MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

C'est quoi un gynéco grossophobe??

36 ans 1433
Alors là je suis d'accord,l'obésité n'a absolument rien à voir avec les soucis pour tomber enceinte! (sauf ceratins cas)
Donc les médecins qui vous disent ca, ils feraient bien de chercher  
autre chose!!

Mais là je parlais absolument pas de ca mais de l'examen en soit ;)
38 ans Vannes 2776
Bah écoute, si tu es si sure de toi pourquoi tu demandes?
Tu n'as qu'à faire fit des innombrables témoignages de grossesses qui se trouvent ici ;)

Mais c'est vrai qu'en réfléchissant bien, qu'il y a tellement de graisse dans mon vagin que les médecins ont eu du mal à voir quoique ce soit... :lol:

Pour ce qui est des échos, certes les parois abdominales épaisses peuvent avoir un manque d'échogénéïté mais l'écho vaginale résout généralement ce petit soucis ^^ Comme pour certaines femmes minces d'ailleurs... Cela n'a pas été inventé uniquement pour les femmes rondes ;)

Je conçois que certaines personnes préfèrent les personnes minces... Il faut de tout pour faire un monde!;)
Manque de bol pour les médecins, il sont pas le droit de choisir leur clientèle ( ou seulement par rapport aux honoraires^^ ).
Cela dit, ils n'ont pas le droit de nous faire "subir" médicalement leur dégout en faisant passé le tout dans de l'obscurantisme médical!

Parce que grosse veut pas dire conne... et que même certaines d'entre nous, on même fait médecine ;)

Je pense d'un seul coup à fanny du sud... C'est bien dommage qu'elle ne soit plus active sur le forum, elle aurait t'expliquer aussi^^
L
72 ans 7508
La question toute simple, le gynéco, il est là pour s'occuper de ton vagin ou de ton gras? :lol:
Puis autrement penses-tu que les femmes attendent qu'un médecin leurs disent qu'elles sont grosses et qu'elles devraient maigrir pour s'en rendre compte? Je pense que ça doit être extrêmement rare quand :lol:

Pourrais-tu nous expliquer pourquoi tu penses qu'une grosse est plus difficile à examiner?
36 ans 1433
Je demandais pas si les femmes grosses étaient plus difficile à examiner, ca franchement je m'en fous c'est vraiment pas la squestion
Je demandais votre expérience avec les gynéco grossophobes et qu'est ce qui vous a ammené à penser ca de lui ou elle
Voilà c'est tout :lol:

Et je te rassure petitefleur je n'est pas besoin que fanny du sud m'explique quoi que ce soit sur les filles rondes et intelligentes!! Je n'en ai jamais douté une seconde!!
Je fais du 54 et je suis interne en médecine également!! (d'où mon sujet pour mieux comprendre ;) )
38 ans Vannes 2776
Je m'aperçois que je suis montée aux créneaux sans même prendre le temps de répondre à ta vraie question (ça c'est le risque quand on dit des bêtises avant de poser sa question^^):

Citation:
Donc j'appelle à celles qui cherchent des gynéco anti grossophobe : pourquoi? ca vous blesse, gêne qu'on veuille le bien de votre santé? (à mon sens hein )
C'est quoi votre expérience qui vous a conduit à cette démarche?


J'ai eu la chance d'avoir une première gynéco formidable. Elle a été très humaine et réconfortante lorsque j'ai du subir une IMG.
Cela n'a pas été le cas de la généticienne! Qui manque de trouver une anomalie sur la caryotype du bébé, mais tout simplement déclaré que c'était ma faute: "quand on est si grosse, c'est comme commettre un meurtre" :shock: :shock: :evil: :cry:

J'ai ensuite déménagé et j'ai du retrouver un autre gynéco. D'autant plus qu'un suivi devait être mis en place dans la poursuite de nos essais bébé.

On me dirige donc vers la meilleure gynéco dans une clinique près de mon nouveau chez moi.
Résultat" Je vous ausculterais même pas car je ne compte pas vous aidez tant que vous serez dans cet état là. Ce serait un crime!" Sans est suivi une demi heure de morale sur mon poids et les bien fait de weightwatcher, moi en pleure dans son bureau...

