MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Ma soeur a giflé et s'est fait giflé...

36 ans Bruxelles, Belgique 607
Bonjour à tous,

Voilà, je dors mal en ce moment :'(

Suite à une embrouille avec son ami, ma grande soeur qui habite en France (moi en Belgique) nous a appelé en  
nous disant que cette derniere dispute s'etait mal passée...
Elle l'aurait giflé pour qu'il cesse de l'humilier verbalement, et il aurait rétorqué...(c'est un ours physiquement, 1m90, 120 kg enfin voilà quoi...)
Malheureusement, il etait deja arrivé à cet homme d'avoir des comportements assez limites, il l'aurait attrapée par les cheveux lors d'une précédente dispute (je ne l'ai pas appris par elle directement)

Pour situer un peu le caractere de chacun, ma soeur avant de partir en tous cas, etait une fille calme,douce, posée, reflechie, qui avait meme du mal à hausser le ton, qui ne s'enervait presque jamais...

Lui je ne le connais que tres peu, ils se connaissaient à l'epoque du lycée, et se sont retrouvés via internet une 10aine d'année apres, ayant chacun vecu de longues histoires de leur cotés respectifs(cependant, ils ne sont jamais sorti ensemble à l'epoque du lycee!)
Elle est partie le rejoindre pour vivre avec lui en France apres seulement 2 mois de relation "virtuelle" et quelques visites... (5 ou 6 en tout!)
On a tout fait pour l'en dissuader mais bon, elle l'a fait.
Ca fait un peu plus d'un an maintenant qu'ils sont installés ensemble, et ont un adorable petit garcon.

Bref suite à cette derniere dispute, j'ai envoyé un mail à ma soeur avec un texte que j'enverrais à son ami si elle me donnait le feu vert...expliquant qu'en arriver aux mains et se faire mettre à la porte n'etait pas normal etc...(je peux copier-coller l'echange entre lui et moi si ca interresse quelqu'un)
N'ayant pas recu le feu vert en question, je n'ai pas envoyé le msg à son ami, pourtant, des le lendemain, j'ai recu une reponse de sa part à lui, haineuse au possible, me disant qu'il me "haissait de tout son etre" et qu'il eprouvait un "incomensurable mepris" pour nous aussi Oo'
J'ai donc appris à ce moment là qu'il ne servait à rien d'essayer de communiquer avec ma soeur, il lit tous ses mails, a sécurisé tous les sites de reseaux sociaux (il lui a mis un mot de passe, comme pour les enfants!!!), son skype nn plus n'est pas le sien, mais le leur...

J'avais prevu d'aller leur rendre visite pour parler de tout ca, mais il a decidé de s'en aller plutot que de me rencontrer, cela ne m'a pas derangé je l'admet , mais quand j'ai vu ma soeur... Je n'ai pas compris son attitude, elle n'a fait que minimiser ce qui se passait, a pris sa defense non-stop:
-"il m'a giflé pour me calmer" OO
-"je l'avais giflé avant" (oui mais si tu veux, c'est pas vraiment les memes gifles ma chérie...)
-"on a aussi de tres bons moments"
-"vous ne devez pas vous meler de ca"
-"il a mis des mots de passe pour ton fb!!!- oui il est tres tetu ^^(en rigolant)"
-"j'ai de bonnes raisons de croire que ca peut marcher"
-etc...

je suis vraiment inquiete, inquiete qu'il l'ait rabaissée et humiliée au point qu'elle perde tte confiance en elle, et qu'elle accepte tout ca sans broncher...

Ce serait trop long d'expliquer chaque anecdote, mais il est tres vexant avec elle (meme en public, ds sa propre famille) il lui a fait perdre toute crédibilité, elle qui etait si calme et sage, a mm pris la decision suite a une autre dispute de prendre son velo et de faire 30 km sur les routes du 77 en pleine nuit...et j'en passe

