MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Démotivation :(

34 ans 1248
Bon allez je me lance, pour une fois j'épargne mon chéri qui supporte très patiamment mes doutes et mes angoisses, et je viens poster ici.

J'ai toujours été quelqu'un qui  
a beaucoup de facilités avec les études, et cela depuis toute petite. Toujours première de classe à l'école, je réitère à l'université en étant major de promo pendant tout mon cursus (bachelor et master en droit). Pour moi c'est si simple que pendant mes études je travaille à temps partiel dans un cabinet d'avocat. Je commence comme secrétaire et au bout de 2 jours, mon boss épaté par mes compétences double mon salaire et me confie un poste de juriste.

Jusque là parcours idyllique.. je dois dire en plus que j'aime ce que je fais.. du moins je croyais.

A la fin de mon master un prof vient me proposer un job d'assistante, qui me permettait de faire une thèse de doctorat. Il me chante les louanges de ce poste et me dit que c'est absolument moi qu'il veut.

je dis ok il devient alors mon boss ainsi que mon directeur de thèse. C'était il y a un an.

Ca fait un an que je fais des recherches dans une biblio sécialisée, donc pas dans mon bureau et à l'écart des autres doctorants. Je suis toute seule toute la journée. Aucun suivi de mon boss. Je sais que certains se plaignent d'avoir leur boss tout le temps sur le dos mais moi je l'ai vu 3 fois en un an et il a toujours mieux à faire que de s'occuper de ce projet (auquel il doit participer)...

alors ma thèse je vous dis même pas..

Pour vous dire si je n'avais pas été bosser du tout depuis 1 an personne ne s'en serait rendu compte. Cela dit en juin je dois finir le projet et le soumettre et d'ici 2 ans je dois avoir fini ma thèse.

Sauf que le fait de passer mes journées seules, n'avoir aucune discussion, aucun retour, aucun suivi je le ressens comme une sorte de mobing et ca me démoralise.

Je me demande si je vais pouvoir finir ma thèse, sachant que 80% de mes sources sont en allemand, et que je ne parlais pas la langue au début de ma thèse. J'ai appris sur le tas, ca va mieux mais je me sens pas mal pénalisée par rapport aux autres thésards.

Hier on m'a dit que l'un des thésards les plus motivés, les plus bosseurs et organisés que je connaissais abandonnait au bout de 3 ans. Ca m'a fait un choc, lui il avait l'air si fort.

En plus, je croule en plus sous les informations.. je me suis mise à me créer une base de données pour classer toutes mes sources mais j'ai l'impression que pour un travail de si longue haleine je manque de méthode.

Pour couronner le tout j'ai une très grosse pression: parents, copains, directeurs.. tous mes prennent pour un petit génie qui a toujours tout réussi. Ils ne conçoivent même pas que je puisse me planter et ca me met une pression pas possible :(

Bref mode caliméro on!
36 ans paris 517
plante toi sa te ferra du bien
enfin je veux te faire comprendre que tu as le droit de te planter et de ne pas te mettre trops de pretion vas doucement et prend le temps de t'amusé de temps en temps

si les autres ne te comprenne pas pas grave compren toi mm et tout iras mieux

et ouai c'est dure d'etre le rock solide alors que tu sent que tu es fait en papier maché

bon courage et ne te prend plus le choux
33 ans Liège - Belgique 1516
Oulààààà

Attends, Gantz, on ne parle pas d'une petite broutille de rien du tout là, c'est sa thèse, c'est important!

Tu peux pas lui conseiller de se planter, de s'amuser, etc... comme ca!

OxyJane, tu es dans une bien pénible situation, et je comprends que ce soit pas évident du tout pour toi.

Ne peux-tu pas essayer de solliciter plus souvent ton directeur de thèse? Quitte à le "harceler" pour qu'il suive ton avancée?

Peux-tu aller chercher du soutien chez les autres thésards? Chez d'autres assistants, profs,...?
Parmi les bibliothécaires de ta fac? Il y en a peut-être un qui se fera un grand plaisir de t'aider dans tes recherches et pourra te fournir une méthode pour organiser tes sources et les classer dans ta base de données.

Je comprends bien qu'en ayant toujours eu de super facilités ton entourage n'envisage pas que tu te plantes, pour eux tu n'as pas le profil de l'échec ;)
Tu peux essayer de leur parler calmement de ce qui t'arrive, de ce que tu fais, du pourquoi du comment...

