MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Faire son caliméro

33 ans Vie de... (-_-)' 1067
Ah la la, je ne devrais pas être ici, mais vrl est devenu une drogue :roll: il faut absolument que je pose cette question, parce je ne me sens pas  
à l'aise en ce moment ici.

Il y a un truc qui me chagrine en ce moment: Certaines commence à parler depuis quelque temps de "faire son caliméro" j'avous que cette expression me rebute un peu. Dans la vie même, je ne pense pas en personne ne m'aime, tout le monde est méchant, par contre je tente d'être réaliste (et ce à quoi j'arrive me rends triste et complexée) je ne me plainds pas irl, je ne me plainds qu'ici. Parce que je ne veux pas le faire irl. Je me disais qu'ici on m'écouterais, me comprendrais mais bon, il des trucs génants comme, les raccourcis:

- vouloir maigrir, c'est vouloir faire un 36
- mince=maigre
- les kilos en trop, c'est nécessairement psychologique (même quand quelqu'un dit par exemple que si il est gros, cest parce qu'il a vraiment mal manger dans sa vie. Si je vous jure, j'ai lu ça quelque part ici mais je ne sais plus où) Après les perdre par régime, c'est une autre histoire pour moi.
-le fameux coup du: une grosse à les même chances qu'une mince.
-je me sens mieux aujourd'hui avec mes 20 kg de plus qu'avant (oui toi mais pas tout le monde, moi ce sont mes 20kg de plus qui m'ont fait plonger et détester de manière vive l'état d'obésité) j'aurais attéri ici avec mes 20kg de moins, j'aurai tenter de m'accepter physiquement (je viens de me rendre compte de ça, tient)

Bref, là je digresse un peu, mais, j'ai l'impression qu'on ne veut plus de filles complexé à mort sur le site ou alors, des fille qui se plaignent 5 minutes et qui après 2-3 postes réconfortants (ou bisounours de temps en temps) crient VIVE LES RONDES à tue tête...
En même temps n'est-ce pas le but, les filles complexée arrive, pendant un temps vont d'office faire "du caliméro" (moi j'appelle ça juste de mésestime de soi profond). Je suis là depuis un an (demain ça le fera jour pour jour;) ) et avant on ne parlait pas de faire "son caliméro" certaines disaient "arrête de t'auto flageler et ouvre les yeux"mais c'était pour bouster et ce n'était pas automatique.

Voilà, c'est mon ressenti, ou peut-être que je comprenais mal les propos avant mais il n'y avais pas cet automatisme, présent en ce moment.

Voilà qu'en pensez-vous?

Biz à toutes :kiss:
349
j'avoue que je ne connaissais pas cette expression, j'ai compris petit à petit ce que ça voulait dire...(enfin je crois) je trouve ça assez blessant mais bon...

Je partage ton avis Ninami bien sur... il ya des choses auxquelles je n'aadhère pas non plus..que le probleme de poids est forcement un prob psy refoule..qu'une fille de 120 kg (je prends ce poids parce que c'etait le mien avant) a autant de chances qu'une fille de 55 kg (ça ça me tue :roll: )

Après dire que j'ai eu juste des petits messages reconfortants express bisounours je dois dire que non, je n'ouble pas les messages de lyne, cocagne, sarnia, nightquest, poupoule, lycoris ( :kiss: :kiss: :kiss: :kiss: :kiss: et j'en oublie d'autres sur le forum chirurugie de l'obesite ;) elles ont pris du temps pour me lire et me repondre et ça m'a fait du bien.

Apres c'est cl'air que ce ne sont pas des messages sur le net qui peuvent regler nos pb... :?
34 ans Parisienne exilée à Liège 1628
En fait pour moi faire son caliméro c'est avoir une attitude de se dévaloriser tout le temps, que les autres ils sont bien moi je suis mal, je suis horrible, atroce etc...

Ce qui est réaliste à tes yeux peut être pris pour de la une vision exagérée (mais c'est normal on ne se voit jamais comme les autres nous voient) de la situation et ne pas vouloir avoir une vision un minimum positive de soi mais persister à s'enfoncer peu importe les témoignages qu'on peut avoir.

