MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

réflexions sur la vie en général...

1031
Je suis peut-être idéaliste mais j'ai encore l'espoir que les gens sachent réellement ce que c'est que la tolérance, la justice, l'honnêteté... et tout le reste...
Seulement le monde n'est pas  
comme ça et ça me désole...
Je suis du genre à toujours vouloir faire en sorte que les causes justes soient respectées mais bien souvent je me prends une grosse claque dans la figure...

Ca me fait très mal au fond de moi car je me cramponne à l'idée qu'il est possible parfois que les gens réfléchissent un peu plus loin que le bout de leur nez...
Et même si je sais que je me trompe, je m'enfonce tout de même dans cet idéalisme qui fait de moi celle que je suis...

Je sais que bien souvent j'emerde les gens dans ma quête de justice et de tolérance...
Et je sais aussi que je ne suis pas non plus la plus tolérante... j'ai quand même vachement beaucoup de défauts et de préjugés qui m'ont été dictés pendant ma jeunesse. Je ne me jette donc pas des fleurs... bien au contraire!

Parfois je me dis que je devrais arrêter d'être ainsi... que je devrais faire "comme tout le monde" et jouer à ces petits jeux minables et "faire de la lèche" pour arriver à grimper les échelons... mais j'ai beau essayer, je n'y arrive pas...

Je voudrais bien avoir l'audace de "mettre un couteau dans le dos" à ces personnes qui me barrent la route, d'être malhonnête pour les faire plonger...

J'y arrive pas et ça me tue parce que je me fais facilement écraser par ces mêmes personnes qui, elles, manquent d'honnêteté...

J'ai parfois envie de baisser les bras et de me cloîtrer chez moi dans un petit train-train "boulot-maison , maison-boulot"... mais que serait ma vie dans ce cas?
Oui je n'aurais plus à me tracasser... je ne me ferais plus mal à l'estomac...
Mais à côté de ça... j'aurai quoi au final?
Une vie morne et sans intérêt?
Et le jour je mourrai je me dirai que finalement je n'ai rien vécu...

Je n'arriverais pas à le supporter.
J'ai besoin de me tracasser pour les gens qui m'entourent, j'ai besoin de me battre pour me sentir vivre.
Je veux que ma vie soit remplie de souvenirs, qu'ils soient bons au mauvais... mais qu'ils soient vrais c'est tout ce que je demande...

On pourrait pourtant dire que j'ai eu ma dose... j'ai vécu en quelques courtes années autant d'expériences (mauvaises ou bonnes) que j'aurais pu en vivre pour toute ma vie...
Mais cela ne me suffit pas...
Peut-être que ma façon de vivre les choses aussi intensément vient du fait que je voudrais effacer ces vieux souvenirs qui me hantent encore aujourd'hui...

Ma tête est sans arrêt en ébullition... je pense à moi, je pense aux autres et à ce que je peux faire pour me rendre utile vis à vis d'eux...
J'ai besoin de ce sentiment d'être utile à quelque chose...
C'est ça qui me fait ressentir la vie qui coule dans mes veines...

Mais en même temps ça me tue... j'ai l'impression bien souvent que mon coeur va éclater quand je me retrouve devant un obstacle ou devant une infustice...

Si seulement quelqu'un pouvait me dire comment faire pour changer et pour oublier que les bonnes causes existent... si seulement quelqu'un pouvait me reprogrammer et mettre dans ma tête ce simple concept du chacun pour soi...

