MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

un bébé nommé poupon

45 ans 17521
MuseaLaGrenadine a écrit:
Alors même si - en ce qui me concerne - je n'ai pas du tout les mêmes raisons que Vivou pour vouloir faire stopper les  
tours de passe-passe aux réunions de famille, moi aussi je ne peux m'empêcher de m'interroger. L'autre post (d'une rubrique voisine):
http://www.vivelesrond.../forum/viewtopic_203183_15.htm
semble traiter de la même problématique de fond, à savoir laisser les enfants à autrui (même si là c'est pour plus longtemps et sans la présence de maman, on est quand même dans une situation de laisser bébé à qq'1 d'autre que soi).

Du coup, je me permets de te quoter Karen (idem hein sans agressivité aucune mais par pure réfléxion), car je me demandais finalement si les raisons qu'avaient Vivou concernant sa difficulté à laisser son gosse dans les bras des autres, ne relevait pas de la même difficulté à laisser son p'tit bout à qq'1 pour qqes jours, voire pour une soirée.
Je te quote Karen, enfin je te cite - je sais pas quoter à partir d'un autre post:

"Ma fille a 20 mois, et je ne l'ai jamais laissée à qui que ce soit... Je suis juste partie une nuit, chez une amie, il y a quelques semaines, et j'en étais malade... alors la laisser pour des vacances, je ne pourrais pas... En tout cas pas pour le moment, même si j'aurais surement bien besoin de vacances aussi, mais je serais trop angoissée je crois... déjà, je pars 5 jours la semaines prochaine, ma fille restera avec son papa, et ça me plait moyen, mais bon... je vais essayer d'en profiter un peu, mais ça va être dur... J'ai pas envie de passer du temps sans elle, en fait...

Je pense que je pourrais la confier éventuellement à ma mère, j'aurais quand même confiance... mais à personne d'autre, clairement... Et puis on en est pas encore là, vu que je suis relativement dispo, je pars chez ma mère avec ma fille, elle n'y reste pas seule pour le moment...

je ne juge pas les parents qui confient leurs enfants facilement, en vérité je les envie... Mais bon, c'est pas mon cas pour le moment... "

Il s'agirait peut-être d'un manque de confiance comme tu dis, non? ou d'angoisse comme tu l'écris là aussi, non je me trompe total?

enfin je sais pas hein (pas taper je me renseigne et j'essaie de décoder)

;)


Pour moi, ce n'est pas du tout la même situation, mais bon...

Pour te répondre, oui, c'était un manque de confiance de ce qui pourrait se passer en mon absence, car je suis quelqu'un qui est pas mal dans le contrôle (mais je me soigne :lol:) en revanche, quand je suis là (et que ma fille est bien), je n'ai pas (ou plutôt n'avais pas, elle a 25 mois, elle décide) de soucis à la voir dans les bras de quelqu'un d'autre... Donc oui, j'avais peur qu'il lui arrive quelque chose en mon absence, mais ce n'est pas de la possessivité, pour le coup (ma fille est avant tout un individu, elle ne m'appartient pas, elle n'est pas une extension de moi), c'est une inquiétude la concernant, ce n'est pas pour moi, c'est pour elle.

Depuis ce post que tu cites, les choses ont évolué, en plus, puisque je suis effectivement partie 5 jours sans elle, et avec son papa, elle a survécu... :mrgreen: Il s'en occupe seul les jours où je travaille (9h-19h) et ça ne m'angoisse pas plus que ça, car je sais que ça se passe très bien... Je pense même que je pourrais la laisser en vacances chez ma mère sans inquiétude... De toute façon, je vais bientôt être hospitalisée pour une opération et je vais devoir rester 6 jours à l'hopital, ma fille sera avec son papa et ma mère, et je sais que tout se passera bien pour elle...

Dans quelques semaines, elle ira à la crèche 3 jours par semaine et je suis ravie pour elle, car je pense qu'il est important justement que les enfants voient autre chose que les parents, et je trouve également vital l'apprentissage de la vie en collectivité en dehors de la cellule familiale, et je regrettais qu'elle ne puisse en faire l'expérience avant son entrée à l'école l'an prochain (elle aura 3 ans en aout)... Elle sera donc 3 jours par semaine avec des gens qui ne font pas partie de notre entourage, mais je vois l'intérêt de ma fille, je suis contente pour elle, pour les expériences qu'elle fera et les choses qu'elle vivra sans nous, et décide de faire confiance aux personnes qui s'en occuperont...

