MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

un bébé nommé poupon

38 ans 4907
Moi je fais partie des mamans qui laissent bébé se promener de bras en bras, se faire prendre, etc. et qui trouve étrange si quelqu'un ne veut pas le prendre.

Au  
dernier repas de famille chez les parents de mon zhom, son père était allé cherché sa mère (donc grand-mère de zhom, arrière-grand-mère des mes fils) qui vit en centre pour personnes âgées. Elle sort environ 2 fois par année, et est maintenue en vie avec de la médication pour le coeur. Bien je lui ai mis Timothé dans les bras (elle est en chaise roulante) et juste de voir les étoiles dans ses yeux et la joie sur son visage de prendre son arrière-petit-fils était magique. Donc oui elle est une "inconnue" pour lui, mais ça se pourrait que ce soit la seule fois qu'elle le verra de sa vie.

La seule personne qui ne l'a pas pris est mon beau-frère, mais il lui a fait des "gouzou-gouzou". Ma plus jeune belle-soeur avait même les larmes aux yeux de le prendre, elle aime tellement les bébés. Par contre une fois endormis, personne ne l'a pris pour le réveiller, etc. On respecte son rythme.

Ma mère vient chez moi et la première chose que je fais si Timothé est éveillé (et n'a pas faim) c'est le lui donner.

À l'église (on y va tousle dimanches) les gens ont le droit de le prendre, mais ça doit être 1 ou deux personne par dimanche, pas tout le monde et pas le droit de toucher les mains et le visage. Il n'y a qu'un parçon de 9-10 ans que je ne permet pas de la prendre, car il veut toujours prendre les enfants comme si c'était de jouets, même mon plus grand de 4 ans.

Par contre mes enfants ça ne les dérange en aucun point et ils s'endorment sans problème le soir, sans même être agité un tantinet.

Si ça les dérangeait au point de faire des crises de plusieurs heures, c'est certains qu'il n'y irait pas ou alors limite d'une seule personne.
49 ans Sous la pluie !!! 4781
hypocampe13 a écrit:
Câline a écrit:
karen a écrit:
...

mais faut pas non plus en faire trop, un enfant a aussi besoin d'être dans la vraie vie de temps en temps... :roll:


Ils y sont bien assez tôt je trouve et parfois avant même d'être vraiment prêts. J'aurais envie de dire : "pas la peine d'en rajouter" Au contraire, laissons les profiter de leur bulle si elle est sécurisante, ils y puiseront ce qu'il faut pour "affronter"' le monde ensuite.

D'autre part, pour moi, une trop grande sociabilité n'est pas une qualité. Je préfère une enfant qui n'accorde pas trop vite sa confiance à n'importe qui.

Et vraiment, ce qui me gêne le plus c'est le manque de considération envers le bébé. Entre une personne proche, qui connait le bébé, qui va le prendre dans ses bras en prenant soin de vérifier que c'est bon pour lui et toute une horde qui s'en fiche et ne pense qu'à son bon plaisir, jusqu'à parfois même parfois exhiber le bébé comme un trophée...même s'ils ne sont pas méchants, moi ça passe pas !

c'est exactement ce que je pense aussi,ils ont le temp nos loulous,qu'ils profitent un peu de leur "bulles"qui dur pas tres longtemp.


C'est aussi ce que je pense, tant que je peux les protéger et bien je le fais de toute mes forces. Parce que très vite ils vont devoir affronter des trucs pas toujours rigolos-rigolos alors autant profiter de notre bulle le plus longtemps possible ;)
39 ans Bas-Rhin 1498
J'évite que Tessa passe dans trop de bras mais je ne m'accroche pas à elle comme une presque noyée à une bouée .

Bon la plupart des gens on compris ça, avec plus ou moins de mal, mais comme je suis une ourse, au final c'est règlé sauf que...

...sauf que maintenant Tessa, quand elle ne veut pas être prise de mes bras, même si je le propose, met sa tête dans mon épaule et s'agrippe à moi, j'appelle ça SON choix .

Mais non, certains autour de moi, de ma famille et belle-famille ( faut croire qu'ils ont bien plus de droits ) , du coup viennent dans son dos pour qu'elle ne les voit pas et essaye de la prendre quand même...

