MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

*Help* cancer des poumons dû à l'amiante

36 ans 500
Je ne sais pas si quelqu'un pourra répondre à mes questions, mais je tente quand même.

Petit résumé: il y'a 2 ans on a diagnostiqué à mon père, soudeur, un cancer  
des poumons. Il a une une ablation d'une partie des 2 poumons. Il va bien, mais ne peut plus travailler.

Son arrêt maladie se termine, et il veut entamer une procédure pour un dédommagement à cause de l'amiante. par contre on vient d'apprendre qu'il aurait dû être mis en arrêt maladie professionnelle, apparemment il y'a une demande à faire, mais ni le chirurgien, ni le médecin traitant n'en ont parlé à mon père.

C'est un peu fouilli... désolé, mais en gros j'aimerais savoir quelles sont les chances d'avoir gains de cause dans ce genre de situations? Pensez vous qu'il aura un dédommagement?
Et je me demande quelle est la différence entre un arrêt maladie classique et un arrêt maladie pro? J'en comprends le sens, mais je présume que l'arrêt pro aurait été plus avantageux?!

Merci à ceux et celles qui essaieront de me donner des infos.
54 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
http://www.victimes-amiante.org/

je crois que le mieux c'est qu'il se renseigne auprès d'eux
36 ans 500
Je te remercie Cocagne!!

On va regarder ça.
3431
Sa_raa a écrit:
Et je me demande quelle est la différence entre un arrêt maladie classique et un arrêt maladie pro? J'en comprends le sens, mais je présume que l'arrêt pro aurait été plus avantageux?!

Il me semble effectivement que l'arrêt pour maladie professionnelle est mieux indemnisé que celui pour maladie non liée au travail.

Citation:

La victime :
- d'un accident de travail,
- ou d'une maladie professionnelle occasionnant un arrêt de travail,
a droit à des indemnités journalières à partir du lendemain de l'arrêt de travail, sans délai de carence, et pendant toute la durée de son incapacité de travail ainsi qu'en cas de rechute ou d'aggravation.

Indemnisation

Le jour où se produit l'accident est intégralement payé par l'employeur.
L'indemnité journalière est due pendant toute la période d'incapacité de travail, jusqu'à la guérison complète, la consolidation de la blessure ou le décès.

Montant des indemnités

Pendant les 28 premiers jours d'arrêt, l'indemnité journalière est égale à 60 % du salaire journalier de référence avec un montant maximum de 173,24 € par jour au 1er janvier 2010.
A compter du 29ème jour, elle est portée à 80 % du salaire journalier avec un montant maximum de 230,98 € par jour au 1er janvier 2010.
Le montant des indemnités peut être revalorisé à l'issue du 3ème mois consécutif d'interruption de travail par application d'un coefficient de majoration fixé par arrêté ministériel (0,9 % au 1er avril 2010).


Regarde bien ces liens, ils peuvent t'apporter de précieux renseignements :
http://vosdroits.service-public.fr/F176.xhtml
http://vosdroits.service-public.fr/F176.xhtml
http://vosdroits.service-public.fr/F174.xhtml

Victimes de l'amiante, droits à préretraite :
http://vosdroits.service-public.fr/F2110.xhtml
36 ans 500
Merci beaucoup. C'est très sympa.

Je vais continuer de fouiner:-D
B I U


Discussions liées