MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

gros pbm de séxualité

48 ans Rhône 6
bonjour, à tous, je préfére vous prévenir mon message risque d'être long, mais j'ai réellement, besoin d'aide.

Voilà j'ai fait la rencontre de mon zhom, il y a 6ans (dans un  
mois) et la première années, nous avions une séxualité, très importante (2 à 3 fois par jour), je voulait absolument un bébé et lui aussi, il m'a fallu cette année là pour tomber enceinte. Pendant ma grossesse, notre activité sexuelle, n'a pas baissé. Ensuite le plus grand bonheur du monde, notre fils est arrivé, il faut dire que pour moi, c'est mon troisième enfant, et les trois sont nés sous césarienne. mais le bonheur n'est pas arrivé seul, une perte totale et définitive de ma libido, plus rien, au début j'ai bien pensé que cela était normal, après une grossesse. mais voilà notre fils a fait 4 ans et toujours rien n'est arrivé. Pour faire plaisir à mon zhom, je me force un peu (tous les 3 mois environ) à avoir des relations sexuelle, j'aime mon homme plus que tout, et je sait qu'il souffre de cette situation là, il ne me le dit pas mais je m'en rends compte, car j'ai vu qu'il s'était acheté, des objets sexuelles pour ces plaisirs là (vagin en plastique vibrant etc...) je me suis sentie trompé et mal aimé, je sait et j'ai conscience que tous cela soit de ma faute et rien que de la mienne. Aprés certaines recherches, je me suis rendu compte que je faisait partie de ces femmes qui ne peuvent avoir de relations sexuelle que pour enfanter. Mais voilà cette situation me pése, car j'aime mon homme et j'ai cette impression de le perdre, je me demande, s'il ne serait pas mieux pour moi de partir et de le laisser trouver une autre femme qui sera la combler mieux que moi, il ne mérite pas cette situation. on en parle parfois, et il me certifie qu'il est patient et qu'il m'aime quoi qu'il arrive, mais je doute de tous cela. Je suis au bord de la crise, j'ai perdu mon boulot il y a presque 2 ans. et là je n'en peux plus, j'ai vraiment besoin de votre aide, mais une aide sérieuse. Alors les personnes qui souhaite dire un mot juste pour le plaisir de parler ou de dire des bêtises, s'il vous plait éviter, mais j'accepterais quand même vos dires, l'humour fait du bien parfois.

Merci par avance de votre aide, j'en ai vraiment besoin
36 ans Bruxelles 1116
Et ton gynéco il en dit quoi? Et si tu allais voir un sexologue? ou un psy?
48 ans Rhône 6
je n'ai plus de gynéco depuis au moins 2ans, on m'a dit d'aller voir un psychologue, mais je n'ai pas encore eu le courage d'aller en voir un. quand au sexologue, je n y ai jamais pensé, mais je ne voit pas ce qu'il pourrait faire, car je suis sure que mon pbm est d'ordre psychologique et non psychique.

mais j'aimerais savoir s'il y a des traitements médicaux, autre que les sois disant aphrodisiaques, car j'ai essayé et cela ne fonctionne pas du tout.
35 ans 1433
Alors déjà il te faut un gynéco ;)!!Les visites ce sont tous les ans!
Et puis je suis certaine que c'est la meilleure personne pour t'aider. Tout d'abord tu vas pouvoir te confier à un professionnel et ensuite elle/il pourra t'indiquer la personne la plus adaptée à aller voir. Je ne suis pas sure qu'un psy face grand chose mais un sexologue oui! Les gynécos ont l'habitude, ne t'inquiètes pas tu n'es surement pas la premiere patiente qu'elle/il aura avec ce genre de problèmes! Et ne t'inquiètes pas non plus cette situation n'est pas définitive! Avec de l'aide adaptée, je suis persuadée que tout va s'arranger!
Mais pour cela il faut te faire suivre ;)
45 ans derrière toi!! 3399
Tout à fait d'accord avec Missgwen; bon courage à toi
48 ans Rhône 6
Merci pour vos réponse, et on m'a déjà conseillé d'aller en voir un, mais je n'ai jamais pris le courage de le faire, car je me suis renseigner sur le net, et il y a deux sortes de sexologues, les premiers, ceux que j'apellerais les sérieux, ce sont les diplomés en médecine avec spécialisation séxologie, et puis il y a les deuxième, les charlatans, qui eux non aucuns diplômes, alors comment savoir si je vais tomber sur un de correct, qui ne profiteras pas de la situation, il faut dire que je suis une personne d'une pudibonderie incroyable, il n y a que chez moi que j'ose me dévétir, si je n'ai plus de gynéco c'est en partie à cause de cela, je déteste me déshabiller devant des inconnues et surtout me faire toucher par des gens inconnues, même si ce sont des médecins. mais je croit qu'il va falloir que je prenne mon courage à deux mains et que je tente un peu le séxologue et je verrait
35 ans 1433
Je comprends tes craintes. Pour savoir si le sexologue est médecin c'est facile : il faut qu'il y ait écrit "dr" sur sa plaque!! Après tu peux vérifier sur le site de l'ordre des médecins!! Tous les médecins thésés sont forcément inscrits à l'ordre.
Et pour ce qui est de la pudeur, malheureusement je ne peux que comprendre. Après c'est vrai franchement les médecins ne regardent vraiment pas ça, je n'ai jamais au grand jamais entendu un médecin juger une patiente sur son corps une fois celle ci partie! Et puis c'est vrai on en voit tellement des gens à poil que c'est une routine!!
C'est tellement important d'avoir une gynéco qu'il faut vraiment que tu passes une fois le cap et après ca roulera tout seul ;)
48 ans Rhône 6
d'aprés ta réponse, j'en déduit que tu dois être dans le corps médical, enfin peut être.

