille, l'enfance, et l'envie d'émancipation et l'âge adulte. On a le droit de changer d'avis à 17 ans, ce n'est pas un drame... D'autant qu'on est en mars, tu as encore le temps de trouver une solution pour septembre, c'est quand même dans 6 mois ! D'ailleurs, en 6 mois, elle aussi a encore le temps de changer d'avis et de ne plus partir vivre avec son copain... :lol: Mais tu ne peux quand même pas demander à ta fille de mettre sa vie entre parenthèse pour faire quelque chose qui vous incombe, normalement, en tant que parents...

En plus, ce n'est pas parce qu'elle n'est privée de rien qu'elle ne peut pas avoir envie d'autre chose... je sais bien que c'est hyper ingrat, mais c'est comme ça, malheureusement... je crois qu'on doit se résoudre à faire du mieux qu'on peut, et que ce "mieux" ne suffise jamais... pour nos enfants, il y a toujours un moment où on est de mauvais parents... mais ce n'est pas grave... les enfants un jour s'en vont, en revanche, ça ne doit pas être pour de mauvaises raisons...

VINENT1 : sais-tu pourquoi ta fille veut partir ? C'est pour elle et son copain, ou c'est contre vous ? Car ça fait une différence... La communication est-elle coupée ?

Encore désolée si je t'ai blessée, mais ta question m'interpelle vraiment...
B I U