MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Nudité avec un nouvel homme après les dégâts de la grossesse

L
34 ans 2
Bonjour,

Je surmonte ma honte pour essayer de venir parler d'un problème qui me gâche la vie. J'ai 23 ans, et un merveilleux bout de chou de 3 ans. Je ne  
suis plus avec son papa depuis décembre.

Ado, j'ai toujours détesté mon corps, avec un passage par l'anorexie. Je n'ai jamais réussi à avoir une image objective de moi. Lorsque je pesais 58/60kg (après mes 53kg au plus bas), pour 1m71, et mettais du 36/38, je me trouvais GROSSE. Grasse, avec une gros ventre, des seins tombants... En revoyant les photos, je pleure. Jétais "canon" et je me détèstais, je me camouflais de mon mieux, et j'imaginais même que les gens se moquaient de moi dans la rue.

La grossesse m'a, disons le franchement, bousillé le corps. Mes seins tombent vraiment maintenant, ils sont mous et "vides", et vergeturés bien sûr (grosse prise de poids et allaitement obligent), mon ventre est informe (vergeturé du pubis jusqu'au-dessus du nombril, en passant par les hanches), il plisse lorsque je me penche en avant. J'ai aussi des vergetures sur les cuisses, derrière les genoux, un peu sous les bras...

Le problème, c'est qu'habillée, on n'y voit que du feu. Et même, je plais beaucoup :oops: Les hommes me regardent, me draguent souvent (ce qui me met horriblement mal à l'aise : s'ils savaient, ils ne me regarderaient même pas !). J'ai réussi à maigrir, je pèse maintenant 66kg, et porte du 38/40. Je refais du sport en plus, donc voilà quoi, je prends soin de moi. Mais mes complexes me détruise. Je ne passe pas un jour sans pleurer ou penser à la chirurgie.

Seulement voilà : j'ai rencontré quelqu'un sur un site de rencontres. Un homme adorable, drôle, intelligent, cultivé... avec qui le courant passe super bien. On se téléphone pendant des heures, on s'est déjà vus 4 fois. Il est gentil, prévenant. Je sais qu'il est très réservé et que c'est le genre de personne qui a besoin de temps pour démarrer une relation. Moi aussi, donc ça ne me gêne pas. Mais le truc, c'est que j'ai peur de le repousser lorsqu'il tentera quelque chose... alors qu'il me plaît terriblement.

La seule idée qu'un homme touche, et voit ce corps que je détèste, me terrifie. J'imagine déjà rester seule toute ma vie, ou me faire opérer pour oser vivre... Cette homme est jeune, comme moi (il a 26 ans), pas comme mon ex. Il est très sportif et a un corps en conséquence, forcément. A son âge, je ne suis pas sûre qu'on s'attende à découvrir un tel corps chez une jeune femme de 23 ans... J'ai beau faire du sport, mettre de l'huile 2 fois par jour et masser, faire des électrodes même, rien ne me rendra mon ventre et mes seins d'avant. Et ça me rend malade.

J'ai peur de passer à côté du bonheur à cause de ces fichus complexes. Envisager d'avoir de nouveau une sexualité me traumatise complètement. Pourtant, je ne suis pas asexuelle, ni de glace... Mais je suis si omnubilée par le "désastre" que je ne ressens pratiquement jamais de désir sexuel, je suis même devenue incapable de me donner du plaisir parce que toucher mon corps me répugne...

Je ne sais plus quoi faire, ni même quoi demander...
C'est ma bouteille à la mer en somme.

C.
2630
Pourquoi aurait-il à le "découvrir" ? ;)
Pourquoi ne pas simplement lui en parler ? Lui dire que tu as quelques "séquelles" de ta grossesse (et ça n'a rien de surprenant d'ailleurs, je pense qu'il doit bien se douter qu'ayant un fils, il y a des chances que tu n'aies plus le physique d'une adolescente), et surtout lui dire que ça te complexe, et que tu as peur de sa réaction ...