Parfois c'est pas être bisounours mais pas mal de filles sont passées par la case je suis mal, je me sens horrible etc et ont pu s'en sortir au moins un petit peu en ayant eu une meilleure image d'elles et se rendent compte du temps perdu à se torturer toute seule.

Et ces filles parfois elles trouvent l'amour, font partager leur bonheur que non faut pas se dire que dès qu'on est grosse tout est perdu, que les minces ont plus de chances, ok plus de chances de rencontres peut être mais rencontrer l'âme sœur pour moi ça n'arrive qu'une à 2 fois dans sa vie tout le monde galère.
J'en ai des amies minces en totale galère pour trouver un mec sérieux qui les aiment pour ce qu'elles sont au fond et ne s'arrêtent pas à leur physique de couvertures de magazine avec le photoshop naturel :lol:

L'attitude qui commence à m'agacer c'est oui les caliméro se prendre pour le plus mal au monde en pensant que nous les autres on est bien, on ne peut pas comprendre.
Comme si on se faisait reprocher dans la tête "toi t'as un mec, t'es mieux depuis un moment t'as pas le droit de penser et dire que t'as été mal un jour car ça ne se voit pas et de toute façon ça ne peut pas être pire que nous".
Franchement je commence à le prendre mal, c'est pas parce que je n'étale pas mes malheurs passé que j'en ai pas eu, j'ai encore des problèmes mais je fais avec, tout le monde fait avec pour pouvoir avancer et vivre mieux.

Pourtant on en lit pleins des témoignages de nana en galèrent qui vont mieux, qui tentent de conseiller les filles qui arrivent à relativiser, positiver (regarde le post de Zoetincelle elle est magnifique avec ses cheveux courts pourtant elle a douté mais a réussi à s'ouvrir pour entendre ce qu'on dit)

On a toutes nos problèmes en parler ça fait du bien, après la confiance en soi et le reste c'est un travail sur soi en solo ou avec un psy. Avoir des témoignages ça aide mais ça ne résout pas tout.

J'espère qu'un jour vous arriverez à comprendre les messages ici, j'en ai vu pleins avec une bienveillance inconditionnelle (de poupoule je crois), qu'on doit arrêter de se faire du mal pour rien, arrêter de lutter contre soi.

Croyez moi ou non mais le jour où l'on arrête de dépenser son énergie à se détester et investir dans un tout petit peu d'image positive tout paraît plus facile à vivre.

:kiss:
(oui désolée si ça peut faire bisounours mais je le pense)
109 ans 3096
Le truc c'est qu'on ne peut pas forcément laisser tout le monde se plaindre à tout bout de chant parce que sinon VLR deviendrait franchement morose. On ne peut pas toutes se laisser aller à exprimer nos complexes sans arrêt, alors de temps en temps je trouve ça salutaire que quelques personnes viennent mettre un frein aux complaintes. Et ce frein peut s'exprimer de différentes manières : des mots réconfortants, de la compassion, des coups de pied au cul. Je ne pense pas qu'il faille mal le prendre.

Concernant tes autres remarques ("le fameux coup du: une grosse à les même chances qu'une mince", "je me sens mieux aujourd'hui avec mes 20 kg de plus qu'avant"), je suis assez d'accord avec toi. Mais parfois l'auto-persuasion a des effets bénéfiques :roll: Faut pas se leurrer, t'as plus de chances de te trouver belle en te répétant "je suis belle" tous les matins plutôt que "je suis grosse et moche".
R
36 ans 15384
Moi j'avoue que ca me saoulerait franchement de ne lire que des complaintes toute la sainte journée ... Pour moi,le "calimérotage",c'est le fait de se complaire dans sa morosité,ses complexes et ses petits malheurs,ne pas chercher a en sortir. C'est une attitude littéralement masochiste qui m'est insupportable ! Ca va deux minutes de sans cesse pleurer sur son sort sans jamais chercher a faire un effort pour aller mieux ..
43 ans 401
Ah le souci des forums d'écoute c'est que parfois tout le monde n'est pas sur la meme longueur d'onde... ou au meme stade... c'est ce qui rend les conversations interessantes et productive. La confrontation d'idées, de vécus différents, les anciens qui montre par leur histoire aux nouvelles, etc...
C'est la force et l'utilité d'un forum mais ca peut aussi etre un souci.