Désolée de vous avoir ennuyé... et désolée si certains n'ont pas compris... j'avais besoin que ça sorte...
838
j'ai du mal à comprendre ton message,tu dis vouloir "sauver le monde" et ensuite que tu voudrais ne penser qu'à toi....hum c'est pas compatible tout ça et c'est pas vraiment le discours de quelqu'un d'altruiste non plus.tu as envie de te sentir utile?tu te tracasses pour les gens? c'est tout à ton honneur mais fais tu quelquechose?
parce qu'il y a beaucoup de gens qui sont sincèrement touchés par la détresse des autres mais qui pour autant ne font qu'y penser...
Je m'explique....il existe des tas d'associations qui manquent cruellement de bénévoles .C'est pas de l'argent, c'est un peu de temps dont ils ont besoin.
Alors je crois que même si on ne peut pas à notre niveau faire grand choses pour les grandes inégalités et les grandes injustices ,on peut quand meme contribuer à ce que le monde change
Et se dire que le "chacun pour soi" ce serait mieux, ben non pour moi ça passe pas!
et juste comme ça en passant...lorsqu'on apporte son aide à des gens qui ont de vrais problèmes, on grandit, on a un autre regard sur nous même ,on reçoit une vraie leçon de vie et on se dit que quand même souvent on se plaint pour pas grand chose
biz
877
C'est tout à ton honneur de vouloir aider les autres et défendre la veuve et l'orphelin.... mais il faut aussi (et surtout) que tu penses à toi....
Vouloir faire le bonheur des autres à tout prix c'est bien... Mais être heureux soi-même c'est mieux (même si, sans doute, plus difficile)..
Et puis tu sais, certaines personnes ne veulent pas être aidées...
Si tu n'es pas du genre à "faire de la lèche" ou "mettre un couteau dans le dos" comme tu dis, alors ne le fais pas et surtout ne te force pas!
Le tout est que tu sois en accord avec toi même et que tu comprennes que quoi que tu fasses tu ne pourras pas régler les problèmes de tout le monde!
Aider les gens est sans doute une façon pour toi d'évacuer certaines choses difficiles à vivre au quotidien...du moins c'est comme ça que j'ai interpreté cette phrase Citation:
Peut-être que ma façon de vivre les choses aussi intensément vient du fait que je voudrais effacer ces vieux souvenirs qui me hantent encore aujourd'hui...


Il faut peut-être que tu apprennes à prendre du recul...que tu distingues ce qui est injuste et ce qui ne l'est pas...
Il faut peut-être que tu règles tes propres soucis avant de vouloir t'attaquer à ceux des autres....

Des tas de personnes se disent "concernées" par les problèmes des autres mais ne font rien de manière concrètes pour les aider...
Est ce dès lors PLUS hypocrite selon toi qu'une personne affirme ouvertement qu'elle se "fiche" des autres?
1031
chou22 a écrit:
j'ai du mal à comprendre ton message,tu dis vouloir "sauver le monde" et ensuite que tu voudrais ne penser qu'à toi....hum c'est pas compatible tout ça et c'est pas vraiment le discours de quelqu'un d'altruiste non plus.tu as envie de te sentir utile?tu te tracasses pour les gens? c'est tout à ton honneur mais fais tu quelquechose?
parce qu'il y a beaucoup de gens qui sont sincèrement touchés par la détresse des autres mais qui pour autant ne font qu'y penser...
Je m'explique....il existe des tas d'associations qui manquent cruellement de bénévoles .C'est pas de l'argent, c'est un peu de temps dont ils ont besoin.
Alors je crois que même si on ne peut pas à notre niveau faire grand choses pour les grandes inégalités et les grandes injustices ,on peut quand meme contribuer à ce que le monde change
Et se dire que le "chacun pour soi" ce serait mieux, ben non pour moi ça passe pas!
et juste comme ça en passant...lorsqu'on apporte son aide à des gens qui ont de vrais problèmes, on grandit, on a un autre regard sur nous même ,on reçoit une vraie leçon de vie et on se dit que quand même souvent on se plaint pour pas grand chose
biz


Ne te tracasse pas... des choses j'en fait... et c'est justement pour ça que ça me fait mal... parce que ce pour quoi je me bats me revient souvent à la figure...

Et si je dis que j'aimerais que ça change... c'est parce que j'envie en quelque sorte ces gens qui se foutent des autres et qui mènent une petite vie pèpère sans se tracasser de rien... et qui ne se font pas des ulcères à l'estomac!

