MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Poèmes en 4 lignes

44 ans 2914
Pour ceux qui n'ont pas envie de se retrouver avec une marinou sur les bras mais qui comme moi trouve l'exercice intéressant, j'ouvre ce fil pour pouvoir mettre nos poèmes  
enfin des trucs qui en auront la couleur car, pour mes compositions, j'ai du mal à apeller cela poème.

Bon je me lance pour voir:

Là bas au bout: la liberté
200 mètres de barbelés
On voit le mur tacheté
Du sang des "évadés"
S
41 ans 985
Ne voyez vous pas de la fragilité
Emaner de mon corps tout entier
Je cris haut et fort à la voir lactée
Non je suis pas une Mémé!

:D :D :D
44 ans 2914
Elle regarde son amant
De ces yeux qu'il aimait tant
Mais il y voit, la pitié maintenant
Il comprend que c'est l'effet du temps.
A
38 ans 241
On se croit poète en cet instant
On se croit poète pour un moment
Mais dès que les maux sont mourants
Les mots s’envolent avec le vent
693
Regarde à ta fenêtre à tes moments d'ennui.
Tu me verras peut-être vadrouiller dans la nuit.
Ne sachant d'où je viens, oubliant qui je suis.
Un noir engin m'emporte et le destin me suit.
35 ans Belgique 867
a
a
a
a

...
...
Ben quoi? :roll:

Oui oui je sais... :arrow:
44 ans 2914
Envol d'une multitude de papillons
Soleil qui nous darde de ses rayons
Réconfort après la passion
La vie repart avec ses questions





Misk qui essaye de sauver son fil des trolls........
31 ans Au nord, très au nord!! 1240
A califourchon sur un arrosoir
Appartenant à un tamanoir,
Je rêve d'un joyeux Paradis
Fait de bonbons et de sucre candy!!
31 ans Au nord, très au nord!! 1240
Je tiens à dire que je trouve tous vos poèmes très jolis et que bah voilà...
Bravo!
46 ans Seine Maritime 743
Reviens bientôt de ta lointaine Kabylie,
Tu reprendras alors ta place dans le lit,
Tu pousseras les livres que j'y avais mis,
pour combler ton absence si longue mon ami.
:P
Tralala lala
41 ans France 5623
licorne blanche s'abreuvant
corne d'or que le soleil enflamme
doux murmures du torrent
d'où jaillissent mille larmes
1775
Rejoins moi par une nuit d’été
Dans ce magnifique ciel étoilé
Où la lune envieuse de ta beauté
Ne peut cependant cesser de t’illuminer
41 ans France 5623
arbres depuis siècles régnants
jusques aux cieux tendent leurs charmes
guerrier vidé de sang
a déposé les armes
41 ans France 5623
allongé sur le flanc
laisse envoler son âme
41 ans France 5623

silence encore
moi toujours
seule aussi
morte un peu
san lui
B I U