Parfois je pense que la lassitude peut gagner certaines filles. Si elles postent plusieurs messages a quelqu'un qui au final n'écoute rien et continue a se flageller, la deception d'avoir échouer ou de ne pas se faire comprendre peut rendre peut etre un peu plus "agressive".
Ou alors parfois la différence d'histoire ou d'age.
Perso certains jours j'ai envie de me gifler tellement j'ai honte de laisser mon corps dans cet état donc jcomprend la fille qui vient se plaindre de son état sur le forum.
Ben le lendemain si j'ai repensé ou vu certaines choses, ben parfois la pensée qui me vient en lisant un post c'est "bah ma fille si ton unique souci dans la vie c'est ton poids, t'a pas a te plaindre" donc l'inverse de mon état d'esprit de la veille.
Ce qui est totalement idiot de ma part :lol: tout en étant vrai si on pense au malheur du monde ;) mais en meme temps idiot car comme dit ma grand mere c'est pas parce que y a la peste qu'il faut tolerer le cholera.

Perso j'ai pas vu d'anti calimerotage (on va inventer des mots dans ce post je sent :lol: )
Peut etre parfois de la lassitude chez certains, ou une facon de réagir différente.

Le forum ne doit pas etre un bisounoursland mais il ne doit pas non plus être un calimerotage constant sinon les filles qui débarque déprimerait encore plus
:shock: l'equilibre est pas toujours facile, mais l'important c'est d'en parler :) et de toujours laisser l'autre donner son opinion quand bien meme on est pas d'accord.

Apres ben faut accepter d'etre mal, de le dire et qu'en face on ai des gens qui vont mieux et qui s'en sont sortis et qui nous le dise et que parfois ca énerve passque bordel nous on galere encore ;)
1910
Ce que j'entends par Calimérotage, ce n'est pas des personnes qui souffrent, qui ont besoin d'en parler, qui cherchent un exutoire et un peu de soutien, non. On ne va pas forcer les gens à dire qu'ils vont bien alors que ce n'est pas vrai.

Ce sont ces personnes qui se complaisent dans leur "malheur", qui ont besoin de prouver à tout prix à quel point ils sont plus malheureux que les autres. Tu peux leur prouver par A+B que non, ils ne sont pas au fond du trou, et que oui, y'a des solutions, et que des gens sont là pour eux, ces personnes ne veulent surtout pas entendre, et répèteront à l'envi que leur vie, c'est de la merde.

A les entendre, tout leur tombe dans la gueule, ils sont persécutés par tout le monde, et ils ne sont que les pauvres victimes de leur vie.

Je discutais sur msn avec un semi-dépressif qui était dans la même licence que moi....un mec que je ne trouvais pas très beau, je l'avoue....ce qui ne veut pas dire qu'il était définitivement moche aux yeux de tous, hein! Ce mec, je l'appelais Droopy....en gros, je ne le voyais jamais sourire, il tirait toujours la tronche. A chaque fois que je discutais avec lui, c'était la complainte de "Je suis moche, personne ne m'aime, de toutes façons les filles elles n'aiment que les muscles et les belles bagnoles, bouhouhou......", et moi je passais des heures parfois à le rassurer, à lui donner des pistes de solutions pour le sortir de sa solitude. Et il refusait tout en bloc.

Au bout d'un moment, franchement, j'en pouvais plus. Je ne pouvais pas me substituer à un psy, et je pouvais dire ce que je voulais, rien ne le ferait changer l'idée que sa vie était pourrie et qu'il ne lui restait plus qu'a se laisser vivre.....On veut bien être là pour essayer d'écouter, de comprendre, mais quand on se rend compte qu'on ne nous écoute pas, et qu'on ne sert qu'a être la spectatrice de leur vie "tragique", ben oui, c'est lassant. Surtout que généralement, ces personnes ne sont pas forcément les plus malchanceuses, quand on y regarde.
38 ans 5932
Franchement, moi je me demande ce qu'il faut répondre... C'est quoi la bonne réponse, celle qui ne nous classera ni dans le Bisounours Land ni dans le "camp" de ceux qui ne peuvent pas comprendre ?