Ben oui mais non, les rares fois où j'ai laissé faire, en serrant fort fort fort les dents, une fois qu'elle a vu ou elle était a tendu les bras vers moi, genre MAMAAAAAAAAAN !

Et là on en rajoute, mais non reste chez X ( remplacer pas tata, mamie, papy etc...) sans tenir compte du fait que là, ben Tessa elle veut pas...

J'appelle ça un manque de respect envers elle...même si elle n'a pas un an .

Du coup je rentre dans la bataille et là c'est sûr, je gagne !
G
30 ans 1593
Bien sûr, ça c'est juste du bon sens !
Si l'enfant ne veut pas être porté, est fatigué, dort ou chouine dans des bras qui ne sont pas ceux de ses parents... On ne va pas le porter de force. Et tu as bien raison de t'imposer ;)
41 ans 2419
vivou67 a écrit:
J'évite que Tessa passe dans trop de bras mais je ne m'accroche pas à elle comme une presque noyée à une bouée .

Bon la plupart des gens on compris ça, avec plus ou moins de mal, mais comme je suis une ourse, au final c'est règlé sauf que...

...sauf que maintenant Tessa, quand elle ne veut pas être prise de mes bras, même si je le propose, met sa tête dans mon épaule et s'agrippe à moi, j'appelle ça SON choix .

Mais non, certains autour de moi, de ma famille et belle-famille ( faut croire qu'ils ont bien plus de droits ) , du coup viennent dans son dos pour qu'elle ne les voit pas et essaye de la prendre quand même...

Ben oui mais non, les rares fois où j'ai laissé faire, en serrant fort fort fort les dents, une fois qu'elle a vu ou elle était a tendu les bras vers moi, genre MAMAAAAAAAAAN !

Et là on en rajoute, mais non reste chez X ( remplacer pas tata, mamie, papy etc...) sans tenir compte du fait que là, ben Tessa elle veut pas...

J'appelle ça un manque de respect envers elle...même si elle n'a pas un an .

Du coup je rentre dans la bataille et là c'est sûr, je gagne !



Pareil, je n'aime pas cette idée de "c'est un enfant, on s'en fout de ce qu'il veut". Ok, je comprends que la famille a aussi besoin de la prendre, de nouer des liens, mais franchement comment veux-tu qu'un bébé écoute/apprécie l'étreinte alors qu'il hurle pour qu'on le lâche? J'aimerais pas qu'on me le fasse, alors je n'admets plus qu'on le fasse à ma fille. Quoique, elle avait développé une stratégie on dirait: le vomito. Dès qu'elle crie (criait, parce que maintenant ça va un peu mieux son RGO depuis qu'elle ne prend plus du lait exclusivement), elle lâche un petit filet de lait, retour direct dans mes bras. :lol:
37 ans derriere mon ordi 594
comment il commence à me souler ce post!

Il na ni queue ni tête, vous parlez toutes dans votre coin personne ne s écoute.

La moiter des filles prennent tout au pied de la lettre!

Je n ai pas vue de vlr dire qu elle ne laissais pas les oncles tantes grands parents tenir l enfant! elles parlaient lors de grande réunion de famille! quand ils y a des personnes que l on ne connait pas trop, faut arrêter de tout mélanger et d agresser les gens!

Il faut savoir arrondir les angles les miss!!!

Sérieux vous avez quoi toutes là,vos règles? on dirais une pathétique gueguerre, et toi ta dit ça et l autre à dit ça, ça deviens franchement débile.

En plus du coup la moitier ne répond pas au sujet lancer par muse ce qui est quand même le but d un forum, d échanger ses idées SUR UN DEBAT LANCER NON!

De toute façon nous sommes toutes et tous différents et c est valable pour nos enfants chaque enfant est unique

Il y aura des bébés qui aiment les bras et qui ne taperons pas de crise le soir en rentrant

et il y aura des bébés pas trop bras qui taperons des crises le soir.

c est tout c est comme ça, j ai la chance d avoir une petite puce bien cool, je suis plutôt " du coter des bras" mais c est facile pour moi car ma fille ne ma "tape" pas de crise le soir apres une journee à passer de bras en bras.


