MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Le métier d'Assistante Service Social

29 ans 228
Bonjour à tous :) ...
C'est la première fois que je poste sur cette partie du forum, et j'espère ne pas m'être trompée.

Cette année, j'ai passé 2 concours pour entrer  
en formation d'éducateur spécialisé. J'ai échoué.
Le premier car je n'avais encore aucune expérience, le deuxième car le débat de groupe m'a littéralement plantée, et j'ai paniqué... (alors que 15/20 à l'entretien individuel... Donc au moins il y a une bonne chose dans cet échec ;) ).
J'ai suivi une prépa toute l'année pour ces concours.

Mais depuis un mois ou deux, je doute.
Je doute et je m'interroge sur ce métier d'assistante sociale, que quelques filles de ma promo préparaient...
C'est un métier qui "m'attirait" plus jeune, les raisons ne sont pas encore clairs mais je recommence à m'y intéresser.

J'aimerais avoir quelques témoignages des personnes ici qui sont des ASS...
En quoi ce métier se rapproche-t-il et se différencie-t-il du métier d'éducateur ?
Le concours d'entrée en formation est-il difficile ?
Quelle vision avez vous de votre propre métier ?

Désolée si mes questions ouvrent un champ très très large... Peut-être que ce métier n'est pas pour moi, cependant dans mes doutes, j'ai besoin d'informations pour en avoir le coeur net...

Merci d'avance ! ;)
A
35 ans Nice 21965
j'ai voulu le faire aussi, je mettais meme inscrite pour passer le concours et j'ai annulé au dernier moment
apres ca j'ai bossé dans des etablissements medico-sociaux pendant presque 1 an donc j'ai cotoyé des as et des educs et finalement je me suis rendue compte qu'as c'etait pas pour moi. c'est tres tres principalement administratif et quelques contacts avec les gens bien sur mais pas suffisament pour moi, par contre les educ sont avec les gens en permanence et quelques taches administratifs à coté

je m'etais bien entendu avec un as qui faisait en sorte d'etre proche des enfants (je bossais en sessad) mais elle avait l'objectif de devenir educ plus tard
41 ans Nantes 41
Aaaaah, le métier d'assistante sociale :roll:
Je connais bien, je suis ASS depuis 5 ans maintenant (pfiou, déjà !)

Concrètement, la différence entre AS et éduc, c'est le côté administratif en effet, mais aussi le fait que educ, ba comme c'est si joliemment nommé, c'est de l'éducatif.
Mais je conçois que la frontière est mince, d'ailleurs ds certains boulot, on fait concrètement la même chose (protection de l'enfance selon ma propre expérience).

Le métier d'ASS, c'est d'accompagner, de mener vers l'autonomie, orienter, conseiller... Mais selon les postes, on brasse plus ou moins de paperasse. Mais l'accompagnement reste principalement notre job, je rencontre énormément de monde chaque semaine, j'ai des journées plus que chargée !
Ce qui est riche, c'est le contact avec les gens, mais aussi la possibilité de changer d'horizon, de publics, de problématique lorsque l'on change de poste. Je suis passée de la protection de l'enfance à la gériatrie, un gd écart étonnant parfois !

Après, y'a aussi une réalité dans ce taf qu'il ne faut pas négliger : on a de moins en moins de moyens pour venir en aide aux gens, on bricole bcp... le social n'a pas le vent en poupe dans notre jolie société, obtenir un job est de plus en plus difficile et le salaire... ba on va dire qu'on fait pas ça pour ça hein !?!

Le concours d'entrée, sincèrement faut bien le préparer, il est pas évident. Mais en même temps, il est différent dans chaque école, donc pas facile de préparer :D
La formation est incroyablement enrichissante, j'ai eu l'impression folle de mûrir et grandir durant ces trois années. J'ai jamais autant bossé de ma vie (en même tps, avant, j'en ramais pas une :oops: ) mais c'était un bon moment cette formation, un début de travail sur soi...
29 ans 228
Merci de vos réponses, sincèrement je n'en espérais pas aussi vite :) .
En fait on sait la différence entre ASS et ES, mais je trouve qu'en entretien, ce n'est pas chose aisée de mettre les mots justes là dessus !
Mylou, j'avais aussi pointé du doigt la notion éducative, mais comme celle d'accompagnement, d'autonomie est présente pour ces deux métiers, pas facile...
Peut-on dire que l'ASS prend en compte la situation plus "globale" de la personne ? Qu'elle a un regard qui balaye un peu plus tous les facteurs environnementaux, famille, moyens financiers, vécu, etc ?
Parce que pendant le stage que j'ai fait, ça a été mon ressenti.

Pourrais-tu (si cela ne te dérange pas) me parler un peu du concours d'entrée que tu passé ?
Tu me rassures en parlant de ta formation, je connais une jeune femme en formation ES, et elle a été déçue, je n'en sais pas plus, peut-être que toutes les écoles ne mettent pas l'accent sur la même chose...
41 ans Nantes 41
Le concours, je l'ai passé dans plusieurs école. Comme bcp de concours, la première étape c'est l'écrit (disert', résumé de texte, synthèse de doc ou encore tests psychotechniques).
Là je dirais qu'il faut avoir la technique de chaque exercice, et ça passe.