Je ne suis pas d'accord avec le fait qu'ici on n'accepte pas les personnes très complexées. Seulement ici le but c'est, je pense, de finir par s'accepter, par s'assumer et, surtout, par arrêter de se faire du mal à cause de notre poids. Alors, forcément, quand une personne va mal, bien sûr qu'on comprend mais on essaie surtout de partager des conseils, un peu d'espoir, quand on a réussi à sortir de cette période où nous aussi on se faisait plus de mal que de bien.
On lit/entend parfois des choses qu'on pensait avant, avec lesquelles on se torturait nous aussi, mais pour lesquelles on s'est rendu compte par la suite qu'on se fourrait le doigt dans l'oeil jusqu'au coude, alors on essaie de le dire, tout simplement.

On ne peut quand même pas répondre "mais oui, t'as raison, t'es un monstre, t'arriveras à rien dans la vie et puis, tiens, prend donc cette corde ça sera mieux" alors qu'en fait on sait pertinemment que c'est faux.
33 ans Vie de... (-_-)' 1067
Ben oui, c'est sûr que c'est lourd à la fin, de toujours se la jouer victime, j'en conviens.
Mais bon, c'est juste que je me sens mal par rapport au fait que lorsque je suis arrivée ici, il y a un an jour pour jour (ça se fête :drinking: ) je sais très bien que j'étais en style "caliméro" (je me demande d'ailleur si j'ai évolué depuis, on me dit que oui, mais bon :? )
et je ne trîanais que dans la section ici. Pourtant, je suis sûr que je reviendrais avec mon discours d'il y a un an, on me cataloguerait, non? Et même maintenant, ce que je poste ici porte souvent sur le physique et souvent, je suis peu optimiste. Bon je ne poste pas pour me faire de l'auto-flagellation mais pour comprendre.

Malgré mon questionnement concernant mon évolution, je pense avoir un discours moins sombre? Bon, il me semble être moins tranchante tout en restant négative (Est-ce possible, une telle bêtise??). Non pour finir, je dirais que si j'ai un peu évoluée (je m'aime beaucoup plus intérieurement) mais par contre niveau physique, je reste coincée...Oui je dirais que c'est là où j'en suis?!

je me sens juste mal vis à vis de quelqu'un de nouveau qui pourrais arriver.

Sinon perso, pour le bisounoursland, c'est vraiment les phrases types. Des filles que je lis ici, je ne me rappelle pas avoir lu ce genre de phrases (après :P )
Avouez que entre "une grosse à les même chances qu'une mince" et "c'est pas facile mais y a moyen" il y a une grande différence, non?
Je ne parle pas du tout du fait que des fille qui ont pu trouver le bonheur mentent ou raconte des inepties ;)

Citation:
Le forum ne doit pas etre un bisounoursland mais il ne doit pas non plus être un calimerotage constant sinon les filles qui débarque déprimerait encore plus
l'equilibre est pas toujours facile, mais l'important c'est d'en parler et de toujours laisser l'autre donner son opinion quand bien meme on est pas d'accord.

Apres ben faut accepter d'etre mal, de le dire et qu'en face on ai des gens qui vont mieux et qui s'en sont sortis et qui nous le dise et que parfois ca énerve passque bordel nous on galere encore


