MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

une habituée RA : doute et questions quant à son parcours :(

33 ans 73
coucou ,

c’est « une +- habituée » de la RA qui commence à « s’inquiéter » : globalement j’ai entamé une RA il y a 3 ans ( tellement  
marquante que je me rappelle précisément que çà fera 3 ans le 2 aout : début d’un énorme soulagement, d’une gd paix et liberté alimentaire .

J’ai banni pdt 1,5 ans la balance ; puis par curiosité je me suis repesée « pr voir » ( je me demandais à quoi pouvait bien correspondre mon « poids à moi » ,fruit de la RA ; je me suis encore pesée un peu après pr voir si il y avait une certaine constance ( pr pvr confirmer que çà semblait etre mon « set point ») : je suis arrivée à un chiffre qui était « moins que ce que j’aurais pu penser,j’avais même maigri sans vraiment le vouloir ni m’en rendre compte) ;

Je ne me suis plus trop pesée, un peu de tps en tps,mais je préfère me fier à « mes pantalons » ; Mais voilà, depuis avril , je me sens justement + « serrée » ds mes pantalons ( j’ai pas mal stressé à cause de la fac et je me suis dit que CT peut etre la cause de cette « reprise »: sans manger « vraiment beaucoup objectivement »,j’ai du manger « au dela de mes besoins » : mais voilà, 3 mois après, même en essayant de me réécouter,je me rend compte que mes pantalons sont tjs serrés et j’ai de « mauvaises pensées d’époque de régime en pensant à cette graisse abdominale dont je m’étais délestée naturellement grace à la RA et qui semble faire son retour … signe de recrudescence de ma part, d’echec ( non pas totalement, j’ai arreté la restriction cognitive) , je refais même de « petite » crises ( je n’ai jms eu de TCA, juste quelques compulsions parfois mais rarement,CT surtout qd GT en période régime) et je mange sans faim (stress ? ennui ?surement).

je ne sais plus de quels aliments j’ai vraiment envie .. Je me dis que mon métabolisme réclame peut etre « extrêmement très peu » de nourriture ( 500-800 cal ? – en fait j’en sais rien , je compte pas vraiment ) : déjà du peu que je mange par rapport aux autres, çà a l’air d’etre encore trop … Je ne sais plus vraiment quoi faire - même si il ne faut pas faire attention aux autres, c'est qd même difficile de chaque fois justifier par "je n'ai pas très faim" qd on mange 1/3 d'une ptite escalope ou que sais-je( je ne dramatise pas hein,mais je ne « me sens pas bien » et que voudrai « renouer » avec la RA « comme pdt les 2 premières années)

Est-ce que çà vous est déjà arrivée ? désolée pr le « pavé » mais çà fait du bien d’écrire et de parcourir ce forums où on se sent de suite + comprise, + rassurée par les expériences « débutante ou habituée » des unes et des autres …

merci bcp pr votre attention, bonne soirée
33 ans 73
je disais que je ne sais plus vraiment quoi manger ni de quoi j'ai vraiment besoin ni envie ( svt de sucré - mais biologiquement je ne pense pas que mon organisme me réclame tout ce sucre depuis le "temps que je lui en donne" ^^) ! finalement se dire "on peut manger de tout"( du moment que l'on a faim ) çà ouvre tellement de choix que l'on ne sait plus vraiment ce que l'on veut ( j'ai eu mes période " ahhh je mange çà car je ne pouvais pas pdt les régimes" , mnt je ne fais plus vraiment de "restriction cognitive" )

Et je dois tenir compte aussi du fait que j'ai des exam en aout et que je dois étudier ; même si l'organisme sait ce dont il a besoin, jimagine qu'il faut qd même que mon organisme ( pr la mémoire,cerveau) soit un minimum nourri pr que çà fonctionne bien là-haut aussi ;)
48 ans Lorraine 4326
j'ai relu 2-3 fois tes deux messages .
j'ai l'impression que tu te poses trop de questions nan ?
ca a l'air de te preoccuper de te sentir serrée et de ne pas savoir vraiment si tu as regrossi, moi je me peserai pour lever le doute "épicétout ";-) ,ca te fera une interrogation de moins/

continue à manger comme tu le "sens" sans te demander si tu as tant besoin de sucres que ca, si ton cerveau va etre assez nourri; fais confiance à ton corps, à ce que ton organisme te reclame.
j'ai l'impression que tu as quelques reflexes de regimeuses non ? avec ton tiers d'escalope, tu en as assez ?

