MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Héberger une étudiante dans le 92

38 ans 5932
Almarita a écrit:
mais bon ça a l'air d'être la tendance générale de pas se sentir chez soi quand il y a du monde... c'est étrange mais intéressant ^^

Ben,  
pour ma part, ma maison c'est un cocon.
A l'extérieur, je vois volontiers du monde, je sors, tout ça. J'y supporte même assez facilement la bêtise de certaines personnes.
Mais quand je rentre chez moi c'est comme si je rentrais en moi, en quelque sorte. C'est là où je me sens protégée, j'y subis les énergies que moi j'ai choisi d'y mettre.

Par contre, quand quelqu'un vient chez moi, il vient avec ses énergies à lui, avec son état d'esprit, tout ça. Et c'est vraiment rare que tout ça fasse bon ménage.
Et si je ne suis complètement chez moi ni dedans ni dehors, forcément je me sens mal.

Ça t'éclaire ? :lol:
A
36 ans Caen 6651
minouchette38 a écrit:

Ensuite, même si financièrement on est pas à plaindre, je crois que si je devais héberger quelqu'un sur du long terme, je demanderai une participation financière. Parce que d'après moi, ça fixe un peu les limites. Tu n'es pas là en tant qu'invitée mais en tant que "pensionnaire".


oui c'est sûr que c'est déjà une limite

mais tout comme ne pas faire de bruit la nuit, ne pas fumer dans la chambre, nettoyer quand on salit, ne pas bouffer la gamelle des autres, etc. moi je suis sûre que si on définit bien les limites y a pas de problème à partir du moment où c'est pas une colocation mais un intrus qui vient chez toi (parce que l'intrus en question se sentira sûrement moins à l'aise que le propriétaire quoi)

moi je suis sûre que je ne suis vraiment pas chiante à vivre du moment que je ne suis pas chez moi (une douche de 20min, 5min le matin, un coin de frigo pour mes gamelles, un accès Internet, un lit, une place de parking --> je suis invisible hihi, je veux pas déranger juste dormir et le confort ça m'intéresse pas c'est juste 3 nuits par semaine pour moi c'est rien je suis un étudiant je dors par terre ou dans ma voiture quand je vais chez des potes et je survis en revanche prendre le train ou les embouteillages tous les matins et dormir que jusqu'à 5h... non pas possible)
A
36 ans Caen 6651
Lalwende a écrit:

Mais quand je rentre chez moi c'est comme si je rentrais en moi, en quelque sorte. C'est là où je me sens protégée, j'y subis les énergies que moi j'ai choisi d'y mettre.

Par contre, quand quelqu'un vient chez moi, il vient avec ses énergies à lui, avec son état d'esprit, tout ça. Et c'est vraiment rare que tout ça fasse bon ménage.
Et si je ne suis complètement chez moi ni dedans ni dehors, forcément je me sens mal.

Ça t'éclaire ? :lol:


oula non ça m'embrouille... hihi

je comprends bien l'aspect de cocon mais je vois pas trop pourquoi les autres ne pourraient pas en faire partie ou juste s'y trouver un moment (limite grâce à ton énergie du cocon, tu les apaises eux pour qu'ils se sentent bien chez toi)

mais c'est ptet mon côté "je veux sauver le monde"

je ne sais pas si on peut dire que c'est encore dans le débat mais, moi, en revanche, je ne pourrais jamais louer ma maison ou mon appart... parce que dedans y a des choses à moi et je ne veux pas qu'on y touche en mon absence ou sans me le dire
38 ans 5932
Pourquoi je ne pourrais pas les apaiser moi ? Mais parce qu'eux ne m'apaisent pas, pardi :lol:
C'est purement égoïste, en fait :lol:

Et puis parce que je ne connais que des gens qui fouillent facilement dans les placards, le frigo, etc, sans demander la permission ni rien et ça rejoint ce que tu disais sur le fait de louer ton chez toi.