Si aucune solution ne te parait possible, que ta thèse devient un vrai cauchemar, n'hésite pas à envisager d'aller voir ailleurs si tu n'y es pas. Ne te rends pas malheureuse à outrance. Bats toi tant que tu as la force, tant que tu sens que c'est possible, mais ne vas pas trop loin :)

Courage!
36 ans paris 517
Je dis pas de se planter mais de ne pas ce mettre dans un état pareille pour sa

Il y a des solutions et pour trouvé ou plutôt voir ces solution il faut prendre de la distance et voir les choses d'un nouvel œil


Et Pui passer ces journée enfermer sans voir personne et être que dans son boulot sa fait vite Peter un câble (perso j'ai déjà vécu une situation similaire) tu devin vite gris et ta plus envie
En plus tu fais des appels et personé ne comprend le more et pour tous tout va bien sauf pour toi donc
Je te conseil de te poser de te changer l'esprit et de voir une solution qui te conviens et ose ce n’est pas facile mais osé fait du bien et déstresse car rien n'est grave tant qu'il y a pas mort d'homme
34 ans 1248
Ouais c'est un peu ca .. je n'ai pas envie de me planter, j'ai envie de la réussir cette thèse. Surtout que j'ai déjà trouvé une place pour 2012, place qui dépend de l'obtention du précieux titre.

Ton message m'a fait beaucoup de bien Noaptea, je t'en remercie.

POur mon directeur de thèse, je lui ai remis un rapport d'environ 60 pages en septembre dernier, pas sur ma thèse mais sur le projet qu'on a commun (en vue d'une publication) et il ne m'a jamais rendu les corrections.

Je l'ai relancé et j'ai eu droit à un oui oui c'est bien.

Je comprends que vu le poste qu'il a il soit très très occupé mais j'ai l'impression d'avoir été bernée par des promesses quand il m'a proposé le job et la ben rien quoi.

Mon but c'est d'avancer bien ma thèse, structure détaillée et une centaine de pages, avant de la lui soumettre pour qu'on aie quelque chose de concret sur quoi discuter. A partir de la je pense que je pourrais lui mettre plus de pression, mais là, je sens que ca sentirait à rien.

Pour les autres assistants, du fait que je suis délocalisée toute seule dans ma bibliothèque alors qu'ils sont tous dans les bureaux fait que je n'ai pas de contact avec eux. Je suis un peu trop timide pour toquer dans un bureau au hasard et vider mon sac.

Bref je suis consciente qu'une thèse c'est pas la maternelle, personne ne va me tenir la main pour avancer. Mais là j'ai vraiment l'impression d'être seule au monde.

J'envisage même pas d'abandonner, c'est juste pas possible pour moi ca serait l'échec suprême. J'aurais juste l'impression de gacher ma vie et de décevoir tous ceux qui m'aiment.

C'est très très idiot mais des fois je me dis que je finirais plus facilement avec ma voiture dans un arbre plutôt que d'abandonner.. mais rassurez vous ces idées stupides ne durent jamais très longtemps.
48 ans 35 10308
Si tu es en thèse tu dois être inscrite dans une fac, tu n'as pas un prof de référence, voire même un comité de thèse qui tu suis? (dans le domaine scientifique c'est maintenant très courant, voire obligatoire, d'avoir un comité de thèse, c'est à dire un petit groupe de chercheurs et enseignants qui suit le travail du thésard et qui doit se réunir au minimum une fois par an avec lui, pour voir comment ça se passe et résoudre les problèmes avant qu'il soit trop tard, mais je ne sais pas si ça existe dans ton domaine). Si tu sens qu'il y a un souci avec la direction que prend ta thèse, et que tu ne peux pas trouver une solution auprès de ton directeur de thèse, il faudrait trouver un autre référent avec qui tu peux en parler, au bout d'un an il est encore temps.
33 ans Liège - Belgique 1516
Essaye vraiment de te tourner vers les bibliothécaires, je crois que pour avoir du soutien, de l'aide, une méthode... et peut-être quelqu'un avec qui aller boire un café à dix heures, ce serait un très bon plan. (Etant moi-même bibliothécaire, je sais que je serais très heureuse de venir en aide à quelqu'un comme toi ;) )

Ne te laisse jamais envahir par des idées de voiture dans les arbres! Echouer en thèse n'est pas gâcher sa vie. Je me doute que ca ne doit pas être évident à entendre, mais pourtant c'est le cas.

Néanmoins je ne te souhaite que le meilleur et que la grande réussite pour ton travail!! J'espère vraiment que tu trouveras autour de toi assez de soutien et de compréhension pour laisser cette mauvaise passe derrière toi !
34 ans 1248
Ben non pas de comité .. Je fais ma thèse en suisse donc c'est peut être un peu différent. Un autre référent? ben disons que ma thèse a un sujet assez spécifique et à part mon directeur je sais pas si y a vraiment d'autres professeurs qui maîtrisent le domaine en question.

Pour la bibliothécaire.. celle qu'il y a me parait un peu antipathique et pas très jeune. j'aurais sans doute plus de facilité à aller vers quelqu'un de ton âge je dois dire.

mais je devrais peut être faire fi de mes préjugés et me lancer!

Surtout que là c'est en train de me bouffer mon énergie, ca porte aussi atteinte à mon couple (des fois je suis déprimée voire même désagréable.. pas facile pour mon chér) et bien sur le pompom, consolation dans la bouffe et retour de crises d'hyperphagie..
38 ans Thaïlande 1084
En premier lieu, je crois qu'il faut que tu fasses une pause. Accorde-toi 10 jours de vacances pour décompresser et te vider la tête. Ça te fera le plus grand bien, et à ton copain aussi.

