MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Il change 2 fois d'avis... ggrrr

38 ans 23
Bonjour,

Voilà ma situation : très très heureuse en couple, une situation stable, une maison... tout pour pouvoir accueillir enfin un bébé. Mais.... et oui il y a toujours un mais,  
mon homme accro à son travail n'est pas très emballé à l'idée d'avoir un enfant. Après de nombreuses discussions, disputes, pleurs, il m'annonce qu'il est prêt car il faut bien se lancer un jour. Sauf, qu'un mois après l'arrêt de ma pilule, j'apprends qu'il se rétracte, qu'il n'est pas prêt, qu'il a dit oui car il me voyait malheureuse et qu'il avait peur de me perdre. Au fond de lui, il sait qu'il pourrait vivre sans enfant mais n'est pas forcément contre l'idée de fonder une famille. Il a eu l'impression que ce choix lui a été "imposer" il y a 1 mois et aimerait qu'on se protège en attendant qu'il ait envie.

Je suis contente de voir qu'il a fait preuve d'honnêteté en prenant le risque que je le prenne très mal (a même cru que j'allais le quitter) mais au fond de moi, je vis ça comme une régression de notre couple.... et ça me fait très mal.
J'ai vécu la meme chose, chéri n'était pas prêt, mais depuis on est dans les essais

Depuis combien de temps sais-t-il q tu es prête à faire un bébé? Quand lui as-tu annoncé?
35 ans Département des Chaussons Fourrés 940
lilidusud a écrit:
Bonjour,

Voilà ma situation : très très heureuse en couple, une situation stable, une maison... tout pour pouvoir accueillir enfin un bébé. Mais.... et oui il y a toujours un mais, mon homme accro à son travail n'est pas très emballé à l'idée d'avoir un enfant. Après de nombreuses discussions, disputes, pleurs, il m'annonce qu'il est prêt car il faut bien se lancer un jour. Sauf, qu'un mois après l'arrêt de ma pilule, j'apprends qu'il se rétracte, qu'il n'est pas prêt, qu'il a dit oui car il me voyait malheureuse et qu'il avait peur de me perdre. Au fond de lui, il sait qu'il pourrait vivre sans enfant mais n'est pas forcément contre l'idée de fonder une famille. Il a eu l'impression que ce choix lui a été "imposer" il y a 1 mois et aimerait qu'on se protège en attendant qu'il ait envie.

Je suis contente de voir qu'il a fait preuve d'honnêteté en prenant le risque que je le prenne très mal (a même cru que j'allais le quitter) mais au fond de moi, je vis ça comme une régression de notre couple.... et ça me fait très mal.


bonjour,
dis moi ton homme c'est pas mon mari par hasard ?
je vie exactement la même chose en ce moment, sauf que moi je suis "stérile" et je ne pourrais tomber enceinte QUE sous traitement.
Mon mari a décider de changer d'avis une fois que le gynécologue m'ai prescrit le traitement.
ON avait décider d'avoir un enfant après ma fausse couche de 2006 (grossesse non désirée à l'époque) j'ai commencé a passé des examens (et lui aussi) depuis décembre et là le 8 juin je ressort du gynéco avec enfin le saint graal, le traitement tant attendu, et il me dit, je suis pas prêt, j'ai trop peur, je peux pas !!!
Je te dis pas la chute que j'ai fait, je ne fais que pleurer, je déprime, je suis au bout du rouleau !!!
Je lui ai laissé jusqu'à mars pour qu'il ai (encore plus) le temps de s'y faire et même pour mars il est incapable de me dire si il sera prêt ou non.
Je ne sais plus quoi faire suis à bout...
38 ans 23
je sais que je suis prête depuis le début de l'année. Je pensais vraiment que pour mon anniversaire, il allait me faire la surprise : non. On part en vacances, là aussi grosse déception. Il me demande d'attendre... je m'exécute mais ça me fend le coeur de devoir encore attendre. 2 jours après, il m'annonce qu'il est ok. je lui propose quand même d'arrêter la pilule et de se protéger pendant qq temps pour qu'il soit vraiment sur de lui. il refuse. Tout ça pour changer d'avis 1 mois après.
Par contre, quand j'ai évoqué le risque d'une grossesse par accident (on est jamais à l'abri d'une capote qui casse) il m'a dit que ça ne poserait pas pb et qu'il serait content !?!

Je suis tombée sur une autre discussion avec une fille qui est dans la même situation. Je comprends vraiment ce qu'elle ressent.