Personnellement, pour avoir un corps bousillé depuis des années, c'est ce que j'ai toujours fait avec les hommes que j'ai fréquenté : pour éviter qu'ils aient une mauvaise surprise, et pour éviter toute réaction de rejet (parce que ça j'avoue que ça me faisait peur), je préférais les prévenir avant qu'il ne fallait pas qu'ils s'attendent à un physique de rêve :lol:
40 ans Angers 1764
Laisse le gérer ça.. Est-ce que tu lui en as parlé ? Est-ce que tu lui as expliqué tout ce que tu viens d'écrire ? Il est le premier concerné et de toute évidence, ce n'est pas un souci que tu peux régler seule sans un "regard exterieur", alors parle lui, laisse le te rassurer, t'apprecier.. Tu l'as dit toi même, rien ne te rendra ton corps d'avant malgré tout le sport et toute l'huile.. Te reste plus qu'à faire avec et pour ça je pense que le regard d'une personne qui t'aime et te désire t'aidera à retrouver un peu de confiance en toi.

Dis toi qu'ils savent que nous ne sommes pas parfaites. Dis toi que souvent, ils ne voient même pas ce qui nous dérange nous. Dis toi qu'ils sont souvent aveuglés par l'amour et que même chauve, ils continueraient à avoir envie de nous et à nous aimer.. Bref, je sais que ce n'est pas facile mais fais lui confiance et parle lui !
35 ans Orgrimmar 6511
Oui, ils ne nous voient vraiment pas comme nous nous voyons.
J'ai des vergétures depuis 1 an aux cuisses, et récement seulement mon chéri me sort "oh tu t'es fait mal? c'est le chat qui t'a griffé?"
Bref^^

De plus, pour arrêter de hair ton corps, regarde ton fils...
C'est pour lui que ton corps s'est transformé. Tu n'as pas à le detester puisqu'il t'a permis d'avoir ton ENFANT!

Sinon, je rejoins les autres, parle lui en.
L
34 ans 2
Merci pour vos réponses rapides (et navrées pour les fautes nombreuses qui peuplent le précédent message, pas évident d'écrire avec un schtroumpf qui fait des bêtises à côté :roll: ).

Je sais que vous avez raison, il faudra bien que je lui en parle. Mais pour le moment, on ne peut vraiment pas dire qu'on est ensemble. On ne s'est même pas embrassés, ni fait part de sentiments réciproques. Donc en fait, on est comme des amis. Des amis qui se téléphonent 3h (voire plus...) un soir sur deux, s'envoient des textos et même se font parfois des cadeaux. Et qui essaient de se voir régulièrement.

Je n'arrive pas à concevoir qu'il puisse être attiré par moi. Déjà intellectuellement, il est tellement brillant que je me demande comment il peut trouver de l'intêret à discuter avec une fille comme moi. Le pire c'est qu'en vérité, je suis moi aussi intelligente et cultivée, mais même ça, je n'arrive pas à me l'accorder...

Donc je suis prête à refuser ne serait-ce que de flirter un peu, plutôt que de risquer d'être rejetée ensuite à cause de mon corps... Pourtant il m'attire vraiment, mais je n'oserai rien tenter.

Mon ex a été assez méchant avec moi, il avait des problèmes de libido liés à la prise d'anti-dépresseurs et de calmants, et plutôt que l'admettre, il a préféré m'en faire porter la responsabilité. Il me disait des trucs du genre "oui, en fait je te trouve peut-être moins jolie qu'avant". Ou "c'est vrai que tes seins tombent quand même...". Un gros c** en somme ! Mais c'est vrai que ça m'a énormément blessée...
40 ans Angers 1764
Même si pour le moment vous n'êtes pas dans une optique "couple", ça ne t'empêche pas d'aborder le sujet.. Enfin, pê pas comme ça de but en blanc mais au cours d'une conversation qui s'y prêterait.. Sans non plus insister 3 plombes sur le sujet..