Je suis d'accord avec ça :D par contre moi ça ne m'énerve pas, de voir d'autre heureuse, je me demande quelle "tare" j'ai en plus pour être dans la merde :roll:
349
je viens de regarder un extrait d'episode de Calimero :oops: , je n'avais jamais regarde..je le trouve vraiment tres craquant ce petit poussin.. :? ;)
32 ans Vallet 2805
Je me lance dans la conversation (même si j'avoue ne pas avoir lue vos poste en détails)
ça fait pas très longtemps que je suis arriver, et je n'ai pas eu cette sensation de bisounours lande.
Je suis du genre à me plaindre pas mal en plus (je suis très calimero) et quand je viens sur ce forum pour parler de ce que je ressent c'est pas de la complaisance où des coup de pieds au cul que j'attends c'est simplement de la compréhension.
en m'inscrivant sur ce forum je me suis dis que je ne serai pas la seul à me sentir mal dans ma peau et à me plaindre de mes bourrelets et j'ai été très surprise de voir qu'il y avait beaucoup de fille qui s'aimait (agréablement surprise ^^ )
Je continue à me plaindre bien sur (pourquoi changer les bonnes habitudes) et sa me redonne le sourire de voir les messages de certaines fille qui m'encourage à aller mieux me donne des conseil etc bien sur ça ne resolvera pas le problémes mais c'est toujours un sourire en plus dans ma journée.
Par contre des fois j'hallucine je vois des personne qui vont encore plus mal que moi vis a vis de leur poids qui dise ceux qu'elles pensent et puis elle se font rembarrer parce qu'elles ont dits un truc de travers qui ne correspond pas à la "politique" de vlr du genre le gras qui pendouille ces moches et autres ...
j'ai toujours penser qu'un forum c'était fait pour s'exprimer sans être juger encore moins être juger sur ça penser (je sais pas si je suis claire dans ce que je dis ??)

Enfin tous ça pour dire que dans la vie on toutes et tous le droit de jouer les calimero et de penser des choses qui peuvent paretre monstrueuse c'est pas pour autant qu'il faut juger la personne ou l'envoyer sur les roses.
Si on est pas content c'est comme partout on passe notre chemin.
349
Noemimie a écrit:

Par contre des fois j'hallucine je vois des personne qui vont encore plus mal que moi vis a vis de leur poids qui dise ceux qu'elles pensent et puis elle se font rembarrer parce qu'elles ont dits un truc de travers qui ne correspond pas à la "politique" de vlr du genre le gras qui pendouille ces moches et autres ...
j'ai toujours penser qu'un forum c'était fait pour s'exprimer sans être juger encore moins être juger sur ça penser (je sais pas si je suis claire dans ce que je dis ??)

Je suis tout a fait d'accord..en plus ce genre de remarque (le gras qui pendouille) ça ressemble bcp à celles que j'ai faite récemment et j'ai été surprise de la violence de certaines réactions..mais bon c'est vrai que j'étais particulierement mal et négative ces derniers jours..

Enfin tous ça pour dire que dans la vie on toutes et tous le droit de jouer les calimero et de penser des choses qui peuvent paretre monstrueuse c'est pas pour autant qu'il faut juger la personne ou l'envoyer sur les roses.
Si on est pas content c'est comme partout on passe notre chemin.

Moi aussi il me semblait qu'un forum c t fait pour dire ce ue l'on pense sinon a quoi bon? ou alors il faudrit faire de ce forum juste un forum feminin comme les autres...apres ce qui n'aiment pas le calimerotage n'ont ka pas lire tout simplement
349
Je suis tout a fait d'accord..en plus ce genre de remarque (le gras qui pendouille) ça ressemble bcp à celles que j'ai faite récemment et j'ai été surprise de la violence de certaines réactions..mais bon c'est vrai que j'étais particulierement mal et négative ces derniers jours..

c'est moi qui ait écrit ça j'ai mal citer .. :?
10361
CuteVengeance a écrit:
Moi j'avoue que ca me saoulerait franchement de ne lire que des complaintes toute la sainte journée ... Pour moi,le "calimérotage",c'est le fait de se complaire dans sa morosité,ses complexes et ses petits malheurs,ne pas chercher a en sortir. C'est une attitude littéralement masochiste qui m'est insupportable ! Ca va deux minutes de sans cesse pleurer sur son sort sans jamais chercher a faire un effort pour aller mieux ..


c'est toujours plus facile d'etre dur en portant un jugement sur la situation des autres que d'avoir une vision réaliste de la sienne. ( je ne parle pas de toi spécialement je rebondis sur tes propos)

comment tu réagirais si on venait te dire ce que tu viens d'écrire , quand c'est toi qui par exemple dans la rubrique humeur du moment viens chercher une écoute et que tu trouve des personnes pour te répondre et te recomfortez ? Tu le prendrais comment ?


maintenant si ca gonfle/saoule/fait chiez/enerve certains certainnes de lire sans cesses les complainte de X ou Y , mais bordel vous n'avez qu'a pas y répondre Et encore plus ne pas les lires.
Ce n'est pas parce que c'est sur vlr, qu'obligatoirement vous devez le lire et que cela dois avoir votre agrément.


