MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Don de gamète finis l'anonymat?

41 ans chez moi 5070
Je viens juste de voir aux infos qu'un projet de loi est en cours pour permettre aux enfants issus d'un don de pouvoir connaître le nom du donneur, il semble  
que cela ne sera possible qu'avec accord du donneur.

Je suis un peu partagée, d'un côté si les deux le désire ça ne peut être qu'un bien mais est ce que ça ne va pas freiner le nombre de don?

Et vous ça vous inspire quoi?
A
110 ans 6176
la loi ne pouvant pas etre rétroctive, nous ne serons pas concernés mais si nous devions recourir à un don après l'entérinement de cette loi, nous y refléchirions à 2 fois.

Donner une identité au donneur, c'est faire entrer une 3eme entité dans le couple parental et c'est un de trop, à mon sens( surtout que la loi ne donne aucun droit à ce donneur, et aucun lien ne peut exister avec lui et les enfants à naitre)

Voilà qui ne va pas faciliter, pour le parent receveur du don, le chemin psychogique à parcourir pour se sentir parent à part entière, malgré l'absence de liens biologiques. :roll:
41 ans chez moi 5070
Entièrement d'accord avec toi et puis juridiquement je trouve que ça peut être dangereux pour le donneur, on fait un don et 20 ans plus tard on nous demande une pension alimentaire...
42 ans 2419
Il y a un grand retour au lien du sang, ces dernières années, on cherche à savoir qui sont nos "vrais" parents (pour moi, les vrais parents sont ceux qui ont élevés et aimé l'enfant).voir à ce sujet le livre "Né d'un spermatozoïde inconnu" je ne sais plus le nom de l'auteur, mais il a mal vécu le fait de découvrir qu'il n'était pas biologiquement de son père et il est probable qu'il ne soit pas le seul, vu que la génération IAD arrive à l'âge adulte, il est normal qu'on est un retour sur leur vécu.
42 ans 2419
nature a écrit:
Entièrement d'accord avec toi et puis juridiquement je trouve que ça peut être dangereux pour le donneur, on fait un don et 20 ans plus tard on nous demande une pension alimentaire...



Par contre, je ne crois pas que ce soit possible, de demander une pension... mais j'en sais rien en fait. ;)
B
43 ans Là ou nous sommes pauvres mais fiers lol 2300
Je n'étais par contre le fait que zom donne son sperme si il le desirait. Cependant avec cette nouveauté je fais partie de ceux qui ne sont plus très chauds.


Pour moi, nos enfants, sont ceux que nous elevons ( lien de sang ou pas)et voir debarquer un inconnu se reclamant un lien avec nous je le vivrais mal.

Puis si cela a changé, qu'est ce qui ne changera pas plus tard au niveau legislatif?

Une fois le don fait, si un enfant venait a naitre, on ne sait pas son parcours sur les années suivantes et ce qu'il pourrait trouver à nous dire voir nous reprocher.


Si nous avons des reproches a nous faire autant que cela soit du a l'education que l'on a donné et non juste au fait d'avoir fait un geste d'amour qu'est le don.
44 ans Lille 7000
Moi ce qui me fait peur ds cette nouvelle loi, c'est que les dons pourraient en souffrir, les gens y réfléchissant à deux fois avant de donner... :?
42 ans 04 5576
Bonjour,

pardon mais il me semble que d'une part, on ne demandera pas de pension alimentaire parce que le donneur peut choisir ou pas d'être identifiable.
D'autre part, personne ne débarquera pour s'insérer entre deux parents et leur enfant puisque la procédure ne permettra qu'à l'enfant d'entamer la démarche. Pas au géniteur !

Avec ces deux choses, je ne comprend pas comment vous pouvez être contre. Je suppose (là pas de certitude) que les parents pourront choisir un donneur qui souhaite rester anonyme, si cela peut les aider dans leur démarche. Pourl e reste, le don se fera de la même façon, il y n'aura sans doute qu'un formulaire de plus à remplir pour le donneur qui veut pouvoir permettre aux enfants de le retrouver s'il le souhaite. Alors pourquoi y en aurait il moins ? Il suffira de ne pas remplir ce formulaire.

Non ?
41 ans chez moi 5070
Je crois mais a confirmer que le don est très encadrer et donc que par conséquent toutes les infos nom prenom age poids taille couleur des yeux... sont déjà renseignés donc qu'est ce qui empêchera la rétroactivité?

Toad si tout le monde est d'accord je trouve ça bien mais là je trouve que ça complexifier les choses et tout comme DameAliénor je pense que malheureusement ça risque de faire baisser le nombre de donneur...
42 ans 04 5576
nature a écrit:


je pense que malheureusement ça risque de faire baisser le nombre de donneur...


Mais en quoi ? pourquoi ? ça ne fait qu'ajouter une possibilité, rien de plus. On a le droit de la refuser. Sincèrement, peut être est ce parce que je ne suis pas touchée par le sujet mais je ne comprend pas votre réaction.
38 ans là ou le vent me porte ... 868
j'avoue que moi aussi cela me fairait peur dans c'est conditions..
:oops:
j'espère sincérement pour tout ceux qui en ont besoin que le nombre de don de baissera pas..
41 ans chez moi 5070
ben tout simplement par peur, jusque là tout était claire pas d'info possible mais si on commence à changer les choses jusqu'ou ça peut aller :-k

Et puis dans les deux sens quand on a besoin d'avoir recours à un don ce n'est déjà pas simple mais alors là ça risque d'être encore plus complexe...
42 ans 04 5576
nature a écrit:
ben tout simplement par peur, jusque là tout était claire pas d'info possible mais si on commence à changer les choses jusqu'ou ça peut aller :-k

Et puis dans les deux sens quand on a besoin d'avoir recours à un don ce n'est déjà pas simple mais alors là ça risque d'être encore plus complexe...


Ben ecoute : Non je ne suis pas convaincue. Pour moi, tu as bien écrit "avec accord du donneur". S'il n'y a pas d'accord, il n'y a pas de raison que cela change. A cause du risque d'erreur administrative peut être ? La seule chose qui a la limite pourrait me faire changer d'avis c'est d'imaginer la douleur d'un gamin qui fait une recherche de géniteur, et pour qui c'est important s'il en est arrivé à ce stade, et qui reçoit comme réponse que celui ci n'a pas voulu se faire connaitre. Là, oui, ça doit faire très mal et au vu de vos réactions, cela risque d'être fréquent. Donc rien que pour cela, oui peut être. Maintenant, j'ai bien compris avec vos récits comment les parents voient la procréation avec donneur et combien c'est diificle mais comment les enfants issus d'IAD gèrent -ils la chose quand ils veulent connaitre leur origine ?

Et dernière question : comment ça se passe dans les pays voisins ? tous les pays exigent l'anonymat des donneurs ou il y en a qui ont ce système ? quel est l'impact ?

merci de vos réponses.
42 ans 2419
D'après cet article de Libé, c'est rétroactif.


Je ne suis pas contre, même si je considère que les parents sont ceux qui élèvent l'enfant, mais du point de vue de l'enfant, si le donneur refuse de donner son identité, que se passera-t-il? Comment le vivra-t-il?
41 ans chez moi 5070
nous n'avons pour le moment pas besoin de faire appel à un donneur donc je ne peux pas répondre à tes questions, maintenant tout ça c'est juste mon sentiment si les gens n'avaient pas déjà cette peur d'être rattrapé par des enfants qu'ils n'ont pas désiré je pense que plus donneraient...
B I U