Enfin voilà, je me sens tres impuissante face à cette situation, que puis-je faire pour l'aider à ouvrir les yeux?
Ou bien c'est moi qui ai tort de m'en meler?? je ne sais plus quoi faire...
39 ans Lot-et-Garonne 593
Je comprends tout à fait ce que tu ressens parce que ça, je l'ai déjà vécu avec ma meilleure amie. La conclusion que j'en ai tiré, au final, c'est que si elle même elle n'arrive pas à ouvrir les yeux, ce n'est pas toi qui pourra le lui faire faire.
OK, c'est assez brutal comme remarque et pas très positif, mais quand même, il y a quelques remèdes qui marchent à appliquer.
Ma copine était dans le même cas que ta soeur, plusieurs fois j'ai parlé avec elle, je lui ai conseillé de le quitter, même de partir en cachette si ça risquait de mal se passer avec son copain si elle lui disait qu'elle le quittait.
Tout ce qu'elle me répondait, à chaque fois, c'est qu'il faisait ça pour son bien, qu'en fait il l'aimait et elle aussi, et qu'elle avait mérité l'insulte ou le coup...
Moi ça me rendait folle!!
Bien sûr, du côté du copain, rien à faire, il avait coupé tous les ponts avec les amies de ma copine et l'a même poussé à ne plus nous voir.
A cause de ce **** j'ai failli perdre ma meilleure amie! Elle n'avais plus jamais le temps de nous voir, son copain était fatigué elle préférait rester avec lui à la maison, etc...
Bref, j'ai jamais rien réussi à lui faire comprendre, même l'appeler ça devenait compliqué, car il était toujours près du téléphone à écouter.
Mais je suis toujours restée là pour elle, j'appelais tous les deux jours presque, ne serait-ce que pour faire chier son copain, j'ai insisté pendant des mois pour qu'on se voit, etc...
Finalement, le déclic est venu du fait que j'ai réussi à l'embarquer avec moi pour un week end (5 jours sans Monsieur, non mais tu comprends, s'il a besoin de moi, vaut mieux pas que je parte...), ça a été dur mais j'ai monté un gros gros bobard pour être sûre qu'elle viendrait.
On est pas parties loin, mais on est parties seules!
Bien sûr, Monsieur appelait 2 à 3 fois par jour pour surveiller nos activités, mais comme, très vite, le chargeur du téléphone a "mystérieusement" disparu, y a un moment où on a enfin eu la paix!!
A force d'insister que non, c'est pas la peine que tu l'appelles, non il s'inquiète pas, viens on va plutôt faire les boutiques, elle a lâché un peu du lest et au bout du 3e jour, on a pu enfin discuter sérieusement de ce qui lui arrivait, je lui ai enfin dit ce que j'en pensais et qu'il était temps qu'elle se barre.
Après ce week end, il lui a fallu encore 4 mois de vexations avant de claquer la porte, mais jau moins, ça lui a ouvert les yeux. Elle eu besoin de se rendre compte par elle même du mal que lui faisait son copain, aujourd'hui je suis contente que ce soit terminé et surtout qu'elle ait trouvé un mec bien!

Alors tu vois, c'est dur à vivre comme situation, mais reste là pour elle, sois à son écoute, va la voir, fais-la sortir, trouve toutes les occasions possibles pour qu'elle soit sans son mec, et au bout d'un moment, tu vas pouvoir en parler avec elle.
Je te souhaite de tout coeur qu'elle ouvre les yeux. Bon courage.
40 ans Oise ( 60 ) 264
C'est normal que tu t'inquiètes et c'est très dur de se sentir impuissante comme ça mais malheureusement tu ne peux rien faire d'autre que d'être présente quand elle en a besoin et la laisser réaliser par elle-même que sa situation n'est pas ce qu'elle devrait être... ça fait cliché mais on ne peut pas aider quelqu'un qui refuse d'ouvrir les yeux, on peut juste être là...Tant qu'elle n'aura pas décidé qu'il va trop loin , il faut respecter son choix même si ça te paraît insensé...
44 ans 10768
Le mail de Nonandou est très parlant : montre-lui et prouve-lui que tu es là, que tu seras toujours là pour elle.

Ce que je trouve quand même positif dans tout ça justement, c'est que ta soeur vous raconte tout ce qui se passe et vous en parle. Elle n'est pas isolée dans son coin à ne rien dire à personne. Il faut entretenir ce lien de confiance qu'elle a avec vous.
42 ans 401
Je confirme ce que dise les filles au dessus.
On ne peut pas forcer une femme "battue" en devenir sans qu'elle ouvre les yeux elle meme.
C'est affreux et parfois faut qu'elle souffre pendant un moment avant de réaliser (ou alors c'est pour l'enfant qu'elle fuit) mais tu ne pourra pas lui ouvrir les yeux de force.

La seule chose que tu peux faire et c'est pas la plus simple, c'est que quoi qu'il arrive, quoi qu'elle dise, quoi qu'il dise, quoi qu'il fasse, tu t'accroche a ta soeur comme une moule a un rocher.
C'est épuisant, c'est ingrat voir meme dangereux parfois mais c'est la seule soluce pour qu'elle garde un lien avec l'extérieur, seule soluce pour qu'il reste au moins une personne en lien avec elle, seule soluce pour que LE jour ou elle veut fuir elle ai une main tendue a attraper.

