MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Problème relationnel avec ma mère à cause du poid

32 ans Toulon 27
Tout d'abords bonjour, je suis ici pour trouver un peu de soutient, depuis plusieurs années, il y a une lutte incessante entre ma mère et moi concernant mon poids, en  
effet j'ai 22 ans, je porte du 42/44 et porte un bonnet D, je n'ai pas le droit de divulguer mon poids conformément à la charte de ce forum,

Depuis que j'ai 11 ans, ma mère me tanne tous les jours avec mon poids, je suis trop grosses à ses yeux, tous les matins, j'ai le droit au quotidien "tu va faire du sport aujourd'hui?", j'ai le droit au conseil esthétique vestimentaire, je ne doit pas porter de trop gros décolletés, certains habits me "grossisse" , certain maquillage me "rondisse le visage", certaines coupe de cheveux me font "ressortir mes rondeurs",

J'ai l'impression que ma mère ne m'accepte pas comme je suis, d'ailleurs j'en suis même persuader, elle a prie des kilos lorsqu'elle était enceinte de moi et j'ai l'impression qu'elle veut me le faire payer inconsciemmen,

Il ya deux ans de sa, j'ai craquer la pression m'a rattraper, et je suis tombée dans une pseudo anorexie, je ne manger que deux petits suisses par jour, j'en suis venue à perdre *** kilo en deux semaines, je faisait 2h de sport par jour et ne m'alimenter que d'eaux et de petit suisses, ma grand-mère a due intervenir auprès de ma mère pour la faire réagir, en lui disant que si elle continué elle allait retrouver sa fille à l'hôpital, sa l'a calmé un moment mais sans plus.

Elle vient aussi souvent me rapporter que beaucoup de gens voille que j'ai grossi,que je suis trop ronde, et qu'on lui fait souvent la remarque,

Le problème est que sans sa je m'accepte comme je suis, mais le poids que ma mère exerce sur moi depuis tant d'année me pèse tellement que de temps en temps je craque et je me sens mal dans ma peau...

Je ne sais plus quoi faire
47 ans Luxembourg 31390
deja se qui me frappe a part si tu es tres petit s habillee en 42/44 ca n est pas etre grosse c est avoir des formes comme chaque femme devraient en avoir...

apres pour ta mere je pense que malheureusement a part lui en parler a coeur ouvert et bien lui dire qu elle te fait du mal,il n y a pas grand chose a faire si elle persiste lui dire p etre que tu l as verra moins...

j avoue que j ai tellement lu de choses allusinnantes sur le forum de la part de parents a cause du surpoids de leur enfant que je me dis quand mm tjr que les parents sont la pour aides leur enfant pas les descendre et qu ils devraient un peu reflechir a leurs paroles et leurs actes :roll:

courage a toi
35 ans Sud-Gironde 236
Bienvenue sur le forum Mélissa ;)

J'ai un peu le même problème que toi mais avec mon père, qui est complètement obsédé par mon poids. Je le vois 2 fois par an (je l'évite au maximum), et à chaque fois il me fait une réflexion dessus : si j'ai perdu du poids, je suis "très belle", si je suis trop grosse à ses yeux, je "devrais faire attention/plus de sport/m'habiller autrement".

J'ai mis trèèèès longtemps avant de me rendre compte, mais maintenant je sais que c'est lui qui a un problème. Il est obsédé par sa propre apparence (il a toujours fait beaucoup de sport pour, je cite "modeler son corps", et contrôlé son alimentation), et reporte ça sur moi.

En plus il est énormément dans le contrôle (= tout le monde doit faire et penser comme je dis).

Bref, tout ça pour dire que, pour être obsédé(e) à ce point par un trait (physique ou de caractère) de quelqu'un d'autre, faut avoir sacrément pas confiance en soi...

Donc au final, il est sans doute plus à plaindre que moi, puisque c'est lui qui se prend le plus la tête avec ça ! Après, je sais que c'est super dur à supporter quand même.

Est-ce que tu vis avec elle ? Si oui, tu dois subir ça au quotidien, ce qui n'arrange pas les choses.

As-tu essayé de lui en parler ? De lui dire calmement que ses réflexions te dérangent, et que tu aimerais que ça cesse ? Pasque bon, elle te réduit à une masse de kilos, mais tu es quand même légèrement plus que ça...

Et l'excuse "c'est pour ton bien" n'est pas valable :lol:
Quand on veut le bien de quelqu'un, on veut le/la débarrasser de quelque chose de néfaste... ce qui n'est pas le cas de ton poids, puisque tu dis toi-même que tu t'acceptes comme tu es ! Au contraire, c'est elle plus que ton poids qui risque de saboter ton estime de toi...

Bref, revendique ton droit à la parole, et le sien à se taire ! :P

Mais il y a aussi des chances pour qu'elle ne comprenne pas/n'imprime pas... dans ce cas, comme tu ne la feras pas changer, le seul moyen c'est de te rendre "imperméable" à ses remarques... ne pas l'écouter, penser "cause toujours"... Ce qui est, j'en conviens, BEAUCOUP plus facile à dire qu'à faire !