J'espère avoir répondu au mieux à tes interrogations... ;)
39 ans Thaïlande 1084
Merci pour les réponses à ma question. :)

Je dois dire que je me perds un peu dans les arguments des unes et des autres, parfois ils se recoupent, parfois ils divergent, c'est difficile de faire le tri. :oops:
39 ans Bas-Rhin 1498
karen a écrit:
vivou67 a écrit:
j'assume a fond !

Oui j'adore avoir ma poupée dans mes bras, et oui j'ai du mal à la donner ... mais je me soigne !

Je m'intercale quand pour moi il y a eu assez de bras pour bébé, afin qu'elle retrouve des bras familiers quitte a redonner bébé plus tard, mais je pense qu'elle a besoin de se retrouver dans mes bras ou ceux de son papa après un certain temps .

Je parle de réunions de famille ou de visites d'amis, si y'a 2 personnes, y'a pas de souci, du moment ou Tessa est ok .

Et oui, égoïstement je voudrait être tout pour elle, mais je me suis fait une raison...

:roll:


Je ne critique pas, hein ? J'essaie juste de comprendre... :kiss:



Je ne l'ai pas pris pour une critique, j'essaye juste de m'esspliquer :kiss: :kiss: :kiss:
44 ans 1805
mouai enfin bon en tout cas je trouve que y'a pas mal de clichés dans certaines réponses (je parle en général je ne réponds pas au poste de vivou).

Karen, avoir du mal à laisser son gosse au papa (même si ce n'est qu'au départ)relève d'autre chose qu'un problème de confiance, non? Ou alors là c'est embêtant pour le papa...C'est en ça que je -me permets de ressortir ce post - et que disais que la situation était là même qu'avec les mamans qui sont un peu "proche" de leur bébé lors des réunions de famille.
Je ne dis pas que ce n'est pas normal, je crois qu'avoir un bébé (surtout au départ) et ne pas vouloir le laisser au papa peut se comprendre tout a fait. Mais peut-être que les autres mamans sont dans le même état d'esprit à ce moment là, tu vois pourquoi je reparle de tout ça?
Après comme tu dis les situations évoluent, peut-être qu'elles vont évoluer aussi pour ces mamans là.

Et puis surtout - comme j'ai cru comprendre que tu le disais aussi - il ne faut pas généraliser: si certaines mamans ont du mal à laisser leur gosse faire des tours de passe-passe et que c'est par possessivité, c'est loin d'être le cas de tout le monde. Mais ça je crois que tu le disais plus haut. Il ne faut pas confondre demande de respect pour ton bébé et possessivité...

Parce qu'un expérience, un vécu, ou plusieurs vécu dans l'entourage ne signifient pas que toutes les situations sont les mêmes. Bref, on en revient au début.
45 ans 17521
MuseaLaGrenadine a écrit:

Karen, avoir du mal à laisser son gosse au papa (même si ce n'est qu'au départ)relève d'autre chose qu'un problème de confiance, non? Ou alors là c'est embêtant pour le papa...


En ce qui me concerne, je connais mon conjoint, et c'est bien pour ça que je m'inquiétais (et que parfois je m'inquiète encore un peu, j'avoue, quand je suis au boulot j'appelle parfois dans la journée, pour savoir si tout se passe bien... parce que je dois lui rappeler de lui donner ses médocs quand elle en prend, de lui nettoyer le nez quand elle est malade, de lui mettre de la pommade si elle a les fesses rouges... :roll:)... Parce qu'autant il est fou de sa fille, autant il est complétement à côté de la plaque pour pas mal de choses... Du genre, lui il a toujours très chaud, donc il croit que tout le monde (y compris sa fille) a trop chaud aussi... résultat, la petite en short et débardeur en plein courant d'air un jour où moi j'avais super froid, j'avais ressorti mon gilet pour être au boulot... et le soir, pupuce enrhumée (ça a duré 10 jours) :twisted: et comme il y a toujours un retour, ben elle a contaminé son père... :mrgreen:

Là, c'est juste un exemple pas trop grave, mais il y a pas mal de situations où j'ai du mettre les points sur le "i", parce qu'il était très insouciant, et pas du tout conscient des besoins d'un bébé et qu'il pouvait sans le vouloir la mettre en danger :?... Autrement dit, c'est pas parce que c'est son "papa" qu'il sait instinctivement s'occuper de sa fille, j'en ai eu plusieurs fois la preuve et heureusement que j'étais là... donc oui, j'ai longuement hésité à lui confier pour plusieurs jours en mon absence, je l'aurais plus facilement confiée à ma mère, mais elle habite à 600 km...