C'est rien c'est juste un coup de déprime et de révolte...
1031
Et je ne parlais pas des associations ni d'aider les inconnus ou quoi que ce soit du genre...

J'ai un coup de déprime face aux personnes que je cotoie, à qui j'ai envie d'ouvrir mon coeur et de leur montrer que je ne suis pas qu'un simple pion...

Au boulot par exemple, essaye d'être gentille de façon sincère avec les collèges... y en aura toujours une pour t'enfoncer...
Parmis les connaissances c'est pareil... il arrive toujours un jour où on te crache à la figure alors que tes intentions étaient loyales...

Moi je vis comme ça... je n'aime pas ces gens qui disent du mal des autres juste par pur plaisir... j'aime chercher tout au fond et faire en sorte qu'on se comprenne...

J'aime pas me laisser faire quand on m'agresse ou qu'on m'insulte parce que ma façon de vivre n'est pas celle là.

Je me dis que, dans la vie, si on laisse tomber pour un truc... alors on est bon pour tout laisser tomber... et moi ça n'est pas ma façon de vivre...

J'ai envie de me battre pour ce que je crois juste dans ma vie... et j'ai besoin de le faire de façon sincère...
838
tijifura a écrit:
Et je ne parlais pas des associations ni d'aider les inconnus ou quoi que ce soit du genre...

J'ai un coup de déprime face aux personnes que je cotoie, à qui j'ai envie d'ouvrir mon coeur et de leur montrer que je ne suis pas qu'un simple pion...

Au boulot par exemple, essaye d'être gentille de façon sincère avec les collèges... y en aura toujours une pour t'enfoncer...
Parmis les connaissances c'est pareil... il arrive toujours un jour où on te crache à la figure alors que tes intentions étaient loyales...

Moi je vis comme ça... je n'aime pas ces gens qui disent du mal des autres juste par pur plaisir... j'aime chercher tout au fond et faire en sorte qu'on se comprenne...

J'aime pas me laisser faire quand on m'agresse ou qu'on m'insulte parce que ma façon de vivre n'est pas celle là.

Je me dis que, dans la vie, si on laisse tomber pour un truc... alors on est bon pour tout laisser tomber... et moi ça n'est pas ma façon de vivre...

J'ai envie de me battre pour ce que je crois juste dans ma vie... et j'ai besoin de le faire de façon sincère...


Si le problème concerne des personnes de ton entourage,ce serait peut etre une idée d'en parler avec elles.
877
Citation:
Au boulot par exemple, essaye d'être gentille de façon sincère avec les collèges... y en aura toujours une pour t'enfoncer...
Parmis les connaissances c'est pareil... il arrive toujours un jour où on te crache à la figure alors que tes intentions étaient loyales...



Il y aura toujours des gens pour te critiquer...soit par jalousie, soit par simple méchanceté..
Ca ne vaut même pas la peine que tu t'y arrêtes...
1031
chou22 a écrit:

Si le problème concerne des personnes de ton entourage,ce serait peut etre une idée d'en parler avec elles.


Dur dur quand les personnes en questions refusent tout dialogue...

Mais ça ne concerne pas des personnes bien précises... mais plutôt un avis général et un peu défaitiste, je l'admet, du comportement des autres...
1031
Minette84 a écrit:

Il y aura toujours des gens pour te critiquer...soit par jalousie, soit par simple méchanceté..
Ca ne vaut même pas la peine que tu t'y arrêtes...


Plus facile à dire qu'à faire...
Comme je le dis : j'ai un caractère comme ça...
Je déteste qu'on pense du mal de moi...

Quand j'étais toute petite, j'avais malheureusement des parents qui nous faisaient beaucoup de mal moralement et qui nous rabaissaient souvent...
Du genre : tu feras jamais rien de bon de ta vie et le seul boulot que tu pourras faire c'est ramasser la merde des autres...
Quand on dit ça à une gamine de 10 ans qui a été pendant toutes ses primaires dans le peloton de tête en classe... ça laisse des traces...