Bon courage en tout cas... :kiss:
32 ans Toulon 27
Bonjour nefertiti, je mesure 1m72, je porte plus du 44 que du 42 ...

Ma mère était trés mince étant plus jeune, j'ai l'impression qu'elle attend la même chose de ma part...

Malheureusement, j'ai déjà essayer de lui en parler le coeur ouvert, sauf que elle se poste en position de victime, que je la traite de mechante mère à tort... bref aucune conversation n'est envisageable soit moi, soit elle partons en pleure qu'on on entame une conversation, depuis deux semaine je vais voir une psy pour ce problème là et pour un gros drame que j'ai eu l'été dernier, et se matin a peine levée, je descend pour lui dire bonjour, la premiere chose que j'ai eu le droit d'entendre c'est : "dit moi t'a parler à ta psy d'aller voir une nutricionniste?"
47 ans Luxembourg 31390
heu je fais 1 m 73/106/110 kilos oui moi je suis grosse hein,je m habille en 48/50 faut aussi remettre les choses a leur place dans la tete de ta mere...

sincerement si elle reagit comme ca a par les ultimatums je ne vois pas,si voir que ses reflexions te font du mal et que ca ne lui fait rien la sincerement pour une mere j ai du mal a comprendre...

et j ajouterais que je suis grosse a cause de mes grossesses,avant mes enfants j ai tjr fait 1m73/73/75 kilos et je me sentais vraiment bien dans ma peau,deux enfants en deux ans avec prise de poids importante,troisieme grossesses cata avec bcp de medicaments risques de deces ect..et me voila a ce poids et je n en veux absolument pas a mes enfants,tant qu ils sont heureux et en bonne sante c est pour moi,l imprtant soit j ai du mal a comprendre ta mere sincerement :?
32 ans Toulon 27
Bonjour tiny, et merci,

Pour ton père tu as la force tranquil à ce que je vois, sa doit etre encore plus dure que de l'entendre de sa mère...

Je vis avec mes parents, et oui je le vis quotidiennement ce combat, mon père s'introduit rarement dans nos conversations animées avec ma mère cependant quand le débat chauffe, il prend bien-sur partie pour ma mère, dans la femme le poids est un gros problèmes, sa va jusqu'à la grande tante et le grand oncle... Lors de repas de famille tu as le droit à un vrai défilé de réflexion plus sadique les unes que les autres...

Comme je l'ai dit j'ai l'impression de n'être vraiement accepté que par mes grands parents maternelle qui biensur sont parti vivre loin de moi...

Ma mère est allé un jour jusk'a me dire, que je restait avec une copine plus grosse et plus moche que moi juste pour qu'on me trouve plus belle...
47 ans Luxembourg 31390
tente le je ne t adresse plus la parole jusqu a se que tu te rendes compte que tu me fais du mal...

apres ca peut etre dur vivant la mais ca la fera p etre reagir...

puree pour quelqu un qui mets du 42/44.je serais sa fille elle mourrerait :lol:
109 ans Bretagne 1920
Salut Melissa :)

Ce doit être très difficile à vivre...

Je sais que c'est facile à dire mais tu devrais prendre du recul par rapport à ta mère, tu as 21 ans, tu devrais lui dire que tu est assez grande pour savoir ce que tu veux. Pas besoin d'être agressive avec elle, mais juste lui faire comprendre que c'est TON poids, que ça te regarde, TOI et que si toi tu te trouves bien en taille 44, elle n'a rien à y redire. Sois ferme.
32 ans Toulon 27
Merci nefertiti, moi je mesure 1m73 et je pèse 83 kilo,

Ma mère sais que sa me fait souffrir, à chaque d'engagement de conversation a ce sujet de sa part, elle me voie fuir, et le prend mal, elle me dit que c'est ma mère et qu'on peut en parler, pourtant cela fait plusieure fois que devant elle je craque en pleur, et malgrés les maintes fois ou je lui ai fait comprendre que sa me fesait du mal, et ou elle a fini par me dire "bon bah si tu veu plus que je t'en parle je t'en parlerai plus" le sujet reviens quotidiennement sur le tapis,

L'année dernière pendant trois moi j'ai eu la paix, parsque j'ai perdu mon copain dans un accident de voiture, en juillet, cela faisait trois ans que nous etions ensemble, alors biensure, sa l'a calmé, mais depuis quelque mois le sujet revient quotidiennement sur la table...
35 ans 1085
melissa83 a écrit:
Merci nefertiti, moi je mesure 1m73 et je pèse 83 kilo,

Ma mère sais que sa me fait souffrir, à chaque d'engagement de conversation a ce sujet de sa part, elle me voie fuir, et le prend mal, elle me dit que c'est ma mère et qu'on peut en parler, pourtant cela fait plusieure fois que devant elle je craque en pleur, et malgrés les maintes fois ou je lui ai fait comprendre que sa me fesait du mal, et ou elle a fini par me dire "bon bah si tu veu plus que je t'en parle je t'en parlerai plus" le sujet reviens quotidiennement sur le tapis,

L'année dernière pendant trois moi j'ai eu la paix, parsque j'ai perdu mon copain dans un accident de voiture, en juillet, cela faisait trois ans que nous etions ensemble, alors biensure, sa l'a calmé, mais depuis quelque mois le sujet revient quotidiennement sur la table...


