MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Education à l'alimentation

35 ans 2809
Ca fait maintenant un certains nombres d'années que je suis quotidiennement sur ce forum. SI je suis ici, ce n'est pas par hasard bien sur.
En revanche, c'est la première fois  
que je laisse un message sur cette partie du forum...
Je ne suis pas sure d'être sur le bon sujet, ni sur le bon forum pour laisser ce message, .... mais je le mets quand même car j'ai l'impression que, pour moi, c'est quand même le meilleur endroit ;)

Je m'étale me direz-vous.... c'est que j'ai peur de mal m'exprimer et d'utiliser les mauvais mots.... Peut-être n'est-ce pas aussi clair dans mon esprit....

ACtuellement, je mesure 1m62 pour 93 kg. SUite à une opération, il y a un mois, j'ai perdu 5 kg en 5 jours... Il n'y a donc pas si longtemps, je pesais 98 kg.... Aie, ça fait mal..... :oops:

J'ai toujours été en surpoids. Pour moi, les causes de ce surpoids sont clairement une alimentation trop riche et un manque évident d'activités physiques.
Lorsque j'étais à la fac, loin du domicile familiale et de sa cuisine ;), et avec une activité sportive réèlle, j'ai perdu plus de 12 kg en une annéee, et sans chercher à le faire. C 'est donc que c'est possible.
Je monte sur un pèse personne uniquement lorsque je vais chez mon medecin, soit environ 2 fois par an.
Mon poids, ou en tout cas, ma perte de poids, n'est donc pas ma première obsession. En revanche, je n'ai absolument pas envie de prendre plus de kilos. A défaut de perdre qq kilos (sous la barre psychologique des 90, ça serait pas mal), j'aimerais au moins stabiliser mon poids.
Or, je constate, que d'années en années (depuis la fin de la fac), j'ai tendance à en prendre régulièrement. J'ai vraiment peur que ça empire....

Pour la première fois de ma vie, j'envisage de consulter un spécialiste. J'ai envie d'apprendre des bases sur l'alimentation. Nutritionniste ou diététicien? lequel serait le plus adapté à ce que j'attends?

J'ai vraiment la sensation de ne pas savoir cuisiner correctement, de ne pas avoir les "bases" de ce qu'il faut ou ne faut pas faire au niveau alimentation. Et cela vient de mon éducation à l'alimentaiton depuis toujours. Par exemple, chez moi, on a toujours manger du pain, même avec les pâtes ou autres féculents. Je ne comprenais pas pourquoi mes amis ne mangeait pas de pain avec ce plat ;)

Alors, oui, je pourrais toujours trouver d'autres forum qui en parlent sur le net mais je sais que c'est ici que je trouverais l'oreille bienveillante dont j'ai besoin, sans être juger et avec des conseils que j'estime adaptés. Je sais que certaines d'entres vous ne vont pas comprendre ma demande, et je ne peux pas leur en vouloir.

J'aimerais vos conseils sur la cuisine au quotidien. ce qu'il est préférable de faire ou non? J'ai besoin de repères pour poser les choses. J'ai besoin de réponses,ou d'avis sur des questions toutes bêtes: est ce que je cuisine au beurre, à la margarine, à l'huile? Une portion de pâtes pour une personne, c'est quel poids? Faut-il vraiment lterner légumes et féculents? et si on mange 3 fois de suites des féculents?

Posons le concept suivant: Vous êtes une maman , ou un papa ;), et vous devez apprendre à cuisiner à votre fille: que lui inculqueriez-vous?
H
41 ans 91
je lui inculquerais exactement ce que je lui inculque aujourd'hui : à manger ce qu'elle a envie de manger au moment où elle a envie de manger et ce tant qu'elle a faim.

je suis bluffée de ma petite fille qui mange tout et n'importe quoi et parfois à n'importe quelle heure, qui est capable de refuser de manger à l'heure du repas pour réclamer un truc après, et qui a une variété de petits dejs qui vont du kiwi au chocolat en passant par le pain et les pâtes froides...

elle est en pleine possession de ses sensations alimentaires et je la jalouse à un point que tu n'imagines même pas.
je dois lutter pour la laisser faire, moi qui ait un mal dingue à laisser un truc dans mon assiette quitte à m'en rendre malade...