désolé quoi vlr c'est pas bisoounours land, il ya de vrai souffrance et de vrai personne qui en on vraiment besoin..
si le fait de se confier sur un forum et d'allez irrémédiablement mieux définitivement, au bout de 2 ou 4 réponses posotives . mais bodel les psy les medocs, tout ca, serait erradiquer de la surface de la terre..
Faut pas etre aussi radical que cela quand même.
d'autant plus que je sais pas si vous vous rendez compte de l'impact que peux avoir ce genre de réponse, sur des gens qui vont réellement mal, qui n'arrive réellement pas a s'en sortir, mais réellement et qui peuvent lire que leur complainte a répetition gonfle et saoule ..

Ils /Elles vont se sentir encore plyus rejettés ..
p*tain un peu de tolerance que diable..

Ps rien contre TOI spécialement a la base cute crois le bien .
49 ans 35 10308
Lalwende a écrit:
Franchement, moi je me demande ce qu'il faut répondre... C'est quoi la bonne réponse, celle qui ne nous classera ni dans le Bisounours Land ni dans le "camp" de ceux qui ne peuvent pas comprendre ?

Je ne suis pas d'accord avec le fait qu'ici on n'accepte pas les personnes très complexées. Seulement ici le but c'est, je pense, de finir par s'accepter, par s'assumer et, surtout, par arrêter de se faire du mal à cause de notre poids. Alors, forcément, quand une personne va mal, bien sûr qu'on comprend mais on essaie surtout de partager des conseils, un peu d'espoir, quand on a réussi à sortir de cette période où nous aussi on se faisait plus de mal que de bien.
On lit/entend parfois des choses qu'on pensait avant, avec lesquelles on se torturait nous aussi, mais pour lesquelles on s'est rendu compte par la suite qu'on se fourrait le doigt dans l'oeil jusqu'au coude, alors on essaie de le dire, tout simplement.

On ne peut quand même pas répondre "mais oui, t'as raison, t'es un monstre, t'arriveras à rien dans la vie et puis, tiens, prend donc cette corde ça sera mieux" alors qu'en fait on sait pertinemment que c'est faux.

Il y a plein de messages avec lesquels je suis d'accord (Daisy Trample, Gothikette, Lycoris), mais celui-là résume vraiment très bien ma pensée!
Pour moi, le calimérotage, ce n'est pas la fille qui arrive et qui est mal et qui le dit. Cette fille-là, elle a sa place totalement sur VLR, elle a le droit d'aller mal et il y a parfois des vraies souffrances qui ont le droit de s'exprimer.
Mais ce que je ne sais pas toujours, c'est ce qu'on peut faire... En général, il y a des réponses qui disent "je comprends", d'autres qui disent "je t'ai lu, bon courage", d'autres qui disent "moi aussi j'ai connu ça et je m'en suis sortie de telle et telle façon", et d'autres "essayes ça et ça et ça, ça pourrait aller mieux". Il y a très rarement (voire jamais, je n'ai pas souvenir) de messages qui accueillent les filles en souffrance en leur disant "tu fais chier avec tes problèmes". Mais quand après des pages et des pages d'encouragements et de conseils, tu as l'impression que la personne n'a pas avancé d'un poil dans sa tête, oui, on se lasse. On se lasse, et je pense en plus qu'on touche les limites du forum, je ne vois pas ce qu'on peut faire de plus.
Et quand après ces pages et ces pages, la fille en est toujours à "ah, mais on ne peut rien dire ici, tout est mal pris", là oui, c'est du calimérotage.

Et pour répondre à une remarque de Rossia : un forum c'est fait pour dire ce qu'on pense, oui, mais dans le respect des personnes qui lisent. Et le respect ça va dans les deux sens. Si tu es choquée ou chagrinée par des choses que tu lis, comprends que d'autres sont choquées ou chagrinées par des choses que tu as pu écrire... Et si tu crois qu'un forum c'est fait pour dire ce qu'on pense, alors part du principe que ce que chacun écrit, ça n'engage que lui/elle.
B I U


Discussions liées