MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Vous lassez-vous vite des autres?

13610
Que ce soit en amitié ou en amour, vous arrive-t-il de vous lassez, plus ou moins rapidement, des gens qui vous entourent?

Si oui, pour quelles raisons?
Parce que finalement il n'y  
a pas assez de points en commun entre vous?
Parce que vous avez besoin de faire le vide autour régulièrement?
Parce que vous êtes quelqu'un de solitaire?
Ou tout simplement parce que la personne vous a déçue?

Ou alors pas du tout.
Vous restez ami (ami ayant une définition différente pour chacun d'entre nous) toute la vie.
Du moment que vous rencontrez cette personne, vous ne l'oubliez jamais.
Elle restera toujours dans votre liste de contacts.

Racontez-moi tout ;)
1775
Alors en amitié, non je ne me lasse pas, sauf si la personne évolue énormément et devient complètement conne. Sinon, non quand j'apprécie quelqu'un, y a pas de raison que ça change.


C'est la même chose en amour, quand j'aime et bien ... j'aime :lol:
Il faudrait vraiment que la personne me fasse un sale coup (me tromper ou un truc comme ça) pour que je dise tchao.
7404
Ambre a écrit:
Que ce soit en amitié ou en amour, vous arrive-t-il de vous lassez, plus ou moins rapidement, des gens qui vous entourent?

Si oui, pour quelles raisons?
Parce que finalement il n'y a pas assez de points en commun entre vous?
Parce que vous avez besoin de faire le vide autour régulièrement?
Parce que vous êtes quelqu'un de solitaire?
Ou tout simplement parce que la personne vous a déçue?

Ou alors pas du tout.
Vous restez ami (ami ayant une définition différente pour chacun d'entre nous) toute la vie.
Du moment que vous rencontrez cette personne, vous ne l'oubliez jamais.
Elle restera toujours dans votre liste de contacts.

Racontez-moi tout ;)


moi je suis plutôt du genre "ami un jour ami toujours" même si je suis très déçue quelquefois de voir les gens changer du tout au tout (j'ai perdu une très belle amitié de 20 ans à cause d'un changement de caractère suite à une cure de xénical :roll: )
Je reste persuadée qu'on ne peut se lasser des autres car on ne les connait jamais vraiment vraiment ;)
42 ans TOURS 209
Je suis carrément deuxième solution : un ami est un ami quoi qu'il arrive ! Je suis d'ailleurs délaissée depuis quelques temps par une, et c'est une autre qui m'a dit "arrête de retourner vers elle, laisse tomber, si elle voulait te contacter, elle le ferait ..." Cela m'a ouvert les yeux, car je suis quelqu'un qui ne lache jamais l'affaire, mais je me suis sentie trahie et j'aime pas !! BESOIN D'AMOUR :cry:
B
36 ans 3449
Au niveau de l'amitié, non. Je ne pense pas qu'on puisse se lasser d'un ami, d'un vrai, en tout cas. Si je m'en lasse, c'est que son attitude me dérange et qu'après l'avoir fait comprendre, il n'y a aucune évolution.

C'est ce qui m'arrive avec une personne très proche, qui m'a légèrement zappé de sa vie ces temps-ci... alors sans être lassée, je suis déçue. J'oublie une fois, mais pas deux. Le problème, c'est que c'est déjà la seconde fois... et que je n'ai même plus envie de réagir. La déception est quelque chose qui me fait beaucoup reculer. Le reste du temps, je peux être une amie pour la vie, si toutefois, nous sommes deux à entretenir ça, ne serait-ce qu'occasionnellement.

En amour en revanche, avant j'étais un vrai petit papillon, je butinais, mais ce n'était pas vraiment de l'amour, plus un besoin de séduire, de m'affirmer. Je me lassais donc très vite des conquêtes que je pouvais faire, mais finalement, ça m'arrangeait bien puisque je ne voulais pas vraiment d'attache.

Disons alors que j'ai deux listes de contacts différentes :roll:
40 ans 2883
J'ai tendance à dire: ami un jour ami pour la vie.
Que ce soit en amour ou en amitié, je suis quand même d'une grande fidélité :)

Mais le problème, c'est que démenageant souvent, et faisant une tonne d'activités au cours de "mes vies", j'ai tendance à évoluer rapidement dans un sens alors que les gens évoluent autrement, et on finit par devenir des étrangers les uns pour les autres.
Pas encore trouvé une bonne stabilité géographique...

Heureusement, il y a des personnes avec qui j'ai tellement de souvenirs en commun qu'on restera amis encore pas mal d'années si on peut. Ces gens là sont comme de la famille en fait. Des "cousins" et "cousines" éloignés.
877
Je ne trouve pas ça si simple que ça.
Je suis plutot fidèle, j'ai les mêmes amies depuis plus de dix ans (attendez que je compte... depuis plus de vingt ans, même).
Mais après, quel est le seuil de tolérance ?
Mon amie d'enfance traverse une dépression sévère depuis bientôt 10 ans, et honnêtement, j'ai coupé les ponts il y a bientôt 3 an, par ce que je saturais.
Je culpabilise, par ce que je sais qu'elle ne va pas bien, mais il y a un moment où cela devient vraiement difficile d'aider les gens.
Du coup, elle ne connaît pas mon fils. Et je lui en veux. Et je m'en veux.

