MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Aménorrhée Absence de Règles - Quand les retrouve-t-on ?

42 ans 124
Bonsoir à toutes et à tous,

Ces dernières années j'ai pris énormément de poids jusqu'à atteindre la fameuse obésité morbide ou sévère...je trouve que le mot "morbide" convient le mieux...

Les règles  
ont fini par être très rares et très irrégulières, parfois une fois par semestre seulement, deux au mieux.

Aujourd'hui, je perds du poids, je sais que vous n'aimez pas que l'on donne les chiffres sur ce forum alors c'est compliqué d'en parler normalement...

Je me demandais à partir de quel niveau on retrouvait ses règles, même si ce n'est pas pareil pour tout le monde...

Quand j'ai commencé à perdre, j'ai eu mes règles, puis de nouveau 2 mois après, je n'ai sauté qu'un mois sans les avoir donc...

Je me demande si elles reviennent lentement mais surement...

Comme je disais c'est compliqué de parler sans chiffres, assez frustrant.

Disons que j'ai perdu le tiers de ce que je dois perdre pour faire reculer mon problème de santé et revenir à un poids de ronde, mais pas d'obèse.

J'ai hate de retrouver mes règles car mon problème de santé est lié aux hormones, et le retour de règles normales peut vouloir dire que la maladie ne va pas tarder à reculer.

Merci par avance pour vos réponses.

NB : Je sais que certaines personnes qui ne sont pas en obésité morbides ont aussi des règles irrégulières et qu'on risque de me répondre que ça ne veut rien dire etc...

Moi je parle bien d'aménorrhée, c'est à dire d'absence de règles à cause de l'obésité.

Merci.
31 ans tours 22
Salut.

L'aménorrhée n'est pas une absence de règles due à l'obésité, mais une absence de règle tout court, donc comme tu l'as dit, elle peut avoir des causes très diverses, mais toujours d'origine hormonales.

Je pense que la meilleure chose que tu puisse faire c'est t'assurer que ces aménorrhées ne puissent pas avoir d'autres origines, ce qui n'est pas impossible, et puis sinon d'attendre de voir ce qui se passe lorsque tu auras trouvé ton poids idéal.

Les chiffres ne sont pas nécessaires, ce sont des indicateurs objectifs, mais la part de subjectivité des problèmes hormonaux est assez importante, ce sont souvent des systèmes très complexes et assez longs à régulariser.

Tu n'as à mon avis pas vraiment de soucis à te faire en tous cas.
42 ans 124
Merci pour ta réponse.

Je suis certaine que cette absence de règles est liée à mon obésité, maintenant je n'ai jamais dit et je ne pense pas que l'aménorrhée arrive seulement en cas d'obésité, ça c'est évident.

Je ne suis pas vraiment inquiète, je sais que je retrouverais mes regles, enfin normalement, s'il n'y a pas de problèmes, vu qu'elles étaient quasi normales avant ma prise de poids.

Maintenant je me demandais à partir de quel niveau on basculait vers l'aménorrhée, que ce soit un chiffre, ou à partir de l'iMC, même si je n'aime pas l'IMC qui ne veut rien dire, surtout lorsqu'on est à peine en surpoids.

Enfin, je sais que c'est une question un peu impossible, je ne suis pas embêtée par les regles, c'est davantage un signe de retour à la normale des hormones, et donc un recul de ma maladie qui me bouffe.
31 ans tours 22
Je comprends.

Mais réellement c'est une question effectivement sans réponse. Je sais à quel point c'est frustrant, mais même si nos systèmes hormonaux ont un fonctionnement similaire, une sorte de norme, cette norme n'a en réalité aucune valeur en pratique car la norme est établie sur un grand nombre de mesures et correspond donc à un individu théorique qui n'existe pas dans la réalité.

Alors lorsqu'il s'agit de phénomènes aussi vastes en termes de données et de variations à la fois inter et intra sujets que tout ce qui à trait à l'endocrinologie, les données normales deviennent vraiment difficiles à extrapolées à l'échelle d'un individu particulier. C'est pour cette raison que si tu trouvais des réponses à tes questions sur le sujet, elles ne t'avanceraient pas à grand chose du fait de la largeur des fourchettes d'estimation (exemple de la norme des de la glycémie dont les valeurs ont été élargie récemment).

Bref pour vraiment savoir ce qui se passe pour toi en tant que personne avec tes propres normes, il faudrait que des spécialistes te voient et étudient ton cas, ce qui est envisageable, et ce que d'ailleurs je te conseille de ne surtout pas hésiter à faire si jamais tu as des doutes.
42 ans 124
Merci pianojazz...

Je me trompe ou tu es étudiante en médecine ou un truc pas loin? ;)
31 ans tours 22
Dans le mille!
42 ans 124
Ca se sentait...mais juste un peu....lol
31 ans tours 22
A ce point là? C'est bizarre! J'en fais peut être un peu trop, mais j'aime bien ce que je fais et je peux peut être me rendre utile, même si officiellement je peux pas prétendre avoir la moindre qualification.
42 ans 124
Non ne t'inquiète pas, tu ne paraissais en aucun cas prétentieuse ou quelqu'un qui en fait trop...

C'est moi, je veux pas me lancer des fleurs, mais je suis très observatrice des gens, et j'ai un bon instinct, pour tout, sauf pour quand ça me concerne, là je suis une crotte.... ;)
894
Perso je ne suis pas étudiante en médecine mais il me semble que si les ovaires sont congestionnés, on peut souffrir d'aménorhée aussi, non ?
B I U