y'a pas besoin de savoir "bien" cuisiner, y'a besoin d'apprendre à savourer, d'apprendre à se resservir ou au contraire à en laisser, d'apprendre à s'écouter, d'apprendre à se faire plaisir.
et un jour on se réveille avec une envie délirante de salade de carottes sans trop comprendre pourquoi, ou de manger des poireaux alors qu'on a jamais préparé ça.

notre corps sait de quoi nous avons besoin, et bien plus que d'apprendre à cuisiner, tu as besoin d'apprendre à l'écouter ;)
le reste découle ensuite.
moi qui ait toujours cuisiné assez gras, à force d'essayer de m'écouter, ben je cuisine moins gras. Non pas parce que je me force, mais parce que je sens que ce jour là j'ai pas envie de gras et que ça va m'écœurer.
à l'inverse d'autres jours je vais préparer un truc avec une tonne de crème fraiche, parce que j'en ressens le besoin.

tu es partie un peu sur les lectures du gros ? de zermatti, d'apfeldorfer ?
42 ans brest 3644
Tu as raison de prendre des pincettes ici.

Sur le forum on prone l'anti régime et surtout la R.A. En gros tu manges ce que tu veux , quand tu veux, mais surtout à ta faim, jusqu'à satiété, pas plus...

Je suis tout à fait d'accord avec ce principe de base. Mais je ne peux m'empecher de penser, que quelqu'un qui ne sais pas cuisiner, va quand même manger tout le temps la même chose. je mangeais très peu de légumes, je n'ai pas été élever comme ça, ma mère cuisine au beurre, beaucoup de beurre...alors bétement j'ai fais pareil...

On ne peut pas avoir une envie de brocoli si on en a jamais mangé!
Donc malgré tout je crois qu'il faut s'intérésser à la cuisine, avoir des bases comme tu dis, après tu fais le tri...

je ne cuisine quasiment plus au beurre, un bon steack grillé avec un chouille d'huile d'olive c'est bien meilleur.

Maintenant consulter un diet ne t'avanceras pas a grand chose, ils ne connaissent pas grand chose à la cuisine. Achete plutôt un bouquin style "cuisine pour les nuls"
Il faut juste manger de tout.
48 ans 35 10308
discogrenouille a écrit:

Maintenant consulter un diet ne t'avanceras pas a grand chose, ils ne connaissent pas grand chose à la cuisine. Achete plutôt un bouquin style "cuisine pour les nuls"
Il faut juste manger de tout.

Je suis entièrement d'accord avec ça. J'ai l'impression que tu as plus besoin de conseils de cuisine que de conseils diététiques.
J'aime beaucoup faire la cuisine, si je devais apprendre la cuisine à mon gamin (que je n'ai pas! ;) ), je lui apprendrai surtout à choisir de bons produits ("bon" dans le sens de "qualité", pas dans un sens diététique, hein), des produits de saison, et à la cuisiner de telle façon qu'ils aient bon goût, et qu'il se fasse plaisir à manger. La cuisine au beurre ou à l'huile, c'est vraiment une question de goût. La quantité de pâtes pour une personne, c'est la quantité qui lui permet de se rassasier sans excès. Manger du pain avec les pâtes, pourquoi pas, si tu arrives à ne pas dépasser la satiété. Plutôt qu'une alimentation trop riche, je pense que le problème c'est qu'on a souvent une alimentation trop abondante (on mange sans faim, par gourmandise ou par habitude familiale, on finit son assiette parce que c'est poli, on se ressert parce que c'est bon). Manger des féculents trois fois de suite, ce n'est pas mal! ;) Mais je comprend que tu peux avoir envie de diversifier ton alimentation, et ce n'est pas facile quand on n'a pas l'habitude des produits.

Je ne sais plus dans quel coin tu es, aurais-tu la possibilité de trouver près de chez toi un système type AMAP qui te fournit des paniers de légumes? Tu découvrirai des nouvelles choses et ça peut déclencher des idées ou des envies. Ou alors tout simplement essaye d'aller au marché si tu en as un près de chez toi, regarde les légumes de saison, demande conseil aux maraichers pour les cuissons, achète des produits nouveaux pour toi et cherche sur internet ou dans des bouquins de base des recettes pour les accommoder (sur internet, marmiton.org est ton ami). Regarde aussi si près de chez toi il n'y a pas des cours de cuisine organisés (par la mairie, par des restos...).