Regarde les escargots : dans leur coquille il n'y a qu'eux. Ben moi je ne me balade pas avec ma maison sur mon dos (et que je ne passe pas mon temps à baver partout), mais dans ma coquille il n'y a que mon homme et moi (remarquons que j'ai donc laissé entrer quelqu'un, quand même :lol: )
A
36 ans Caen 6651
ah mais voilà aussi... c'est quoi ces invités ??

:lol: :lol: :lol:

après je comprends bien le côté escargot mais bon je ne comprends pas le coup de "on fait pas l'amour avec mon chéri si y a un invité dans la maison" ou "j'arrive pas à aller aux toilettes" (je ne sais plus qui a dit ça mais bon je pense que ça ne concerne pas qu'une seule et unique personne de toute façon alors je ne critique pas du tout untel)

alors c'est ptet moi qui ne suit pas pudique aussi hihi

et puis dans mon cas de squatteuse je serai chez les gens vraiment que la nuit donc s'ils veulent se balader tout nu c'est leur droit moi je suis là pour dormir perso ^^

aucune d'entre vous n'a jamais eu de jeune fille au pair ou l'a été elle-même ?
37 ans 3289
Almarita a écrit:
ah mais voilà aussi... c'est quoi ces invités ??

:lol: :lol: :lol:

après je comprends bien le côté escargot mais bon je ne comprends pas le coup de "on fait pas l'amour avec mon chéri si y a un invité dans la maison" ou "j'arrive pas à aller aux toilettes" (je ne sais plus qui a dit ça mais bon je pense que ça ne concerne pas qu'une seule et unique personne de toute façon alors je ne critique pas du tout untel)

alors c'est ptet moi qui ne suit pas pudique aussi hihi

et puis dans mon cas de squatteuse je serai chez les gens vraiment que la nuit donc s'ils veulent se balader tout nu c'est leur droit moi je suis là pour dormir perso ^^

aucune d'entre vous n'a jamais eu de jeune fille au pair ou l'a été elle-même ?



Ben moi perso, quand j'ai du monde à la maison (et je parle bien de gens qui logent chez moi, pas d'invités pour une soirée ou après midi, vu que ca j'en ai quasiment toutes les semaines et que j'adore ca) ben je fais tout pour etre le plus hospitalière envers la personne... et ca veut dire donc cuisiner, faire le ménage meme si je n'ai pas le temps, ne pas pouvoir me comporter comme je le peux avec mon mari (vu qu'il y a quelqu'un) et nous c'est juste impossible de faire l'amour avec quelqu'un dans la piece à coté (sauf à l'hotel lol) mais c pas seulement une question de sexe, c'est aussi tous nos rapports autre que sexuels.

Après ben ce n'est pas parce que ca ne nous plairais pas d'accueillir une personne dans ton cas que je juge ta demande, je la trouve très intelligente au contraire, mais moi perso je pourrais pas...
54 ans 14650
Almarita a écrit:
ah mais voilà aussi... c'est quoi ces invités ??

:lol: :lol: :lol:

après je comprends bien le côté escargot mais bon je ne comprends pas le coup de "on fait pas l'amour avec mon chéri si y a un invité dans la maison" ou "j'arrive pas à aller aux toilettes" (je ne sais plus qui a dit ça mais bon je pense que ça ne concerne pas qu'une seule et unique personne de toute façon alors je ne critique pas du tout untel)

alors c'est ptet moi qui ne suit pas pudique aussi hihi

et puis dans mon cas de squatteuse je serai chez les gens vraiment que la nuit donc s'ils veulent se balader tout nu c'est leur droit moi je suis là pour dormir perso ^^

aucune d'entre vous n'a jamais eu de jeune fille au pair ou l'a été elle-même ?



