MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Enceinte et convocation disciplinaire

30 ans Sur Terre 1163
Bonjour,

Je ne sais pas si je poste au bonne endroit. Je voudrais votre avis sur ce problème...

Ma belle soeur est enceinte de 4 mois. Elle travaille en tant que  
vendeuse chez jennyfer.

Depuis l'annonce de sa grossesse à sa responsable, cette dernière lui attribue des horaires de travail plus fatiguants. Ma belle-soeur ne bronche pas et continue à faire son boulot.

Seulement elle a fait un malaise, s'est évanouie...bref.Seules ses collègues ont réagi sur le moment venu. Sa responsable n'est même pas venu la voir pour savoir si elle allait mieux. Ma belle soeur est allée voir son médecin qui a diagnostiqué une baisse de tension et une anémie d'où une grande fatigue! Il l'a arrêté pour 1 semaine.

Ma belle soeur a repris le travail, sa responsable lui a demandé comment elle allait. Sauf qu'aujourd'hui elle vient de recevoir un courrier l'informant qu'elle était convoqué à une commission disciplinaire...Ma belle soeur est allée voir sa responsable qui lui a fait conprendre que son arrêt maladie était la cause...

Ont-ils le droit de faire ça? N'est-ce pas une manière de la "discriminer" car elle est enceinte? Quels recours a-t'elle?

Merci de me répondre,

Bisous
3431
Ah non ça m'étonnerait fort que cette c******e est le droit de faire ça !
C'est limite du harcèlement moral ça !
Il faudrait que ta belle-soeur se renseigne auprès de l'inspection du travail pour connaître ses droits et savoir quoi faire pour se défendre contre sa responsable.
36 ans Niort, Deux-Sèvres 3657
Non ils n'en ont pas le droit. Un arrêt maladie ne peut être une cause de licenciement que s'il provoque de grosses perturbations dans l'entreprise et s'inscrit sur une certaine durée.

Ta belle soeur devrait prendre contact avec un délégué du personnel ou une permanence syndicale si il n'y a pas de DP dans son magasin.
30 ans Sur Terre 1163
Merci de vos réponses :)

Cette commission aura lieu vendredi prochain, elle va se faire accompagner par quelqu'un du syndic'.

Je vais la booster un peu car elle n'a pas le moral...Sa mère est du côté de son employeur et ne veut pas la croire. Bref j'espère que tout ce stress ne va pas lui faire trop de mal à elle et à son kinder (c'est comme ça qu'on appelle son bébé!)

Je trouvais ça aussi bizarre qu'elle soit convoquée pour cette histoire d'arrêt. En gros sa responsable lui a dit qu'elle était trop souvent absente. Ce qui n'est pas le cas.
Bon je vous tiens au courant en tout cas!! Merci encore pour vos réponses
M
40 ans Belgique 1926
euh... chez vous il n'y a pas un système de protection des femmes enceintes?

Ici en Belgique, une femme enceinte ne peut être licenciée pour une raison liée à son état physique, et c'est à l'employeur de prouver le que le licenciement n'est pas lié à la grossesse...

Il me semblait que c'était pareil chez vous...
36 ans Niort, Deux-Sèvres 3657
Sa mère est du côté de l'employeur? :shock: Sympa maman....

En tous cas, qu'elle ne se décourage pas, il faut qu'elle essaye de réunir dans un dossier tous les arrêts de travail qu'elle a eu depuis son embauche là-bas, ses plannings... Vaut mieux y aller avec trop de pièces que pas assez ;)
30 ans Sur Terre 1163
marie2711 a écrit:
euh... chez vous il n'y a pas un système de protection des femmes enceintes?

Ici en Belgique, une femme enceinte ne peut être licenciée pour une raison liée à son état physique, et c'est à l'employeur de prouver le que le licenciement n'est pas lié à la grossesse...

Il me semblait que c'était pareil chez vous...


En France aussi les femmes enceintes sont protégées...donc je pense qu'elle n'aura pas trop de soucis et si c'est le cas, on les menace de les attaquer au prud'homme pour licenciement abusif avec en plus discrimination d'une femme enceinte!

Et oui sa chère mère a la sale habitude d'ouvrir son courrier. Ma belle soeur n'attendait pas son bébé, c'est un kinder surprise (d'où le surnom ^^). Elle fait toute les démarches pour se trouver un appart avec le papa...Ce n'est pas une ado, elle a 23 ans. Sa mère pense qu'elle a du faire quelque chose de grave pour être convoquée, et ne croit pas sa fille...
56 ans 91 25732
Ca me parait bizarre qu'on la convoque pour cela, surtout si elle n'a pas eu d'absences régulières.

Son employeur connait très bien ses dates de congés maladie ou d'absence et si tout est normal, il ne se risquerait pas à la convoquer à un entretien disciplinaire parce que vouloir donner une sanction à quelqu'un pour une seule semaine d'absence justifiée par un arrêt maladie, ça ne rime à rien du tout.

Il n'y a vraiment pas autre chose ? N'a-t-elle pas oublié de justifier une ou plusieurs absences ? A-t-elle eu des retards répétés ? Ou aurait-elle pu avoir d'autres soucis ?

