MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Je ne suis pas comme les autres ... mouafff

45 ans dans la lune 1661
A force de ne rien dire de laisser passer et bien je prends sur moi mais j'ai quand même les nerfs.

Je suis allée dans la belle famille de ma soeur  
pour le 14 juillet, j'aime bien sa belle famille, ils ont une grande ferme avec un potager, des champs etc... bref le grand air.

Mais a chaque fois j'ai des remarques et ça n'a pas coupé encore hier.

1 / Ils n'arrivent pas à concevoir que je puisse avoir 34 ans et ne pas vouloir me caser à tout prix ou fonder une famille, que ma situation est comme elle est et que malgré tout j'arrive à vivre très bien comme ça et même, aberration totale à être heureuse :shock:
2 / je m'occupe de la maison de famille car mes parents sont à l'étranger et donc je dois être blindée niveau argent ....

J'habitude je ne dis rien pas respect et surtout pour mon beau frère que j'aime beaucoup mais là :evil:
1 /
* pour mon statut je leur ai fait remarqué que leur fils lui avait 38 ans et qu'il était dans la même situation que moi et pourtant cela ne semblait pas les choquer ! pourquoi faire une différence entre hommes et femmes ? Faut-il être ne couple pour être en couple ???
* Que faire des enfants pour faire comme tout le monde ce n'était pas mon point de vue et qu'étant une personne qui a les nerfs très fragiles et après y avoir pensé j'avais pris la décision, non définitive peut être, de ne pas en avoir ; et que désolée je n'aime pas forcément les enfants, mais au moins je suis honnête et je le dis.

2 / Pour l'argent et bien justement étant seule à moins de gagner un très très bon salaire, ma situation est bancale car en cas de perte de mon emploi je suis toute seule et que donc non je ne suis pas blindée de tunes mais prévoyante et je mets de côté en cas de coup dur.

Leur réponse "décidement tu n'est pas comme les autres" :shock: je ne sais comment je dois le prendre :?:

En même temps c'est peut être vrai que je suis toujours à contre courant :roll:

L'autre jour déjeuner obligé avec les collègues de boulot (j'évite toujours car leurs sujets de conversation ne m'interessent pas et que je les trouves chiantes) et là je dis à une autre collègue qui est partie à la retraite et avec laquelle je m'entends bien, que si un jour j'ai un enfant, il y a de grande chance que ce soit toute seule, ouaoooooooooo cris d'horreur de certaines personnes dont une qui m'a dit "et bien dans ces cas la autant ne pas en avoir " bref sur ce j'ai rajouté que rien ne lui permet de juger mon mode de vie et que je suis aussi pour que les gays aient le droit d'adopter, qu'a mes yeux c'est l'amour qui compte homme/femme - homme/homme - femme/femme et que j'emmerde tout le monde et leur petite vie bien rangée !!!
Inutile de vous dire ma cote de popularité - j'ai osé m'en prendre à leur vie si parfaite à la petite maison dans la prairie, avec Charles Ingalls en bon père de famille, Lassie qui monte la garde dans le jardin et Flipper dans l'aquarium !!! toutes ces Madame DUCHMOLE qui vous balancent leur vie à la tronche à vous pauvres connes, fille perdu qui ne sert à rien !!!


Et vous êtes vous en décallage sur certains sujets, je me sens souvent isolée dans notre société :oops: et très jugée.

Je dois avouée qu'avant c'était toujouts mon poids le motif du jugement et maintenant que je suis "normale" c'est le fait que je suis seule :shock: en fait il y a toujours un truc qui va pas chez moi :mrgreen:
Et aussi je suis immature, enfantine, pas sérieuse etc... direction poubelle quoi !!!!
39 ans 4079
Bon, enfin bon... On s'en fout de ce que pense les autres, non ? Finalement...
45 ans dans la lune 1661
J'essaye mais à force c'est lourd quand même :?
38 ans France : Lille 3505
Pas comme les autres ? C'est à dire ?

Un mouton de panurge ?

Ah bin désolé mais moi je suis bien avec mon cerveau d'humain .

Nan c'est pas ça qu'il fallait leur répondre ?

Franchement encore une fois une litanie de gens bien pensant qui feraient bien de se mêler de leurs oignons et de les regarder murir plutot que de faire chier le monde .
39 ans Alsace 99
haha

Tu n'es pas normale t'ont ils dit? Mais il faut se re situer: qui sont ils eux? combien leur jugement est il subjectif et personnel?

Tu doutes de toi alors ce que disent les gens te touche. Trop.

Il est loin le temps où un seul modèle de réussite existait. Mais plus tu es entourée de gens qui en adopte un diffèrent du tien plus tu te sens seule et différente.

