MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

De plus en plus dure de m'accepter

30 ans Pays des Cigognes 6
Bonjour à toutes :)
J'ai déjà fait un tour sur ce forum et vu plusieurs sujets similaires et avec de très bonnes réponses.
Donc je me lance en espérant qu'on me comprenne.

J'ai  
énormément de mal à sortir de chez moi, je ne vois presque plus mes "amis", juste ma famille. Quand je sors à pied je me dit que les gens vont trouver ma démarche étrange ou se dire que je marche pas droit, que je suis moche, que je ne fais attention à moi parce que j'ai des boutons sur le visage et que je n'ai pas une taille mannequin. Alors je me déplace en vélo. Même quand j'ai pas envie ou qu'il neige. J'ai peur de prendre le tram pour les mêmes raisons que si je suis à pied en pire parce que dans le tram les gens peuvent me voir plus longtemps. Je me sens idiote d'écrire ça. Vous devez vous dire que je suis pas net, c'est le cas en même temps. Quand je fais des courses, je n'ose pas acheter des gâteaux ou des glaces ou autres de peur que les clients du magasin ou les caissières se disent : Mais elle est pas assez grosse comme ça ?
J'aimerai faire du bénévolat mais il m'est impossible de me déplacer jusqu'à une association. Pourtant j'en ai déjà fait et j'ai adorée.
Pour trouver du boulot c'est encore une autre histoire dès la moindre réflexion, le moindre ordre je me braque, m'énerve, dis ce que je pense puis quitte le boulot. J'arrive pas à faire de nouvelles rencontres, alors que j'en meurs d'envie. J'ai voulu inviter quelqu'un qui me plaisait à sortir, j'ai repousser au lendemain deux trois fois et au final je ne l'ai pas revu, là deux mois après je pence à ce qu'il aurait pu se passer si j'avais oser, si j'avais agis. Est-ce que ça veut dire que je suis lâche ?
Avant j'ai mis mes amis entre guillemet parce que je ne parle à personne de mes sentiments ni de ce qui peut me poser problèmes dans la vie de tout les jours. Je l'ai fait une fois et on a dit que je ne faisais que me plaindre. La seconde c'était à propos du travail où je disais que je n'acceptais pas la critique parce qu'on m'avait assez critiquer étant plus jeune et là ils ont ris. Alors que moi je les écoute, les conseille, j'essaie de les comprendre.
Je gâche mes années de jeunesse à rester enfermer chez moi, à réfléchir, toujours réfléchir.
Je suis allée voir une psychologue mais j'ai l'impression que ça ne m'a servi à rien, peut-être juste à dire ce que je pence vraiment. Encore que..
Et puis je me demande si je devrais voir un psychologue ou un psychiatre ou quelqu'un d'autre. J'ai besoin d'y voir plus clair. Je m'ennuie dans ma vie mais un truc pas possible. J'envie tout le monde sans faire quoi que ce soit.
J'ai trois chats qui j'ai l'impression me servent d'excuses pour éviter de rester chez quelqu'un ou de sortir le soir avec des gens, même pour partir en vacances.
Si j'étais amenée à sortir avec quelqu'un j'aurai peur que cette personne me trouve nul, trop collante. Et j'ai peur de montrer mon corps qui soit dit en passant plein de vergeture, berk...
J'espère que vous avez compris ce que j'ai écrit et que je ne vous ai pas trop embrouillée.
349
Bonjour

Je viens de lire ton message et je me sens vraiment concernée car il me rappelle en tout point ma propre vie, très peu d’amies que je ne vois presque plus, pas de copain, impossibilité d’arriver à avoir, mauvais contact avec les gens…dégout de mon corps…Impression que tout le monde me dévisage constamment avec méchanceté..

Je complexe beaucoup quand je fais les courses et passe à la caisse rapide, par exemple avec un pot de Nutella à cause du regard des gens..J’essai de relativiser et de me dire que c’est dans ma tête mais je crois que ce n’est pas toujours le cas..il y a bien des gens moqueurs qui doivent se dire « regarde moi cette grosse qui s’empiffre »

Je te comprends également quand tu dis que tu réfléchis trop. Moi c’est pareil je passe ma vie à cogiter sur tout et rien à me poser des questions à décortiquer sans que ça m’apporte le moindre réconfort.
Hélas je crois que plus on reste seul plus on ressasse des idées noires qui tournent en boucle..

Non tu n’es pas lâche tu es juste très timide et très :kiss: complexée, j’imagine que tu as du t’imaginer en boucle le scénario de ce qui pouvait se passer lors de ce rendez-vous, tu t’es mis la pression toute seule...