Ensuite, si tu ne trouves pas de soutien à la fac, serait-ce possible d'en trouver sur internet ? Pendant mon année de maîtrise j'ai cru que j'allais déprimer aussi, le travail de recherche ne me convenait pas trop. Et puis j'ai trouvé un forum et un chat très sympa, avec des gens qui partageaient mon intérêt (j'étudiais la sociolinguistique). Ça m'a vraiment aidée.

Ton directeur est comment ? Débordé bien sûr, mais a-t-il gardé une trace d'humanité ? Chez certains profs de fac, on se demande, mais parfois en creusant un peu la carapace, on se rend compte qu'ils ne sont pas si mal ;) Tu peux lui parler de tes doutes et tes difficultés. Il pourra peut-être te donner des armes pour mieux rebondir. Il est passé par là aussi, peut-être même qu'il a eu les mêmes difficultés. Sinon, est-ce que tu connais d'autres docteurs (pas forcément dans le même domaine que toi) ? Ça pourrait être intéressant de discuter avec eux.

Bon courage ! Je t'admire déjà d'être arrivée jusqu'à là ! J'ai un sujet de thèse dans mon tiroir, mais je le garde bien fermé, je sais que ce serait 3 années d'enfer pour moi. :oops:
53 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
Je connais quelqu'un qui vient de finir sa thèse et qui m'a raconté qu'elle était obligée d'aller engueuler son directeur de thèse pour qu'il s'intéresse à elle
c'est pas pour ça qu'elle l'a vu plus elle était obligée d'aller le chercher à chaque fois

ça ne l'a pas empêché de l'avoir avec félicitation du jury

je crois que c'est un peu un parcours obligé pour certains de prendre des thésards et de les laisser se démerder en gros alors si tu la veux vraiment accroche toi, réfléchis en fonction de ton environnement à d'autres tactiques pour travailler mais ne te démoralise pas parce que tu es seule parce que c'est courant
45 ans albertville 1799
Je rebondis sur ce que dit cocagne. Il y a des profs qu'il faut gérer.

Et tu verras plus tard que dans le monde de l'entreprise ce n'est pas mieux. Une équipe ça se manage, mais un chef aussi. Il ne faut jamais rien attendre d'un chef. Le principe est d'aller chercherc ce que l'on veut.
Dit comme ça, je sais, ça a l'air facile. Mais non, c'est loin d'être facile et il faut user d'astuces, de stratégies et de culot, de caractère aussi. Et de temps en temps de coups de gueule et de mises au point.

Malheureusement ce monde n'est pas idyllique et il faut généralement aller au charbon le couteau entre les dents.

Courage, ce n'est pas toujours facile mais cela vaut le coup.
34 ans 1248
Les vacances j'en reviens.. c'est d'autant plus dur que j'ai été voir mes parents qui habitent à plusieurs milliers de kms et le retour ben dur dur :(

Le problème c que mon directeur de thèse, c aussi mon boss. J'ai peur que si j'y vais trop frontalement il ne renouvelle pas mon contrat. Plus de job, plus de salaire.. pas gérable avec le loyer, les factures, les courses et tout ce que je dois assumer financièrement.

Le truc c'est qu'il est pas physiquement présent, pas de réponse aux mails, et je soupconne sa secrétaire de pas mal filtrer les coup de fil parce qu'il est toujours occupé.

C'est pour ca que je me dis que je dois avoir un truc bien avancé et concret à lui remettre pour le mettre au pied du mur. Mais y a encore pas al de taf...
43 ans 93 1174
Salut

Je vivais un peu la même chose depuis 2 ans. Je suis seule à faire ce que je fais dans ma boîte, je suis mon patron mais on m'a toujours mis qq1 au dessus de moi pour "contrôler". Et je bossais pas mal en prenant des stagiaires ou avec une collègue.
Ma collègue a été mutée, plus de stagiaires cause restrictions et un n+1 inexistant. Basé à Lyon (et moi à Paris), quand il venait à paris il ne venait même pas au moins me dire bonjour.L'an dernier j'ai du avoir 3 mails de sa part.
Je me suis donc retrouvée seule. Et c'est très dur parce qu'il faut se motiver seul, trouver une émulation seule alors que l'émulation vient aussi en réflechissant à plusieurs. Je n'avais un avis sur mon travail que lors de l'entretien annuel. Et en + il me faisait des reproches, bref je trouvais ça totalement pas objectif.

J'ai demandé à changer de n+1, ce que j'ai eu cette année, ma nouvelle chef depuis janvier je la vois au moins une fois dans la semaine, elle m'envoie des mails, m'appelle. Bref il y a une vraie concertation et moi j'en ai besoin!Même si je suis complètement autonome sur mes tâches vu que je suis la seule à les maitriser mais le fait d'avoir un retour ou des propositions c'est hyper motivant et valorisant.

Donc je n'ai pas de solutions sauf peut être à relancer ton directuer de thèse en lui expliquant que tu as besoin d'avoir un suivi, que qq1 fasse mine de s'intéresser à ce que tu fais.

Bises
B I U