N'essaye pas de suivre des règles pré-établies, écoute plutôt tes envies, et essaye de bien comprendre ce que tu ressens quand tu manges, au niveau de la satiété bien sûr, mais aussi au niveau des goûts, des textures, du plaisir que ça t'apporte.
45 ans Paris 9866
Pourquoi un tel besoin de "règles" tiret? c'est seulement la crainte de grossir ou bien c'est aussi que tu as l'impression de manger tout le temps pareil et, dans ce cas, que manges-tu??
H
41 ans 91
discogrenouille a écrit:

On ne peut pas avoir une envie de brocoli si on en a jamais mangé!

ça, j'en suis pas convaincue, du tout du tout...
on peut être brusquement attiré par des machins qu'on a absolument jamais gouté.

c'est comme ça que je me suis retrouvée à manger du fenouil pour la première fois de ma vie à 29 ans et du foie de veau à 31.

par contre, effectivement, d'aller au marché, en AMAP, chez un petit maraicher, ça aide pas mal, ça ouvre les horizons et ça développe les envies.
51 ans 735
discogrenouille a écrit:

Je suis tout à fait d'accord avec ce principe de base. Mais je ne peux m'empecher de penser, que quelqu'un qui ne sais pas cuisiner, va quand même manger tout le temps la même chose.


c'était mon problème, et là je dis : vive marmiton.org ! :D

tu te choisis les recettes avec les ingrédients que tu aimes, tu apprends à cuisiner autrement, c'est fait essentiellement pour les gens qui ne sont pas de grands cuisiniers et qui n'ont pas beaucoup de temps.

je me suis fait mon carnet rempli de toutes mes découvertes au fur et à mesure, et j'ai découvert le plaisir de cuisiner, et de manger varié ;)
42 ans brest 3644
hipitoi a écrit:
discogrenouille a écrit:

On ne peut pas avoir une envie de brocoli si on en a jamais mangé!

ça, j'en suis pas convaincue, du tout du tout...
on peut être brusquement attiré par des machins qu'on a absolument jamais gouté.



Ca dépend peut être des personnes, mais je prends l'exemple de mon mari, à part les pates au ketchup avec cordon bleu, et les boîtes de raviolis, il ne s'interesse à rien...quand je lui fait gouter de la purée de courgette il adore ça, mais il n'en fera jamais à la maison.
H
41 ans 91
discogrenouille a écrit:
hipitoi a écrit:
discogrenouille a écrit:

On ne peut pas avoir une envie de brocoli si on en a jamais mangé!

ça, j'en suis pas convaincue, du tout du tout...
on peut être brusquement attiré par des machins qu'on a absolument jamais gouté.



Ca dépend peut être des personnes, mais je prends l'exemple de mon mari, à part les pates au ketchup avec cordon bleu, et les boîtes de raviolis, il ne s'interesse à rien...quand je lui fait gouter de la purée de courgette il adore ça, mais il n'en fera jamais à la maison.

parce qu'il n'aime pas manger ? et /ou pas cuisiner ?
je sais pas :lol:
ça dépend peut être tout simplement des personnes, effectivement :)