Bref, lance toi, essaye.. Si tu n'essayes pas, tu ne sauras jamais si un "vous" aurait été possible ^^. Je sais que ce n'est pas évident.. Et puis en rester au stade de l'amitié alors que toi tu voudrais plus n'est pas forcement une meilleure option..
35 ans Orgrimmar 6511
P-S: j'adore ton pseudo :p
37 ans France : Lille 3505
Loutre-dodue a écrit:
Bonjour,

Je surmonte ma honte pour essayer de venir parler d'un problème qui me gâche la vie. J'ai 23 ans, et un merveilleux bout de chou de 3 ans. Je ne suis plus avec son papa depuis décembre.

Ado, j'ai toujours détesté mon corps, avec un passage par l'anorexie. Je n'ai jamais réussi à avoir une image objective de moi. Lorsque je pesais 58/60kg (après mes 53kg au plus bas), pour 1m71, et mettais du 36/38, je me trouvais GROSSE. Grasse, avec une gros ventre, des seins tombants... En revoyant les photos, je pleure. Jétais "canon" et je me détèstais, je me camouflais de mon mieux, et j'imaginais même que les gens se moquaient de moi dans la rue.

La grossesse m'a, disons le franchement, bousillé le corps. Mes seins tombent vraiment maintenant, ils sont mous et "vides", et vergeturés bien sûr (grosse prise de poids et allaitement obligent), mon ventre est informe (vergeturé du pubis jusqu'au-dessus du nombril, en passant par les hanches), il plisse lorsque je me penche en avant. J'ai aussi des vergetures sur les cuisses, derrière les genoux, un peu sous les bras...

Le problème, c'est qu'habillée, on n'y voit que du feu. Et même, je plais beaucoup :oops: Les hommes me regardent, me draguent souvent (ce qui me met horriblement mal à l'aise : s'ils savaient, ils ne me regarderaient même pas !). J'ai réussi à maigrir, je pèse maintenant 66kg, et porte du 38/40. Je refais du sport en plus, donc voilà quoi, je prends soin de moi. Mais mes complexes me détruise. Je ne passe pas un jour sans pleurer ou penser à la chirurgie.

Seulement voilà : j'ai rencontré quelqu'un sur un site de rencontres. Un homme adorable, drôle, intelligent, cultivé... avec qui le courant passe super bien. On se téléphone pendant des heures, on s'est déjà vus 4 fois. Il est gentil, prévenant. Je sais qu'il est très réservé et que c'est le genre de personne qui a besoin de temps pour démarrer une relation. Moi aussi, donc ça ne me gêne pas. Mais le truc, c'est que j'ai peur de le repousser lorsqu'il tentera quelque chose... alors qu'il me plaît terriblement.

La seule idée qu'un homme touche, et voit ce corps que je détèste, me terrifie. J'imagine déjà rester seule toute ma vie, ou me faire opérer pour oser vivre... Cette homme est jeune, comme moi (il a 26 ans), pas comme mon ex. Il est très sportif et a un corps en conséquence, forcément. A son âge, je ne suis pas sûre qu'on s'attende à découvrir un tel corps chez une jeune femme de 23 ans... J'ai beau faire du sport, mettre de l'huile 2 fois par jour et masser, faire des électrodes même, rien ne me rendra mon ventre et mes seins d'avant. Et ça me rend malade.

J'ai peur de passer à côté du bonheur à cause de ces fichus complexes. Envisager d'avoir de nouveau une sexualité me traumatise complètement. Pourtant, je ne suis pas asexuelle, ni de glace... Mais je suis si omnubilée par le "désastre" que je ne ressens pratiquement jamais de désir sexuel, je suis même devenue incapable de me donner du plaisir parce que toucher mon corps me répugne...

Je ne sais plus quoi faire, ni même quoi demander...
C'est ma bouteille à la mer en somme.

C.


Il n'y a rien d'autre à faire qu'a se laisser aller et le laisser découvrir justement tes formes et ton corps . Encore une fois comme le dit si bien le proverbe arabe

La beauté réside dans l'oeil de celui qui regarde .

Ce que toi tu trouves moche lui le trouvera surement beau, a plus forte raison si il est amoureux ;)
B I U


Discussions liées