Après les " non bras " je les comprend aussi malgré comme je le dis plus haut ( mais bon je me répète car ici on saute facilement à la gorge vue que tout est pris au pied de la lettre") ma fille ne me tape pas de crise.

mais j ai eu l exemple type du moment chiant ou on a envie d éclater la gueule des gens ( humour hein):

petit exemple

Dimanche dernier repas chez ce qui me sert de beau parents, et bien sure ils on inviter leur potes que l on ne connait pas pour montrer notre fille ( il aurais du me prévenir j aurais apporter une vitre on l aurais mise derrière , elle aurait fait le clown bref).

A peine j arrive je la met dans les bras de sa grand mère ( ce qui est tout à fait normale pour moi malgré que je n ai aucunes affinités, sympathie ou quoi que ce soit pour ma belle mère mais sa reste la mamie)bref, et bien au bout de 3 minutes ma fille était déjà dans les bras d un de leur pote, puis un deuxième, etc, au repas ma fille a fait le tour complet de la table passant de bras en bras c était franchement pathétique, c etait trop du pouponage, c etait..... trop trop.


Et la sincèrement à ce moment précis ça ma vraiment gaver, j ai pris mon mal en patience, j ai attendu la fin du repas, on est partis avec mon homme j ai passer ma fille au Karcher ( humour humour!!! je ne bat pas ma fille)


alors après je ne sais pas mais je n ai jamais sauter au plafond ou pris un bébé à part ma nièce, les enfants de mes ami(e)s proche et ma fille le reste, ça ne ma jamais attirer plus que ça, je suis ébahi de voir à quelle point les gens peuvent se jeter sur les bébés et être relou derrière vous à vous suivre, et a vouloir absolument prendre l enfant dans les bras et je suis encore plus ébahi de voir ses mêmes gens s en taper les roubignolles quand ce même enfants est de nouveau la mais avec même ne serais ce que 3 ans de plus.

Sur ce désolée pour les fautes les a sans accent mais trop la flemme est je suis plutôt nul en ortho grammaire, biz a toutes au plaisir de toutes vous lire.........

Et repondez au sujet donner pas à coter ;)
37 ans derriere mon ordi 594
Ziggie a écrit:
Déjà si tu pouvais utiliser des majuscules et aérer ton texte hypocampe13, ça serait sympa pour les éventuels lecteurs, parce que là c'est dur à déchiffrer.
Ensuite, je réponds.

hypocampe13 a écrit:




:shock:
39 ans Thaïlande 1084
Ce débat revient ponctuellement sur le forum, et fait toujours des vagues. J'ai quand même envie de poser une question qui me turlupine :

les filles qui sont plutôt contre le fait de laisser bébé aller de bras en bras, vous aviez cet état d'esprit avant la naissance, ou bien vous avez adopté cette stratégie parce que bébé était grognon le soir si ça arrivait ?

C'est peut-être de la psychologie de comptoir, mais, si vous êtes dans le premier cas, est-ce qu'on pourrait considérer que bébé pleure parce que vous êtes vous-mêmes tendues ? On dit que les bébés sont des éponges à émotion, n'est ce pas ? Attention, je ne juge pas, chaque maman fixe ses propres règles, mais j'essaye juste de comprendre !
1147
NamManao a écrit:
Ce débat revient ponctuellement sur le forum, et fait toujours des vagues. J'ai quand même envie de poser une question qui me turlupine :

les filles qui sont plutôt contre le fait de laisser bébé aller de bras en bras, vous aviez cet état d'esprit avant la naissance, ou bien vous avez adopté cette stratégie parce que bébé était grognon le soir si ça arrivait ?

C'est peut-être de la psychologie de comptoir, mais, si vous êtes dans le premier cas, est-ce qu'on pourrait considérer que bébé pleure parce que vous êtes vous-mêmes tendues ? On dit que les bébés sont des éponges à émotion, n'est ce pas ? Attention, je ne juge pas, chaque maman fixe ses propres règles, mais j'essaye juste de comprendre !


