MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

un autre visage de l'éducation nationale

54 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
une amie professeur vient de me passer ce lien
ce qui y est raconté correspond malheureusement à son expérience aussi
souvenez vous en avant de taper sur les profs

 
32 ans Partout et nulle part 409
J'ai toujours pensé que les "tyrans" comme appelés dans le texte, étaient le résultat de générations incapables d'éduquer ses enfants... Supprimons les allocations familiales après les 3 ans de l'enfant et seuls ceux qui n'en font pas pour gagner des sous en auront.

C'est drôle, mais le bâton et la carotte, ça marche toujours autant, quelque soit l'époque :lol:
45 ans 17521
shaun-das-schaf a écrit:
J'ai toujours pensé que les "tyrans" comme appelés dans le texte, étaient le résultat de générations incapables d'éduquer ses enfants... Supprimons les allocations familiales après les 3 ans de l'enfant et seuls ceux qui n'en font pas pour gagner des sous en auront.

C'est drôle, mais le bâton et la carotte, ça marche toujours autant, quelque soit l'époque :lol:


Oui, bien sur, c'est avec les allocs familiales qu'on peut vivre grassement, c'est bien connu... :roll: C'est sur que 177 euros par mois jusqu'aux 3 ans de ma fille, c'est ça qui m'a motivée pour l'avoir... je me suis dit "tiens, j'ai envie de faire caviar-champagne tous les jours : chéri, faisons un enfant"... Entre ce que ça te coute, et ce que les allocs te filent, le calcul est vite faitn désolée de te décevoir : c'est plus économique de ne pas faire d'enfant tout court...

Ton discours, là, c'est pas la première fois que je l'entends, pourtant ça me met toujours autant sur le c... Mais bon, j'imagine que quand on pense ce genre de chose, on clame également haut et fort que les arabes sont tous des voleurs, les fonctionnaires tous des fainéants, etc... Ce sont des clichés à la con véhiculés par les médias, et qui ont la vie dure... :roll:
41 ans 2419
karen a écrit:
shaun-das-schaf a écrit:
J'ai toujours pensé que les "tyrans" comme appelés dans le texte, étaient le résultat de générations incapables d'éduquer ses enfants... Supprimons les allocations familiales après les 3 ans de l'enfant et seuls ceux qui n'en font pas pour gagner des sous en auront.

C'est drôle, mais le bâton et la carotte, ça marche toujours autant, quelque soit l'époque :lol:


Oui, bien sur, c'est avec les allocs familiales qu'on peut vivre grassement, c'est bien connu... :roll: C'est sur que 177 euros par mois jusqu'aux 3 ans de ma fille, c'est ça qui m'a motivée pour l'avoir... je me suis dit "tiens, j'ai envie de faire caviar-champagne tous les jours : chéri, faisons un enfant"... Entre ce que ça te coute, et ce que les allocs te filent, le calcul est vite faitn désolée de te décevoir : c'est plus économique de ne pas faire d'enfant tout court...

Ton discours, là, c'est pas la première fois que je l'entends, pourtant ça me met toujours autant sur le c... Mais bon, j'imagine que quand on pense ce genre de chose, on clame également haut et fort que les arabes sont tous des voleurs, les fonctionnaires tous des fainéants, etc... Ce sont des clichés à la con véhiculés par les médias, et qui ont la vie dure... :roll:


On peut vivre avec les allocs? Non??? :roll:

Personnellement, mes 3 ans de lycée,il y avait dans ma classe un groupe de perturbateurs, pourtant issus de milieux favorisés : l'un était le fils du directeur des agences d'une grande compagnie aérienne, un autre fils de chef d'entreprise, et la fille je sais plus d'où elle venait. Bref, tout ça pour dire qu'ils ont fini par atterrir dans notre lycée de prolos. Comme quoi,hein... :roll:
54 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
honnêtement en mettant cet article je voulais surtout mettre en avant les problèmes rencontrés par les professeurs qui veulent maintenir l'ordre dans les classes et qui sont pris entre les parents qui ne veulent pas qu'on touche à la petite merveille du monde qui leur sert d'enfant et surtout mais alors vraiment surtout leur hierarchie qui n'a qu'une idée en tête c'est ne pas faire de vagues
mon amie professeur a elle aussi eu des soucis avec une inspectrice qui lui reprochait d'en apprendre TROP à ces élèves, avec un principal qui minimisait un incident grave arrivé dans sa classe pour lequel l'élève a été exclu finalement après une grève de ces collègues, cet aspect là les professeurs en parlent peu et pourtant il les handicape énormément dans leur métier et est responsable de beaucoup de découragement et de démissions
45 ans 17521
Cocagne a écrit:
honnêtement en mettant cet article je voulais surtout mettre en avant les problèmes rencontrés par les professeurs qui veulent maintenir l'ordre dans les classes et qui sont pris entre les parents qui ne veulent pas qu'on touche à la petite merveille du monde qui leur sert d'enfant et surtout mais alors vraiment surtout leur hierarchie qui n'a qu'une idée en tête c'est ne pas faire de vagues
mon amie professeur a elle aussi eu des soucis avec une inspectrice qui lui reprochait d'en apprendre TROP à ces élèves, avec un principal qui minimisait un incident grave arrivé dans sa classe pour lequel l'élève a été exclu finalement après une grève de ces collègues, cet aspect là les professeurs en parlent peu et pourtant il les handicape énormément dans leur métier et est responsable de beaucoup de découragement et de démissions


Je ne connais que trop bien le phénomène que tu décris, puisque ma mère était instit (à la retraite désormais) et a vécu tout ça : parents qui érigent leurs chérubins en maîtres absolus, et ce dès la maternelle (y en a qui venait dire à ma mère qu'ils ne souhaitaient pas qu'elle fasse ci ou ça avec les enfants "on en a parlé entre nous - les parents", ma mère clouée au pilori pour avoir "battue" une élève (une fessée, pour un truc grave, dont la gamine a parlé à ses parents 1 mois plus tard : comité de parents contre ma mère (ben oui, puisqu'elle "battait" les gosses, comité de soutien à ma mère de l'autre côté, jusqu'à ce que l'inspecteur s'en mêle... en faveur de ma mère. Bonjour l'ambiance dans l'école, entre collègues, entre parents pour et contre, impossibilité de travailler correctement, certains parents ne voulant plus "collaborer" avec "la méchante instit"... Reproches aussi de son "travail à l'ancienne", qui privilégiait en petite section de maternelle le travail manuel, la motricité, au lieu de leur faire remplir des cahiers en vue de leur faire apprendre à lire à 4 ans (j'exagère à peine), mépris des jeunes collègues qui arrivent tout frais de l'IUFM avec les nouvelles directives face aux "dinosaures"... rejet des dinosaures envers les nouvelles recrues... au détriment des enfants... dont les parents, sans le savoir hypothèquent également l'avenir en déniant l'autorité du prof... bref...

J'ai plusieurs amis qui sont dans l'enseignement, dont une amie prof de français en collège, qui a fait une tentative de suicide après avoir été agressée par un élève, puis par le père de l'élève car elle l'avait puni... aucun soutien de la part de sa hiérarchie, qui estimait qu'elle était "allée trop loin" en mettant des heures de colle à un élève... qui lui avait pourtant craché dessus (au sens propre)...

Ce métier, c'est devenu l'enfer, respectés ni par les élèves, ni par les parents, ni par leur hiérarchie... et dire que certains les prennent encore pour des privilégiés !
35 ans 1433
Quand j'étais au collège je voulais être prof de maths et puis je suis arrivée au lycée..
J'ai vu des élèves cracher sur des profs, les insulter..et le prof rester calme
Je me suis donc dit que cela n'était vraiment pas fait pour moi et qu'ils étaint bien courageux et patients!!

J'ai toujours eu un profond respect pour les profs et je pense qu'il y en a plus de sérieux et dévoués que de fonctionnaires toujours en greve! Malgrè ce que nous disent les médias!
3431
shaun-das-schaf a écrit:
J'ai toujours pensé que les "tyrans" comme appelés dans le texte, étaient le résultat de générations incapables d'éduquer ses enfants... Supprimons les allocations familiales après les 3 ans de l'enfant et seuls ceux qui n'en font pas pour gagner des sous en auront.