De mon côté, je vais accepter son choix, ne plus parler de bébé et attendre. Mais depuis le début de la semaine, je vis ça comme une régression de notre couple même si je sais qu'il m'aime. Je ressens aussi bcp de colère : je lui avais proposé cette solution dès le départ et maintenant c'est moi qui ai l'impression qu'il m'impose les chose.
Il sait qu'une autre fille serait partie depuis très longtemps car son travail est omnis présent dans notre vie. Je dois déjà me contraindre à supporter ce ménage à 3, être souvent seule, gérer ma carrière et le quotidien (même si c'est dernier temps il fait bcp d'efforts pour m'aider je sais que ça ne va durer qu'un temps! lol) . j'ai peur qu'il n'ai pas envie de baisser son rythme de travail et encore moins pour un enfant. Du coup, il a peur d'être un père absent et de me laisser gérer cet enfant seule. Mon homme veut tout : le beurre, l'argent du beurre et le sourire de la crémière!

C'est bien compliqué tout ça! lol. Mais dis donc, ça fait un bien fou de vider son sac !
38 ans 23
Je comprends Cérizette que le changement de décision de ton homme te bouleverse. La situation est délicate... surtout si tu as fait la démarche de commander un traitement spécifique.
Mais il n'est pas prêt,il a peur ou il n'a pas envie de devenir père?

Vous en avez parlé à tête reposé? je me suis rendu compte que sous le coup de la colère, je lui ai dit des choses très dure quand il m'a fait part de sa décision... mais ça m'a fait du bien sur le coup! lol
35 ans Département des Chaussons Fourrés 940
lilidusud a écrit:
Je comprends Cérizette que le changement de décision de ton homme te bouleverse. La situation est délicate... surtout si tu as fait la démarche de commander un traitement spécifique.
Mais il n'est pas prêt,il a peur ou il n'a pas envie de devenir père?

Vous en avez parlé à tête reposé? je me suis rendu compte que sous le coup de la colère, je lui ai dit des choses très dure quand il m'a fait part de sa décision... mais ça m'a fait du bien sur le coup! lol


il a peur d'être père, c'est un gamin immature (il veut tjs tout, tout de suite et change d'avis tout le temps).
On a des projets, les enfants en font partis depuis très longtemps, on a les prénoms, tout ce qu'il faut matériellement pour accueillir un bébé (qu'il a aussi acheter, il n'y a pas que moi).
C'est pas le fait d'avoir peur qui me chagrine, ça je peux comprendre ! C'est vraiment le fait de m'avoir menti et fais croire qu'il le voulait aussi pour une fois devant le "fait accompli" faire marche arrière!!
Pourquoi ? pourquoi ne pas avoir été sincère dès le début ?
J'avoue que j'ai vraiment trop de mal a digéré et j'ai bien peur qu'il me refasse la même chose arrivé en mars...
J'ai été dur moi aussi, mais il faut comprendre aussi qu'ils nous on prisent pour des c*nnes dans cette histoire quand même !
on a des sentiments, on est pas des utérus ambulant non plus !!
38 ans 23
je relance la discussion!
Après avoir changé d'avis, nous avons décidé d'un commun accord de ne pas reprendre la pilule et de se protéger lors des rapports en attendant que l'on se sente vraiment prêt. Sauf que, mon dernier cycle a été de 25 jours. Aujourd'hui j'en suis à C30, toujours pas de règle, même pas le sacro saint petit bouton annonciateur, mal au bas du ventre et pertes blanches. On a décidé d'attendre vendredi pour faire un test si toujours pas de règles... mais si demain toujours rien, je fonce à la pharma! lol
Étrangement, il prend ça plutôt bien et serait même content si le test est positif. Moi par contre, pas pareil...
j'espère que mes règles vont arriver!!!
38 ans 21
Je me permet de participé a la conversation.
En effet la les roles sont inverssé c'est bizar, tu n'est plus sur d'avoir envie d'un bébé?
moi je sais que nous essayons depuis 4ans est toujours rien a la rentré je prend rendez-vous dans une pma. Au début mon homme n'étais pas trop chaud non plus pour un bébé il en voulais (même 3 ou 4 il ma dit un jour) mais bon un jour il ma dit oui et la c'est la nature qui nous mets des batons dans les roues mais bon on va prendre les chose en mains.
Et sinon tes cycles d'habitue ils sont réguliers?
42 ans gironde 345
Je me sentais prete à avoir un enfant lui moyen. J'ai retiré mon implant contraceptif et n'ai pas souhaité en remettre pour des problemes de peau. Je lui proposé l'anneau vaginal ou le preservatif mais il ne veut pas. Alors je lui dit ok on fait un bébé. Toujours pas trés emballé mais je lui dit que c'est à lui d'assumer la contraception s'il ne veut pas d'enfant. Au bout de 2 mois il me demande de reprendre un moyen de contraception je reste sur mes positions mais moins certaine j'accepte d'y reflechir au prochain cycle qui n'est jamais arrivé. Un matin j'ai la nausée il me dit "t'es enceinte" moi "peut etre !"j'achete un test de grossesse. Le lendemain matin à 6h du mat je l'utilise. Positif, grande joie et puis je flippe et si lui me demande de ne pas le garder?? J'attends qu'il se reveille. Et puis il me demande je lui dit de regarder le test, j'ose pas lui dire. Il ne m'a pas poser la fameuse question il m'a dit "c'est bien, tu es contente?" "oui" c'est tout. Il est venu avec moi pendant tous les examens mais ne réalisait pas trop. Maintenant notre puce a 7 mois et il est content de l'avoir. Le pari était un peu risqué peut être mais si je n'avais pas forcé les choses on attendrai encore. C'est comme lorsque l'on s'est rencontré si je ne l'avais pas embrassé on y serait encore....Ils ont peur de l'inconnu de ne plus avoir leur cheri pour eux tout seul. Moi je ne voulais plus vivre qu'a deux mais je ne voulais pas d'enfant sans pere.
chaque situation, chaque relation est differente je ne me permettrai pas de donner des conseils mais j'espere que mon histoire vous apportera une piste de reflexion.
Juste aussi vous dire qu'une fois la joie passée d'être enceinte j'ai eu de grosse angoisse existentielle et me suis dit souvent que j'étais irresponsable et que je gachais ma vie. Mais depuis qu'elle est la, je me sens enfin entiere et fiere de moi. Pour rien au monde je regrette.
bon courage les filles !
M
34 ans oise 1168
Je crois que les hommes ne sont jamais réellement prets...