J'etais au pair mais je ne dormais pas dans l'appartement des famillies - une fois j'avais une chambre de bonne juste à cote et l'autre fois j'etais dans la residence derrier ou il y avait tout les au pairs, cuisiners, femme de chambre etc etc :lol:

Sinon je ne hebergera personne non plus - chez nous on dit "An Englishmans home is his castle" et une fois chez moi c'est moi et les miennes pas des etrangeres et encore moins quelqu'un qui vient comme ca 3 fois par semaine :?
A
36 ans Caen 6651
merci SueSylvester et Pickles_cat

du coup j'apprends des choses... moi j'étais persuadée que les jeunes gens au pair étaient logés dans une vieille chambre qui ne sert plus hihi

donc même les personnes qui emploient "au pair" préservent leur cocon quand même en fait

*Almarita découvre le monde sans bouger de sa chaise* ;)
102 ans Sur une comète 1981
En plus les filles au pair ne sont pas juste accueillies comme ça, sans contrepartie. En général elles font du baby-sitting. Tu fais ça gratuitement ? ;)
A
36 ans Caen 6651
bah oui elle font du baby sitting ou l'aide au devoir, etc.

si je trouvais vraiment quelqu'un pour me prendre comme "jf au pair dans le 92" par exemple bah ça serait aussi avec une contrepartie (ménage, repassage, cuisine, courses, etc.)

mais les gens que je connais qui seraient susceptibles de m'accueillir, ils ont déjà quelqu'un pour faire ça donc je pense qu'ils me diront non car ils n'ont rien à gagner dans l'histoire (à part avoir un peu de vie dans leur maison comme quand leurs enfants n'étaient pas mariés voire à la retraite lol)
102 ans Sur une comète 1981
Je suis sûre que telle n'est pas ton idée mais tu donnes l'impression de penser :
Zut, ils sont pétés de thune, ils peuvent faire l'hôtel gratis !

Je ne sais pas, je suis fauchée comme les blés mais par exemple je vais payer la semaine de loyer à mon amie qui me prête son appart pour les vacances. Ça me gênerait de ne pas le faire. En plus on y est toutes deux gagnantes (bien moins cher qu'un hôtel dans le coin).
Pour moi un service en exige un autre, et si aucun service équivalent n'est possible, ben l'argent sert à ça.
A
36 ans Caen 6651
oui j'ai bien compris que tu ne conçois pas que ces gens soient extrêmement riches et se sentent insultés si je leur propose de payer un loyer

mais non je ne pense pas du tout qu'il pourrait bien faire ça pour moi... justement je suis sûre qu'ils vont dire non

et les raisons que je ne voyais pas avant d'écrire le topic sont sûrement celles communes à pas mal de monde qui a répondu : perte d'intimité, règles à définir

mais comme tu n'as pas beaucoup de sous, je pense que tu fais une fixation là dessus

les gens dont je parle n'ont pas besoin de sous et ça m'étonnerait que ça leur fasse plaisir de m'héberger contre de l'argent... ils seraient beaucoup plus content de m'héberger quand ils sont absents pour que je garde leur maison à leur place par exemple (car l'alarme c'est bien joli mais si le voleur sait exactement où cherchait, il est parti avant que l'équipe d'intervention arrive) ou pour nourrir leurs animaux domestiques

parce que ça ça leur ôterait vraiment une épine du pied, ils seraient zen même loin de chez eux

leur payer un loyer en revanche ça ne serait pas un service équivalent à ce qu'ils font pour moi en m'hébergeant puisque justement ils n'ont pas besoin de l'argent mais plutôt de compagnie, de quelqu'un pour changer l'ampoule à leur place ou de porter des charges lourdes pour eux...

y a un âge et un niveau de fortune qui fait que l'argent n'a plus aucune valeur à mon avis et pour eux je sais que c'est le cas... l'argent pour payer un loyer je l'ai et c'est pour ça que je fais aller en auberge de jeunesse

mais vue les réactions des gens à ce topic, c'est pas vraiment une question d'argent d'accueillir quelqu'un si longtemps mais bien d'intimité, d'intrusion, etc. donc à mes yeux seul le service à la personne pourrait être bénéfique pour des gens qui accueillent un intrus (et c'est bien ça que je ne peux pas offrir à mes retraités puisqu'ils paient déjà des gens pour leur rendre service)
54 ans Out of Africa... 4355
Si je connais bien la personne et que je m'entends vraiment bien avec elle (condition indispensable!), alors ce serait pour moi un vrai plaisir.