C'était vraiment un problème de confiance envers le papa, et non une difficulté pour moi de la laisser à quelqu'un (de manière générale)... D'un autre côté, vu que je suis loin de ma famille, je ne peux la confier à personne à part à son papa... Je sais qu'il écoute quand même ce que je lui dis, mais effectivement je prends sur moi pour lui laisser la petite des journées entières, je serais plus rassurée si elle était avec ma mère... Je sais que parfois il est scotché à l'ordi, et qu'elle pourrait faire un peu n'importe quoi dans l'appart, etc... donc je sécurise au max, je fais en sorte qu'il y ait le moins possible de trucs dangereux et craignos à portée des petits doigts quand je quitte la maison... Et je crois les doigts, mais elle ne s'est encore pas fendue le crâne ni électrocutée...
45 ans 17521
Je précise également que je ne lui en tiens pas rigueur (à mon conjoint), car il souffre d'une maladie qui provoque, outre des douleurs, un déficit de l'attention, difficulté à se concentrer et problèmes de mémoire... donc je ne lui demande pas l'impossible, juste d'être le plus conscient possible de ce qui est nécessaire pour s'occuper d'un bébé (ou d'un enfant, puisque notre fille a maintenant 2 ans), pour le reste, j'essaie de mettre en place des habitudes sécuritaires, par exemple que ça devienne un automatisme de mettre la sécurité sur la porte du balcon, pour qu'elle soit entrebâillée, mais que la petite ne puisse y accéder seule...

Je suis donc très vigilante au quotidien pour que les habitudes se mettent en place, pour que je puisse m'absenter sans trop d'inquiétude (c'est quand même long, une journée)...

Il y a aussi des choses pour lesquelles il ne voit pas le problème, parce qu'il a du mal à se projeter, il est "dans l'instant"... par exemple, il la laisse marcher sans donner la main sur un chemin pas loin de chez nous, hors ce chemin est quand même fréquenté par des voitures, motos, avec des virages assez dangereux (sans visibilité)... donc il la laisse marcher sans donner la main... et moi, quand je passe là avec elle, ben... elle refuse de me donner la main, sauf que moi, je ne peux pas lui courir après (probs de dos) alors qu'elle se barre, évidement... donc son laxisme à lui, me créé des problèmes à moi, ce qu'il ne comprend pas... parce que lui, sur le coup, il voit pas le problème, qu'il ne pense pas aux conséquences, etc... réponse type "mais y avait pas de voitures"... oui, mais le jour où il y en aura une, et que notre fille se fera accrocher, ben il sera trop tard pour pleurer... :?

Tout ce questionnement-là, je ne l'ai pas quand je laisse ma fille à ma mère pour une journée (quand on est chez elle, et que je vais voir des amis, par exemple)... je sais qu'elle est ultra vigilante, que sa maison est sécurisée exprès pour la venue de sa petite-fille, qu'elle aura les bons réflexes si il y a un problème...

j'arrête là le hors-sujet, parce qu'en ce qui me concerne, je n'ai vraiment pas le sentiment qu'il s'agisse de la même problématique que celle exposée dans ce post, à l'origine... ;)
44 ans 1805
Alors je me suis mal exprimée car dans ton message tu ne parles pas seulement de ton conjoint, mais de qui que ce soit. Et du coup pour moi ce n'est pas un HS. Bien au contraire.
Après je ne suis pas là pour faire ton procès (parce que du coup ça me donne l'impression que tu te sentes obligée de te justifier, et je ne voulais pas en arriver là). Mon but n'était pas d'avoir tes raisons perso, et limite c'est moi que ça gêne quand tu expliques ce qui se passe avec ton zomme ;)

Nan en fait ce que j'essayais de comprendre c'est que tu as eu du mal à la laisser ta gosse (sans jugement de ma part) pour X raisons qui sont les tiennes. Et il ne s'agissait pas de ton conjoint uniquement à la lecture du post. Et quand tu disais "j'ai pas envie de passer du temps sans elle" bah là aussi ça pouvait être pris comme les phrases que tu as relevé des diverses vlriennes concernant mon post. Tu vois ce que je veux dire? Et puis comme tu dis, tu as évolué. Les mamans un peu trop "j-veux-pas-prêté-mon-gosse-par-égoïsme" aussi vont peut-être évolué, comme toi.
C'est en ce sens que je pense que les deux posts se rejoignent. Et ce n'est pas parce que sur un post on parle de s'absenter (sans son gosse) et sur l'autre post on parle de laisser son gosse dans les bras des autres en sa présence, que les deux posts n'ont rien à voir. Le point commun des deux posts étant la difficulté à laisser ou non son gosse avec autrui (qu'on soit loin ou pas géographiquement parlant).

