MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Ce corps que je n'ai pas eu le temps de connaitre

43 ans 124
Bonsoir à toutes et à tous,

Ce titre doit paraitre bien mystérieux, je vais essayer de m'exprimer clairement.

Il y a 10 ans quasiment jour pour jour, j'ai commencé à grossir, jusqu'à  
arriver à un point l'an dernier très grave, dans une obésité dite morbide.

J'ai vécu le fameux cycle infernal des régimes parce qu'on s'aiment pas qui mènent à des reprises de poids supérieures à chaque fois.

J'ai atteint un niveau qui m'a déclenché pleins de petits soucis de santé, et un plus gros, et j'ai du entreprendre une perte de poids (de manière saine cette fois) qui est ma seule manière de guérir...aujourd'hui encore je souffre de ma "maladie" et j'attends le palier de perte de poids qui me guérira, c'est la seule manière de guérir.

Même si j'ai connu l'enfer en étant malade, c'est un mal pour un bien tant que je ne retombe pas dans les pires moments, je suis un peu recluse chez moi (ça c'est le moins sympa), et je m'occupe de moi, de me faire à manger, ce qui prends des heures et qu'on ne peut plus trop faire quand on travaille.

Il faut bien comprendre que je n'étais pas ronde, je ne ressemblais plus à rien, ne rentrait plus dans aucun vêtements, lingerie, etc....
Je vis en jogging depuis 5 ans alors que dans ma tête, c'est des fantasmes de Karl Lagerfeld, de Louboutins, de Christian Dior....même si je n'en ai pas les moyens...;)

Certaines femmes obèses "gardent un visage" harmonieux, moi mon visage était tout déformé par la graisse, on ne voyait plus mes yeux dès que je souriais et j'avais des bajoues et un triple menton, on aurait dit un ogre.


Il y a une semaine, une voisine m'a dit qu'on commençait à voir ma perte de poids, ça m'a fait plaisir, mais je ne le voyais pas vraiment.

Depuis 3 jours, je vois des changements sur mon visage, et après m'être fait épiler mes sourcils broussailleux aujourd'hui, ça s'est confirmé, mon visage s'affine doucement, il est encore bien gonflé, mais je retrouve un visage moins hématomé.

Ok ok, maintenant viennent les choses sérieuses :
Comme je m'y attendais, la peau du corps devait s'être déformé en 10 ans d'obésité extrême.

Je n'ai pas du tout encore tout perdu, mais je sais déjà que ça va être catastrophique pour mes bras, mes cuisses, mon ventre...une vraie catastrophe....

Puis il y a mes seins aussi....je n'ai pas encore perdu énormément qu'ils commencent déjà à tomber et pas qu'un peu...

Je n'ai pas vraiment eu le temps de profiter de mon corps quand j'étais plus jeune, je me croyais énorme alors qu'en fait non, alors je cachais mon corps, l'intimité était trafiquée à ma sauce pour être le plus cachée possible.

Là j'ai plus de 30 ans, je souhaite retrouver une vie sociale après un deuil très difficile, éventuellement avoir un ou des enfants, et là je n'imagine même pas me déshabiller devant quelqu'un, même dans le noir....

Oui mais il y a la chirurgie, dont j'ai une peur bleue...une opération, j'aurais pu prendre sur moi tout en étant tétanisée A MORT, mais une pour les seins ? une pour les bras, une pour le ventre, une pour les cuisses ?

Ou alors tout en même temps ? Ca fait encore plus peur, je vais être anesthésiée 10 h là....quelle horreur...

Voilà voilà, j'ai bêtement esquintée mon corps, tout pendouille, je n'ai pas la peau épaisse ou ferme de certaines, là je suis encore dans le créneau obésité morbide que la peau commence déjà à fletrir de partout...

Je n'ai qu'une envie c'est retrouver une vie, pouvoir m'habiller un peu de manière sympa avant d'être trop agée...je n'ai pas du tout profité de ma vingtaine, je sens le temps filer....je ne sais plus trop quoi faire....

Je me fiche d'avoir des kilos en trop, je suis allée tellement loin dans les problèmes, et dans l'obésité qu'être ronde ne me dérange pas, j'adorerais avoir 10 ou même 15 kilos de trop si c'est bien répartit....