La seule chose à l'heure actuelle qui me bloquerait, c'est que mon appart est trop petit :cry:
Très intéressant ce sujet! Merci Almarita!
Si j'avais de la place (cad une chambre digne de ce nom), j'accueillerais volontiers une étudiante sous mon toit pendant un an du moment qu'on s'entend bien et qu'elle ne se comporte pas comme un gougnafier (et si elle pouvait garder le chat pendant les vacances :lol: ). J'ai moi même déjà logé chez l'habitant quand j'étais fille au pair et ça s'est plutôt très bien passé dans 2 familles et très mal dans une autre.

Dans les deux familles chez qui ça s'est bien passé j'étais logée chez eux dans un cas dans un sous-sol aménagé ou j'avais ma chambre et ma salle de bain, et dans l'autre dans le grenier aménagé et salle de bain commune. Je mangeais avec eux, je m'occupais des enfants la journée, et j'avais mes soirées libres, les règles étaient plutôt souples (pas d'horaires précis,par exemple et si ils avaient besoin que je garde les petits en soirée, j'avais par la suite une journée libre par exemple), je m'entendais très bien avec eux, je m'occupais de mon ménage et de ma lessive aucun souci.

Dans la famille chez qui ça s'est mal passé, les règles étaient plus strictes, les horaires étaient fixes, je les respectait à la lettre et j'ai fait tout mon possible pour être la plus discrète possible... J'ai passé trois semaines à me faire critiquer sur mon poids, mes tatouages, mon athéisme, le fait que j'habitais encore chez mes parents à l'âge canonique de 19 ans, enfin bref... J'ai supporté sans broncher parce que la dame était vieille et que j'ai estimé que ses petits-enfants n'étaient pas en sécurité chez elle sans moi. Pas besoin de vous dire à quel point j'étais soulagée quand ça s'est fini!

Je crois que le plus important c'est quand même de respecter les règles de bases du savoir-vivre et qu'il n'y ait pas d'incompatibilité d'humeur.
M
41 ans Belgique 1926
Almarita a écrit:

y a un âge et un niveau de fortune qui fait que l'argent n'a plus aucune valeur à mon avis et pour eux je sais que c'est le cas... l

Tu es vraiment certaine de ce que tu dis?
Parce que je sais qu'une partie de nos amis nous considèrent comme "pètés de thunes" parce qu'on est tous les 2 universitaires avec salaires, ... or à la fin du mois, mon compte est à zéro...

Sinon, pour revenir à la question, pour moi, ce ne serait pas une question d'argent...
Mais comme d'autres, une question de "je suis chez moi et je n'ai pas envie d'avoir un "envahisseur"...

j'accepte de loger des amis une nuit, après un souper arrosé, mais pas plus... et si ma soeur ou mon frère se retrouvait dans la mouise, je les hébergerais quelques jours, le temps de trouver un logement, qu'à la limite je paierai provisoirement...

En plus, la chambre que tu utiliserai serait inutilisable toute l'année...

Ceci dit, je connais des gens qui habitent près d'un centre universitaire et qui louent des chambres pour étudiants chez eux... mais c'est séparé... Ils n'occupent plus l'étage, et ils ont aménagé une petite salle de bain, et installé une "cuisine" sur le pallier...
Mais cette partie de la maison n'est plus "chez eux"...

Alors franchement, almarita, peut-être pourrais-tu simplement leur poser la question?
B I U