Et je ne supporte plus ce genre de méchanceté gratuite et infondée...
838
tu ne pourras pas empecher les gens de penser (meme du mal) et tu ne peux pas non plus obliger les gens à t'aimer.
c'est à toi d'apprendre à accepter ça
1031
Heuuuu j'pense pas que tu aies tout à fait compris ce que j'ai voulu dire...
838
oui c'est bien ça le probleme :lol: t'es difficile à comprendre ;)
1031
C'est pas grave... tit coup de déprime qui passera...

Pas tjs évident de mettre par écrit ce qu'on ressent de façon à ce que tout le monde puisse comprendre...
838
tijifura a écrit:
C'est pas grave... tit coup de déprime qui passera...

Pas tjs évident de mettre par écrit ce qu'on ressent de façon à ce que tout le monde puisse comprendre...


j'espere :) , en tout cas, évite de stresser , c'est pas bon pour ton tibout :)
56 ans 91 25732
Tijifura, tu vas me trouver bien méchante mais tant pis ! Si à 27 ans tu n'as pas encore compris qu'on ne vit pas dans le Village des Bisounours, tu as du souci à te faire ! ;)

Eh bien non, le monde n'est pas tolérant, gentil, honnête et merveilleux. Il suffit de regarder autour de soi pour s'en convaincre.

Et la justice et la tolérance ne sont pas seulement des notions philosophiques de base qu'il suffirait d'appliquer pour vivre un monde parfait. C'est un tout petit peu plus subtil et compliqué que ça. D'autant que la justice et la tolérance n'ont pas forcément la même valeur ou la même interprétation pour tous. Ce qui te semblera juste ne le sera pas forcément pour d'autres. Tu pourras juger intolérable qqchose qui ne fera rien à une autre personne.

Il ne s'agit pas forcément d'appliquer le chacun pour soi dans tous les cas, mais il faut l'appliquer à bon escient parce que sinon on se pourrit la vie. Par exemple, pourquoi vouloir forcément que tout le monde vous aime ou vous apprécie ? Ca ne sert à rien et c'est impossible. Alors il vaut mieux apprendre à dépasser ce sentiment très vite. Ca n'a vraiment aucune importance d'être aimé par des gens qu'on n'aime pas soi même.

Et puis j'ai remarqué une chose : bien souvent, les gens qui prônent de façon forte la tolérance et la justice prônent en réalité LEUR tolérance et LEUR justice. Ils ont le sentiment de détenir la vérité absolue. Ils vont aller chercher le moinde mot, la moindre interprétation, la moindre attitude et l'interpréter dans leur sens. Et en agissant ainsi, ils ne se rendent même pas compte qu'ils vont à l'encontre de ce qu'ils veulent faire passer. Je connais une personne Témoin de Jéhovah qui est un exemple criant de ce que je viens de dire...

Asséner sa notion de la justice et de la tolérance aux autres est une forme d'injustice et d'intolérance aussi... Il n'y a pas qu'une seule justice, les victimes ne sont pas toujours là où on pense qu'elles sont.

Manifestement, d'après ce que tu dis et sans vouloir faire de la psychologie de comptoir, tu as un problème à régler avec le passé et avec des gens bien particuliers. Ce problème c'est avec eux qu'il faut le régler, être gentille avec la collègue qui dit du mal de toi ne servira à rien dans ce cas.

Pour régler un problème, il faut s'attaquer à sa cause, pas le détourner. Si des gens t'ont empêchée de penser à toi, t'ont dévalorisée et t'ont fragilisée, ce n'est pas en contribuant à la paix dans le monde (c'est une image) que tu vas sortir du problème. Tu ne fais que le contourner. Affronte le vrai problème et tu verras qu'après tu auras l'esprit plus clair pour t'attaquer à l'injustice et à l'intolérance.
B I U