MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

J'ai détruit notre amitié

34 ans 18
Salut à tous,

Je voulais connaître vos avis concernant ma relation avec mes amies (ou plutôt ex-amies).

J'ai partagé énormément de choses, de moments de complicité, de confidences, de voyages et d'années  
avec elles. Même si on vit toutes très éloignées les unes des autres on a toujours gardé contact. Et puis j'ai fait des choses(le détail des événements seraient beaucoup trop long à expliquer) qui ont complétement détruit l'amitié qui nous unissaient,à l'heure d'aujourd'hui elles m'ont totalement rayé de leur vie.

J'étais parfaitement consciente que mes actes allaient provoquer ça mais pourtant je les ai fait quand même, en faite c'est comme si je ne voulais plus de leur amitié d'où l'envie de m'éloigner d'elles et de tout gâcher.

Je ne sais pas encore aujourd'hui pourquoi j'ai fait ça alors que je n'avais rien de particulier à leur reprocher, et bizarrement je me sens un peu mélancolique mais sans plus alors que je devrais être effondré de les avoir perdu (peut-être parce qu'on est éloigné les unes des autres), je ne sais plus si je suis quelqu'un capable de m'attacher aux gens, je me demande même parfois si j'ai un cœur, je me demande encore pourquoi mais pourquoi j'ai été capable de détruire une relation avec des amies vraiment honnêtes, sympas, des amies que tout le monde souhaite avoir et sans éprouver beaucoup de culpabilité alors que j'ai vraiment mis l'une d'entre elle dans la merde.

Je voulais avoir vos avis. (Peut-être que certaines font des études de psy lol)
33 ans LYON 1996
je pense que pour qu'on puisse t'aider il faudrait nous donner des détails pour savoir ce qui c'est passer entre vous. Savoir ce que toi tu as dit pour que tes copines t'en veulent énormément ;)
34 ans 18
BIBA69 a écrit:
je pense que pour qu'on puisse t'aider il faudrait nous donner des détails pour savoir ce qui c'est passer entre vous. Savoir ce que toi tu as dit pour que tes copines t'en veulent énormément ;)


Je les ai "abandonné" lors d'un voyage, je suis rentrée en France sans leur dire, et du coup j'ai pas donné de nouvelles pendant une nuit et elles se sont inquiétées, l'une a raté son avion, etc... Tout ça a crée une catastrophe énorme. De retour en France elles étaient prête à me comprendre, à me pardonner mais le faite que je ne pouvais pas rembourser de suite l'amie qui avait engendré des frais pour son avion raté là ça été la goutte d'eau...
33 ans LYON 1996
ah ouais effectivement pas cool. Et toi tu voudrais reprendre contacte avec elle si j'ai bien compris?
31 ans 343
Quand cela s'est-il produit?
Parce que si tu n'as pas l'impression de t'en vouloir comme tu devrais, c'est peut être aussi que pour l'instant tu ne réalise pas complètement, enfin je veux dire concrètement, la portée de ton acte.
A mon avis tu te poses une bonne question en te demandant pourquoi tu as fais ça. parce que je suis sûre qu'il y a une raison plus profonde à ce geste apparemment irrationnel.
Perso j'ai déjà eu des pulsions comme ça (mais plus avec mes petits amis).
Je ne saurais pas trop te dire d'où ça vient, je ne te connais pas, ni ta relation avec tes amies.
Pour moi ça venait d'une envie de punir ou d'attirer l'attention sur moi je pense. Mais je n'ai jamais trop réfléchi à ce sujet, ni approfondi la question.
Je pense en tous cas que ça peut être quelque chose à creuser, que ça peut te révéler quelque chose d'inconscient.
Ce qui pourrait te permettre éventuellement de rattraper le coup, ou tout du moins de comprendre. Parce que je doute que tu n'ai pas de coeur. ;)
38 ans 2505
J'ai pas compris tout à fait le but de son post.

Tu souhaites que nous te rassurions sur le fait que tu es normale ?

Il arrive à tous de faire des choses mal (c'est dans la nature de l'Homme, on a le libre arbitre)

Ce qui t'inquiète c'est de ne pas regretter plus que ça, de ne pas ressentir de remord ni de culpabilité ?

C'est peut être que ces amis ne comptaient pas tant que ça pour toi, et que tu n'en as pas besoin si elles ne te manquent pas non ?

