MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

harcelement? (et solutions, si possible)

35 ans To lose 44
Bonjour à tous,

J'ai besoin si possible de conseils quant à la conduite à tenir par rapport à ce qui m'est arrivée au travail ce matin..

En deux mots :

Ce matin  
dans le couloir de mon labo, alors que je posais une question sur une clé disponible ou pas, un de mes collègues m'a mise une claque sur les fesses. Évidemment, pas de témoin dans le couloir. Choquée je lui ai expliqué plutôt calmement qu'il était HORS DE QUESTION qu'il me touche de cette manière, que c'était inadmissible pour moi, que je trouvais ça humiliant et qu'il était hors de question de recommencer. Au milieu de mon argumentaire, j'ai dit (maladroitement) que je ne supportais pas qu'on me touche et il m'a répondu "j'espère qu'il y en a un qui a le droit de te toucher au moins", faisant référence à mon copain qu'il connait. :shock: J'ai vu rouge, est été choquée et j'ai crié qu'il ne me touchait plus un point c'est tout.

Finalement, dans la matinée, alors que je m'étais isolée dans une salle il est venu s'excuser.

Quelques détails qui ont leur importance :

La femme de ce collègue est notre secrétaire.
Il a fait la même chose (claque sur les fesses) à la remplaçante de sa femme quand elle été en congés maternité (janvier 2010), elle me l'a confié mais ne l'a pas rapporté au chef, car elle avait peur.
Je suis amenée à travailler tout les jours avec ce collègue.
Dans l'ensemble il est plutôt gentil mais genre "inadapté socialement", dans le sens ou il n'a aucune idée des conventions sociales.


Donc Je suis partagée entre :
laisser couler (Je suis très choquée, mais est ce que j'en fait tout un plat pour rien?)
Aller en toucher deux mots discrètement au chef, au cas où ça se reproduise, mais j'ai peur que sa femme l'apprenne et me prenne en grippe (moi la ptite jeune qui débarque et accuse son mari), et j'ai peur des conséquences sur notre travail.

Que feriez vous à ma place

Donc si vous avez déjà eu ce genre de soucis, et si vous avez des conseils, ce serait avec grand plaisir.
Merci d'avance de m'avoir lue!
37 ans 5932
Conseil qu'une association d'aide aux victimes a donné à ma mère qui était victime de harcèlement (d'un autre type que le tien) sur son lieu de travail : noter tout ce qui t'arrive, quotidiennement, même ce qui te semble être des "détails" sur le coup, avec le jour, la date, les circonstances, etc.

Parce que là tu as riposté il s'est excusé, peut-être qu'il va juste en rester là, qu'il a compris que ce n'est pas possible de te faire ça et qu'il ne recommencera jamais.
Donc bon, remuer le truc pour un geste (fort déplacé, je te l'accorde) qu'il ne recommencera peut-être pas, c'est peut-être un peu trop.
Par contre, tu peux très bien noter ça dans un cahier, attendre de voir s'il a un nouveau geste déplacé et si c'est de nouveau le cas, aller voir ton chef. Et là lui expliquer la situation et lui dire que tel jour à telle heure et dans telles circonstances ça avait déjà eu lieu mais que tu pensais qu'il avait compris...

Enfin, j'espère que ça ne se reproduira pas, qu'il a compris du premier coup.
35 ans To lose 44
Merci de ta réponse!

En effet je vais noter tout ça ce matin dans un fichier caché de mon ordinateur, au cas où.. En fait l'année dernière une histoire beaucoup plus grave de ce gout là (pas les mêmes circonstances) m'est arrivée, et j'avais du fournir un document qui relatait tout les faits (faits sur 6 mois).
En fait c'est que j'ai tellement pas envie d'être une victime et que l'erreur que j'avais faite l'an passé était de justement rien dénoncer par peur de représailles, que je ne veux pas faire la même erreur. Marre de me faire emmerder au boulot!

enfin ce matin j'ai pas du tout envie d'aller au travail...
49 ans 35 10308
Le geste de ton collègue est effectivement plus que déplacé, inadmissible. Je comprends que tu sois choquée. Ceci dit, je ne pense pas qu'on puisse parler de harcèlement si cela ne s'est produit qu'une seule fois. Tu lui as parlé, il s'est excusé, on peut espérer qu'il a compris...

Peut-être, comme dit Lalwende, tu peux noter ça quelque part, éventuellement en parler à un collègue de confiance. Mais bien sûr si jamais il y a la moindre parole ou le moindre geste équivoque à nouveau, ne serait-ce qu'une fois, là il faudra en parler à tes responsables.

Bon courage à toi.
42 ans Bas Rhin 2894
Effectivement ton collègue a eu un geste déplacé mais il est venu s'excuser!

