MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Savoir s'arrêter à satiété.

V
36 ans 48
Bonjour,

Récemment inscrite sur le forum que je parcours pourtant depuis un moment, je m'intéresse beaucoup à la rééducation alimentaire.
Il faut savoir qu'il y a quatre ans déjà, j'ai viré sérieusement  
dans l'hyperphagie. Je peux parfois manger vraiment vraiment beaucoup.
Bien sûr j'ai pris du poids etc.

Ce qui m'embête, c'est qu'après une petite accalmie (et en quatre ans, il y en avait déjà eu, au bout de deux ans à peu près) pendant les vacances, où j'étais bien entourée et occupée, je me remets à adopter un comportement compensatoire avec la nourriture.

Pourtant, je sais reconnaître et ressentir la faim, ainsi que la satiété. Mais j'ai du mal à m'arrêter quand je n'ai plus faim.

Quelqu'un aurait ce même souci ? Cette difficulté à simplement s'arrêter quand on est rassasié, pour enfin passer à autre chose et ne plus bloquer sur les repas ?

Car du coup, comme je continue à manger, la culpabilité revient et ça dégénère très vite en ce moment.
Bref, je suis encore sur le fil entre RA et TCA et en ce moment je repenche vers les TCA.

Conseils, témoignages, encouragements, partages d'expériences... je suis preneuse...
51 ans 735
oublie la culpabilité ! prends ton temps (tu as toute ta vie pour y arriver, puisque la RA c'est un mode de vie, pas un truc qu'on réussit en vitesse et puis qu'on oublie, surtout quand on s'est détraquée avec les TCA ;) ) et à un moment, tu verras que ça se fera tout seul. tu n'auras plus faim ET tu tu t'arrêteras.

mais vraiment : oublie la culpabilité ! ;)
V
36 ans 48
Oui, merci Ellispoire :)

La culpabilité est moins présente qu'elle a été, mais c'est vrai que dans les périodes comme en ce moment, où je replonge beaucoup, elle est toujours active.

C'est vrai qu'on a toute la vie pour y arriver, ça c'est plutôt apaisant (oui j'ai tendance à me mettre beaucoup de pression).

Mais il y a des choses difficiles à lâcher comme... le souci de l'apparence physique... (c'est en partie de là que viennent mes TCA d'ailleurs).

Mais mais merci beaucoup pour cette réponse pleine d'optimisme et qui redonne espoir...
C
46 ans 121
Bonsoir,

Il m'arrive encore parfois de faire de l'hyperphagie aussi. Quand ça arrive, je me demande quel est le souci qui me pousse à dépasser ma satiété ou à manger sans faim. Soit je trouve et j'arrive à affronter le souci, auquel cas l'hyperphagie disparait. Soit je ne trouve pas ou n'arrive pas à résoudre le problème et j'attends que ça passe, sans culpabiliser. Parce que ça passe toujours finalement ;) .

Pour moi, le plus pénible, c'est l'après-coup: ça me prend un sacré bout de temps avant de retrouver un appétit normal, parce que le corps se régule trèèès bien tout seul et après une période de gavage, il réclame la diète :roll: :D !

Essaie d'être patiente et indulgente avec toi-même, fais-toi confiance, ça va passer :kiss: .
V
36 ans 48
Bonsoir Croquette16,

On a écrit en même temps...
Merci pour ta réponse.
Je m'arrête sur la régulation, "l'après-coup" comme tu dis : tu attends complètement d'avoir à nouveau faim avant de manger ?
Car ça aussi, parfois, je vais trop vite et les contrariétés non seulement me font dépasser la satiété, mais aussi manger avant d'avoir faim.

Bon et sinon, pour ce qui est d'identifier la cause, oui, c'est sûr, il faut que je travaille là-dessus, car parfois, même si je pense savoir ce qui pêche, j'ai du mal à faire face, bien que je sache que ce serait mieux que de manger.

Merci pour les encouragements en tout cas.
Je vais tâcher de reposer mon estomac... :)
B I U