Mon problème n'est pas tant le surpoids, mais le corps abimé après celui ci...je ne sais pas du tout ce qui m'attendra lorsque j'aurais atteint la guérison et que je pourrais arrêter (ou pas) la perte de poids...

Voilà, finalement je n'ai pas réussi à faire court...
F
53 ans IDF 73
Bonsoir Aybici!

Comme ton récit me parle!

C'est marrant, je pensais exactement la même chose il y a encore quelques jours! Je me revoyais adolescente ou jeune adulte, détestant mon corps, le camouflant, me trouvant grosse et non désirable alors que quand je regarde objectivement les photos de cette époque, je ne vois qu'une jeune file pulpeuse sans plus!

Je n'ai jamais vraiment profité de ma jeunesse, ayant trop honte de mon corps qui pourtant était loin d'être aussi laid que je l'imaginais! Je remettais ma vie à plus tard, attendant de maigrir pour enfin faire quelquechose car sûrement qu'une fois mince ce serait plus facile de vivre! Résultat : un courbe de poids ascendante et un corps abimé et je dis merci les régimes!

Je me faisais aussi cette réflexion que même en maigrissant, j'aurais toujours honte de mon corps! Pourtant, comme toi je dois impérativement maigrir sous peine de graves soucis de santé qui ont déjà commencé à pointer le bout de leur nez!

Mon poids ne m'a pas complétement empêché de vivre (j'ai un enfant, un travail que j'adore et j'ai connu l'amour aussi)mais je ne peux m'empêcher de penser à un beau gâchi en me regardant!

Avec les années, j'arrive malgré tout à faire la paix avec ce corps même si je ne l'accepte pas la plus part du temps! Je me pousse en me disant qu'il faut que j'avance quand même mais c'est parfois très dur!

Enfin, tout ça pour dire que je te comprends! Je t'embrasse :kiss:
34 ans Parisienne exilée à Liège 1628
Eh ben c'est triste ce que vous racontez les filles :(
J'ai toujours été ronde et heureusement que je me suis pas cachée alors que je trouve qu'on est beaucoup plus vite complexée de nos jours.

Mais comme toi flovalie parfois je me disais "j'oserai mettre ça quand je serais plus mince" ou "je marcherais avec des talons plus tard" et puis je reportais tout évidemment :lol:

Et puis j'ai eu envie de vivre le maintenant et profiter, j'avais la hantise de vieillir sans avoir profité... j'ai eu le déclic grâce à ma cousine en fait, elle a passé le cap des 36 ans, sans avoir jamais connu l'amour, sans avoir trouvé de boulot qui lui plait, restée complexée alors qu'elle est très jolie (ronde mais beaucoup moins que moi, à vue d'oeil elle fait un 42-44 avec de la chance pour une superbe poitrine), elle me disait m'envier car elle me trouvais pleins de qualités et j'avais une vie sociale, j'étais invitée partout aux soirées mais ça ne m'intéressait pas. Et j'ai eu peur de me dire un jour "merde j'ai rien vécu". Alors j'ai vécu un moment de débauche et de vie très concentrée :lol: ça m'a permis de mieux m'accepter ;)

Pour la peau qui pendouille, si c'est pas tant que ça, pendant que tu maigri il faut beaucoup hydrater, masser pour retendre. Mais si tu maigri vite c'est sûr que là ça va pas être beau car trop rapide, il faudra retendre la peau avec la chirurgie.
J'avais vu une émission d'anciens obèses morbides qui se sont fait un by-pass avec perte de poids fulgurante, donc peau qui pend, c'était pas beau à voir mais ils ont fait retendre par la chirurgie.
Courage aybici, tu n'as que 30 ans, le temps est encore rattrapable ^^
30 ans une petite bourgade du nord !! 52
bah dit donc je vois que je suis pas la seule . bon en faite j'explique grasse a ce site j'arrive maintenant a m'accpeté thérapie tres simple beaucoups de personnes m'ont parlé et ca m'as franchement fait du bien c'est sur que je vais pas me dire maintenant que je suis un canon de la mode machin truk bidule mais qu'apres tout je suis comme je suis en se qui te concerne je pense que si tu te masse avec une creme rafermissante tu n'auras pas trop trop besoin de faire de chirurgie moi j'ai perdue 30 kilos en 4 mois et ma peau est encore belle seulement je n'avais que 16 17 ans a cet époque donc la peau n'est pas pareil mais a cet age j'avais atteint l'obesité de niveau 2 maintenant je suis entre le niveau 1 et le surpoid je tente le regime pour arriver au surpoid apres je serais bien apres tout elles avaient raison les filles etre ronde c'est mieu j'ai entendu hier une fille qui disait mieux faut faire envie que pitié ^^ allez courage j'espere que tu va guerrir bisous :D
43 ans 124
Bonsoir et merci à toutes d'avoir réagit.

