MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

l'origine de mes kilos, et peut être la sleeve

L
49 ans 5
Un roman qui n'est pas rose

Il était une fois, une maman qui se sentait un peu perdu et se sentait très seule. Malgré une jolie petite famille, un mari et  
3 filles.
Cette maman est pourtant très combative et toujours pleines d'espoir. Elle se sent beaucoup plus maman que femme. Depuis qu'elle a eu ses enfants, elle a pris 38 kg, elle a du mal à s'habiller et s'accepter.
Bref, le début de la perte de confiance en soi, d'une mauvaise estime de soi.
Alors qu'avant, elle était toujours "apprêté" ça fait un peu ancien comme mot mais je ne trouve pas d’autre mot pour l'instant, elle était toujours bien maquillée, bien coiffée…………
Même son frère lui a dit qu'elle avait perdu sa personnalité.
Pourquoi en arriver là, sûrement à cause de son enfance et adolescence. Voici l'histoire :
Elle a 6 ans quand son père décide de divorcer. Il fait une rencontre, 10 ans plus jeune que lui, elle a à l'époque 18 ans, son père ne supporte pas de partager la garde des enfants, au début, les enfants vont un week-end sur 2 chez leur mère, celui ci raconte des atrocités sur elle, l'a décrit comme un monstre, les enfants ont peur, ils ne veulent plus y aller.

Donc fini, plus de maman mais une belle mère qui est si jeune pour élever 4 enfants. Au fur et à mesure elle n'a plus de souvenir de sa mère, elle habite à une dizaine de kilomètre de chez son père, sa maman habite en ville, et lorsqu'elle l’aperçoit elle se cache, elle a peur, elle fait même des cauchemars la nuit d'elle. Les seuls souvenirs qu'elle se rappelle de sa mère, c'est quand elle veut sauter par la fenêtre parce qu'elle pense que son père la trompe, et c'est ses enfants qui doivent la retenir, des engueulades en voiture où elle veut sauter en route parce que mon père roule comme un singler pour lui faire peur.
C'est triste elle ne se rappelle que de mauvais souvenir ou sont passé les bons, quand elle ne voulait pas manger on l'enfermait dans le noir, mais elle ne souvient pas qui pouvait faire cela.

Ainsi, la vie continue, elle s'accroche à sa belle-mère, au fur et à mesure pour elle, cette femme est comme sa mère, d’ailleurs elle s'occupe bien des enfants.
Sa belle-mère est enceinte, c'est des jumeaux, 2 plus c'est pas grave. Seulement, voilà la belle-mère commence à changer, elle fait des différences entre ses enfants et ceux du premier mariage la souffrance continue, elle a l'impression de perdre à nouveau une mère.
Son père n'est pas mieux, il les fait culpabiliser de ressembler à leur mère, vous vous souvenait le monstre, dès qu'elle était maladroite, il lui disait « tu es vraiment comme ta mère », mais voilà à qui ressembler, elle ne l'a connaît presque pas sa mère, et d’abord c'est lui qui s'est marié avec.
Elle est devenue une adolescente, elle n’a pas de point de repère. Elle essaye d’être parfaite, pour puisque l’aimer. Elle n’a jamais le droit de sortir, ne part jamais en vacances. L’achat de vêtement c’est seulement à Noël et un peu à la rentrée des classes. Elle commence à travailler à 15 1/2 ans dans un bar tous les dimanches après midi, elle gagne 60 francs (10 €) pour toute l’après midi c’est peu, elle a besoin de cet argent si elle veut s’acheter des vêtements ou un peu de maquillage. A partir de 16 ans, tous les étés elle trouve du travail, manque de peau ses parents lui prennent son argent, elle a 17 ½ ans elle comptait pourtant passer son permis. Elle a 17 ans elle commence à avoir le droit de sortir, elle s’accroche facilement aux garçons, je le premier qui veut d’elle se sera le bon, manque de chance elle sort avec beaucoup de garçon mais ça ne dure pas, elle se pose des questions, peut être parce qu’elle ne couche pas avec, donc elle le fait, manque de peau le premier la largue alors qu’elle n’est pas rhabillée. Elle pleure beaucoup, c’était sa première fois, c’est pas très réjouissant et en plus on ne veut toujours pas d’elle. Elle sort en boite, elle a beaucoup de copain, un soir elle fait connaissance d’un mec un peu plus âgé, il lui demande de venir discuter dans sa voiture, elle accepte, elle est tellement naïve, et elle se fait violer. Elle a gardé cela en elle pendant des années, pensant que c’était de sa faute car elle avait accepté de monter dans sa voiture. Super pour ça deuxième relation sexuelle. Ensuite, elle se méfie des hommes surtout plus âgé, et ne supporte pas d’être seul avec un homme même son père.
Que de super base pour commencer dans la vie. Elle rencontre l’amour a 18 ans, et ce sera son mari jusqu’à maintenant, il a le même âge qu’elle, un garçon qui a beaucoup souffert et qui a sûrement besoin de moi ainsi elle peut mettre de côté toute sa souffrance intérieure. La vie continue, son mari qui ne l’épaule jamais, 3 enfants à s’occuper pratiquement toute seule. Son mari fait des dépressions et elle est toujours là pour le soutenir, mais qui est là pour s’occuper un peu d’elle, personne. Sa fille lui fait les 400 coups, elle n’est pas bien dans sa peau, elle (sa fille) fait une tentative de suicide comme son père d’ailleurs. Difficile à gérer tout ce la, il faut qu’elle garde le moral, elle a l’impression que leur vie dépende d’elle, quelle pression qu’elle a sur les épaules, elle a toujours quand elle rentre chez elle, mais il faut tenir bon ses enfants on besoin d’elle. A 37 ans, elle aimerait bien qu’on s’intéresse un peu à elle, si elle va bien, comment elle se sent. Elle sait qu’elle ne peut compter sur personne, elle s’évade avec la nourriture, et elle prend 38 kg, elle se trouve répugnante.
Ouf, ça lui a fait du bien de me raconter tous ça.
1m56 /86 kg j'ai commencé à prendre du poids il y a 10 ans.
Merci de votre soutien.
55 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
est ce que tu as vu un psy pour déposer tout ça et trouver l'estime de toi? l'envie de vivre pour toi? de t'accorder le droit d'être aimée pour les qualités que tu as? et pour ne plus te réfugier dans la nourriture?
L
49 ans 5
Merci d'avoir pris le temps de me répondre,oui, j'ai été dans des centres médico psychologue mais j'ai arrété car cela ne m'apporté rien de plus, j'ai pris rendez vous dernièrement chez un psychothérapeute, le problème c'est que c'est très chere.
55 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
c'est vrai c'est cher mais tu as toi aussi beaucoup de valises à déposer, comme moi je l'ai fait, je crois qu'avec un passé comme le tien il te faut trouver le psycho quelque chose qui te soulagera du poids que ce passé represente
en parallèle tu as regardé le forum sur la RA pour ne plus compenser par la nourriture? cela pourrait peut être t'aider un peu
B I U


Discussions liées