MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

un lourd secret dévoilé

32 ans 366
Bonsoir à toutes,

Ce soir je vous écrit parce que vraiment ça ne vas pas. Il y a quelques heures je viens de découvrir un secret de famille que j'aurais préféré  
ignorer.

Ma grand mère maternelle est décédée quelques années avant ma naissance, je ne l'ai donc jamais connue. Quand j'étais enfant sa mort était pour moi un mystère. Ma mère me disait "Elle est morte parce qu'elle était très triste."... je ne comprenais pas. J'ai su qu'elle s'était suicidée lorsque j'avais 12 ans par accident (mon père en à parlé sans faire attention que j'étais à côté). Malgré le fait que je ne l'ai jamais connue cette révélation m'a énormément choquée, j'en ai fait des cauchemars pendant des années.


Je n'ai jamais voulu savoir comment ça s'était passé, je savais bien que ça me ferais trop souffrir. Ma mère a plusieurs fois essayé de lancer le sujet mais je lui ai fait comprendre que je ne souhaitais pas en savoir plus. Je fait depuis des années un énorme blocage là dessus, une sorte de traumatisme.

Puis ce soir je suis allée chez ma voisine pour emprunter des œufs et on a commencée à discuter. Elle est la femme de l'oncle de mon père (je sais, c'est compliqué). Donc, elle est de ma famille mais très éloignée. Puis au fur et à mesure de la discution on s'est mis à évoquer mes grands parents maternels... c'est comme ça que j'ai appris ce que je ne voulais pas savoir.

Elle n'a pas fait exprès d'en parler, elle était convaincue que je savais. Ça à été extrêmement violent, tout s'est bousculé dans ma tête. J'étais persuadée que ma grand mère avait avalé des médicaments et s'était éteinte en douceur. Mais non, elle s'est aspergée d'essence et a mis le feu... elle à du énormément souffrir avant de mourir.

Ce soir ça ne vas pas, je pleure sans pouvoir m'arrêter. J'avais raison de ne pas vouloir savoir, c'est trop dur.

Comment peut on avoir aussi mal pour quelqu'un que l'on a jamais connu?
40 ans Angers 1764
Ben.. Même si tu ne l'as pas connu, c'est quand même ta grand-mère, la mère de ta mère, c'est ton sang, une partie de ton histoire, une partie de toi.

Ta réaction ne me surprend pas tellement.. Perso, mes deux grand-mères sont mortes avant ma naissance, toutes les deux de maladie. Rien que de savoir ça, ça me pince le cœur. Alors toi, vu les circonstances dans lesquelles elle est décédée et vu comment tu l'as appris, franchement, ça ne me surprend pas que tu sois choquée.

Pour le coup, je pense qu'il est temps d'en parler avec ta mère, ça te permettra d'évacuer un peu, d'en savoir un peu plus et t'apaiser un peu même si je me doute que ça te prendra un peu de temps..
44 ans 10768
Tu réagis ainsi parce que malgré tout c'était ta grand-mère, parce que c'était très violent, mais aussi, je pense, parce que cela fait 10 ans que tu as refusé de connaitre la vérité, sans doute parce que tu te doutais que c'était horrible, et maintenant tout se bouscule en toi.

Je crois en fait que tu vas avoir une période difficile pour accepter cela, mais qu'au final ce sera un mal pour un bien en quelque sorte. Car maintenant tu pourras en parler avec ta maman par exemple, ou ne serait-ce qu'évoquer cette grand-mère dont personne n'a pu te parler jusqu'ici, pour savoir qui elle était... Et finalement pour savoir un peu d'où tu viens... Et faire ton deuil enfin...
32 ans 366
Merci pour vos réponses :kiss:

Je crois qu'en sachant ça se sera encore plus dur d'en parler avec ma mère. J'imagine comme elle à du en souffrir, ça à du être horrible. Je serais terriblement mal à l'aise de lui rappeler ça, de brasser tous ces souvenirs douloureux.

Je sais déjà pas mal de choses sur ma grand mère. Je sais qu'elle était dépressive suite au départ de mon grand père avec une autre femme et qu'elle avait des problèmes d'alcoolisme. Je sais aussi qu'avant tout ça elle était pleine de vie et heureuse.

Je pense qu'il me faudra du temps pour accepter de savoir ça.