Désolée si je n'ai pas répondu tout de suite, je suis malade par intermittence, j'ai peur que ça ne se termine jamais.... :cry:

Pour en revenir à ce que je disais, oui moi aussi j'ai vécu le fait de mettre sa vie entres parenthèses tant qu'on ne perds pas de poids.

Maintenant j'ai passé cette étape, je me fiche d'être ronde, mais là c'est malheureusement bien au delà.

Quoiqu'il en soit, maintenant je suis sur la bonne voie, même si le chiffre baisse un peu trop lentement à mon gout.

Mais ma vraie question, c'est cette histoire de vivre ou pas avec un corps post-grosse perte de poids avec ses plis et sa peau hyper abimée.

Surtout que moi y'a déjà au moins 3 endroits, bras, ventre et seins....
Et surtout que j'ai une peur bleue des opérations, de la fameuse aesthésie générale...

Je ne sais pas trop quoi faire, même si ma rechute de problème de santé actuelle relativise le problème esthétique....et qu'il me préoccupe moins qu'il y a quelques jours....si je m'en sors ça reviendra sur le tapis, et là je serais perdue de nouveau...
34 ans Parisienne exilée à Liège 1628
Alors là c'est vraiment si niveau esthétique ça te gêne ou pas. Si t'arrive à t'accepter avec la peau abîmée, pas besoin d'opération non obligatoire mais si ça va te faire complexer sur ton corps pour le reste de ta vie, vaut mieux prendre son courage à 2 main pour une opération qui te fera gagner de l'estime de soi pour le reste de la vie ;)

Mais l'anesthésie, pareil j'ai un peu peur. Chéri à chacune de ses opérations a eu un soucis avec l'anesthésie... Ongles incarnés, l'anesthésie n'a pas fait effet jusqu'au bout, il sentait les coups de bistouri sans pouvoir dire qu'il avait mal... Et les dents de sagesse, il a eu un arrêt cardiaque sur la table :roll:
Je pense qu'il faut bien faire les tests avec l'anesthésiste avant pour éviter ce genre de problème.
37 ans pyrénées atlantiques 3
Bonjour,

J'ai vécu plus ou moins ta situation, de nature ronde tout de même lors du décés de ma mère il y a deux ans, je suis arrivée à prendre 30 kg en 3 mois... ça parait absurde ou impensable mais ils étaient bien là et bien réels. Cette période reste très floue pour moi concernant mon poids, gérer la famille, le décés, la fin des études, je n'ai pas pris conscience réellement de ce qui m'arrivait. La cause était un choc traumatique intense déréglant la thyroide... J'ai atteind l'obésité sévère, et tout comme toi je me suis mise au sport et au régime.Mes 110 kg pour mes 1m67 m'ont traumatisés et j'en ai perdu 30 là... Dans l'idéal je souhaiterais en perdre 15 de plus. Je suis confrontée plus ou moins au même problme que toi concernant l'esthétique...
Mes seins n'ont pas réellement appréciés cette prise et perte de poids rapide mais bon ça va encore, le pire ce sont les vergétures... Je sors d'une opération de hernie discale, j'ai bien réfléchis a une éventuelle séance de chirurgie esthétique et pour le moment, je suis arrivée a la conclusion que se faire anesthésier à nouveau pour celà était surement dangeureux...