2 mois après, je suis allée consulter un médecin de l'hôpital qui m'a pris en charge directement. Avec humanité et clairevoyance. Je suis tombée enceinte naturellement, ma grossesse s'est très bien passée.
On m'a déclenché par peur d'une prééclampsie. Peur induite et exagérée par mon poids. ( Car il s'est avéré qu'après les résultats complémentaires reçus, c'était pas le cas... Mais trop tard, on m'avait déclenchée^^)
Dans ce cas là, je n'ai pas cherché à contredire mon gynéco car il y avait potentiellement danger.

Par contre mon accouchement en lui même a été gaché par des réflexions sur mon poids du style "super encore une baleine" quand il a fallu me transférer de lit pour la césarienne...


Ce que j'attends de mon gynéco, c'est qu'il se souvienne de sa 1ere année de médecine où on t'apprend que le patient est avant tout une homme ou une femme et qu'il n'est pas forcément malade ;)
2812
Définition personnelle d'un médecin grossophobe (quelque que soit la spécialité) : mettre tous les soucis de la patiente sur son poids et ne pas chercher plus loin.

J'ai eu de la chance car jusque là, je n'ai jamais été confrontée à ce type de médecin.
36 ans 1433
Je ne pense pas avoir dit des bêtises, j'ai juste parlé de ma propre expérience ;)

Alors je comprends tout à fait petitefleur ton état d'esprit et ton avis sur les gynécos
Ce n'est absolument pas normal (voir inhumain) qu'un médecin te traite de meurtrière parce que ton imc n'est pas dans la norme :lol: C'est juste ridicule! Et la preuve est que c'était faux puisque tu as eu un bébé!!
Le coup du caryotype c'est la cerise sur le gateau!!!

Calista j'aime bien ta définition et du coup je comprends beaucoup mieux ce terme
S
98 ans 4480
Pour moi, un médecin grossophobe, c'est, comme l'ont bien expliqué les filles avant moi, un médecin qui reporte tout sur le surpoids ou l'obésité, sans chercher à comprendre plus loin....
Ou qui fait des réflexions très acerbes sur notre poids... Ca je ne supporte pas...

Ma généraliste ne m'a jamais fait de réflexions sur mon poids mais on en a déjà parlé. Elle m'a conseillé mais ne me prends pas la tête avec ça...

J'ai déjà raconté ici mais ma 1° consultation chez un gynéco s'est très très mal passée, il a été odieux, me soutenant que j'avais du diabète (avec les analyses correctes sous les yeux), que j'étais grosse, que je DEVAIS maigrir impérativement, que je n'aurais jamais d'enfants, etc...

J'avais même pas 18 ans je crois, il m'a traumatisée, je suis ressortie en larmes...

Bref...

un médecin du travail aussi qui a été horrible, qui m'a prédit de l'arthrose à 30 ans, un infarctus à 40 et que je mourrais de toutes manières jeune car vu mon poids, il n'en serait pas autrement.. Et que vu ma tension très élevée (18/10, prise après toutes ces conneries débitées), ça pouvait même m'arriver plus tôt que ça.... :roll: :roll:

Euh ben là désolée, mais ce médecin ne devrait même pas exercer :evil:

Bref...

A côté de ça, j'ai connu d'excellents médecins dont mon ancien généraliste, qui ne m'a jamais fait de mauvaises réflexions, qui m'a toujours encouragée, écoutée et m'a clairement dit que je ne pourrai pas maigrir tant que je ne serai pas bien dans ma peau... Il avait tout compris...

Dernièrement, j'ai vu un spécialiste, qui ne me connaissait pas... Le souci que j'avais, qui finalement n'en est pas un, peut être causé par le surpoids mais pas que. Donc oui, il me l'a dit mais de façon correcte "C'est vrai que les gens en surpoids comme vous peuvent y être sujets mais il n'y a pas que ça. Et puis, je pense que je ne vous apprends rien.. ^^"

Bref j'ai beaucoup aimé sa façon d'aborder le souci, sans me rendre responsable de tous mes maux...

Et non, tous les gros ne le sont pas à cause de grignotages et autres...
Et tous mes derniers bilans sanguins sont top, quasi en dessous des limites pour glycémie, cholestérol, trigly et compagnie. Et tension correcte également. Comme quoi ! ;)
S
98 ans 4480
Ah et je rajouterai une chose ;)

Ma gynéco est adorable, se fiche de mon poids tant que je vais bien (d'autant que je n'ai aucun soucis de cycles) et m'encourage à perdre du poids si j'en ressens le besoin moi même ;)

Par contre, j'avais discuté avec elle de l'hypothèse où j'aurai du mal à concevoir un bébé... Elle m'a clairement dit qu'elle ne m'enverrait pas consulter LE spécialiste de la ville car il est clairement opposé à s'occuper des femmes en surpoids.. Donc même chantage que certaines d'entre vous "je ne m'occuperai de vous que lorsque vous aurez perdu XX kilos"...
Donc ma gynéco m'a dit que dans ces situations là, elle oriente vers un autre médecin, plus tolérant...
39 ans A côté de briey 54 288
Je crois que les pires sont les infirmières scolaires.