J'aurais tellement préféré rester dans l'ignorance.
47 ans Luxembourg 31390
tu sais le comment mais sais tu le pkoi,ca t aiderait p etre aussi non ?

pour en arrivee la il faut quand mm surement une triste raison non :?
42 ans 4830
requiem-tenebrae a écrit:
J'aurais tellement préféré rester dans l'ignorance.


j'ai du mal à comprendre ça... (sauf peut être en matière d'infidélité où je n'aimerais pas savoir)..

quand on subit un secret de famille, je croit qu'on est au delà du "ce qu'on ne sait pas ne nuit pas"...on arrive pas à se construire autour, à cause de tous ces non-dis, ces cachotteries dont on ne sait rien, ça mine encore plus je pense que n'importe quelle vérité qu'on pourrait apprendre.
je pense que ça ne devrait pas exister ces secrets de familles, encore moins ceux qui sont tûs dans "l'intérêt des générations futures"...les enfants adultérins, les tromperies, les escroqueries en tous genre, les suicides...

la famille forme la base des racines sur lesquelles on évolue, et quand il manque des branches, ça rend l'arbre un peu bancal si tu me passes cette expression quelque peu imagée... c'est plus difficile (mais pas impossible je pense..!)de se construire autour de ça.
je pense sincèrement qu'on peut supporter beaucoup de choses, tout dépend de la manière dont c'est dépeint...

ta grand-mère s'est suicidée, soit. l'important n'est pas tant la manière dont elle l'a fait (sur le moment elle n'avait peut être pas d'autre inspirations ou d'autres moyens...mais je te crois quand tu te dis choquée c'est pas commun...) ni le fait qu'elle ait souffert (on souffre tous quand on meurt, quelque soit la manière non?)mais les raisons qui l'ont poussées à mettre fin à ses jours. parce que ce sont ces raisons là qui peuvent avoir un impact hypothétiques sur ta vie passé, présente et future...ben oui, parce que quelquefois un évènement passé à des répercussions plusieurs générations après...
47 ans Luxembourg 31390
je pense qu elle sera soulagee d un poids quand elle aura assimilee tout cas,sentir que quelque chose cloche pendant des annees et prendre une chose comme ca dans la figure doit choquee et oui effectivement ont doit se dire qu on aurait mieux ne pas aimee savoir,apres le temps fesant son oeuvre,les choses se mettant en place je pense que la paix se fait mais sur le coups ca ne doit pas etre facile...
42 ans 4830
oui c'est sur, il faut du temps pour digérer une nouvelle pareille, je suis d'accord!
48 ans 35 10308
requiem-tenebrae a écrit:

J'aurais tellement préféré rester dans l'ignorance.

Comme Gurgle sur ce point là...
Tu es choquée maintenant, mais sur le long terme, peut-être que ça sera plus simple pour plein de choses de savoir (pour les relations avec ta mère notamment). Laisse passer un peu de temps et voit si finalement ce n'est pas un soulagement de savoir, d'arrêter de s'imaginer des choses, même si la vérité est très dure, au moins il n'y a plus de choses non dites. Et le non-dit c'est très souvent toxique, aussi bien pour ceux qui savent que pour ceux qui ne savent pas.

J'ai appris un secret de famille concernant mon grand-père le jour de son enterrement, ça m'a fait un choc mais finalement j'aurais préféré le savoir avant, ça m'aurait permis de comprendre un peu mieux la personnalité de ses fils, et ça aurait aussi sans doute permis un autre type de relation avec mon grand-père.
32 ans 366
Vous avez certainement raison, c'est surement une bonne chose que je soit au courant. Il me faudra du temps pour digérer la nouvelle mais peut être qu'au final je me sentirais soulagée d'un poids.

Merci :kiss:
44 ans 10768
requiem-tenebrae a écrit:
Je crois qu'en sachant ça se sera encore plus dur d'en parler avec ma mère. J'imagine comme elle à du en souffrir, ça à du être horrible. Je serais terriblement mal à l'aise de lui rappeler ça, de brasser tous ces souvenirs douloureux.

Tu dis toi-même qu'elle a tenté plusieurs fois de t'en parler mais que tu l'as arrêtée... Si ça se trouve, ça l'aiderait peut-être au contraire, d'en parler avec toi... ;)

Courage à toi en tout cas ! :kiss:
53 ans Out of Africa... 4355
requiem-tenebrae a écrit:
Je sais qu'elle était dépressive suite au départ de mon grand père avec une autre femme et qu'elle avait des problèmes d'alcoolisme. Je sais aussi qu'avant tout ça elle était pleine de vie et heureuse.