Tu sais, je n'ai pas beaucoup d'amis (un seul en fait parce que je ne considère pas mon homme comme tel il est plus que ça) et je me suis rendue compte un jour que j'en ressentais pas le besoin.

Peut être que tu as eu un pulsion destructrice, ou autre chose.
Ce qui t'inquiète c'est de ne pas le maitriser et que ça puisse se reproduire un autre jour sans que tu le controles ?

Je pose des questions afin de t'aider au mieux hein :)
34 ans 18
Merci pour vos réponses

Pour répondre à BIBA69, pour l'instant je ne souhaite pas reprendre contact avec elles (et d'ailleurs je suis sûre qu'elles ne voudraient pas), je n'en ai pas envie car tout est trop frais.

Nikouette cela s'est produit il y a 2 mois et on a coupé définitivement les ponts il y a deux semaines. Je ne pense pas que j'ai fait ça pour attirer l'attention sur moi mais c'est intéressant quand tu dis "Pour moi ça venait d'une envie de punir", peut-être... Ma façon de punir est très dure tu me diras... lol
Pendant ce voyage je sais une chose (ou plutôt plusieurs) c'est que je ne me suis pas amusée, qu'à la base ça ne me disait rien d'y aller, qu'elles n'avaient pas changé (c'est une qualité et aussi un défaut), et que l'une d'elle me faisait toujours des reproches car je ne draguais personne lol mais je pense pas que se soit toutes ces raisons qui m'ont poussé à les laisser tomber...


Pour te répondre Miss_Flamme:

Tu souhaites que nous te rassurions sur le fait que tu es normale ?

Oui et non, peut-être aussi que je cherche d'autres témoignages, des gens qui aurait fait la même chose et qui savent pourquoi.


Ce qui t'inquiète c'est de ne pas regretter plus que ça, de ne pas ressentir de remord ni de culpabilité ?

Oui c'est ça que je trouve "étrange" car j'ai partagé beaucoup de choses avec elles mais comme tu le disais c'est peut-être un révélateur comme quoi que je tenais pas tant que ça à elles...

Peut être que tu as eu un pulsion destructrice, ou autre chose.Ce qui t'inquiète c'est de ne pas le maitriser et que ça puisse se reproduire un autre jour sans que tu le contrôles ?


Ce qui m'inquiètes c'est que je suis peut-être quelqu'un incapable de m'attacher aux autres...
42 ans 4830
les gens qui n'arrivent à s'attacher à personne, ne perçoivent aucune émotion d'aucune sorte, ne comprennent pas la souffrance des autres, et agissent impulsivement souffrent d'une maladie. elle a même un nom: on les appelle des sociopathes. est ce que c'est ton cas, est ce que tu ne réagis à rien ni personne? si c'est le cas, une petite consultation chez un professionnel s'impose...

mais franchement, j'en doute fort. déjà parce que si c'était le cas, tu n'aurais pas pris la peine d'écrire ce post (seuls les gens sains d'esprits peuvent croire parfois devenir fous...), en demandant si ton attitude était normale. ça sent au minimum la culpabilisation tout ça...

sinon, si ce sont uniquement pour ces personnes là que tu affiches un mépris total, un j'm'en foutisme complet, ça a une autre raison sans aucun doute.
l'amitié est parfois (oserais-je un "souvent"? ) comme l'amour, les deux personnes ne s'apprécient pas de la même manière ni avec la même intensité... pour être clair, l'un aime plus que l'autre, l'un est plus en demande. peut être était ce le cas avec tes "amis"; que tu t'es cru obligée pendant un temps de faire semblant de ressentir les mêmes choses qu'elles? à trop se forcer, un jour ou l'autre, on risque de tout plaquer (ce que tu as manifestement fait, de manière radicale).

or, même là elles étaient prêtes à te pardonner, et du coup tu te demandes si tu mérites des gens bien comme ça...
mais tu sais, quand on apprécie quelqu'un on est prêt à beaucoup de concessions. ça ne veut pas dire pour autant que tu doives essayer de te faire pardonner sous prétexte que "ça serait le mieux à faire" ou "parce qu'elles le valent bien". si en fait tu n'en as rien à foutre d'elles ben restes en là. parce que tu craqueras à nouveau c'est sûr!