je sait que c'est important un gynéco, car je pousse sans cesse ma fille de 16 ans d'aller en voir un, et quand je dit que moi je suis pudique, elle s'est pire, j'ai déjà vu mainte et mainte fois des gynéco, et j'ai toujours était avec des professionnelle très correct et géniaux, mais c'est toujours les mêmes craintes. mais je pense qu'à la longue, je vais enfin me décider. Pour le séxologue,il parait qu'il vaut mieux y aller en couple, c'est préférable, que me conseiller vous. mais voilà il va falloir que je trouve un créneau qui pourrait convenir à mon conjoint mais je pense qu'il fera ce que je lui demande, car je croit que je suis tombé sur un homme qui est presque parfait, enfin sans ces défauts. comme tout le monde.

merci à tous pour votre aide
35 ans 1433
Oui en effet je suis bien dans le corps médical ;)

Pour le sexologue, il te dira ce qu'il préfère. En fait ca va dépendre des séances! Certaines se feront seule et d'autres en couple!! Il faut donc bien sur que ton mari soit d'accord pour participer pour la simple et bonne raison que quand un couple ne marche plus sexuellement ce n'est jamais de la faute d'un seul partenaire! Voilà maintenant il n'y a que toi qui peux faire le 1er pas ;)
48 ans Rhône 6
je sait tous cela, mais c'est vrai que dans un couple quand cela ne va plus, c'est en général la faute des deux. mais parfois il arrive, que c'est la faute que d'un seul partenaire, en l'occurence cette fois ci, je sait que c'est entiérement la mienne, car de ce côté là, il est parfait, doux, il ne me force jamais à faire ce que je n'aime pas contrairement à mon ex mari, et il est d'une patience d'ange, il ne se plaint jamais, c'est bien pour cela que c'est de plus en plus dur pour moi de supporter de le voir comme ça. mais je pense qu'il va falloir que j'en parle avec lui, et qu'on aille voir ensemble et nous verrons bien.

merci encore
44 ans 10768
Quand tu dis que tu te forces tous les 3 mois... Comment ça se passe ces moments-là ? Tu te forces et tu es bien finalement, tu as du plaisir, ou est-ce qu'au contraire tu te forces et ça t'écœure/tu as envie que ça passe au plus vite ?

Parce que déjà, si tu le vis bien, c'est que peut-être c'est juste une machine que tu dois enclencher si je puis dire (sur le principe grosso modo de plus tu fais l'amour, plus tu auras envie de le faire)...

Peut-être que tu te mets des barrières : tu penses que ça ne sert qu'à faire des enfants et que tu n'as pas le droit d'en tirer du plaisir... Auquel cas effectivement le sexologue pourrait t'aider je crois... Peut-être aussi que c'est hormonal ou physiologique si ça se trouve, et là il faut que tu vois un gynécologue (et de toute façon, comme dit quelqu'un au-dessus, c'est 1 fois par an le gynéco ;))...
48 ans Rhône 6
alors là tu as tout compris, en faite je croit que mon soucis, c'est l'envie d'avoir envie, c'est peut être con cet idée mais c'est ça, car au moment de l'acte, j'en tire autant de plaisir que tous le monde. mais je n'ai aucune envie après pendant longtemps, et rien que de penser à faire ça, je n'y arrive pas. donc c'est pourquoi j'en ai conclu que c'était psychologique, et que je pense que c'est plus tot un séxologue que je doit rencontrer.
F
49 ans 3
Si ça peut t'aider,
Peut être que tu te reconaitras dans ce bouquin
http://www.amazon.fr/m...&ie=UTF8&qid=1284984974&sr=1-1
(désolé je n'ai trouvé qu'un lien commercial)
Il a une approche assez pertinente, si ça va mal, les premières victimes sont nos enfants !
Ca ne donnera pas l'explication de ton soucis, mais tu y trouvera peut être quelques pistes pour retrouver un bon équilibre familial.
il n'est pas très bien traduit en français mais on comprend l'essentiel et où l'auteur veut en venir ;)
B I U