Ensuite, viens l'épreuve orale.... là, c'est autre chose. Il est nécessaire de bétonner son argumentaire !! Les questions sur la motivations sont évidemment les plus récurrentes, mais on peut aussi te demander pourquoi tu choisis ASS et non educ, si tu connais le contenu de la formation, si tu as déjà réfléchi au financement de cette formation, quelles sont tes attentes, ta vision du métier (autant dire que la réponse bateau "je veux être assistante sociale paske j'aime troooop aider les gens" ba... :roll:)

Dans certaines écoles, j'ai eu droit à des tests de personnalité, avec entretien avec un psy, jusqu'à l'épreuve des tâches d'encre (hormis des insectes écrasés, je vois pas gd chose perso !! :D), des entretiens de groupe, où là faut savoir prendre la parole, pas la monopoliser, mais savoir tout de même s'imposer.... tout celà, qd tu prépares pas, c'est chaud !

Quant au métier en lui même, je trouve qu'en avançant ds le métier, c'est de plus en plus difficile de lui donner un cadre !
Car le métier peut être tellement différent selon l'endroit où tu bosses... Les ASS en polyvalence de secteur sont confrontés à une palette de pbmatiques telles que le logement, le RSA, la protection de l'enfance, le surendettement, les expulsions locatives, les demandes d'aides financères, les violences conjugales... mais aussi les agréments d'assistantes maternelles.... etc...
Après une ASS "spécialisée" disons, aura un champ d'action plus limitée (quoique, parfois... :?)
29 ans 228
Avec ma prépa (d'ailleurs je fais une seconde année... motivée !) J'ai plutot les bonnes pistes pour l'entretien, alors ;) .
Le débat de groupe, j'ai été préparée, mais le jour-J, j'ai vraiment paniqué... Dommage, mais bon.
Je crois que je vais éviter les écoles avec le teste des taches d'encre (quelle horreur, je ne cite aucun IRTS mais franchement celui ou j'ai eu le droit à cela n'a pas la meilleure préutation :shock: ), ou les tests psychotech' (même IRTS dis donc ! :lol: )...
Aurais-tu passer des concours dans la région de Rennes ou de Nantes par hasard ?

Au métier lui-même, je vois un peu ce que tu veux dire, car pour celui d'ES, il y a ce point commun que les champs d'actions sont quand même très nombreux, du coup la tache, la fonction, le but de l'ES diffèrent selon l'établissement. Peut-on en dire autant d'une ASS, c'est ce que je me demande, car c'est bien cet aspect qui m'interesse aussi.

En tout cas je te remercie encore de prendre le temps de m'écrire tout ça, j'espère que ca ne te dérange pas :)
41 ans Nantes 41
L'irts des tâches d'encre et autres joyeusetés c'était à Bordeaux, une école qui ressemble à une espèce de grotte croisée avec un bunker, étrange ! :D
Bien qu'habitant désormais près de Nantes, je n'ai jamais passé le concours ici, ni sur Rennes.

La spécificité du travail social, c'est qu'on travaille avec des humains, ce qui fait qu'un poste est tjs différents d'un autre... alors certe, on retrouve des spécificités, des pbmatiques identiques, mais la richesse de ce taf tient ds la rencontre avec l'autre. Et je pense pouvoir dire sans trop me tromper que c'est une richesse qu'on retrouve aussi ds le taf d'éduc, mais aussi ds bien d'autre, à partir du moment où il y a du relationnel !
Ce que je peux te conseiller, afin de préparer ton concours si l'aventure ASS te tente, c'est de rencontrer des pros bossant sur divers sites. Ca te permettra de te faire une idée plus précise, et puis c'est un bon point ds un oral de concours, ça prouve ta motivation ;)
29 ans 228
C'est effectivement ce que je compte faire...
Avec des ASS qui bossent dans des milieux différents, des étudiants ASS aussi...
Et en parrallèle je fais la même chose avec les ES, même si j'en ai déjà rencontré un certain nombre :) .
161
MyLou a écrit:
Le concours, je l'ai passé dans plusieurs école. Comme bcp de concours, la première étape c'est l'écrit (disert', résumé de texte, synthèse de doc ou encore tests psychotechniques).
Là je dirais qu'il faut avoir la technique de chaque exercice, et ça passe.

Ensuite, viens l'épreuve orale.... là, c'est autre chose. Il est nécessaire de bétonner son argumentaire !! Les questions sur la motivations sont évidemment les plus récurrentes, mais on peut aussi te demander pourquoi tu choisis ASS et non educ, si tu connais le contenu de la formation, si tu as déjà réfléchi au financement de cette formation, quelles sont tes attentes, ta vision du métier (autant dire que la réponse bateau "je veux être assistante sociale paske j'aime troooop aider les gens" ba... :roll:)

Dans certaines écoles, j'ai eu droit à des tests de personnalité, avec entretien avec un psy, jusqu'à l'épreuve des tâches d'encre (hormis des insectes écrasés, je vois pas gd chose perso !! :D), des entretiens de groupe, où là faut savoir prendre la parole, pas la monopoliser, mais savoir tout de même s'imposer.... tout celà, qd tu prépares pas, c'est chaud !

Quant au métier en lui même, je trouve qu'en avançant ds le métier, c'est de plus en plus difficile de lui donner un cadre !
Car le métier peut être tellement différent selon l'endroit où tu bosses... Les ASS en polyvalence de secteur sont confrontés à une palette de pbmatiques telles que le logement, le RSA, la protection de l'enfance, le surendettement, les expulsions locatives, les demandes d'aides financères, les violences conjugales... mais aussi les agréments d'assistantes maternelles.... etc...
Après une ASS "spécialisée" disons, aura un champ d'action plus limitée (quoique, parfois... :?)


Mylou ; Moi aussi j'aimerais beaucoup devenir assistante sociale . Peux - tu m'en dire plus sur cette formation ?
C'est dans une école ou dans le milieux de l'assistante sociale ?
Merci :)
B I U