Après je fais l'apologie de ces vlriennes sans même avoir leur avis, mais du moins j'essaye d'y voir plus clair.
45 ans 17521
MuseaLaGrenadine a écrit:

C'est en ce sens que je pense que les deux posts se rejoignent. Et ce n'est pas parce que sur un post on parle de s'absenter (sans son gosse) et sur l'autre post on parle de laisser son gosse dans les bras des autres en sa présence, que les deux posts n'ont rien à voir. Le point commun des deux posts étant la difficulté à laisser ou non son gosse avec autrui (qu'on soit loin ou pas géographiquement parlant).


Ben justement, pour moi c'est deux posts n'ont rien à voir, parce que ce qui fait la différence (à mon sens), c'est qu'on soit présent ou pas... Parce que flipper quand on est pas là, je conçois... flipper quand on est là, et que l'enfant est dans les bras de personnes connues, là j'ai plus de mal à comprendre... Quand ma fille est dans d'autres bras que les miens en ma présence, je passe quand même du temps avec elle... Je ne sais pas, j'ai l'impression que tu cherches des incohérences dans mes propos, mais personnellement, je n'en vois pas, car les deux posts ne traitent pas du même sujet... :-k

Mais on tourne en rond, là... Pour ma part, j'en reste là sur cette discussion, parce qu'effectivement, j'ai le sentiment de devoir me justifier de ce que j'ai dit sur un autre post il y a 6 mois, pour avoir le droit de donner mon avis sur celui-ci... Sans rancune ! ;)
41 ans Bas Rhin 2894
je suis un peu :shock: parce que comme pour Karen, il y a deux problématiques, laisser son bébé à des gens en étant à côté et donc en pouvant réagir si besoin et laisser son bébé sans être présent...

Pareil que chez Karen, mon homme est un père fantastique mais si je dois dormir à l'hotel pour raison pro, je l'appelle pour savoir si tout est ok et éventuellement lui rappeler un ou deux trucs, comme mettre la veste le matin si la température est inférieur à 15°C (lui aussi étant un radiateur sur patte).

J'ai toujours du mal à comprendre pourquoi bébé ne pourrait pas aller dans les bras de Mamie avec Maman à côté... mais bon je persiste à penser que le débat est stérile.
53 ans Out of Africa... 4355
LYLY69 a écrit:
comment il commence à me souler ce post!

Il na ni queue ni tête, vous parlez toutes dans votre coin personne ne s écoute.


Zorro est arrivééééééé :lol: :lol:
53 ans Out of Africa... 4355
karen a écrit:
tam a écrit:
karen a écrit:

Je me posais la question concernant les limites (en acte et en durée) de "la bulle", à la base...


la limite même si j'aime pas le terme de bulle, mais bon, la limite est celle que donne l'enfant lui-même.


Oui, je suis d'accord avec toi, je pense aussi que les limites sont celles de l'enfant... mais j'ai le sentiment, à lire certaines personnes, que ce sont elles (donc les parents) qui souhaitent préserver cette bulle, parce qu'elles craignent que leur bébé grandisse trop vite, et là non plus, on ne respecte pas forcement les besoins de l'enfant... Parce que décréter qu'un bébé n'a besoin de des bras de ses parents (je sais plus qui a dit ça, dans la discussion), ben... comme dire... je trouve ça un peu limité, comme horizon, si l'enfant est prêt à d'autres expériences... Si il n'est pas prêt, c'est autre chose, mais de la manière dont c'était exprimé, ça faisait trop "c'est NOTRE bébé" et personne a le droit d'y toucher...

Bref, c'est pour ça que je souhaitais savoir ce que les personnes voulant "préserver la bulle" donnant comme limite à la bulle en question...



Et bien nous parlons de la même chose :D : qu'est-ce qui est bon pour SON enfant, qu'est-ce qui ne l'est pas sachant que les enfants n'acquièrent pas tous la maturité au même moment et donc n'ont pas non plus les mêmes besoins au même moment.

Ce que je n'aime pas pour ma part, c'est l'hyper socialisation prétendûment pour le bien de l'enfant sans respecter son ryhtme et son besoin à lui.

Certains enfants vont avoir envie d'aller les autres tôt, d'autres non. Certains vont aimer être tenus dans les bras, d'autres non.

Je ne parle donc pas de parents possessifs qui pensent que leur enfant leur appartienne, et est leur objet à eux seul.

Moi ce qui me gêne - et c'est le cas dans "ma" famille en tout cas - c'est que les gens ne se soucient pas du bien être du bébé. Il n'y a pas d'"amour" envers le bébé, c'est juste une poupée dépendante qu'on peut prendre, et poser quand on le souhaite.