c'est un peu comme une fille qui sortirait avec un amoureux juste parce qu'il joue les pot de colle... au bout d'un moment y'a des chances qu'elle aille voir ailleurs, et culpabilise en plus parce qu'"il est si gentil avec moi comment je peux lui faire un truc comme ça?? oui mais c'est plus fort que moi.."..oui mais vu qu'elle était pas amoureuse à la base, elle devient fidèle à elle même et à ses pensée en agissant comme ça, à défaut d'être fidèle à son amant du moment... euh tu vois l'analogie ou c'est nébuleux (je ne suis pas sûre d'être compréhensible sur ce coup!)?

bref! on choisit ses amis. si tu ne les considères pas comme tels, passes ton chemin. ça n'empêches pas de te comporter de manière agréable, courtoise et civilisée pour autant. les coups de pute c'est jamais très sympa pour ceux qui les reçoivent. et après faudra pas t'étonner si quelqu'un te rend un jour la pareille...
comme on dit "ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse un jour".
38 ans 2505
A te lire j'ai l'impression comme dit Gurgle que l'amitié n'était pas forcément réciproque.

Si déjà tu n'avais pas beaucoup envie d'y aller peut être que ça a été trop dur de te forcer et que tu te rends compte qu'elles te considéraient comme une amie mais toi pour avoir agit comme tu l'as fait tu réalises que tu ne les considérais pas pareil finalement.

Je dis et je le répète, on est pas tous pareil, on a pas forcément tous le besoin de se lier aux gens.

A te lire, je vois que tu aimerais ressentir plus de regrets mais que tu n'y arrives pas car tu ne leur accorderai pas la même place que tu semblais avoir pour elles.

ça arrive tu sais, je n'y vois rien de dramatique.

Je me suis longtemps posé la question (que dis-je torturé l'esprit) sur ce sujet, je me disais que je n'aimais pas les gens, je ne vois que leur défauts et je n'ai pas besoin d'être en contact avec d'autres personnes pour être bien, pour être comprise ou tout simplement je n'y trouve pas particulièrement d'interêt.

Le tout c'est d'apprendre à se connaître et s'accepter.

ça ne signifie pas que c'est mauvais ou bon, tu es comme tu es c'est tout.

Le principal c'est que ça ne te rende pas malheureuse.
34 ans 18
Merci pour les réponses les filles.

Non moi non plus je pense pas être sociopathe lol je tiens à ma famille donc c'est déjà ça lol

gurgle tu as dit que je me forçais et c'est peut-être bien ça (vous voyez que vous m'aidez lol), je ne me forçais pas à sortir avec elles quand on vivait toutes les trois à l'étranger car j'appréciais leur présence mais il y avait une complicité entre elles que je n'avais pas forcément et que je ne pouvais pas reproduire. Et la dernière fois qu'on s'est vu j'ai senti un décalage, je me sentais différentes d'elles sans pouvoir l'expliquer... J'avais l'impression d'être une novice de la vie par rapport à elles.

Je sais que de nature je suis quelqu'un d'indépendante et plutôt solitaire et c'est d'autant mieux car je ne me suis jamais retrouvé à m'attacher à quelqu'un d'une mauvaise influence.

Comme tu le disais Miss_Flamme j'avais tout simplement pas un fort degrés d'amitié pour elles ou alors j'ai besoin de changement dans mes relations à un moment ou à un autre.
S
31 ans 3465
Je n'ai jamais abandonné personne lors d'un voyage. Mais lors de sorties entre amis, il m'est arrivé de disparaître quelques minutes, quelques heures, sans donner de nouvelle à personne.

Tout bêtement parce que je suis assez indépendente, et que je n'aime pas forcément devoir dire, tout ce que je fais. Sachant en plus, que je reviendrais avant qu'elle s'en aille, je voyais juste pas l'interêt de les prévenir.

Avec le recul, je comprends que ça puisse énerver, parce que du coup, elles, elles passent leur soirée à me chercher en se demandant s'il ne m'est pas arrivé quelque chose. Si la situation était inversée, je ne suis pas sûre que je l'aurais bien pris.

Donc, maintenant, quand ses envies là, me prennent, je dis juste que je vais faire un tour, m'aérer un peu et que je reviens.

Moi je pense que tu as dû être contrariée durant ce voyage. Inconsciemment, tu as voulu t'en aller, sans piper un mot à quique ce soit, alors tu l'as fait.
B I U


Discussions liées