Je pense qu'il faut attendre et accepter son corps meme si celà est difficile au début. Il vaut mieux analyser la situation de façon reposée et après tous les régimes surtout... L'acceptation de son corps, du nouveau corps auquel on est pas habitué est déjà une phase difficile a gérer... Pèse bien le pour et le contre avant de prendre une décision de la sorte.
43 ans 124
Merci pour vos réponses, et merci à toi Louloute, je suis assez d'accord avec toi dans l'ensemble...

Pardon si je ne réponds pas toujours rapidement, en ce moment ça ne va vraiment pas bien sur le plan de la santé, seule la perte de poids me fera guérir mais je n'ai aucune idée du palier qui fera reculer ce que j'ai.

Lycoris ton commentaire fous les jetons, soit les médecins sont vraiment pas compétents, soit ton "chéri" est très fragile sur le plan cardiaque...

Rien que ce commentaire, ça me donne envie de renoncer tout net à une éventuelle intervention.

La complication dans mon cas, c'est qu'il y a plusieurs zones, comme je le disais dans mon message, j'aurais pu serrer les dents pour une intervention, mais les bras + les cuisses + le ventre + les seins...

Quelle merde d'en être arrivée là....
Merci pour vos messages.
34 ans Parisienne exilée à Liège 1628
En fait après l'anesthésie ils ont remarqué que chéri a un petit soucis au cœur :lol:
Son père était au courant mais pensait que c'était rien (souffle au cœur avec compensation cardiaque) alors n'a rien dit et l'anesthésiste n'a pas été mis au courant...

Si tu pense vraiment à te faire opérer fais bien des test cardiaque et des test avec l'anesthésiste pour savoir si tu ne fais pas d'allergie à un produit :)

Vraiment si ça te complexe je pense que ça vaut la peine pour mieux assumer ton corps.
A
44 ans la Réunion 4
bonjour à toutes,

je suis nouvelle sur le forum.
je cherche de personnes avec qui partager mon expérience.
j'ai un peu plus de trente ans et presque vingt ans de régime. dès l'âge de 8 ans, j'étais ronde. à vingt ans, j'étais obèse. mon père est mort quand j'avais vingt ans cela n'a pas arrangé mon poids. j'ai dû suivre une thérapie tout en continuant mes études. maintenant, je vais avoir 33 ans, j'ai un boulot à la Réunion depuis 7 ans.
entre 2007 et 2010, j'ai souffert d'une grave dépression qui m'a fait prendre 20 kg en trois mois. au pire moment, je faisais 105kg pour 1,55m. les problèmes de santé étaient déjà présents comme de l'arthrose aux genoux (j'ai subi une opération), mal au dos,essoufflée au bout de quelques marches etc.
j'ai atteint l'obésité morbide sans que cela me touche vraiment. je compensais tout le temps par la nourriture. je suis devenue boulimique. pour ma dépression, j'ai du suivre une autre thérapie. maintenant je suis en rémission.
en raison de mes problèmes de santé (indépendants de mon obésité: malformations des genoux), j'ai décidé de subir une sleeve gastrectomie qui s'est passée en mars 2010. je ne peux plus faire de régimes car à cause de ma dépression je n'ai plus de volonté à long terme.

je suis actuellement suivie pour mon opération. j'ai perdu 8kg en trois semaines. c'est très dur. les médecins sont confiants pour ma perte de poids mais ils craignent une reprise de ma dépression car je ne peux plus compenser mes angoisses par la nourriture.

pour l'image de mon corps, ben en fait, je ne l'ai jamais vraiment adopté ni apprécié. j'étais toujours la petite grosse sympa à qui on confie ses secrets mais qui n'a pas vraiment de vie à elle. je m'imaginais difforme, ronde comme une tour sans aucun attrait.

merci de me répondre.
à bientôt.
43 ans 124
Salut amdesiles,

Je vais essayer de te répondre avec mon expérience.

Je suis aussi en plein procéssus de perte de poids, et je me prépare seule psychologiquement à l'image que je vais retrouver.

Une image objective, puisque j'ai été obèse de 22 à 32 ans grosso modo, et avant ça, pendant mon adolescence, je ne me voyais pas telle que j'étais, j'étais convaincue d'être immonde alors que je n'avais que quelques petits kilos de trop.

Je m'apprête donc à me retrouver et d'une manière objective, sans râler pour 5 pauvres kilos en trop.

Je n'ai qu'un seul conseil à te donner : RELATIVISER.

