MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Quand tout va mieux

37 ans Aisne 164
oui quand ca va mieux, qu'on arrete de faire un phobie sur son poid ya tjs des sales gens pour nous remettre en place cette idée .... de je m'aime  
pas !!
Des exemples?? Je tiens un commerce que j'ai racheté l'année derniere, un client rentre et me dit "ca a changé de propriétaire" et continue " oui l'ancienne était bien moins grosse ..." :evil:
Hier je sors mes chiens vers 23h j'entend une voiture arrivé, des jeunes cons dedans, ralentissent , ouvre le carreaux et hurle " ahhhhhh la grosse ..."
voila je me demande donc pourquoi .... ca les avance à quoi.... de faire du mal gratuitement....
33 ans 947
C'est honteux ce genre de choses, si ces gens pouvaient connaître les souffrances que ces réflexions peuvent engendrer !! :evil: :evil: :evil:
Je déteste !!!
1389
moi les gens comme ca je leur répond maintenant je ne me laisse plus faire comme avant je ne suis pas un souffre douleur j'ai entendu "ah la grosse" "ah le boudin" "ah le cajau" toute ma vie donc c'est bon maintenant celui qui se retourne dans la rue pour me regarder je lui demande s'il veut ma photo ou si je sors d'un cirque
37 ans Aisne 164
oui c'est vrai que leur répondre est la meilleure choses à faire ......
Non je ne pense pas CES gens se rendent compte du mal qu'il font...
50 ans IdF 66
moi au contraire, je pense qu'ils savent très bien ce qu'ils font !
on ne balance pas comme ça "oh dit donc tu es gros!"
moi en tous les cas, j'ai arrêté de me dire "ils ne savent pas ce qu'ils disent"
je réplique, et en plus ce genre de personnage étant très courageux, la discussion est vite terminée ! :twisted:
37 ans Aisne 164
oui ils savent peut etre mais à quoi bon faire du mal gratuitement... qu'est que ca peut leur faire que je sois grosse....
M
45 ans 41
mes soeurs sont deux racistes anti-gros....j'avais souvent des reflexions.

et puis un jour, ayant simplement marre de les entendre, je les ai ignoré.

je ne dis pas qu'elles ont arretés de me balancer des méchancetés mais j'en ai de moins en moins.

moi aussi ca m'arrive d'etre frustrée. dans ce cas la, je me trouve assez agressive envers les autres. je trouve ca moche.
quand je les entend parler sur moi, je me dis qu'elles sont simplement frustrées et malheureuses.

j'ai décidé de me concentrer sur ma vie.
ce que les gens peuvent dire et penser...j'en ai plus rien a faire.
je les ai longtemps écouter et perdu pas mal de temps et d'energie à me défendre et à pleurer sur mon pauvre sort.

faut les laisser à leur connerie

bises
52 ans Out of Africa... 4355
arf si tu n'étais pas grosse, ce serait autre chose. Une fille belle qui ne vas pas répondre aux avances d'un connard se fera traiter de "prétentieuse" voire de "petite conne pour qui te prends-tu"... Les cons resteront toujours des cons et malheureusement, tout le monde en croise sur son chemin, quelque soit son poids !!!!
52 ans Out of Africa... 4355
miliana29 a écrit:
mes soeurs sont deux racistes anti-gros
bises


Hum ... tes soeurs ont probablement autant souffert que toi de votre vie de famille et t'ont prise comme bouc-émissaire !! Difficile de se mettre en colère contre ses parents... plus facile de choisir quelqu'un d'autre !!!! Tant pis pour elles, toi tu es sur le bon chemin ! Continues !
M
45 ans 41
caline, tu es une excellente psy !
tu as vu juste pour mes soeurs.

quoiqu'il en soit, de tout ce que l'autre peut penser de nous, y a prendre et à laisser.
M
45 ans 41
pour en revenir aux étrangers, qui nous agresse dans la rue.....en plus d'etre grossiers et impolis, je pense qu'il doivent etre super malheureux...

pour moi, c'est le reflet d'une agression, qu'ils ont l'habitude de porter vers eux...je suis parfois comme ca....
40 ans France 5623
salut toons, tu sais des abrutis tu en croiseras toute ta vie.

j'ai aussi eu droit dans la rue ou ailleurs à ce type de réflexions (toujorus par des inconnus.... ) ( à qui je n'avais rien demandé! :lol: ) : "hey gros cul" , " pu... moi si j'avais des jambes comme des poteaux je me cacherais pour pas qu'on voit ma cellulite qui remue" ( un jeune con en début d'été cette année, quand je faisais la queue au supermarché ... youpi hein... )

Pour ma part j'ai adopté assez rapidement trois genre d'attitudes en cas de critiques:

- l'indifférence : tu passes ton chemin

- l'humour: tu renvoies une petite pique rigolote, l'abruti s'en trouve idiot ( :silly: )( éhé )

- l'indifférence couplée à une pensée méchante ( c cruel , mais ça soulage!!) : genre pour le coup du "hey gros cul" , je suis passée digne , sans sciller, et j'ai pensé intérieurement " j'ai peut être un gros cul mais j'ai surtout un cerveau plus gros que le tien , toi toute ta vie tu seras une pauv' tâche , et tu vivras dans ta cage à poule alors que moi, avec mon gros cul et mon gros cerveau, je pourrai faire un bon job", etc.... )bref tu rumines ça dans ta tête, et je t'assure que tu es vengée.
46 ans Belgique 63
Moi c'était hier des gamins, quand je suis passée j'ai eu droit à :"grosse vache" !!!!
Ca ne vaut pas la peine de répondre mais qu'est-ce que ça peut leur faire qu'on puisse avoir quelques kilos de trop ?
Les gens qui critiquent pensent qu'ils sont parfaits ???? n'importe quoi ;)
I
45 ans Reims 505
Alors dans le genre "délicat", l'an dernier, à une cérémonie de mariage, un mec, total inconnu, dit sur mon passage : "Oh, là celle-là, elle fait au moins le quintal !" (je vous laisse apprécier !) sauf que là, je lui ai répondu "et alors, connard, c'est pas toi qui paye ma bouffe !" et ce brave nullard a fermé sa boîte à bêtises et il s'est gentiment éloigné...

Je sais, pardon, ce n'est pas très distingué, mais c'est pas moi qui avait commencé, na !

Allez, t'inquiète, ils sont jaloux pis c'est tout !!! :lol:
1234
Hier dans la rue alors que je ne pouvais quasiment pas marcher à cause de mes deux chevilles presque pétées (repos total à dit le doc d'ailleurs), un couillon rumine derrière moi et dit tout haut: " elle peut pas marcher plus vite la grosse vache!" puis me double. Pas de bol pour lui, ca a choqué pas mal de gens autour de nous( mon zom me servait de béquilles sinon je tombais) qui avaient compris (EUX!) que je souffrais. De plus il avait la facheuse tendance à tordre du cul en marchant alors je lui ai laissé un fameux "tords pas du cul la route est droite" et dans l'assistance quelqu'un a complété par un "n'est ce pas connard". Furrieux le type est parti encore plus rapidement. Ca fait du bien des fois! lol !
B I U