Le mien il m'avait dit qu'on commencerait les essais BB à la fin de l'année, on en avait discuté et tout et un jour on parlait meme pas de ça il me dit qu'en fait il est pas pret et que c'est moi qui le force!
Du coup j'ai décrété que je ne lui en parlerai plus et qu'on en reparlera quand il sera décidé... Si un jour il se sent pret!

Il ne comprend pas que moi les enfants c'est ma vie et que j'en ai marre de m'occuper de ceux des autres que j'aimerais bien en avoir un à moi! ça fait très longtemps que je suis prete à être maman. :roll:
39 ans Tulle (19) 183
Voilà mon expérience perso :

Mon mari m'a dit il y a un an et demi (après 4 ans d'attente pour moi) Qu'il fallait bien se lancer un jour...

Après une IMG l'année dernière, je suis retombée rapidement enceinte. A 3 mois de grossesse mon mari panique et m'annonce qu'il n'est pas prêt à accueillir ce bébé !!! Alors oui il est immature (30 ans, nous sommes ensemble depuis 10 ans), oui il panique, et oui le bébé est là , il faut faire avec ... Mais je ne souhaite à aucune de vous la grossesse de la façon dont je l'ai vécu !!!

L'arrivée d'un bébé remet le couple en question, et fait apparaître toutes les petites failles d'un couple... Nous nous croyions + solide pourtant avant cette grossesse !

Pour nous c'est quitte ou double, bébé arrive à la fin du mois, papa est terrorrisé mais le montre moins... J'aime et je désire ce bébé mais pas au prix de mon couple !!! Il m'est arrivé de le regretter donc, et de me dire que j'aurais pu attendre encore...

C'est à réfléchir les filles : Faut il pousser nos hommes, jusqu'à mettre votre couple en péril ? Ou patienter encore sans savoir jusqu'à quand ...?
33 ans 77 629
Je trouve ce que tu dis tout à fait intéressant et je te souhaite beaucoup de bonheur pour la naissance à venir.

Avec mon compagnon nous sommes en essai. Nous désirons tous les deux un enfant. Et il y a eu des hauts et des bas avant que j'arrête véritablement la pilule, monsieur n'était pas sûr, j'ai voulu faire du forcing et ce n'est franchement pas du tout le bon moyen, alors je lui ai laissé du temps et après c'est lui qu'il m'a annoncée qu'il était prêt.

Alors oui comme tu le dis il ne faut pas se lancer dans cette magnifique histoire à la légère ;-) il ne faut pas sacrifier notre couple pour un désir

en tout cas bon courage à toi.
38 ans 23
j'ai une bonne nouvelle à vous annoncer : je suis enceinte!
et le plus fou : le papa est heureux comme un pape!

comme quoi des fois la vie nous réserve de très jolies surprises.

je vous souhaite à toutes beaucoup de courage.

bises
39 ans Bas-Rhin 1498
félicitation pour cette grossesse !
40 ans chez moi 5070
Félicitations!
B I U