Les personnes minces ont beaucoup de mal, je trouve à comprendre la souffrance qu’endurent les personnes rondes dans notre société et le rejet dont ils font l’objet. Tes amis n’ont peut être pas compris la souffrance qui te rongeait... Ou alors ce ne sont pas de vrais amis…
Si te plaindre auprès d’un psy peut te faire du bien alors n’hésite pas à y retourner. C’est vrai que ça ne résout pas les problèmes initiaux.

Pour rencontré du monde pourquoi tu ne retournes pas à la même asso ou te trouvais ? Tu dis que tu avais adoré...Essaye et si ça ne marche pas et bien tu t’en vas.

Il faut que tu apprennes à réévaluer l’image que tu as de toi-même ; à connaître tes qualités ; tes atouts, ce que ça pourrait apporter à quelqu’un..

J’aimerai t’aider plus mais j’ai a peu près les mêmes problèmes. J’espère que mon message t’aura un peu aidé. En tout cas tu n’es pas seule. ;)


:kiss:
30 ans Pays des Cigognes 6
Merci Rossia d'avoir répondu. Je me sens moins seule ^^ Et je ne peux pas retourner à cette association, j'en ai pas le courage. J'avais qu'à y rester. Maintenant je vais voir dans une autre, si j'en ai le courage. Je connais un peu mes qualités mais je vois surtout mes défauts. En tout cas merci à toi ;)
58 ans en Suisse .... 852
Coucou,
Je pense que ton "problème" n'est pas ton poids ... mais le fait que tu ne t'aimes pas! je suis persuadée que si tu étais mince et très belle tu trouverais que tes cheveux frisés sont moches ou que ta peau n'est pas assez bronzée... Tu dois apprendre à t'aimer voilà la solution. Oh je sais, c'est plus facile à dire qu'à faire! Pourquoi es-tu aussi négative avec toi ? Comment es tu certaine que quelqu'un autour de toi n'as pas pensé un jour : " mais elle a un joli sourire cette fille ou alors, elle est trop sympa" tu n'es pas dans la tête des gens et tous les goûts sont dans la nature !! je t'assure (tu peux en croire ma grande expérience puisque j'ai quelques années de plus que toi (mais si peu ;) )qu'il y a des hommes qui aiment les filles rondes ou allez soyons fous .. même grosses et également des filles qui ont plein d'amies hors des standards de la mode. Et si vraiment tu es convaincue que tu ne vaut rien, alors oui, peut-être qu'un psychologue pourra t'aider à te mettre sur le chemin qui permettra de t'aimer et lorsque tu y seras arrivée tu verras ... les autres t'aimeront ! Bonne chance, la vie est belle ne gâche pas tes plus belles années parcqu'en plus d'être belle elle est courte ....
30 ans Pays des Cigognes 6
Non c'est pas mon poids qui me dérange le plus mais plus moi-même. C'est quoi la différence entre un psychologue et un psychiatre ? Dans mon cas c'est quoi le mieux ?? Merci.
R
36 ans 15384
Un psychiatre est médecin,il traite les maladies mentales ( dépression,bipolarité,schyzophrénie et beaucoup d'autres ),un psychologue n'est pas médecin et n'est donc remboursé que lors des consultations dans les CMP.
Dans ton cas,le mieux serait d'abord de voir un psychologue pour avoir son avis sur la situation,et si besoin il te renverra chez un psychiatre psychothérapeute ( ils ne le sont pas tous,attention ).
34 ans Parisienne exilée à Liège 1628
En fait tu te gâche complètement la vie en pensant au pire de ce que les autres pourraient penser de toi, souvent ce sont des craintes totalement infondées, et le psychologue va t'aider à penser différemment pour que tu ne te gâche plus la vie toute seule.

eskargotte01 a écrit:

Avant j'ai mis mes amis entre guillemet parce que je ne parle à personne de mes sentiments ni de ce qui peut me poser problèmes dans la vie de tout les jours. Je l'ai fait une fois et on a dit que je ne faisais que me plaindre. La seconde c'était à propos du travail où je disais que je n'acceptais pas la critique parce qu'on m'avait assez critiquer étant plus jeune et là ils ont ris.

Tu sais quand on ne parle jamais de ses sentiments et d'un coup on se lâche, ça donne l'impression que tu ne fais que te plaindre, surtout si tu ne l'avais jamais t'as dû en avoir des choses à dire :lol: (tu as demandé à tes amis ce qui les gêne tant alors que toi tu les écoute?)

