MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Faire mon deuil,je n'y parviens pas ..

R
35 ans 15384
Coucou,

Certains sur le forum sont peut etre au courant que j'ai perdu mon père d'un infarctus,le 1er mai 2006.
J'étais très jeune a l'époque,je l'ai vu mort et ca m'a  
beaucoup choquée. Depuis,je reste sous le choc,je ne m'en remets pas,ca fait 4 ans et j'avance pas dans mon travail de deuil,pourtant j'ai une psychiatre extraordinaire et un traitement adaptée a ma maladie ( borderline a tendance dépressive ),mais reste le sentiment que j'en souffrirais atrocement toute ma vie.
Je reste au stade de " choquée et en pleurs très souvent " et j'aimerais etre a " ca va mieux,j'ai appris a vivre sans lui " ...

Il était un pilier pour moi,intelligent,un homme en or,il m'aidait beaucoup et m'a aimé énormément,cet amour,ce père me manque.

Avez vous quelques conseils pour moi,pour guérir enfin,pour faire mon deuil ?
Merci ...
34 ans Orgrimmar 6511
Parle lui... Fais comme s'il était quelque part auprès de toi...
Je fais ça pour les gens qui sont très loin, ou morts, même si je n'ai pas connu le deuil d'une personne aussi proche.

En tout cas, je suis avec toi de tout coeur... :kiss:
R
35 ans 15384
Merci beaucoup Yuutsu,ca me touche :)
1910
J'ai perdu mon père à l'aube de mes 21 ans. Une mort accidentelle totalement stupide et inacceptable, dont son alcoolisme était en partie responsable.

Je n'avais pas forcément une image aussi bonne de mon père que toi. C'était quelqu'un de fragile que je n'ai pas su aider et c'est un regret que j'aurais toute ma vie. Mais c'était quelqu'un de bien, malgré ses erreurs, seulement je n'ai réalisé ses réelles qualités qu'après sa mort. Bref.

Le deuil d'un parent, avec le temps, je réalise qu'on ne le fait jamais vraiment. C'est une espèce de plaie béante, on essaie de la combler avec de beaux souvenirs, mais elle ne cicatrise pas. Malgré tout, je parviens à vivre avec ça, malgré les regrets.

Parfois, je me dis que mon père est là, qu'il est prêt de moi, et à d'autres moments je me dis que quand une personne meurt, son âme disparait totalement, elle a cessé d'exister, et ce sont ces jours-là qui sont les plus douloureux, parce qu'il ne reste que des photos, quelques souvenirs et on doit se contenter de ça.

C'est douloureux de se dire que je n'ai pas pu lui présenter Loulou, que je ne pourrais jamais, que si un jour j'ai des enfants, il ne les connaîtra jamais. C'est à mes sœurs et moi de continuer à le faire "vivre", à le raconter.

Quoiqu'il en soit, je continue de l'aimer, même s'il n'est plus là. C'est ce qui me permet d'avancer.

Toi, tu as du faire face à sa mort (moi, je ne l'ai pas vu mort, je n'ai pas voulu voir son corps, c'est un choix que je ne regrette pas), c'est quelque chose de violent et d'inoubliable, c'est ce qui rend ton "deuil" plus difficile à faire.

Tu as une image très positive de lui, ton amour pour lui reste vivant, et tu as la possibilité de raconter ce qu'il a été aux personnes qui n'ont pas eu la chance de le connaître.....Tu vis toujours avec lui, au fond.... Tu n'as pas à enfouir tes souvenirs juste pour une question de deuil, ton père a existé, il a eu une histoire, il t'a donné beaucoup d'amour, essaie d'avancer avec tout ce qu'il t'a apporté de positif.

Tu n'en souffriras pas toute ta vie, au bout d'un certain temps, la douleur, tu la ressentiras moins, l'amour de ton fiancé, celui de ta famille, celui de tes enfants à venir si tu en veux, fera office de baume apaisant.


