MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Au revoir petit ange, tu nous manqueras...

33 ans 366
Ce soir j'ai mis des mots sur ce que je ressent face à la perte de notre bébé parti à 12 semaines de grossesse. Des mots certainement maladroits, des fautes  
d'orthographe... mais j'avais besoin de vider mon cœur. Je ne suis pas poète ni très douée pour m'exprimer mais ce texte j'avais besoin de l'écrire et de le partager. Voilà, bonne lecture.





Le jour ou nous avons appris ton existence notre vie a pris un sens, tout a changé en une fraction de seconde. Cette croix bleue sur ce morceau de plastique signifiait bien plus qu'une simple réponse positive à un test, c'était la vie que nous avions créée. Un peu de nous deux, la preuve vivante et indéniable de notre amour qui dure depuis 5 ans.

Nous avons regardé mon ventre grossir avec émerveillement, nous allions devenir des parents. Tous les petits désagréments du quotidien nous ont parus bien dérisoires. Les nausées, la fatigue, les sautes d'humeur... tout ça nous faisait sourire car c'était la preuve de l'incroyable bonheur qui grandissait dans mon ventre.

Nous regardions les livres de prénoms, imaginions ta chambre, ton visage, ton caractère. Nous avions annoncée la bonne nouvelle à tout le monde persuadés que ce bonheur serais sans nuages, que tu étais immortel.

Puis un jour nous sommes allés dans ce cabinet de radiologie pour te voir pour la première fois et ce fut merveilleux. Entendre ton petit cœur battre était le plus beau cadeau que la vie nous ai donné. Nous t'avons vu tout minuscule mais déjà si beau...et nous sommes restés sans voix devant ce que nous avions créé.

Les semaines passèrent et notre amour pour toi grandissait. Seras tu une fille ou un garçon? Nous devions le savoir demain à la deuxième échographie... mais c'est trop tard à présent.

Il y a quelques jours tu as décidé de prendre ton envol, de rejoindre les anges. Tu avais 3 mois, tu étais si petit. Je ne saurais qualifier par des mots ce que nous ressentons aujourd'hui, il n'y a pas de mots pour ça. Quand j'ai sentie cette douleur dans mon ventre j'ai su que c'était fini mais je voulais encore y croire. Puis à l'hôpital on m'a ôté ce rêve, ton cœur s'était arrêté. Nous t'avons vu sur ces images d'échographies, tu avais grandi et tu avais déjà tout d'un bébé.

La suite je ne la raconterais pas, trop intime, trop triste, trop insupportable, trop sanglante, trop violente.

Tu es parti définitivement dans cette chambre d'hôpital devant un médecin et quatre infirmières. Les détails... ne me les demandez pas, il y a des choses qui ne se disent pas.

Aujourd'hui je suis de retour chez nous avec mon ventre plat et vide. Plus rien n'a d'importance, plus rien n'a de gout depuis que tu es parti. Si tu savais comme tu nous manques. Nous t'avons tant désiré, nous avons du affronter les jalousies et remarques déplacées mais jamais nous n'avons abandonné, nous voulions un bébé c'est tout.

J'espère qu'aujourd'hui tu es heureux, que tu veille sur nous depuis là haut. Nous pensons à toi chaque seconde et nous voulions te dire que même si nous ne t'avons jamais vraiment connu nous t'aimons très très fort.

Au revoir petit ange
31 ans Montréal (Qc) 1292
Oh c'est vraiment très émouvant, je suis vraiment désolée pour toi :cry:
J'espère que vous vous en remettrez et que vous aurez très bientôt un cadeau de la vie :kiss:
34 ans LYON 1996
ce texte est vraiment magnifique. J'ai eu du mal a le lire car ca ma vraiment serrer le coeur. J'en ai les larmes aux yeux. Sache que votre petit ange veille sur vous de la haut. Je vous embrasse et je pense très fort à vous. Si tu veux discuter en privée, n'hésite pas ma belle. Gros bisou :kiss:
33 ans 366
Merci d'avoir lu mon texte, vos paroles réconfortantes me touchent. Ca fait tant de bien de mettre des mots sur cette souffrance, d'extérioriser tout ça. J'avais peur d'avoir été un peu maladroite dans mes propos, de ne pas avoir trouvé les bons mots. Tout ce que je voulais c'était exposer ce que j'ai vécu sans trop en dire, ce serait exhibitionniste dans un tel contexte. Bisous à vous toutes, vous êtes des anges :kiss:
34 ans LYON 1996
tu les as trouver les mots ma belle. Je comprends ce que tu vie. Et je c'est que c'est très dur. :cry: J'espère qu'il trouveront ce qui ne va pas et que un jour tu pourras refonder une famille. :kiss: :kiss: :kiss:
R
36 ans 15384
J'en ai les larmes aux yeux,la vie est si dure parfois .. :cry:
35 ans Orgrimmar 6511
Très beau...
Beaucoup de courage à vous...
39 ans paris 1304
:cry:

je suis passée par la y a un peu plus d'un an... fc a 12 sa le coeur de mon bébé s'est arreté et j'ai subi un curetage, ce qui m'arrangeait car je voulais rien " voir"...(d'ailleurs a priori toi tu n'en a pas eu et je comprends pas pourquoi )
ce qui m'a aidé a me relever c'est le ti bonhomme que j'avais déja et mon mari...épaulez vous parlez vous et si besoin va consulter et réessayez de suite

en tout cas ton texte est très beau on oublie pas mais le temps et un autre bébé adouciront ton chagrin je te le promets
surtout ne culpabilise pas...
3431
C'est bien parfois de mettre des mots sur sa douleur...
Courage.
:kiss:
S
39 ans 389
Très touchant, courage
40 ans Ici 141
C'est très bien écrit. Tu décris tout cela avec beaucoup de pudeur. J'espère que mettre des mots sur ta douleur va t'aider un peu.

Courage. :kiss:
B I U