Pour le monde du travail, il faut savoir accepter la critique bonne ou mauvaise, et se remettre en question par après :) dire "je ne veux pas qu'on me critique car on m'a déjà critiquée étant jeune" c'est très puéril, et montre un gros manque de maturité, c'est assez normal qu'on t'ai rit au nez :?
F
110 ans 158
Tu pourrais retrouver une vie plus agréable sans rien changer d'autres que ton regard sur tout cela.

Tu le sais, beaucoup de gens sont complexés : certains se trouvent gros, d'autres moches, d'autres encore sont paralysés par la timidité etc. En règle générale, lorsque tu fais la connaissance d'une personne, cette dernière est bien plus occupée à "se" regarder qu'à te regarder toi. Si tu as de l'assurance, que tu es sympa, que tu ne donnes pas l'impression de prendre les gens de haut (la timidité donne parfois l'illusion en plus !), tu vas forcément intéresser des amis et, finalement, un ami.

J'étais comme toi à une époque et c'est sur ce site que j'ai rencontré des gens formidables qui m'ont permis de m'affranchir de cela. Je sais ce que tu penses : " ouais lui peut-être mais moi je peux pas " etc. Pourtant je me suis complètement reconnu dans ton post. Ce qui est vraiment rageant c'est qu'il suffit de peu, d'un déclic pour que cela change radicalement.
30 ans Pays des Cigognes 6
Merci Cute.
Lycoris je n'ai dit que ça. Et puis je me suis dit aller parle (vraiment un tout petit peu) et j'ai dit cette phrase que tu trouve puéril. Avec du recul j'ai aussi souris en relisant.
Foxtrot j'espère avoir le déclic aussi, c'est où qu'on passe commande ? ;)
C
110 ans 438
Ton message m'a touché parce que je pense que ton mal être est très profond et je trouve ça bien que tu sois venue te confier ici.

Je ne suis pas médecin mais tu sembles présenter certains symptômes du trouble de la personnalité évitante notamment par le fait que tu ne peux pas t'insérer professionnellement par peur de la critique, également par le fait que tu t'empêche de faire des choses par peur de l'embarras et que tu te refuses au contact intime par peur du ridicule.

Je te donne le lien où tu trouveras les critères du DSM IV qui caractérise la personnalité évitante: http://fr.wikipedia.or...ersonnalit%C3%A9_%C3%A9vitante

Un psychologue comportementale ou un psychiatre est à même de poser un vrai diagnostique et pourra t'aider à avancer.

J'espère que tu ira vite mieux, courage!
A
37 ans 3124
Je me retrouve quelque peu dans ton message...

Autant j'arrive à sortir, faire mes courses, du shopping etc, autant j'ai peur du regard des autres, de faire de nouvelles rencontres etc...

Ton message me touche car tu dois vraiment être mal pour t'interdire de vivre...sais-tu pourquoi tu as autant peur du regard des autres?(que tu ne connais ni d'Adam ni d'eve de surcroit...), on s'est déjà moquer de toi? arrives-tu à identifier l'élément déclencheur de ton état?

Je pense que tu devrais poursuivre tes séances chez le psychologue...et n'hesites pas à lui dire ton ressenti, ton impression de ne pas avancer...faut perseverer, tu ne seras pas mieux du jour au lendemain...
A
37 ans 3124
Clair-obscur, merci pour ton lien, je rajoute ça parmis mes nombreuses tares...mais ça me décrit tres bien...
30 ans Pays des Cigognes 6
Merci pour ton lien clair obscur je vais aller voir ton lien tout de suite après ce message.
Acide lyrique, on s'est déjà moqué de moi oui, quand j'avais 6-7 ans j'ai commencé à prendre beaucoup de poids et les insultes qui vont avec. Donc soit c'est ça, soit je sais pas !
La psy ça coute chère :/
S
87 ans 4951
Je ne sais en france, mais en suisse un psychiatre (donc médecin) est remboursé par l'assurance médicale et si un psy ne te convient pas après quelques séances tu peux en changer.

Tu peux aussi demander un nom à ton médecin-traitant en précisant bien que tu veux un psychiatre car tu ne peux pas payer.
A
37 ans 3124
Oui je confirme, ça coute chèros, mais vaut mieux ça car ça s'arrange pas avec le temps !

Içi en france, tu dois avancer les frais et la sécu et la mutuelle te remboursent en fonctions des préstations qu'ils proposent...tu as des cmp aussi ou les consult' sont gratos mais c'est souvent bonder et ya de l'attente pour chaque RDV, sinon tu as des psy un peu moins chere en centre hospitalier...
B I U