Il s'agit de te créer un environnement qui te ressemble. De t'intégrer à un écosystème qui te convienne! :)


Nan mais sans dèc... Tu veux pas d'enfants? Ben je te comprends! Pourtant j'en ai deux... Ou bien PARCE QUE j'en ai deux?
Après faire un enfant seule sur le principe y'a pas de mal, enfin pas plus que d'en faire à deux et de les abandonner au milieu d'un couple déconstruit et flippant. Mais perso je te le déconseille si tu es pas blindée (de tunes, d'énergie, de volonté, etc)les miens je les élèves à moitié seule. Mais c'est que mon avis.

Pi pour les discussions pas intéressantes des gens qui adorent parler d'eux et te racontent leurs vies avec un air convaincu que ce qu'ils disent est passionnant, et bien on est au moins deux alors. Tu n'es plus seule au monde.

J'espère que ça te soulage.

:)
C
46 ans là 2187
C'est bon de se sentir différente tu crois pas ? Surtout quand on voit ce qu'il y a en face.
Tu ne les envies pas, donc continue ton petit bonhomme de chemin, ne laisse pas les jugeurs et leur petit esprit étriqué te mettre à mal. On est bien comme on est, et on n'a pas envie de leur ressembler.

Même pas peur ! même pas mal ! ;)
37 ans paris 520
Divisions-de-la-Joie a écrit:
J'essaye mais à force c'est lourd quand même :?


je te rassure divisions .... (il est long ton psdo ) on est tous mis a la prêtions et on regards des autres surtout de nous proches Qui pense connaitre ce qui est bon pour nous car il nous connaisse et se met a penser a notre place alors que tu as choisit ta situation tu la subie pas mais encore faut il qu il comprenne et que surtout il admet que tu as une autre vision différente et que chaqu une se vale breff te prend pas le choux et pour les mecs c'est toujours moins grave car ils ont pas de date limite a croire que les hommes sont des boites conserves et les femme des produits frais a consoler au plus vite LOL
39 ans 22/29 2570
Ah mais on pourrait être de très bonne copine car je suis exactement comme toi. :lol:

Je suis l'"extraterrestre" de ma famille et d'une partie de mes amis (l'autre partie se sont mes amis gays qui approuvent mon choix de vie) : tout le monde est en couple, se marrie, font des gosses et achète des apparts.
Ben moi le couple OK pas de souci mais je ne veux pas de mariage (à moins d'épouser quelqu'un de très riche :mrgreen: ), je ne veux pas d'enfants (je n'en ai pas la patience et ça ne me botte pas du tout), je ne veux pas acheter de bien immobilier (freedom, telle est ma devise)... Et tous ces gens me saoulent avec ces points jusqu'à ce que je m'ennerve en les attaquant à leur tour sur leur choix de vie car ils n'arrêtent pas sinon.

C'est vrai que c'est chiant d'être jugée, incomprise, hors coup mais dis toi bien que c'est ton choix de vie, que tu l'assumes et qu'au final, tu dois surement être plus heureuse que tous ces gens là. ;)

Halala, la famille quelle plaie parfois :roll:
38 ans 5932
Ben tu es comme... toi. Et ça c'est déjà super. Parce qu'à force de vouloir rentrer dans le moule avec un chausse-pied s'il le faut, on oublie d'être soi. Je dirais même on oublie d'être. A force de se conformer à ce que tout le monde souhaite, soit un pète un plomb parce que chacun y va de son petit conseil contradictoire au point qu'on ne peut pas contenter tout le monde, soit on cesse d'exister en tant que personne.

Et puis qu'est-ce qu'ils y connaissent, ces gens, en matière de ce que sont "les autres" ? Ils connaissent le monde entier ? Donc si ça se trouve, ils se mettent le doigt dans l'œil jusqu'au coude.
D'ailleurs, le discours que tu tiens, ce n'est pas la première fois que je l'entends/le lis. Alors il ne me parait pas si farfelu.

Moi, quand je dis que je ne veux pas d'enfants, on me dit "ben il faudra". Euh... non non, il ne "faudra" pas. Il y en aura si je change d'avis. Et si je ne change pas d'avis il n'y en aura pas. C'est tout.

Je crois que les gens qui veulent tant imposer leur mode de vie aux autres le font pour se rassurer. Parce qu'imagine que tout le monde se mette à penser comme toi et plus comme eux ? Dans ce cas-là ce seraient eux les "bizarres" et ils ne pourraient peut-être pas supporter de se prendre en pleine poire tout ce qu'on te dit, à toi. Alors ils entretiennent les clichés, la "marche à suivre".
Laisse couler, va. L'important c'est que tes choix te correspondent, à toi. Eux c'est de l'accessoire. Ils sont contents ? C'est bien pour eux. Ils ne le sont pas ? C'est c*n j'aurais pourtant juré qu'on ne vit que sa vie, à soi ;)
39 ans Alsace 99
Citation:
Je crois que les gens qui veulent tant imposer leur mode de vie aux autres le font pour se rassurer.