J'ai connu une courte periode de ne plus avoir d'envies , de ne plus savoir quoi manger . Avant la RA j'avais plein d'envies (de choses que je m'interdisais avant en fait) et comme je pouvais à present les manger, bah j'avais plus de grosses envies. Mais c'est revenu là.

Tu as encore quoi comme restriction cognitive ?

On peut manger sans faim de tps en tps, on ne peux pas etre "parfaite", moi l'exemple c'est lors d'invitation, là j'ecoute pas vraiment ma faim (pas concentrée là-dessus, ne pas refuser pour ne pas "blesser" , etc....)
faut lacher prise :)

en fait tu t'inquietes car tu as l'impression d'avoir repris du poids ?
33 ans 73
En effet je suis du style à tjs me poser plein de questions ds la vie en général ;)

Je m’étais pesée un peu avant d’écrire le msg, effectivement ,j’ai « regrossi » ( mais comme je dis,la balance me rappelle tellement les régimes - où l’on peut en arriver à se peser tous les jours – que je ne me pèse que rarement , de tps en tps histoire de voir « comment çà tourne la dedans » … depuis que j’ai commencé la RA il y a 3 ans, j’avais été étonnée de voir mon poids baisser , et se STABILISER ( j’avais un peu oublié que ce mot puisse réellement signifier quelque chose durant les anciennes périodes de « disettes » ^^) ,
et puis là , de revoir une hausse, je me suis demandée « en quoi j’avais foiré ; pq je regrossi mnt alors que çà CT tjs si bien passé ?! » .
Bien sur, les parcours respectifs des uns et autres nous entrainnent parfois à compenser telle ou telle émotion par de la bouffe : la RA a permis de limiter çà mais …parfois ce reflex revient ( de manger trop souvent hors faim par stress ou autre). biensur çà arrive de manger sans faim aussi, on a la qualité d’être gourmand(e) et de savourer encore + les mets qui nous sont présentés, on ne va pas rechigner à « se tapper la cloche » de tps en tps comme l'écrit si bien monsieur Apfeldorfer ou Zermati)!

Pr les reflex « régimeuses », « globalement » je n’en ai plus trop ( au contraire ,j’ai tendance à me chamailler avec ma sœur qd elle dit « cet aliment là fait grossir,alerte rouge » « celui là – platrée de légume – on peut à volonté »,…) !Personne n’est parfait,jimagine que j’ai encore quelques « reflex » qui refont surface à l’un ou l’autre moment . Pr l’escaloppe ,j’ai pris çà à titre d’illustration,mais c’est vrai que si je m’écoute vraiment, çà pourrait se limiter à 1/3 ( c’est pas tjs évident qd il y a des gens à côté de soi)

Ca change tout de manger avec une réelle faim, on apprécie encore + ce que lon déguste ( mais comme je l’ai dit la nourriture me semble fade, du coup je ne sais plus de quoi j’ai envie ; je vais essayer de m’habituer à faire de « jolis petits plats » bien présenté avec une jolie vaisselle - pr que çà me paraissent moins fade) ;


Ca va un peu mieux mnt , je continue à manger « instinctivement » en essayantd ‘écouter et de respecter au mieux les signaux envoyé par l’organisme :)

Bonne soirée
C
52 ans moselle 104
Moi aussi, je connais cette non-envie de manger.
Ces plats qui me semblaient si appétissants parce qu'ils étaient interdits ne me tentent plus guère.
Je recherche par tous les moyens le meilleur goût possible et c'est à cause de ça que souvent, je mange alors que je n'ai pas faim.
J'explique: je recherche ce qui me plait le plus à un moment donné. Mais je ne trouve pas forcément. J'ai envie de manger des pâtes ou une quiche? du chocolat ou un morceau de pain et beurre, une glace ou une bonne pêche bien sucrée et juteuse?
Tous ces choix me déstabilisent, je n'arrive pas à choisir et au final, je mange un peu de tout: un peu de choco, une tranchette de pain et beurre, un peu de glace. Et à la fin, je n'apprécie rien et j'ai l'impression d'avoir fait une crise...

Il y a aussi les moments où j'ai envie de manger un bon plat, au resto, par ex. Alors, je mange et je me rends compte que ce n'est pas aussi bon que ce que je pensais. Je suis alors très frustrée et essaye de trouver de la satisfaction dans un autre plat, ce qui me fait manger au-delà de ma faim.
Parfois, j'ouvre tous mes placards, mon frigo, j'ai faim... et rien ne me fait envie!!! C'est à peine croyable, même la glace dans le congél ou le choco ne me disent rien.
Et cette non-envie me rend triste, parfois. Moi qui suis si habituée à trouver du plaisir dans la nourriture :roll:
B I U