Bref, ça ne veut pas dire grand chose, fidèle, tt dépend où l'on met le curseur de la fidélité.
46 ans suisse 625
coucou ambre...

et bien j'ai constater quelque chose au fil du temps....

Si je veux ne pas me lasser... et oui je fais partie des gens qui se lasse.... et bien il faut que je rencontre les gens rarements, c'est à dire que je ne peux pas passé mes w-e tout le temps avec les même personnes, y a un moment ou ça fini par me saouler...

Donc, je rencontre les gens à petite dose et au moins quand je les rencontre on à plein de choses à se dire.... mmais ça ne veut pas dire que je ne prend pas de nouvelle non plus entre deux...

C'est juste que j'ai besoin de changement régulièrement, alors comme les copins et copines ça se trouve pas comme ça en claquant des doigts, et bien je les vois pas trop rapprocher...lol

Mais j'ai parfois des crises ou je dois voir tout le monde et être entourée... et c'est là que mes copins et copines sont tous occuper et que je me retrouve toute seule comme une gourde...lol (bon pas toujours non plus...lol)

Par contre je ne me lasse pas d'envoyer des sms, ou des mails.... ni d'en recevoir d'ailleurs..., (tiens, c'est bizzare ça.-...lol)
KarlK a écrit:
Alors en amitié, non je ne me lasse pas, sauf si la personne évolue énormément et devient complètement conne. Sinon, non quand j'apprécie quelqu'un, y a pas de raison que ça change.


C'est la même chose en amour, quand j'aime et bien ... j'aime :lol:
Il faudrait vraiment que la personne me fasse un sale coup (me tromper ou un truc comme ça) pour que je dise tchao.


idem.
jsuis pas du genre à laisser tomber les gens ou me lasser.
au contraire: plus j'aime plus j'en veux!
46 ans suisse 625
:oops: :oops: èar contre en amour... ben là, quand j'aime, j'aime... et j'en redemande...
I
38 ans Seine-Maritime 121
Moi j'ai un petit groupe d'ami (~10 personnes) que je connais très bien (on se vois régulièrement depuis +de 10 ans) et les autres "connaissances", je m'en fiche un peu. je préfère peu d'amis dont je suis sûr que beaucoup sur lesquels on ne peux pas compter !!
45 ans 76 1706
en amitié j'ai très peu d'amis .les vrais amis se comptent sur les doigts d'une main,à mon avis.mes meilleurs amis ,je les ai recontré il ya 12 ans.
aujourd'hui,certains ont des enfants et on ne se voit plus que très rarement.
d'autres en ont mais on continue à se voir.
moi j'en ai pas et je fais la fiesta avec certains d'entre eux qui continuent à la faire mais on n'est plus très nombreux. :cry:

mais l'amitié c'est fragile alors il faut bien faire attention à n'écorcher personne,même quand on connait les gens depuis très longtemps.un mot de travers,ça peut gâcher plein de choses.

en amour,la solitude doit faire partie du couple,à mon avis.je ne me verrais pas travailler avec ma copine,par exemple.pcq j'aimerais que chacun se retrouve dans le couple.
je ne me lasse pas de la personne,généralement,peut être pcq je ne sors pas souvent avec des filles,pcq je veux être sûr qu'elle me plait réellement.

sinon,j'ai hâte que ma copine me présente toutes ses bonnasses de copines!!!!!!
43 ans 2914
Non je ne me lasse pas des gens.
Mais je n'ai pas besoin d'eux, donc je n'entretiens que très rarement de moi même une relation, suis malheureusement pas le type à rajouter du bois dans le feu.

Avec les vrais amis, cela ne pose pas problèmes, on peut ne pas se voir très longtemps et être toujours amis.
Avec les copains par contre cela peut être mortel malheureusement.
38 ans IDF - 78 1276
Je ne me lasse pas de mes amis (des vrais)... les dernières rencontres que j'ai faites sont ennuyeuses à mourir (je pense à certaines de mes collègues qui me collent...)

En amour... genre versatile. Il ne faut pas que ça dure. J'arrive même pas à l'expliquer. Au bout d'un moment je ne vois plus le charmant jeune homme que j'ai aimé. Je vois le crétin fini qui me prend :
a) pour sa mère
b) pour la femme parfaite
c) une fille avec des hanches trop larges, heureusement qu'elle est douée au l... heu qu'elle est intelligente sinon ce serait déjà fini.

Quand je pense que c'est moi qui les ai tous foutus à la porte... Méchante fille va !

Quand j'aurais mûri je changerai peut-être. :roll:
L
51 ans 147
Courage Ambre, tu en auras encore des textes à lire :lol: ;)

En ce qui me concerne, j'ai trouvé l'amour. Je ne m'en lasse pas, cela fait plus de 7 ans que nous sommes ensemble (si,si,si, tout le temps :D ).

Par contre dans l'amitié, c'est tout à fait différent. Avec les premiers amis, j'étais entière, je ne cache pas que c'était de grands moments de plaisir. Mais dès qu'il y a eu conflit d'intérêts il y a eu trahison, chose que je n'ai jamais jamais digéré :x .

Du coup, je fais très attention, résultat: je n'ai pas le temps de me lasser, parceque je ne passe pas trop de temps avec les amis.

Mais c'est justement un problème, ma méfiance m'éloigne des gens, je ne suis plus spontanée, résultat: il se peut que ce soit moi qui les lasse :? . Quoique... :roll:
B I U