Je pense que pour l'instant il n'y a pas lui de porter plainte ou autre...

S'il recommence c'est autre chose, mais pour l'instant essaie de rester zen.
1910
Quand j'étais en licence pro, j'avais des cours de droit donnés par une avocate. Elle nous a enseigné que le différence entre le harcèlement moral et le harcèlement sexuel, c'était que pour justifier un harcèlement moral, il fallait que les actes soient répétés, tandis qu'une seule main aux fesses justifiait un harcèlement sexuel.....

Cela dit, ce geste est certes déplacé, mais je pense qu'il a compris que ça t'avait blessée et il s'est excusé. Rien ne dit qu'il ne recommencera pas, mais laisse toi le temps de digérer ça, il se peut que tu aies oublié au bout de quelques jours et que lui n'ose même plus t'approcher.

Mais quand même, note la date, l'heure, etc....au cas ou l'acte se répèterait....
35 ans To lose 44
Merci pour toutes vos réponses. J'ai suivie vos conseils, j'ai tout noté sur un fichier caché dans mon ordi et en ai parler à un collègue proche.
Il a été choqué et lui pense que je devrais en toucher un mot au chef.
Moi je préfère attendre, afin de ne causer aucun tort inutile.

Par contre ce collègue n'a pas vraiment tout saisi je crois. Ce matin, quand il est venu me dire bonjour, je l'ai accueilli très froidement, et il me dit "qu'est ce qu'il ya, ça va pas, tu fais la gueule?" et après il crie à tout le reste de l'équipe "ouais schicksal, elle fait la gueule pour rien, elle a ses règles ou quoi??" (pourquoi a t il dit ça, alors que j'aurai pu le dénoncer devant tout le monde avec un "je fais la gueule car hier tu m'as mise une claque sur les fesses, co****rd!",je ne comprends pas)

Dur de rester zen, moi je dis "vivement le weekend!!!"

Merci encore de vos conseils!
Voici notre aide juridique, La loi n°2002-73 du 17 janvier 2002" prévoit que « Aucun salarié ne doit subir les agissements répétés de harcèlement moral qui ont pour objet ou pour effet une dégradation des conditions de travail susceptible de porter atteinte à ses droits et à sa dignité, d'altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel. »
Il y a une décision du Conseil constitutionnel n°2001-455 DC, 12 janvier 2002 qui précise que pour qu'il y ait harcèlement moral, les agissements incriminés doivent être répétés, un acte isolé ne pouvant aboutir à cette qualification.
Mais, il n'est pas nécessaire de démontrer que l'auteur des agissements avait l'intention de nuire ou la volonté de harceler la victime, de même, il n'est pas exigé que la dégradation des conditions de travail ait effectivement entraîné des effets sur les droits, la dignité, la santé, ou l'avenir professionnel du salarié ; il suffit qu'elle soit " susceptible " de les provoquer
Aucun rapport d'autorité n'est exigé entre la victime et l'auteur du harcèlement.
Tentez le dialogue ou la médiation avec l'intervention d'un collègue, d'un représentant du personnel, d'un inspecteur du travail ou d'un conseiller spécialisé dans les problèmes liés au harcèlement et à la discrimination.
Merci.
49 ans strasbourg 6049
j'aurais tellement hurlé que je pense que toute l'usine aurait été alertée et je ne plaisante pas avec ca.

quand gt stagiaire j'ai eu droit à du harcèlement "moral". j'ai pesté ragé etc tellement fort que tout le bureau a entendu les remarques déplacées (vous devriez être sous la table au lieu de devant moi, avec des lèvres pareilles on ne parle pas on fait des choses, je vous en passe et des meilleures). ct tellement comme ca que ma collègue m'avait fait une "arme" donc dès que le commercial s'approchait de moi pour tenter de me toucher les hanches (son grand truc) il se prenait un coup de film dans la gueule.
pourquoi j'ai rien dit? parce que à l'époque y'avait pas vraiment de loi contre ca sans agression physique, parce que je voulais un contrat et que gt stagiaire, parce que je n'avais pas le droit d'abandonner mon stage quelque soit la raison (et bien sur quand mon prof venait y'avait pas ce genre de conneries).
ben g été vengée. ma collègue a été empoignée par le bras et ils ont été condamnés pour harcèlement et agression, la boite a fermé...
49 ans strasbourg 6049
schicksal a écrit:
"ouais schicksal, elle fait la gueule pour rien, elle a ses règles ou quoi??" (pourquoi a t il dit ça, alors que j'aurai pu le dénoncer devant tout le monde avec un "je fais la gueule car hier tu m'as mise une claque sur les fesses, co****rd!")


c'est pile poil ce qu'il fallait lui répondre...
B I U


Discussions liées