Très bonne question je trouve ! Moi aussi je veux savoir.
alors j'ai pas vraiment le temp mais je voulais juste preciser a ziggie qu'effectivement souvent j'ecrit avec un bebe dans les bras donc je n'ai pas le temp de faire attention aux fautes ou "d'aerer" mon texte.je repond juste a des topics j'ecris pas un bouquin non plus.
ta phrase etait mal tourner pour le mot "caresse" c'est comme ca que je l'ai vue.
bref ca devient HS et ca ne sert a rien que je te reponde a plusieurs reprise et polluer le post.il faut bien tout lire ce que j'ecrit et pas seulement en pensant qu'a son nombril.

je voulais juste repondre a nammanao.
comme je l'ai ecrit plus haut et qui est mal pris alors que c'est juste un constat,perso je pensais pas du tout etre comme ca.et a la naissance de mon fils j'ai develloper ce coté la que je ne connaissais pas.deja parce que les gens on commencer a abuser et mon bebe etait impossible le soir.mais aussi pour garder la bulle a mon loulou,ils ont bien le temp.
c'est pourquoi je pense qu'on ne peut pas savoir comment on agira tant que l'on est pas mere (ou pere,zhom est comme moi)car tout est different quand c'est SON enfant.
40 ans Vénus 378
alors je vais parler en toute objectivité
j'ai toujours essayé de "laisser" ma fille à la famille et aux amis proches, tant qu'elle même était ok, pas fatiguée, pas faim...

mais en fait, si je m'étais écoutée vraiment, je crois que je l'aurais beaucoup moins laissé les premieres semaines mais plus par instinct de "possession"(merci de ne pas le prendre au pied de la lettre, je ne trouve pas d'autres mots)
c'était ma fille(c'est toujours le cas bien sûr :) )mon bébé,et aprés l'avoir porté 9 mois, si j'avais pu je l'aurai gardé juste pour moi et son papa encore quelques temps
c'est bien beau de parler des liens à tisser, mais avant tout, il faut que la famille au sens strict puisse le faire(cad papa maman bebe et les freres et soeurs s'il y a)

alors oui, c'est de l'égoisme, mais en même temps on a bien le droit de l'être à ce moment là
41 ans Bas Rhin 2894
Nam moi avant d'être maman, je ne pensais pas être possessive et je ne le suis pas devenue....

J'aimais (je parle au passé parce qu'à 22 mois c'est Max qui décide) voir la joie illuminé le regard des mes grand-mères (donc ses arrières grands mères) quand je leur donnais! Quand Maxime est né j'ai vraiment eu l'impression qu'un immense rayon de soleil était venu illuminé ma famille , et j'avais envie de le partager avec le plus grand nombre...

depuis qu'il sait marcher c'est lui qui décide où il va et continue à aller vers les membres de ma famille (au sens large) quand il n'a pas mieux à faire (suivre une mouche, jouer avec ses voitures, et autres :lol: ).
36 ans Bruxelles, Belgique 607
chloeecamille a écrit:
Citation:
En dehors de ses siestes, il était dans les bras des gens. Il riait tout le temps, s'interessait à tout etc... Cela n'avait pas l'air de gêner sa mère, au contraire, elle était heureuse de le voir aussi adoré, acceuilli dans la famille et surtout de le voir rire et sourire à tout le monde.


Perso, j'étais comme cette jeune maman. Tant que les filles n'étaient pas fatiguées, grognons ou clairement en demande des bras de maman ou papa, je ne voyais aucun problème à ce que les membres de nos familles les câlinent. Tout le monde y trouvait son compte.


+1 pour mes trois petits, puis ca me laissait parfois un peu de répit, c'etait pas plus mal ;)
45 ans 17521
hypocampe13 a écrit:
...deja parce que les gens on commencer a abuser et mon bebe etait impossible le soir.mais aussi pour garder la bulle a mon loulou,ils ont bien le temp.




(Ne te sens pas offensée, hypocampe, je te quote, mais il y a d'autres personnes qui ont dit la même chose en substance)

Moi c'est cette histoire de bulle que je ne comprends pas... :-k Ils ont bien le temps... à partir de quand, de quel âge décidez-vous (vous, oui, vous les parents qui voulez maintenir la bulle "parce qu'ils ont bien le temps"), à partir de quand, donc, décidez-vous qu'"il est temps" ? :-k Parce qu'au nom de cette bulle et "ils ont bien le temps d'être confrontés au monde", y a aussi des parents qui mettent leurs enfants directement au primaire en zappant la maternelle, ou mieux, qui ne scolarisent pas leurs enfants... Donc bon... c'est aussi aux parents d'arrêter de flipper sans arrêt, et de laisser les enfants vivre un peu ce qu'ils ont à vivre, dans la limite de leur bien-être et de leur sécurité...