Je n'ai pas encore eu de médecins grossophobes, mais me connaissant maintenant, je serai capable de tout laisser en plan et de partir
A
109 ans 6176
Calista09 a écrit:
Définition personnelle d'un médecin grossophobe (quelque que soit la spécialité) : mettre tous les soucis de la patiente sur son poids et ne pas chercher plus loin.

J'ai eu de la chance car jusque là, je n'ai jamais été confrontée à ce type de médecin.


+1

le cas de déessedelapatience est pourmoi un cas de grossophobie evidente.

Déclarer à une femme qu'elle tombera enceinte le mois suivant en perdant du poiuds alors que son conjoint est azoosperme c'est de la bêtise dictée par une grossophobie évidente.

Par grande chance ( je m'en rends compte en lisant les filles ici), j'ai une gynéco en or, qui n'a jamais considérée que mon poids était un souci pour mener une grossesse et qui a su détecter ainsi rapidement que nos problemes d'infertilité était d'origine masculine.
50 ans strasbourg 6049
neliii a écrit:
Ninami a écrit:
(sauf le gynéco où je n'irais jamais de toute ma vie :oops: :oops: :oops: )



HS ON
ba c'est bien dommage... y'en a plusieurs qui ont dit comme toi, qui n'y sont jamais allées, et qui s'étonnent à 35 ans d'avoir un cancer de l'utérus...

HS OFF


bon ca me choque que presque personne a réagit sur cette phrase de ninami.

franchement c'est une grande erreur. comme l'ont dit les filles, ca veut dire que tu peux avoir une maladie grave juste parce que tu veux pas aller chez un gynéco? et tu feras quoi le jour où tu auras peut être une vie sexuelle active et éventuellement besoin d'une contraception? ou un bébé ou je sais pas moi... une mycose...
38 ans Vannes 2776
si si on a réagi louis cyfer ;)
39 ans 4907
Ninami a écrit:
(sauf le gynéco où je n'irais jamais de toute ma vie :oops: :oops: :oops: )


Franchement y'a pas mort d'homme à aller chez le gynéco 1 fois par année. Un petit examen de 15 minutes. C'est pas une palpation du ventre et des seins, un toucher vaginal et un petit prélèvement de cellules qui va te faire mourir de honte et ça permet de détecter bien des problèmes. Le spéculum est d'ailleurs moins gros qu'un pénis.

Dire qu'enceinte c'est une fois par mois minimum, et pendant un accouchement toutes les heures au moins.

Le gynéco en a vue bien d'autre avant toi et n'est pas là pour te juger sur la taille de ton pubis et la coupe de ton poils. ;)
32 ans Partout et nulle part 409
MissGwen a écrit:
:lol: Et oui petitefleur44, malheureusement c'est un fait : faire un toucher vaginal ou une échographie est plus difficile chez une personne enveloppée, et si je me permets de dire ca c'est que j'ai un petit peu d'expérience en ce domaine ;)
Et aucun rapport avec le grand écart!!
(c'est aussi par ce que ca me concerne que je pose cette question..)
Et je ne trouve pas ca grossophobe mais c'est juste une constatation

Et si c'est le genre de réflexions que les médecins font ce n'est pas un hasard ;)

Après c'est pareil même si je suis à fond anti régime c'est comme ca une personne mince sur le long terme (shaun das schaf tu as 21 ans!!!) a moins de risque de développer certains problèmes de santé, je pense que personne ne me contredira la dessus

Après déessedelapatience dans ton cas c'est plus que le dos de la cuillère c'est limite une faute professionnelle!!


J'ai pas compris pourquoi tu as cité mon âge :-s Je vois une gynéco tout les ans et je ne suis pas mince.
Comme je devrais bientôt en changer (42€ la consulation et 16€ le frotti, quand on est limité financièrement, ça fait mal :( ), si je tombe sur un grossophobe, promis je viens en parler ^^

Mais maintenant, avec tout les témoignages que tu as reçu, tu commences à comprendre pourquoi certaines femmes crient à la grossophobie.
B I U