.


Ca peut valoir la peie de creuser un peu.

J'ai du mal à imaginer une femme "pleine de vie" qui irait se brûler vive parce que son mari est parti : c'était plus probablement le "détonateur".

Ceci dit, Je comprends que ça te choque, c'est extrêmement violent.
Mais pour ma part, je trouve que les "secrets de famille" sont bien plus lourds à porter que la vérité quelle qu'elle soit.
Courage
38 ans 22/29 2570
Bonjour,

Je te comprends très bien. Je n'ai jamais connu mon grand-père paternel. Il s'est suicidé dans les années 70. Mon père avait 17 ans.
Je l'ai appris par hasard, comme ça dans une discussion de famille. :? Aucune délicatesse quoi. Ca m'a beaucoup choqué.

Il s'est suicidé d'une balle dans la tête car ma grand-mère est partie de la maison avec les enfants. Il était alcoolique et apparement violent.
Dans ma famille, tout est secret donc je n'ai aucun détail.

Ce qui m'a le plus blessé c'est que j'ai appris ça en plein milieu d'un repas de famille comme si on m'annonçait une chose banale. Je suis très sensible et sur le coup, ça m'a beaucoup choqué d'apprendre ça.

J'y pense de temps en temps. Je me demande à quoi il ressemblait, pourquoi il en est arrivé là...
Peut-être qu'un jour j'aurai le courage d'en parler avec mon père. Je ne sais pas si se sera possible car c'est un sujet tabou.
42 ans brest 3644
ah comme je te comprend...

Dans notre famille il y a un lourd passé alcoolique, ma mère, ses 2 frères décédés depuis, ma grand mère...
Tout ça avec une petite dose de médoc, et divers somnifères.

Un des frères aurait violé ma mère alors qu'elle avait 12ans elle serait tombé enceinte a accouché sous X d'un petit garçon.. depuis toutes la famille à fait comme si rien n'était, il est même devenu mon parrain!

En sachant ça, ça ne m'étonne qu'a moitié que ma famille picole!

Ma mère à eu une 2ème grossesse (avec mon papa), bébé mort qq heures après la naissance, c'est resté secret pendant des années, ma cousine me l'a appris pour me faire chier.

Ensuite je suis né, ma mère a fait un déni de grossesse pendant 6 mois. Quand j'étais gamine tout le monde en parlait sur le ton de la plaisanterie, comme quoi j'étais un tout petit bébé, depuis j'ai appris ce que c'était que le déni de grossesse.

4/5 ans plus tard ma mère tombe enceinte, on achète des draps, des pyj...puis un jour elle perd du sang, on est là dans la cuisine, avec ma tante qui du coup me met dehors...puis me ramène chez elle pour la semaine. Ma mère venait de faire une fausse couche! Je me rappelle des draps jaune clair avec les petits poussins...

La famille à eu le temps d'imploser, avec toute les tensions qui ça entraîne

On dit que l'on reproduit le même schémas que nos parents, j'ai été violé à l'âge de 20 ans et aujourd'hui je prends des somnifères pour dormir. Bon ça va je ne bois pas.

J'ai rendez vous avec une psychologue, car en plus de ça je n'arrive pas à avoir d'enfant. L'infertilité aura peut être sauvé ma vie, sans l'infertilité, je n'aurais probablement jamais consulté de psy. La dépression fait partie de mon histoire, le faites de savoir tout ça et de faire le point avec la psy, me permettra de mettre des mots et des causes à mes problèmes d'insomnies, et peut être, d'infertilité.

j'arriverais peut être à pardonner à ma mère et à ma grand mère de ne pas être là pour m'aider dans cette épreuve.

J'ai décidé de consulter une psychologue pour moi, pour mon mari, pour mes futurs enfants (biologique ou adopté). Je veux rompre avec cette histoire et ne pas me laisser enlisé comme ma mère.

je crois que connaître ce genre de chose c'est un mal pour un bien,ça te permet de mettre des mots, de faire le deuil de cette histoire. car malgré tout les secrets sont toujours là, lourds au dessus de nos têtes...

Je te souhaite bon courage.
44 ans 93 1174
Ah les secrets de famille, ou comment des choses qu'on voit petite se révèle sous un autre jour une fois adulte.

Je connais ça aussi, on a nous aussi notre lot de souffrance.

Bon courage, il faut que tu en parles aevc ta maman, pour y voir plus clair.

Bises
B I U