J'avais la même morphologie que toi à ton âge... et les mêmes remarques de ma mère. Le fait que je maigrisse était pour elle une condition sine qua non de mon bonheur et de ma réussite. Pour moi, il était la condition de son amour. Or l'amour d'une mère pour sa fille ne devrait pas être conditionnel. Tout comme il ne lui donne pas le droit de te dire tout et n'importe quoi "pour ton bien". Tu as plusieurs solutions. Lui tenir tête une bonne fois pour toute (dur de garder la tête froide et d'aller jusqu'au bout du discours) ou t'éloigner de ta mère (sans pour autant couper les ponts) pour t'épanouir selon TES critères.

Rien de plus difficile que les relations mères/filles....
47 ans Luxembourg 31390
pour te lachee elle attends que tu en arrives a faire 100 kg,car les chocs tel que la perte de ton ami,plus la pression,ect,,,c est se qui arrivera si elle ne te laisse pas tranquille...

tu devrais lui dire :roll:
32 ans Toulon 27
Merci Theophee,

Ce que j'attend avant tout c'est la possibilité de quitter la maison, pour entreprendre ma vie à moi, j'ai 21 ans, et ma mère décide encore de beaucoup trop de chose pour moi,

je ne souhaite pas couper les ponts, je sais qu'on a qu'une mère, mais je pense que si je ne depend plus du tout de mes parents sous aucune façon, se sera déjà plus facile pour moi d'entreprendre une conversation à coeur ouvert avec ma mère...

Parcontre je pense qu'aprés cette grosse conversation, la relation ne sera plus la même...
35 ans 1085
melissa83 a écrit:
Merci Theophee,

Ce que j'attend avant tout c'est la possibilité de quitter la maison, pour entreprendre ma vie à moi, j'ai 21 ans, et ma mère décide encore de beaucoup trop de chose pour moi,

je ne souhaite pas couper les ponts, je sais qu'on a qu'une mère, mais je pense que si je ne depend plus du tout de mes parents sous aucune façon, se sera déjà plus facile pour moi d'entreprendre une conversation à coeur ouvert avec ma mère...

Parcontre je pense qu'aprés cette grosse conversation, la relation ne sera plus la même...


Ce sera un clash... mais temporaire. C'est normal de devoir couper le cordon. Avec des parents plus directifs cela se fait juste un peu plus douloureusement. Mais tu ne perdras jamais ta mère. Tout comme j'avais tord de penser que ma mère ne m'aimerait que si je maigrissais. En fait elle n'a JAMAIS cessé de m'aimer. Mais bon, comme la tienne, elle a fait des erreurs. De toutes façons, tu as l'âge et le besoin de prendre ton envol. Ta relation avec ta mère n'est qu'une des raisons parmi tant d'autre pour que tu le fasses. Et si ton poids est lié à des problèmes de compulsion alimentaire, sache que toi seule détient la clé pour en guérir. Personne ne peut t'aider, encore moins ta maman. Là encore, c'est une quête en solitaire. Et tu sais quoi? Même si c'est parfois dur d'évoluer de façon indépendante, le sentiment général qui en découle c'est souvent fierté et beaucoup de force.
32 ans Toulon 27
Theophee tu as encore une fois raison,

Mais tu sais j'en veux beaucoup à ma mère elle m'a poussée aux limites de l'anorexie, sa me fait souffrir, le matin quand je me lève et le soir quand je rentre du travail... j'ai le droit au pique, au remarque et au reflexion, donc je commence a me poser beaucoup de question...
49 ans 35 10308
C'est une situation pas facile, pour ma part j'ai toujours droit à des réflexions de ma mère (à 37 ans! ;) ) mais maintenant j'arrive à m'en foutre (et elle s'est calmée quand même); je rejoins assez Théophée, il faut que tu soies forte et que vraiment tu ne te laisses pas faire, que tu lui fasses bien comprendre qu'elle te fait du mal, et ça te ferait sûrement du bien de vivre ta vie, tu dis que tu travailles, tu n'as pas les moyens de prendre un petit studio à toi?

Je voulais aussi rebondir là-dessus:
melissa83 a écrit:
je vais voir une psy pour ce problème là et pour un gros drame que j'ai eu l'été dernier, et se matin a peine levée, je descend pour lui dire bonjour, la premiere chose que j'ai eu le droit d'entendre c'est : "dit moi t'a parler à ta psy d'aller voir une nutricionniste?"

et là il faut être clair tout de suite : ce qui se passe entre ta psy et toi ne regarde que toi et elle n'a pas à s'en mêler, de près ou de loin, pas à te demander comment ça se passe ou ce que tu lui dit.
B I U


Discussions liées