C'est drôle, mais le bâton et la carotte, ça marche toujours autant, quelque soit l'époque :lol:

Pfffffff ! :roll:
101 ans Sur une comète 1981
A un moment ma mère était dans un lycée où le cri de ralliement était "encule ton frère !" Et bien on lui avait interdit de les réprimander sur leur langage car "il faut qu'ils s'expriment" et c'eût été contre "les droits des enfants".

A la force de mettre les mômes sur un pied d'estale, on a créé de petits morveux fiers de l'être. Ca dépasse le problème des parents, de l'administration scolaire, c'est sociétal.
3431
LilithInTheSky a écrit:
A un moment ma mère était dans un lycée où le cri de ralliement était "encule ton frère !" Et bien on lui avait interdit de les réprimander sur leur langage car "il faut qu'ils s'expriment" et c'eût été contre "les droits des enfants".

A la force de mettre les mômes sur un pied d'estale, on a créé de petits morveux fiers de l'être. Ca dépasse le problème des parents, de l'administration scolaire, c'est sociétal.

+1
Maintenant on leur laisse tout faire aux gamins... :roll:
Les laisser s'exprimer oui, mais pas n'importe comment sur n'importe quoi.
32 ans Partout et nulle part 409
Ça vous arrive de lire correctement ? En effet, avec 6 gamins fait d'affilé, vous pouvez vivre grassement. Attendez, presque le SMIC en ayant 6 gamins entre 8 mois et 4 ans, j'appelle ça profiter de la générosité.

Comme je le redis, seuls ceux qui veulent vivre des allocations font plein de gamins d'affilés. Karen, dis-moi, tu as quand même attendue d'être sûre de pouvoir élevé tes gamins correctement avant de les faire j'imagine ?


Et oui, je pense que les fonctionnaires, surtout ceux qui travaille dans l'administratifs, sont des faignéants. Arrêtez de vous voiler la face, si les fonctionnaires font grève, c'est pas pour défendre les vrais travailleurs français, mais leurs propres avantages. Sinon, pourquoi demanderaient-ils à ce que les régimes spéciaux des retraites, que eux seuls ont droits, soient conservés au nom de "l'égalité" ? Surtout que tout le monde sait que toutes les entreprises ne peuvent cotiser assez pour de telle retraite. Que les pompiers partent à la retraite à 50 ans, OK, mais les guichetiers de la Poste, non, c'est de l'abus pur et simple.


Sur ce, je m'en vais, vu que personne ne semble voir que nous vivons dans un pays où les fonctionnaires vivent déconnectés du monde du travail, monde qui concerne la réalité de la majorité des français.
F
54 ans 502
J'ai entendu Eric Zemmour dire qu'avant l'enfant voulait séduire ses parents et qu'aujourd'hui, ce sont les parents qui veulent séduire leur enfant.
Je suis plutôt d'accord avec lui pour une fois (souvent, j'ai des envies de l'entarter :evil: ).

Je ne sais pas précisemment comment on en est arrivé là : des pédopsychiatres inspirés ? des formes d'enseignements diiférents ? des parents culpabilisés ?
En tout cas, c'est le bordelou et je ne suis pas sure que cela soit bon pour les gamins.

Mon beau-frère n'en peut plus et entame une reconversion pour se lancer à son compte en tant qu'artisan.
E
37 ans 105
Citation:
J'ai plusieurs amis qui sont dans l'enseignement, dont une amie prof de français en collège, qui a fait une tentative de suicide après avoir été agressée par un élève, puis par le père de l'élève car elle l'avait puni... aucun soutien de la part de sa hiérarchie, qui estimait qu'elle était "allée trop loin" en mettant des heures de colle à un élève... qui lui avait pourtant craché dessus (au sens propre)...


