MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

etre bi est ce tendance ?

E
38 ans ICI 1394
Pas mal de chose ont été dit et souvent leur contraire sur la bisexualite.

Mais là désolée :oops: j’avais une vrai question a vous poser
Suite a un magazine  
( bon sang faut que j’arretes de les lire moi :roll: )
qui incluais grosso modo c’était top tendance d’etre bi. ça m’a énervée considérée que l’on vit sa sexualité pour etre top au yeux des autres
Je dois pas être normale mais je trouve ça incomprehensible.

Et il me semble que de plus en plus d’hetero pense qu’être bi et surtout pour une fille c’est pour être « tendance » que c’est juste pour dire je suis dans le coup ! A considérer encore que ce soit vrai !

Et c’est meme d’ailleurs difficile puisqu’avouée a une copine qu’on est bi est devenu synonyme de lui proposer un plan. Deux cas soit elle s’éloigne soit elle attend de vous ce que vous n’avez pas forcemment envie de lui proposer ! (du vécut)
C est comme si il était interdit d’ëtre bi et d’avoir juste envie d’avoir une copine sans rien de plus.
stereotype beurk!

Hors mais la ce n’est que mon avis on est pas bi pour être dans le coup mais parce qu’on est bi tout simplement tout comme on est petit grand croyant ou athée que ce soit inscrit dans la genetique ou que ce soit un choix. J’ai dut mal a admettre que l’on puisse vivre une sexualité juste pour se faire mousser. Alors oui le pourcentage de femmes qui déclarent avoir eu des pratiques sexuelles avec une partenaire du même sexe est passé de 2,6 % à 4 % entre 1992 et 2008. C’est le seul chiffre que j’ai trouvée et qui me semble valide.
Mais en même temps il me semble qu’il y a toujours eut des personnes bisexuelle.
Voilà désolée si j’es été longue et pas drole et bouh je sais meme pas si j’es été claire :cry: .

Mais en substance Est-ce que vous considérez qu’être bi est une sexualité a part entiere tout comme être hetero ou homo. Ou que c’est juste un phenomene de mode certain magazines ont il raison de dire que la bi sexualite est top tendance ?
zoug zoug J'en profites pour glisser une autre question
Quelle serait votre reaction si vous appreniez que votre meilleure amie ou une copine était bi ?
A
36 ans 3124
Citation:
Mais en substance Est-ce que vous considérez qu’être bi est une sexualité a part entiere tout comme être hetero ou homo. Ou que c’est juste un phenomene de mode certain magazines ont il raison de dire que la bi sexualite est top tendance ?


Pour ma part, je considère la bisexualité comme une sexualité à part entière au même titre que l'hétérosexualité et l'homosexualité...mais c'est aussi une réflexion que je me suis faite ( le coup de la top tendance), car j'ai plusieurs connaissances hétéro qui sont, du jour au lendemain, devenue comme de par hasard "bisexuelle"...alors parler de phénomène de mode...je ne sais pas, je veux laisser le bénéfice du doute plutot que de juger hâtivement, mais on ne se réveille pas un matin en proclament aimer les deux sexes...

Citation:

Quelle serait votre reaction si vous appreniez que votre meilleure amie ou une copine était bi ?


La même que si elle me disait être Hétéro ou homo...ça ne me dérange nullement et sa sexualité la regarde et je la respecte.