Je ne dis pas que les parents "contre les bras" sont des parents abusifs... C'est juste que j'ai du mal à comprendre cette histoire de "bulle" et les limites que vous lui fixez, en actes et en durée...

Câline a écrit:

Karen a écrit:

mais faut pas non plus en faire trop, un enfant a aussi besoin d'être dans la vraie vie de temps en temps... :roll:



Ils y sont bien assez tôt je trouve et parfois avant même d'être vraiment prêts. J'aurais envie de dire : "pas la peine d'en rajouter" Au contraire, laissons les profiter de leur bulle si elle est sécurisante, ils y puiseront ce qu'il faut pour "affronter"' le monde ensuite.

D'autre part, pour moi, une trop grande sociabilité n'est pas une qualité. Je préfère une enfant qui n'accorde pas trop vite sa confiance à n'importe qui.


Pour les enfants qui réagissent mal, je suis d'accord avec toi, il faut respecter ça évidement... mais sinon, je ne vois pas en quoi être dans d'autres bras que ceux de maman peut être "non sécurisant"... Ma fille a deux ans, j'ai du la laisser deux fois quelques heures à quelqu'un d'autre que son papa ou sa mamie, et quand elle était bébé, elle allait facilement dans les bras d'autres personnes, en notre présence, d'autant plus facilement justement qu'elle se sentait en sécurité (on était là) et elle ne ressentait pas notre appréhension ou notre stress... (Parce que oui, je suis persuadée que les enfants qui réagissent mal à tout ça, réagissent en bonne partie au stress des parents qui n'ont pas du tout envie qu'on touche à leur bébé)...

D'autre part, ce n'est pas parce qu'un enfant accepte en souriant d'être tenu dans d'autres bras que ceux de Maman qu'il "accorde sa confiance à n'importe qui"... :roll: Généralement, un bébé n'est pas mis dans les bras de "n'importe qui", mais ce sont quand même des gens que les parents connaissent (le plus souvent), et envers lesquels ils n'ont pas d'appréhension... ça me semble plutôt bon signe qu'un enfant se sente en sécurité à proximité de ses parents, mais pas besoin d'être dans l'utérus de maman pour ça... Je pense que le bien-être d'un enfant se voit aussi à sa manière de réagir à ce genre d'événements...

Ma fille est très sociable avec les gens qu'elle connait, mais ce n'est pas pour autant qu'elle va faire un bisou à ceux qui lui en demande et qu'elle ne voit que rarement... Je pense qu'elle a une échelle de gradation entre ses parents, l'entourage proche, les visites occasionnelles et les rencontres (au parc par exemple)... car son comportement varie, de très proche avec nous, à distante (de plusieurs mètres parfois) avec les inconnus...
39 ans Bas-Rhin 1498
NamManao a écrit:
Ce débat revient ponctuellement sur le forum, et fait toujours des vagues. J'ai quand même envie de poser une question qui me turlupine :

les filles qui sont plutôt contre le fait de laisser bébé aller de bras en bras, vous aviez cet état d'esprit avant la naissance, ou bien vous avez adopté cette stratégie parce que bébé était grognon le soir si ça arrivait ?

C'est peut-être de la psychologie de comptoir, mais, si vous êtes dans le premier cas, est-ce qu'on pourrait considérer que bébé pleure parce que vous êtes vous-mêmes tendues ? On dit que les bébés sont des éponges à émotion, n'est ce pas ? Attention, je ne juge pas, chaque maman fixe ses propres règles, mais j'essaye juste de comprendre !


Avant d'être maman, quand j'étais avec un bébé, même si j'avais très envie de le prendre, j'attendais qu'on me le propose...

Depuis que je suis maman, et je savais déjà pendant ma grossesse que je le deviendrait, je suis très attentive ( voire possessive ) a ma fille et surtout elle passe avant tout .

Quitte a "blesser" des personnes qui me demande de l'avoir dans les bras , si je vois qu'elle a pas envie, ben non ils ne l'auront pas .

Je ne suis pas nerveuse ou tendue quand Tessa est dans d'autre bras que les mien, mais je surveille toujours du coin de l'oeil et surtout de l'oreille .
B I U