MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Aménagements pour tsiganes

M
41 ans Belgique 1926
Ceux qui suivent l'actualité belge savent que, comme chaque année, il y a un problème avec un (énorme) groupement tsigane qui s'installe ou bon lui semble,d'après la presse, sans prévenir,  
ni demander la moindre autorisation (qui risquerait fort de leur être refusée).

Et revient donc la revendication qui demande que chaque commune doive aménager un terrain à leur destination.

Voici donc mes questions.

Est-ce que cela se fait chez vous?
Comment ça se passe? C'est gratuit? ou ils paient une location du terrain? Juste l'eau et l'électricité? Rien du tout?
Est-ce qu'ils préviennent avant? Ou ils débarquent comme ça du jour au lendemain? Respectent-ils les règlements (notamment la limitation du nombre de personnes)

est-ce que les tsiganes paient des impôts? Où? (à qui?)

Merci de m'éclairer

Attention, chacun pense ce qu'il veut, mais ce post n'a pas pour but de critiquer leur mode de vie, de les accuser de tous les maux ou encore des les plaindre des déportations nazies.
Merci de respecter.
42 ans 04 5576
Bonjour,

Je ne peux pas répondre à toutes tes questions mais dans le village de mon enfance, une ville à proximité de macon où je fais des formations et à Aix en Provence, les gens du voyage ne vont pas sur ces terrains. Je ne sais pas trop pour quelle raison. Le formateur de la ville de Macon a dit que c'était parce qu'ils devraient payer des taxes, notament de voirie, mais je ne sais pas ce qu'il en est reellement.
38 ans 5932
Je ne saurais pas répondre à toutes tes questions, désolée.

Toutefois, je t'ai trouvé un document sur Internet sur les aires d'accueil des gens du voyage. Tu trouveras en page 42 les "Frais de séjour". http://www2.logement.g.../doc_pdf/aires_accueil_GDV.pdf

Ah et je viens de trouver un article intitulé "Où vivent les gens du voyage ?" http://www.liberation....2-ou-vivent-les-gens-du-voyage

En espérant que ça puisse t'aider un petit peu.
32 ans Partout et nulle part 409
Dans ma ville, les tsiganes s'installaient comme bon leur semblent et se moquaient royalement de savoir si ça gênait les riverains ou pas. Un jour, ils ont même fait très fort : ils ont creusé dans le sol jusqu'à atteindre le tuyau d'eau chaude pour pouvoir en pomper sans payer. Je le sais bien, à chaque fois ils s'installaient sur le terrain pas loin de l'immeuble où vivent mes parents et le tuyau d'eau chaude en question alimente ce même immeuble. C'était sympa le mois avec uniquement de l'eau tiède, surtout qu'on a pas forcément un bel été en Normandie :roll: :lol:

Une autre fois, ils se sont carrément installé sur le terrain de gymnase du collège d'en face. Du coup, on a pas pu faire sport pendant un mois (bon j'aime pas ça, mais voilà quoi, c'est le principe)

Depuis, la mairie a pris des mesures anti-tsiganes sous couvert d'écologie, avec notamment l'ajout de bloc de pierre qui servent de banc, en laissant le terrain irrégulié et en tondant une fois par an. C'est illégale, mais ils ne se gênaient pas pour vivre sur le dos du contribuable et en surnombre en plus (car oui, ils doivent normalement payer quelques euros pour pouvoir s'installer, et c'est vraiment pas des prix exhorbitant en plus. Je ne connais pas les prix exacte mais c'est beaucoup moins que ce que paye un sédentaire)... Ensuite, il y en a eu des nouveaux, qui n'étaient pas nombreux, mais qui se sont installés dans un terrain privé, vu que les mesures anti-tsiganes avaient été mises en place. Ça a duré 2 ou 3 ans, et depuis, on en voit plus, à part deux ou trois caravanes de temps en temps.