De plus, être bi, comme être homo, ne veut pas forcément dire qu'elle va me draguer ou que je l'attire( c'est un peu le soucis quand on annonce à une personne du même sexe qu'on est bi ou homo, de suite la personne croit que le/la bi ou l'homo va lui sauter dessus...) :roll:
R
35 ans 15384
C'est mon sentiment oui. Ca fait "cool" d'etre bi de nos jours,c'est n'importe quoi je trouve ... :roll:
J'ai le sentiment que les personnes se prétendant bisexuelle veulent se donner une image libertine.
Si quelqu'un me l'avouait sincèrement,ca ne changerais rien pour moi,je ne juge pas les gens selon leur orientation sexuelle.
35 ans 21ème strate des Enfers... 1568
Clairement d'accord avec Cute...
Être bi, aujourd'hui, c'est une manière de dire qu'on est "in", "dans le coup"...au détriment de la bisexualité car, dès lors qu'il s'agit d'aller au-delà des mots, on se retrouve face à un grand vide. Disons qu'il existe une bisexualité d'apparence dont se vêtent pas mal de gens, mais derrière le voile, il n'y a que rarement des faits. Être bi est tendance, mais ça ne veut pas dire que les gens ont plus tendance à être vraiment bi.
E
38 ans ICI 1394
cutevengeance a écrit:
Ca fait "cool" d'etre bi de nos jours,c'est n'importe quoi je trouve ...

excuse moi tu sous entend que c'est n'importe quoi d'etre bi
que c'est n'importe quoi d'etre "cool"
que c'est n'importe quoi d'etre bi et "cool".
et dans ce cas peut on etre bi sans etre cool.
puisque de toute maniere si je te suis tu penseras qu'une nana qui "se" dit "bi" le dit forcemment pour etre "cool"
35 ans 21ème strate des Enfers... 1568
ensorcelleuse a écrit:
cutevengeance a écrit:
Ca fait "cool" d'etre bi de nos jours,c'est n'importe quoi je trouve ...

excuse moi tu sous entend que c'est n'importe quoi d'etre bi
que c'est n'importe quoi d'etre "cool"
que c'est n'importe quoi d'etre bi et "cool".
et dans ce cas peut on etre bi sans etre cool.
puisque de toute maniere si je te suis tu penseras qu'une nana qui "se" dit "bi" le dit forcemment pour etre "cool"


Je pense qu'il faut distinguer les deux manières de se dire bi : les bi qui le sont vraiment, et les bi qui disent qu'ils le sont parce qu'ils estiment que c'est cool de l'être. Ce qui fait que certains bi véritables sont cool, d'autres non ; et ceux qui se disent bi sans l'être peuvent être cool ou non...
R
35 ans 15384
Non non ensorcelleuse tu m'a mal comprise .. Je trouve n'importe quoi que certains deviennent bi pour la mode ;)
E
38 ans ICI 1394
bon d'abord désolé jiddim on s'est croise en reponse.
Ouf merci cute j'ai failli avoir peur.

en fait si j'arrives a suivre y a des amazones qui se proclamme bi juste pour integrer une tendance.
et qui derriere non aucun acte logique qui correspond a leur sexualite ?
et vous croisez des nanas comme ça vous ?
car si c'est ca la je ressens vraimant que je vis dans mon petit pays perdu ou etre bi et encore hyper marginal.
A
36 ans 3124
Voilà, je pense qu'il faut distinguer les vrais bisexuelles des " je suis bisexuelles parce que c'est trop fashion quoi"...et oui, des personnes qui se disent Bi parce que c'est "trop tendance" j'en croise beaucoup beaucoup...j'ai même une connaissance qui m'a dit que la bisexualité c'etait une façon d'être, une sorte d'adéquation avec son look (N'importe quoi)...
44 ans 17521
Pour moi, il est difficile de se dire bi... je m'explique... Je trouve plus logique de dire qu'on est dans une relation hétéro, ou homo, plutôt que de se dire "bi"... ça veut dire quoi ? à partir de combien de quel pourcentage de relation homo parmi d'autres relations hétéro peut-on (doit-on ?) se considérer comme "bi" ?