J'étais encore petite à l'époque mais c'était arrivé dans ma classe, pareil, plus de quinze ans après je me souviens toujours parfaitement de cette femme qui avait frappé mon instit...devant nous, ses élèves!
Elle avait fait bonne figure la journée, puis on ne l'a plus vue pendant des mois, ma mère qui l'a connaissait nous a donné des nouvelles, elle était en pleine dépression et elle a eu un mal fou à s'en remettre.
3431
shaun-das-schaf a écrit:
Ça vous arrive de lire correctement ? En effet, avec 6 gamins fait d'affilé, vous pouvez vivre grassement. Attendez, presque le SMIC en ayant 6 gamins entre 8 mois et 4 ans, j'appelle ça profiter de la générosité.

Comme je le redis, seuls ceux qui veulent vivre des allocations font plein de gamins d'affilés. Karen, dis-moi, tu as quand même attendue d'être sûre de pouvoir élevé tes gamins correctement avant de les faire j'imagine ?


Et oui, je pense que les fonctionnaires, surtout ceux qui travaille dans l'administratifs, sont des faignéants. Arrêtez de vous voiler la face, si les fonctionnaires font grève, c'est pas pour défendre les vrais travailleurs français, mais leurs propres avantages. Sinon, pourquoi demanderaient-ils à ce que les régimes spéciaux des retraites, que eux seuls ont droits, soient conservés au nom de "l'égalité" ? Surtout que tout le monde sait que toutes les entreprises ne peuvent cotiser assez pour de telle retraite. Que les pompiers partent à la retraite à 50 ans, OK, mais les guichetiers de la Poste, non, c'est de l'abus pur et simple.


Sur ce, je m'en vais, vu que personne ne semble voir que nous vivons dans un pays où les fonctionnaires vivent déconnectés du monde du travail, monde qui concerne la réalité de la majorité des français.

Complètement à côté de la plaque... :roll:
54 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
shaun-das-schaf a écrit:
Ça vous arrive de lire correctement ? En effet, avec 6 gamins fait d'affilé, vous pouvez vivre grassement. Attendez, presque le SMIC en ayant 6 gamins entre 8 mois et 4 ans, j'appelle ça profiter de la générosité.

Comme je le redis, seuls ceux qui veulent vivre des allocations font plein de gamins d'affilés. Karen, dis-moi, tu as quand même attendue d'être sûre de pouvoir élevé tes gamins correctement avant de les faire j'imagine ?


Et oui, je pense que les fonctionnaires, surtout ceux qui travaille dans l'administratifs, sont des faignéants. Arrêtez de vous voiler la face, si les fonctionnaires font grève, c'est pas pour défendre les vrais travailleurs français, mais leurs propres avantages. Sinon, pourquoi demanderaient-ils à ce que les régimes spéciaux des retraites, que eux seuls ont droits, soient conservés au nom de "l'égalité" ? Surtout que tout le monde sait que toutes les entreprises ne peuvent cotiser assez pour de telle retraite. Que les pompiers partent à la retraite à 50 ans, OK, mais les guichetiers de la Poste, non, c'est de l'abus pur et simple.


Sur ce, je m'en vais, vu que personne ne semble voir que nous vivons dans un pays où les fonctionnaires vivent déconnectés du monde du travail, monde qui concerne la réalité de la majorité des français.


je vois surtout que tu n'as mais alors strictement aucune idée de ce que signifie être fonctionnaire aujourd'hui toi et que tu répètes des généralités qui datent d'il y a 30 ans comme un bon perroquet
je crois que c'est plutot toi qui est déconnectée du monde du travail enfin si tu dis que c'est si beau que ça pourquoi ne vas tu pas faire prof pour te faire insulter par tes élèves sans avoir le droit de répondre??? tu crois que tous les avantages hypothétiques de ce métier peuvent compenser ça?
dans le monde du travail ce que tu dois appeler le privé des employés se feraient harceler comme certains profs ils auraient le droit de porter plainte au pénal mais sous prétexte que les profs sont fonctionnaires dans ton discours ils doivent encaisser sans rien dire???
et puis essaie de les pondre les 6 gosses et de vivre avec les allocs et revient nous en parler
B I U