En fait, c'est que notre ville attirait que des c*nnards qui voulaient tout comme si tout leur devait être dû sans conditions en retour (car oui, quand ils partaient, le terrain était dégueulasse). Si ça avait été une autre communauté tsigane plus respectueuse, j'en suis sûre et certaine que les choses se seraient passées différament.
2812
Sur le site du Figaro, il y a quelques infos :
Gens du voyage, roms : une réalité méconnue

Les communes de plus de 5000 habitants ont l'obligation de prévoir un terrain d'accueil pour les gens du voyage. Mais le terrain est difficile à trouver car les riverains n'en veulent pas. Lorsqu'il y a un terrain, la taille ne correspond pas toujours à celle permettant d'accueillir tout un groupe. Ensuite, il y a les problèmes de vandalisme, de taxes non payées.

Et puis, il y a le cas particulier des roms venant d'Europe de l'Est qui créent des bidonvilles ou bien s'installent là où ils peuvent, sur un bout de trottoir (je viens de le découvrir dans ma propre ville de banlieue). Ils ne sont pas soumis aux mêmes devoirs que les gens du voyage (pas de terrain ou de logement prévus donc pas de taxes).
55 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
dans ma commune il y a un terrain, petit 15 ou 20 places je sais plus mais la commune est pas tres grande aussi et ça se passe pas trop mal, ils payent une redevance pour avoir l'eau et l'electricité
les communes voisines ont des terrains aussi proportionnels à la taille de la commune
je crois que ça a été fait en concertation avec eux et que c'est pour ça qu'il est occupé régulièrement, en dehors du fait qu'on est pas loin d'un hopital aussi

il y a parfois eu des groupes plus importants qui se sont installé ailleurs mais il n'y a jamais eu de gros problemes ici
49 ans Lorraine 4326
c'est d'actualité aussi dans l'Est de la France vu qu'ils ont leur rassemblement annuel en aout en Marne(je crois..)
donc ils s'arretent sur le chemin.
aux infos regionales , on en entend bcp parler car ils ont squattés par exemple un petit terrain d'aviation vosgien, rendu impossible le decollage et l'atterissage des avions, causant bien sur de grosses pertes financieres.
tjrs dans les vosges, une petite commune leur a demandé 10 euros de frais par caravane pour une semaine .
svt les maires leur demandent de partir mais ils ne veulent rien savoir, le maire est alors obligé de demander une expulsion à la prefecture.
38 ans 5932
:shock: Mais ça les éclate d'empêcher les gens de bosser et de leur faire perdre du pognon ou bien c'est qu'ils ne se rendent pas compte ? Tant qu'à squatter, ils auraient peut-être pu squatter dans un endroit moins gênant, non ? :-k
32 ans Partout et nulle part 409
Calista09 a écrit:
Sur le site du Figaro, il y a quelques infos :
Gens du voyage, roms : une réalité méconnue

Les communes de plus de 5000 habitants ont l'obligation de prévoir un terrain d'accueil pour les gens du voyage. Mais le terrain est difficile à trouver car les riverains n'en veulent pas. Lorsqu'il y a un terrain, la taille ne correspond pas toujours à celle permettant d'accueillir tout un groupe. Ensuite, il y a les problèmes de vandalisme, de taxes non payées.

Et puis, il y a le cas particulier des roms venant d'Europe de l'Est qui créent des bidonvilles ou bien s'installent là où ils peuvent, sur un bout de trottoir (je viens de le découvrir dans ma propre ville de banlieue). Ils ne sont pas soumis aux mêmes devoirs que les gens du voyage (pas de terrain ou de logement prévus donc pas de taxes).



La commune où je vis fait plus de 5000 habitants, pourtant d'après mes souvenirs, ça se passait pas trop mal au début, ils gênaient personne, leurs gamins étaient scolarisés et très bien intégrés. Et puis ça a dégénéré (vandalisme, pollution, etc) et la mairie s'est arrangé pour les dégager...

Je crois que dans le cas où les 2 parties trouvent un arrangement, il n'y a pas de rejet de la part des riverains. Mais bon, c'est comme pour tout, y'a des gens sympas et des gros c... :roll:
B I U


Discussions liées