En tout cas si seul l'arrêt maladie a justifié la convocation, elle ne craint pas grand-chose. Mais vraiment ça me semble bizarre, une procédure de sanction c'est suffisamment lourd, ça obéit à pas mal de règles, et à moins d'un employeur particulièrement pervers ou neuneu (et il y en a c'est vrai ! :lol: ) personne ne se risquerait à perdre en temps et en crédibilité pour ça. :roll:
30 ans Sur Terre 1163
@ Patty :

Ma belle soeur est une employé sérieuse. Elle n'a jamais eu aucun problème quel qu'il soit à son travail (que ce soit absence, retard...) Elle avait une autre responsable avant, il n'y a jamais eu aucun soucis.

La responsable actuelle est là depuis 6 mois. Elle n'a jamais été très sympa mais depuis l'annonce de la grossesse son comportement a changé. Je rajouterai qu'elle ne se gêne pas pour mettre sur le planning deux femmes enceintes à la fermeture (ménage, rangement, caisse). Alors certes, être enceinte n'est pas une maladie mais tout de même.

Et puis comme j'ai déjà dit ma belle soeur s'est renseignée, la responsable lui a évoqué son actuel arrêt maladie. Alors elle va peut être lui donner un avertissement...je n'en sais rien. Mais je trouve que cette convocation n'est en rien justifiée. Après c'est peut être étrange, mais quand on veut faire du tort à quelqu'un on peut parfois aller loin...
56 ans 91 25732
Alors ta belle-soeur est tombée pile poil sur le patron pervers ET neuneu. :lol:

Si c'est vraiment le seul motif de la convocation, c'est ridicule et ça ne tient pas debout, on ne sanctionne pas quelqu'un pour ce motif et même on n'en a pas le droit.

Ce que j'espère c'est que lors de l'entretien, c'est la responsable qui va se trouver en difficulté lorsqu'elle devra expliquer le réel motif de la convocation, parce que pour ma part, si je me trouvais confrontée à un responsable de service qui demandait une sanction pour un tel motif pour un de nos agents, je lui remonterais les bretelles et pas qu'un peu ! :twisted: (d'ailleurs jamais ça n'irait jusqu'à l'entretien disciplinaire, je bloquerais la procédure avant ;) ).

De toutes façons, à part attendre et laisser parler la charmante responsable pour voir de quoi il retourne réellement, il n'y a pas grand chose à faire pour le moment.
108 ans 6176
je remonte le post pour que tu nous donnes des nouvelles de ta belle soeur ;)
30 ans Sur Terre 1163
trisss a écrit:
je remonte le post pour que tu nous donnes des nouvelles de ta belle soeur ;)


Oui, c'est aujourd'hui qu'elle est convoquée. Je vous tiens au courant dès que j'ai des nouvelles.

Je peux juste vous dire qu'elle avait été voir l'inspection du travail et que l'inspectrice lui a dit qu'il y'avait énormément d'anomalies dans ses horaires etc...En gros, elle va surement aller faire un ti' tour chez Jennyfer.

Elle disait aussi que ce genre de pratiques est assez récurrent dans les magasins type Jennyfer, Pimkie and Co...

Je vous tiens au courant ;)

:kiss:
30 ans Sur Terre 1163
Salut les filles,

alors comme promis, des nouvelles de ma belle-soeur.

Alors, comme elle s'en doutait, la directrice du départememnt lui a confirmé que cette convocation avait lieu suite à son dernier arrêt maladie.

Ils se sont plaint de ses absences, sa responsable a affirmé que mélanie (ma belle soeur) arrivait en retard , que lorsque ses collègues appelaient pour savoir où elle était elle ne répondait pas:

1. Mélanie n'est jamais en retard
2. Ils n'ont pas le droit de faire appeler ses collègues.

Ils ont dit lui avoir envoyé des courriers d'avertissement et que si cela se reproduisait elle serait virée.

Voilà les "arguments" de ma belle-soeur pour répondre à tous cela :

1. Elle n'a jamais eu d'appels de ses collègues et a ajouté que sa responsable mentait sur ses retards (inexistants!)
2. Tous ses arrêts maladie ont systématiquement étaient fait dans les règles (envoi de l'arrêt, elle a toujours prévenu l'équipe lorsqu'elle était arrêtée)
3. Les avertissements par courrier sont invalides, car elle ne s'appelle pas Géraldine.S mais Mélanie.S (l'inspectrice du travail lui a confirmé cela.)
4. Et pour achever sa responsable et la directrice du département, elle a ajouté que ses horaires n'étaient pas réglementaires (parfois pas assez d'heures de repos entre 2 journées de travail...) et elle les a menacé de contacter de nouveau l'inspection du travail en cas de "fautes" de la part de sa responsable et de la direction de Jennyfer.

Résultats : les deux se sont trouvées comme deux connes, pensant surement que ma blonde de belle-soeur serait suffisament idiote pour ne pas aller se renseigner sur ses droits. Depuis cet entretien, Mélanie a des horaires différents, sa charge de travail est redevenue normale.

Voilà :)

Bon, une galère arrivant après l'autre, son chéri est militaire et il vient de partir 5 mois au Liban, il ne sera pas là durant toute la grossesse, et surement pas là non plus pour l'accouchement...elle est dans son 4e mois!!

Bisous les filles
3431
Super ! Contente pour ta belle-soeur qui s'est bien défendue ! =D>
Et bien fait pour sa responsable... :twisted:
40 ans chez moi 5070
ça m'hallucine ce genre de con, tant mieux que ta belle soeur soit forte mais certaines peuvent être impressionnable.

Et puis je rappel une chose importante, une fois la déclaration de grossesse faite auprès de son employeur la femme enceinte est considéré comme salariée protégée.
B I U