La bulle pour moi est un endroit rassurant, chaleureux ou le bébé, puis l'enfant, y construit sa sécurité intérieure. Ce n'est pas quelque chose de fermé. Plus tard, l'enfant peut y revenir quand il en ressent le besoin.
Y entrer et y sortir quand il le souhaite.
37 ans derriere mon ordi 594
Câline a écrit:
LYLY69 a écrit:
comment il commence à me souler ce post!

Il na ni queue ni tête, vous parlez toutes dans votre coin personne ne s écoute.


Zorro est arrivééééééé :lol: :lol:


ha desolee mais je n ai pas cette pretention ;)
53 ans Out of Africa... 4355
LYLY69 a écrit:
Câline a écrit:
LYLY69 a écrit:
comment il commence à me souler ce post!

Il na ni queue ni tête, vous parlez toutes dans votre coin personne ne s écoute.


Zorro est arrivééééééé :lol: :lol:


ha desolee mais je n ai pas cette pretention ;)


Tu m'as fait rire surtout :D
rien de méchant dans ma remarque
44 ans 1805
karen a écrit:
MuseaLaGrenadine a écrit:

C'est en ce sens que je pense que les deux posts se rejoignent. Et ce n'est pas parce que sur un post on parle de s'absenter (sans son gosse) et sur l'autre post on parle de laisser son gosse dans les bras des autres en sa présence, que les deux posts n'ont rien à voir. Le point commun des deux posts étant la difficulté à laisser ou non son gosse avec autrui (qu'on soit loin ou pas géographiquement parlant).


Ben justement, pour moi c'est deux posts n'ont rien à voir, parce que ce qui fait la différence (à mon sens), c'est qu'on soit présent ou pas... Parce que flipper quand on est pas là, je conçois... flipper quand on est là, et que l'enfant est dans les bras de personnes connues, là j'ai plus de mal à comprendre... Quand ma fille est dans d'autres bras que les miens en ma présence, je passe quand même du temps avec elle... Je ne sais pas, j'ai l'impression que tu cherches des incohérences dans mes propos, mais personnellement, je n'en vois pas, car les deux posts ne traitent pas du même sujet... :-k

Mais on tourne en rond, là... Pour ma part, j'en reste là sur cette discussion, parce qu'effectivement, j'ai le sentiment de devoir me justifier de ce que j'ai dit sur un autre post il y a 6 mois, pour avoir le droit de donner mon avis sur celui-ci... Sans rancune ! ;)


bah non justement parce que le problème n'est pas "flipper" comme tu dis. Je ne flippe pas de faire passer mon gosse dans les bras des autres, non pas du tout.
Et je pense que le quiproquo vient de là en fait.

C'est un problème de respect du bébé comme le dit Câline et le disait si bien Tam et Hippitoi (dsl si j'écorche le pseudo). Ce n'est en aucun cas un problème de frousse, ni d'angoisse ni de peur.

Ce qui explique aussi que -en ce qui me concerne- que je laisse facilement Nolhan lorsque zomme et moi doivent s'absenter (aux mamies, à la tante, a des amis). Mais parce que je sais que bébé sera respecté donc je pars confiante. Par contre je n'aime pas le laisser dans les bras de gens qui ne le respectent pas.

Et je ne cherche pas des incohérences dans tes propos.J'essayais juste de te faire réagir au delà de cette discussion sur les phrases de certaines vlriennes que tu as relevé. On aurait pu y rajouter certaines de tes phrases et se poser la même question que la tienne...

Après si ça dérange un brun, je peux comprendre aussi...
44 ans 1805
Calisto a écrit:

J'ai toujours du mal à comprendre pourquoi bébé ne pourrait pas aller dans les bras de Mamie avec Maman à côté... mais bon je persiste à penser que le débat est stérile.


Bah c'est simple: quand mamie ou belle-mamie se foutent royal du gosse ("il est fatigué? "on s'en fou, on aime le tripoter. "Il a pas envie d'être tripoté?" on ne se pose même pas la question. De toute façon il sourit alors c'est qu'il doit être bien. "Il va pleurer beaucoup ce soir?" pas grave il récupérera. "Il vomit sur les genous de tata après ses tours de passe-passe?" pas grave un enfant régurgite souvent hein).

Voilà pourquoi un bébé pourrait ne pas aller dans les bras de mamie ET d'une dizaine de personnes (parce qu'à la base le post parlaient de ça). Après si tu penses que le débat est stérile est bien tant pis.

Moi je crois surtout que mon post dérange. Mais bon pô grave j'ai l'habitude ;) ;)
B I U