MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

comment affronter la faim ?

S
87 ans 4951
Bonjour

Je pratique une sorte de RA (je dis une sorte car ce n'est pas quelqu'un affilié au GROS car chez moi je n'en ai pas trouvé. Cela se passe pas  
trop mal mais il me semble que je n'arrive plus à avancer.

En effet je n'arrive pas à bien ressentir les sensations de faim, envie et satiété. En fait la vraie faim je l'ai ressentie quelques fois en me basant sur le ventre qui gargouille par exemple, mais j'ai toujours beaucoup de difficulté à attendre ce moment-là pour manger.

Très jeune j'ai eu une conscience trop forte de la mort ce qui déclenchait pas mal d'angoisse à ce sujet. La nourriture m'apaise dans ces moments-là. A la naissance de mon second enfant nous avons passé très près de la mort et à partir de là mes angoisses se sont décuplées et j'ai beaucoup mangé.

Parallèlement toutes mes émotions négatives je les ai étouffées par la nourriture. Dans mon parcours maintenant j'ai beaucoup progressé, je mets des mots sur mes émotions pour les sortir de moi. Vis-a-vis de la mort je commence à me faire à l'idée que je n'ai aucun choix mais :

je me rends compte que je n'arrive pas à me laisser avoir bien faim sans être mal et je ne ressens pas bien le sentiment de satiété.

Vous qui avez réussi votre RA comment faites-vous et avez-vous ressenti le même genre de chose ? Que puis-je faire pour débloquer la situation ?

Merci pour vos réponses
46 ans Paris 9872
Deux choses qui peuvent peut-être t'aider:
1. travaille d'abord sur la faim, c'est plus compliqué souvent de ressentir la satiété;
2. la faim ce n'est pas seulement le ventre qui gargouille... et la ra ne recommande pas d'attendre ce moment pour manger. Le gargoullis (ou la tête qui tourne) sont des signes de souffrance du corps, des signes que l'on a déjà trop attendu pour manger. Il faut essayer de manger quand la faim est présente mais encore modérée: tu penses aux aliments avec plaisir, tu en as envie, tu sens qu'il vont t'apporter ce dont tu as besoin à ce moment-là, tu salives à leur évocation, etc.
Cf. l'expression "avoir la pépie" ;)

L'un des exercices de la ra consiste à mesurer sa faim (et sa satiété) sur une échelle de 0 à 10. Au début, on mange quand la faim est proche de 10 (creux au ventre, vertige d'hypoglycémie) car on veut être sûr de bien faire l'exercice et que la faim soit vraiment là. Puis on apprend à commencer à manger quand la faim est autour de 5. Idem pour la satiété: il faut s'arrêter quand la satiété est moyenne (ni le simple évitement du tomber dans les pommes, ni le mal de ventre trop plein). Ca m'a beaucoup aidée de comprendre que faim et satiété n'étaient pas des boutons ON/OFF mais plutôt des variateurs... ;)
S
87 ans 4951
Merci poupoule pour ta réponse.

C'est très clair et cela me redonne un peu de positivité. J'en arrivais à me dire que j'avais un problème pour avoir tellement de peine à ressentir ces sensations.

Puis-je te demander si tu as mis long pour être au point ?

Je profite encore pour te poser une question. Sais-tu s'il est possible d'avoir souvent faim? Si je me base sur la sensation que tu décris au niveau 5 sur 10 je l'ai souvent, environ toutes les 2 ou 3 heures (sauf en cas de crise d'hyperphagie ou là je mets longtemps à digérer, mais je n'ai plus eu de crises depuis un moment déjà.

De plus quel livre recommandes-tu pour la RA si tu ne devais en choisir qu'un ?

Merci :D
46 ans Paris 9872
Alors, alors, je réponds:

1. J'ai mis super longtemps (des mois) pour arriver à comprendre ces éléments. Je veux dire qu'il y a comprendre et comprendre. J'ai compris la 1ère fois que j'ai lu ces thèses... mais de là à réussir la mise en pratique! C'est dur à expliquer mais comprendre qu'il faut cesser de penser en aliments tabous c'est une chose, manger des chips sans culpabilité en est une autre. Aujourd'hui encore, je me trompe parfois, ou je me rends compte trop tard que c'était débile de manger par énervement ou fatigue... mais c'est pas grave! car la régulation te permet justement de rattrapper le coup sur la prise alimentaire suivante. Donc no stress et prends ton temps!

2. Quand tu commences sérieusement ces exercices et que tu es très attentive à tes sensations, tu peux te retrouver à manger peu mais souvent. Zermati explique que c'est normal et que ça ne dure pas. Petit à petit, tu apprends à faire un tout petit peu plus de réserves (plus que deux heures quoi) mais sans pour autant trop manger... et tu te recales rapidement sur le rythme normal et social des repas (2 à 5 selon ton goût pour les petits déj et collations). Mais rien n'empêche de manger toutes les 2-3h si c'est ton rythme: petit déj, collation, déj, goûter, dîner... si tu préfères fractionner tes prises.

3. Le 1er bouquin que j'ai lu a été pour moi le plus marquant "Maigrir sans régime"... mais il porte très mal son nom car le but n'est pas du tout de maigrir, plutôt cesser les régimes et stabiliser son poids.

Voilà, j'espère que ça t'aide ;)
S
87 ans 4951
Cela m'aide merci :D :D
B I U