:teddy:


voui voui voui
L
48 ans 39
Bonjour :),

Divisions de la joie, je pense que ce n'est ecrit null part une guide de "vie" ou de "caractere", encore une fois les gens suivent une ligne de comportement et essayent de faire que tout le monde la suive. Mais je continue a pas trop avoir clair leurs interets en ca, vu qu'on a des vies comme des caracteres differents partout et la diversite fait la sagesse.
J'ai toujours ete differente des autres, et ca m'a toujours rendue fiere de pursuivre ma vie selon mes idees, surtout si on tient compte de comment on essaye toujours de nous faire rentrer dans la "normalite".
Suis ta route comme tu l'entends, du moment que ca va avec toi et tes idees ce qu'on te dit ne doit pas te rendre triste, c'est dans la nature humaine de toujours vouloir convaincre l'autre de la raison qu'on a et surtout cette societe a la facheuse manie de pas respecter les choix de l'individu...
(sorry pour les accents, mon clavier n'en a pas :))
45 ans dans la lune 1661
Vous avez raison mais la société est faite de "moules" et vous êtes toujours jugés en fonction du "moule" type. Par moment je m'en fiche mais des fois je me dis "mais qu'est-ce qu'il ne va pas chez toi ????"

Il y des choses qui à mes yeux me semblent inconcevables, j'essaye d'en trouver la justification mais je n'y arrive pas.
Pendant longtemps j'ai été rejettée par les hommes car très grosse, maintenant que certains s'approchent et bien je ne peux m'empêcher de penser qu'avant .... donc je n'ouvre aucune porte, je flirte mais ça ne va pas plus loin.
Je n'aime pas la structure familiale classique : porter le nom d'un autre, que tes enfants que tu as portée et mis au monde n'aient pas ton nom à toi, car je suis désolée dans l'histoire physiquement Monsieur ne prend aucun risque, être désignés pas "les Durand ou les Dupont" et toi tu n'existe plus !!!
Etre reléguée car tu es une femmes aux taches ménagères etc... non j'ai du mal avec tout cela et je me refuse à rentrer dans ce moule :oops:
L
48 ans 39
oh comment je te comprends bien, surtout par rapport au nom de famille du mari :(. En etant espagnole c'est encore plus dur, parce qu'en Espagne on garde notre nom quand on se marie. Depuis que je me suis mariee on n'arrete pas de mettre le nom de mon mari partout et ca m'ennerve :(, le probleme aussi c'est que chaque fois que j'insiste pour qu'on mette mon nom il se sent offense, il pense vraiment que c'est une preuve de desamour, pourtant rien a voir avec ca, mais des qu'on se marie on disparait completement.
Par contre pour ce qui est de nom des enfants ils ont les deux noms, mais finalement ca ne sert pas a grande chose vu que mon nom se perdra de toutes les facons.
Ce n'est pas juste tout ca, on devrait faire a l'inverse, mettre le nom de la mere en premier, mais ca c'est un problem beaucoup plus profond que la superficialite des gens qu'il faudrait changer, et ce n'est pas pret d'arriver, meme si on a beaucoup avance dans ces dernirs temps, la discrimination homme femme continuera a exister pour longtemps.

C'est clair qu'on peut avoir des idees par soi meme, qu'on peut aussi choisir sa vie comme on l'entend (pas seulement il n'y a rien de mal a ca, mais en plus c'est tres bien comme ca et il n'y a rien du tout qui cloche chez toi pour ca!) Le probleme c'est qu'une fois en societe on doit quand meme se plier a quelques imb.cilites profondes
2812
Divisions-de-la-Joie : on pourrait créer un club !

J'ai aussi vécu cela. Maintenant, j'y fais beaucoup moins attention. J'ai décidée de ne pas entrer dans le moule. Les personnes qui ne comprennent pas cela, je coupe les ponts.
A
35 ans Caen 6651
Divisions-de-la-Joie a écrit:


Leur réponse "décidement tu n'est pas comme les autres" :shock: je ne sais comment je dois le prendre :?:


moi je le prendrais bien c'est un compliment de ne pas être un mouton


Divisions-de-la-Joie a écrit:

Et aussi je suis immature, enfantine, pas sérieuse etc... direction poubelle quoi !!!!


Bon bah c'est vraiment pas le moment de faire des gosses dans ce cas, où est le problème m'sieur, dame ?

mais sinon, ne t'inquiète pas, tu n'es pas la seule à être réfléchie et à choquer à cause de ça

après tant mieux pour tes connaissances s'ils ont une belle petite vie et qu'ils en sont ravi mais je vois pas trop pourquoi ils ont besoin d'être rassurer en voyant que tout le monde voudrait faire les mêmes choix qu'eux...

et sinon je pense que tu as de la chance d'avoir un entourage qui donne son avis sur ta façon de vivre, au moins ils ne sont pas hypocrites à parler derrière ton dos donc un jour ça rentrera ptet dans leur tête qu'on peut discuter et avoir une vision différente de comment gérer sa vie
B I U


Discussions liées