Je t'embrasse
:kiss:
44 ans 8549
je crois que çà passera avec le temps! moi j'ai perdu mon père le jour de mon anni à 13 ans! c'était dur! maintenant çà fait plus de 21 ans, le deuil est fait mais j'ai l'impression que c'était hier!
tu as l'image de ton père mort comme tu l'as vu! essayes de t'enlever cette image. et penses au bon moment avec lui!

bon courage! :kiss:
R
35 ans 15384
Vous etes super les filles ... Vos mots me réconfortent un peu ;)
J'espère vraiment apprendre a vivre avec cette douleur,a la digérer en quelque sorte.
38 ans au bord du lac 605
je peux pas t'aider, j'ai la chance de ne pas encore avoir perdu de personne très proche... mais je t'envoie plein de courage pour arriver à vivre malgré cette douloureuse perte :kiss:
R
35 ans 15384
Merci beaucoup :oops:
Ca touche tellement de lire tout ca,vous pouvez pas savoir !
48 ans Lorraine 4326
J'ai aussi la grande chance de ne pas avoir perdu quelque de tres proche mais je t'envoie plein de bizzz de courage.

Tu m'as l'air tres intelligente Cute et je suis sure que tu arriveras à vivre avec ce manque.
Nous ne sommes pas tous egaux face à la mort, chacun aura besoin de sa propre durée pour aller mieux

Je me demande deux choses tiens, n'y repond pas si ca te gene.

Tu es borderline suite à la mort de ton papa ?
Tu penses que ton deuil eut eté plus facile si tu ne l'avais pas vu mort ?
R
35 ans 15384
Borderline,oui,je le suis depuis la période de sa mort environ. Mais c'était peu prononcé,au fil du temps la maladie a empiré ( HP,TCA,abus de médicaments,une sale période ) mais là,ca va beaucoup mieux,je suis stabilisée.

Oui,je pense que j'arriverais plus facilement a faire ce travail de deuil si je ne l'avais pas vu a la morgue,car c'était vraiment une image très choquante,les médecins ont été indélicats et encore aujourd'hui ca me hante. Je regrette d'avoir insisté pour le voir ...
53 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
CuteVengeance a écrit:
Borderline,oui,je le suis depuis la période de sa mort environ. Mais c'était peu prononcé,au fil du temps la maladie a empiré ( HP,TCA,abus de médicaments,une sale période ) mais là,ca va beaucoup mieux,je suis stabilisée.

Oui,je pense que j'arriverais plus facilement a faire ce travail de deuil si je ne l'avais pas vu a la morgue,car c'était vraiment une image très choquante,les médecins ont été indélicats et encore aujourd'hui ca me hante. Je regrette d'avoir insisté pour le voir ...


c'est une image choquante mais peut être en avais tu besoin pour prendre conscience de son déces quand tu étais sous le choc de la nouvelle? ne sois pas si dure avec toi tu étais jeune et tu as réagis comme tu as pu...
et tu es aussi jeune pour continuer à avancer sans ce pilier qu'il était pour toi mais tu progresses... donne toi du temps pour surmonter cela aussi
j'ai perdu le mien il y a deux ans et cela a été un choc violent alors qu'il me causait des ennuis monumentaux et n'avait pas vraiment été un père... alors toi pour qui il était positif c'est normal que tu en souffres encore
:kiss:
R
35 ans 15384
Merci Cocagne. C'est vrai que j'étais vraiment jeune a l'époque,et le fait de le voir mort,ca a été comme une baffe,une prise de conscience hyper brutale. Mais sans ca,je crois que je n'aurais pas réalisé tellement dans mon esprit c'était impossible.
S
44 ans 38
je ne sais pas quoi te dire , mais sois courageuse, tu es suivi c est tres bien
une pensee pour toi :)
R
35 ans 15384
C'est gentil ca :kiss:
34 ans 1433
Pareil c'est difficile de t'aider car je n'ai pas vécu ça.
J'ai perdu des proches, je pense à eux parfois, je pleure mais c'est le deuil normal ce qui est apparemment plus difficile pour toi
Je comprends d'autant plus que l'image de ton père te hante. Ca m'est arrivé avec mon grand père, mon père m'a forcé à aller le voir et j'ai été traumatisée des années.

Le fait que tu sois suivie par un spécialiste ne peut que t'aider et si cela peut te rassurer tous les deuils pathologiques (mot que l'on emploie pour deuil qui dure plus d'un an) guérissent avec de l'aide.

Je ne pense pas que tu oubliras non, mais tu apprendras à vivre avec
Je t'envoie plein plein de courage et d'énormes bisous :kiss:
B I U


Discussions liées