Mais jte previens, jouer ce role est le plus ingrat et va souvent impliquer de te mettre ta soeur a dos, d'etre celle accusée de foutre la merde, voir meme de t'engueuler avec elle pour de bon avant qu'elle réalise.
36 ans Bruxelles, Belgique 607
Merci pour vos réponses, je crois qu'en effet, je me tape le role ingrat...

J'ai pu lui parler sur skype il y a quelques jours, longuement... (il n'etait pas là)

Et j'ai beau lui dire que ce n'est pas normal, elle ne comprend pas, elle me dit que c'est tres exceptionnel ce genre d'episodes, que ce n'est pas parce que mon couple fonctionne differement que je dois porter un jugement sur le sien, qu'il est colerique mais qu'il s'est deja bcp amelioré, que c'est la faute de son ex s'il est comme ca (il est resté 10 ans avec une femme qui appremment ne le contredisait JAMAIS, le mettait sur un piédestal terrible, et obeissait au doigt et à l'oeil, et qu'il lui faudra donc un temps d'adaptation pour arriver à une relation plus sereine...etc

--'

Elle n'a pas l'air de réaliser, et lui se dit outré de mon attitude, d'oser dire qu'il la "bat" (je n'ai jamais prononcé ces mots là, justement de peur d'en faire plus qu'il ne pourrait supporter...)
Il réclamerait meme des excuses!!! (s'il savait à quel point il peut se gratter...m'excuser de m'inquieter?? Mais pour qui il se prend??)

Pour moi une gifle reste un coup, et quoi qu'il en dise en essayant de retourner tout ca contre moi, c'est un fait.

Et je ne lui ai pas parlé de la fois ou il l'a choppé par les cheveux, parce que ma soeur ne veut pas, et comme c'est elle qui va le subir apres, je ne le fais pas....

Elle en arrive à trouver que je m'inquiete trop apparemment, et quand je lui parle directement, je suis à court d'arguments...à partir du moment ou elle trouve ca normal, que puis-je faire??

Enfin, elle sait tres bien et je lui ai repeté qu'elle serait tjs la bienvenue chez moi, je lui ai expliqué qu'il etait tout a fait possible de le quitter quand elle le souhaitait (elle ne travaille pas et depend de lui financierement, et dans ce cas, on a tendance à ne meme pas envisager le depart...)
Elle sait en tous cas ^^

Dc voilà, je suis triste, et tjs aussi preoccupée par la situation, je la suis de près, et je ne la lacherai jamais!

Il n'y a pas grand chose que je puisse faire et ca me rend malade
:(
36 ans Bruxelles, Belgique 607
Elle est enceinte de son deuxieme......... :? :cry:
47 ans Luxembourg 31390
tu sais c est sa vie mm si tu t inquiete tant que ca lui "convient" il n y a rien a faire...
42 ans 4830
mais d'après ce que tu dis, il l'a giflée parce que elle avait commencé... non? son comportement à elle me parait tout autant violent et destructeur que celui de son homme...

tu dis qu'il l'a changée, qu'elle n'était pas comme ça avant... mais tu dis aussi que tu ne la vois quasiment plus, ce qui fait qu'elle a très bien pu évoluer différemment, sans que tout soit la faute de cet homme. tu défends ta soeur et c'est normal, mais ni toi ni personne ne savez ce qu'il se passe à l'intérieur d'un couple, et parfois les apparences sont trompeuses...

de plus, il est difficile de se faire une opinion objective quand les sentiments familiaux interfèrent, et qu'on a en plus qu'un son de cloche...tu n'as pas à culpabiliser pour autant. ta soeur doit savoir que tu es là pour la soutenir en cas de problème, mais ne vas pas t'immiscer dans sa vie, sans quoi ça se retournera contre toi un jour ou l'autre...elle est adulte, consentante, et même si son choix de vie ne te convient pas, peut être qu'à elle, ça lui convient...
36 ans Bruxelles, Belgique 607
Oui, certes je ne peux rien faire pour elle....

Cela dit, une gifle de lui, et une gifle d'elle ce n'est pas vraiment la meme chose, mais bon, le geste est là et c'est sur qu'elle ne devrait pas aller jusque là!!

M'enfin voilà, je reste persuadée qu'il la detruira, elle est tellement prete à tout pour lui que ca me rend malade.

Il la traite en esclave, mais ma foi, si elle "aime" ça...
B I U