Moi non seulement je suis malade en ce moment, même s'il s'agit d'une maladie bénigne qui va guérir avec la perte de poids, mais en plus je suis desesperée par les médecins soit qui n'écoutent pas, soit qui sont blindés de rdv et refusent d'en donner un avant 6 mois.

J'agis seule, mais je me fais confiance sur le plan de la perte de poids.

J'ai vécu un enfer dernièrement, j'ai eu des impossibilités de marcher pendant plusieurs semaines, ce qui était une torture.

Là actuellement, ça fait 6 mois que je sors à peine de mon appartement, au mieux je vais à la poste à 300 metres, mais j'ai peur de faire + car je peux faire un malaise à tout instant, et que je suis très isolée.

J'ai été hospitalisée dans la même chambre de personnes qui avaient une sclérose en plaque, le truc horrible, ou d'une personne qui perdait peu à peu l'usage de sa jambe sans savoir pourquoi.

Si on compte le nombre de personnes dans le monde qui n'ont pas de quoi manger, voire de l'eau potable, les victimes de guerre et j'en passe...

Je réalise que notre sort n'est pas si mauvais, surtout si l'on perds du poids, c'est une excellente nouvelle car ça améliore la santé, et évite d'autres problèmes à venir.

Moi aussi j'ai été la petite grosse sympa, ou le faire valoir de copines que je pensais moins moche que moi.

Maintenant, après avoir traversé l'enfer sur le plan de la santé (et je suis encore dedans), je me fiche et j'emmerde clairement les commentaires des autres...

Il faut te dire que chacun a sa croix, et il y en a des pires qui ne s'enlèvent pas avec une perte de poids.

Souvent les personnes qui jugent les autres, extériorisent en fait leur propre mal être, alors soit tu les ignore, soit tu leur claque leur beignet une fois, et en général ça ne rate jamais, ça les calme ad vitam.

Je t'envie d'avoir perdu autant, en fait mon rythme de 5 kilos par mois me convenait très bien, mais je suis pressée pour guérir.

Dis toi que tu as de la chance, que ça va t'éviter pleins de problèmes, et que bientôt tu vas p'têt pouvoir jouer le quart d'heure pretty woman dans les boutiques de fringues..lol
Même si elles proposent toutes des tailles à la con trop petites, ça devient quand même un peu plus possible quand on perds du poids.

Je suis désolée pour la perte que tu as subis, je ne la minore pas, moi aussi j'ai perdu quelqu'un de très cher, et je ne m'en remets pas 2 ans et demi après.

Dis toi qu'il y a des gens tellement "lourds" qu'ils ne peuvent pas être opérés, soit c'est trop dangeureux, soit l'opération est un echec etc etc...

Toit tu es sur une bonne voie, et il faut parfois savoir apprécier ce que la vie nous apporte...:-)
34 ans Parisienne exilée à Liège 1628
amdesiles, pourquoi ne pas avoir créer un topic pour parler de toi et de ton problème? Celui ci c'est pour aider aybici :) (qui en plus a eu la gentillesse de te répondre).

Je sais que t'es nouvelle mais c'est quand même mieux pour la personne de ne pas empiéter sur son topic.
A
44 ans la Réunion 4
merci de ta réponse.
désolée si j'ai empiété sr ton topic. je ne savais pas qu'il était réservé à une personne. je voulais juste partager car c'est dur pour moi en ce moment. je souhaitais rencontrer des personnes qui peuvent comprendre.
43 ans 124
Pas de souci amdesiles, tu peux en parler ici si tu veux, ça ne me dérange pas..:)
R
36 ans 15384
Au fait,je fais de la tachycardie plutot sévère,j'ai subi plusieurs anesthésie,locales,générales et ca a jamais posé de problèmes.
Quand j'ai fait des arrets cardiaques ( ouais,y'en a eu plusieurs :? ),c'était dans l'ambulance du SAMU alors qu'on m'avait encore rien fait :lol:

Mais tu peux toujours faire un electrocardiogramme pour te rassurer,et voir avec un anesthésiste si tu supporte les produits. Et sache que pendant une intervention ton rythme cardiaque est surveillé,on te laisse pas comme ca a l'abandon ...
B I U