En ce qui me concerne, je ne sais pas ce que je suis, puisque j'ai vécu une histoire d'amour, passionnelle et sexuelle de 1 an et demi avec une femme... et que j'ai eu, pour tout le reste, uniquement des relations hétéro... Alors je suis quoi ? Je suis bi ? Hétéro avec un incident de parcours ? :mrgreen: Avant elle, j'étais hétéro, pendant "elle", je pensais être lesbienne, finalement, car je n'imaginais pas retourner aux hommes... et maintenant ? En ce moment je suis avec un homme, mais je ne peux pas dire qu'un jour je ne serai pas avec une femme...J'ai du mal à définir la bisexualité...

Un jour un ami à qui je demandais si il était homosexuel, m'a répondu "je suis... sexuel". Voila, je crois qu'on est tou(te)s juste "sexuels"...

Concernant l'effet de mode, oui, je pense qu'il y en a un, comme pour le SM, l'échangisme... "comment ? tu partouzes pas ? votre couple est out !"... :lol: Mieux vaut en rire... Je pense qu'il y a toujours eu des personnes ayant des sexualités différentes, mais aujourd'hui, puisque plus c'est trash et "déviant" mieux c'est, bien il y a un effet de mode... c'est pas grave... ça dénature un peu le "concept"... du coup, en soirées fétichistes on se retrouve avec des gamines bardées de cuir qui ont cru que c'était juste un look... :shock:

La seule chose que je vois de positif dans tout ça, c'est qu'il est certainement plus facile d'assumer des pratiques, modes de vie, natures, qui étaient montrées du doigts il y a quelques temps...
44 ans 8549
moi jamais entendu qu'il faut être bi pour être à la mode! mais bon je suis aussi dans ma petite campagne :D
E
38 ans ICI 1394
karen a écrit:
Un jour un ami à qui je demandais si il était homosexuel, m'a répondu "je suis... sexuel". Voila, je crois qu'on est tou(te)s juste "sexuels"...

j'aime bien cette définition.
en fait tu as peut etre raison c'est peut etre juste un probleme de terme.
le mot bi entraine presque que l'on devrait coucher le lundi avec un garçon le mardi avec une fille le mercredi... et le dimanche on se repose.
alors que pour moi bi signifie apprecier autant les caresses d'une amazone que d'un zomme.
35 ans 21ème strate des Enfers... 1568
Comme disait une rouquine connue : "Le nec plus ultra en ce paysage, c'est d'aimer des deux côtés"... Je crois que c'est ça qui définit la bisexualité, pas le nombre de rapports homo ou hétéro : le tout, c'est d'être bien sexuellement ou amoureusement avec les membres des deux sexes...
59 ans Au bord de la mer 15536
ensorcelleuse a écrit:

le mot bi entraine presque que l'on devrait coucher le lundi avec un garçon le mardi avec une fille le mercredi... et le dimanche on se repose.
alors que pour moi bi signifie apprecier autant les caresses d'une amazone que d'un zomme.
:lol: :lol:

Je suis tout à fait d'accord avec Karen, je suis "sexuelle" ;)
Je peux avoir une relation sexuelle avec une femme, pour le plaisir, comme je peux en avoir avec un homme.
Mais mon amour est un homme, et je ne suis jamais tombée amoureuse d'une femme.

Ce serait tendance d'être bi ? Comme de jouer avec des sextoys alors ;)
J'ai quand même l'impression que cette pseudo libération sexuelle va de pair avec un certain puritanisme, un repli sur soi, ainsi qu'un retour de certaines "valeurs" traditionnelles, surtout chez les jeunes. J'ai un peu de mal avec ça, à vrai dire....
35 ans 21ème strate des Enfers... 1568
Provence a écrit:

J'ai quand même l'impression que cette pseudo libération sexuelle va de pair avec un certain puritanisme, un repli sur soi, ainsi qu'un retour de certaines "valeurs" traditionnelles, surtout chez les jeunes. J'ai un peu de mal avec ça, à vrai dire....


Tout à fait d'accord...Je crois qu'on assiste à l'arrivée d'une "devanture libre", mais à un sacré conservatisme au fond...Une sorte d'hypocrisie maladive...
B I U


Discussions liées