pour ma part j'ai toujours bien aimé manger, mais y'a toute une gamme de produits que je n'ai commencé à cuisiner qu'en débutant un semblant de RA (je sais pas si je peux réellement appeler ça une RA pour l'instant)
des trucs qui tout d'un coup ont commencé à m'attirer (comme la courgette d'ailleurs, c'est un légume qu'on ne cuisinait pas du tout à la maison, et puis un jour ça m'a fait envie, j'ai cherché deux trois recettes, depuis on en mange toutes les semaines quand c'est la saison).
alors j'achetais, certains finissaient leur vie dans le frigo, et pour d'autres je me décidais à chercher une recette sur marmiton :lol:
40 ans oise 1060
alors , chez moi , les repas sont à heures fixes(plus ou moins) , et équilibrés(la plupart du temps).
à chaque repas il y a un féculent , des légumes , de la viande ou du poisson . des fois , y a pas de féculent ou de légumes à un repas donc j'équilibre au repas suivant .
j'ai l'avantage d'avoir une belle-mère qui chouchoute son jardin , donc mes momes savent comment pousse tel ou tel légume , et la varièté est grande ! elle en fait même certains juste pour moi , genre les brocolis .
ensuite , je privilégie les matières grasses végétales comme la margarine , l'huile d'olive ou de colza , mais je ne suis pas contre une bonne platrée de pâtes au beurre !
j'adore cuisiner , et je cuisine avec mon fils ainé qui a 4 ans , comme ça , il sait comment on fait , et que c'est toujours meilleur quand on participe .
pour la partie patisserie , c'est son père qui s'y colle , je suis pas fan des gateaux , et il s'en sort haut la main !
je pense qu'il faut manger de tout et sans trop se prendre la tête . la cuisine c'est avant tout une affaire de plaisir et de partage .
et je dis OUI à marmiton.org !
35 ans 2809
Merci les filles, ça fait plaisir de vous lire.

Pour vous parler un peu plus de moi...
J'adore manger et j'adore cuisiner. Je ne suis pas forcément une pro mais je cuisine.
POur les légumes, j'aime bien. Justement, cette année, je me suis inscrite à l'AMAP, avec l'objectif de varier les légumes, d'être sure d'en avoir toujours chez moi et des variétés que je n'acheterais pas naturellement (courgette spaghetti, chou rave....).

Là où j'ai l'impression de pêcher comme je le disais c'est sur les bases.
Je cuisine quasiment toujours au beurre, j'ai toujours de la crème dans mon frigo. Les légumes sont souvent cuisinés en gratin, je mange un énorme morceaux de pain à chaque repas et naturellement, je mangerais de la viande midi et soir.... Des habitudes qui sont, je pense, loin d'être top.
D'où l'envie de consulter un spécialiste... mais si vous me dites qu'il ne va pas m'aider en ce sens...

Je commence légerement à travailler sur ma satiété. EN effet, tant qu'il y a des restes dans mon assiettes: je mange. Vu que j'ai toujours peur de ne pas me préparer assez à manger (je vis seule), j'en prépare toujours un peu plus. Je n'arrive pas à me décider à jeter de la nourriture. Vous voyez un peu le cercle vicieux....
Je vais tenter de voir ce que peux donner la RA sur moi.
En attendant, je me dis que si j'avais une idée des quantités dites "raisonnables", ça me servirait de bases pour démarrer. En bonne terrienne, je crois que j'ai besoin d'élements concrets sur lesquels m'appuyer et je ne sais pas trop où les trouver ;)
41 ans Bas Rhin 2894
les quantités de bases sont tellement variable d'un individu à l'autre et d'un jour à l'autre...

il y a tellement de choses que j'ai envie de t'écrire que je ne sais pas par où commencer...

Bref il y a quelques années, moi aussi je croyais aux quantités, pas trop de crème, pas trop de beurre... puis un jour j'ai attéri ici et j'ai lu Maigrir sans régime de Zermatti.

Depuis je mange de tout! Certains jours je ne mangerai pas de légumes et d'autres (comme hier soir) j'aurai envie de soupe de légumes sans crème sans rien... j'ai appris à écouter mon corps et à m'arrêter à satiété (ça ça a été le plus difficile).

Tu demandes comment on apprendrait à un enfant... j'apprends à mon fils qu'il faut gouter à tout mais qu'il n'y a rien "d'interdit".
Ce soir en rentrant à 18h il avait faim, je lui ai laissé le choix entre un bonbon et des tomates cerises... il a choisi les tomates parce que pour lui il n'y a pas d'aliments "tabou" . Avant d'être maman, on me disait que les enfants étaient les champions de la RA, ce que j'avais du mal à croire...
Maintenant je suis maman, ben oui c'est vrai! il y a des jours où mon fils va manger pour deux, des jours où il aura un appétit de moineau! Il pourra refuser des frites et se jetter sur des bettraves rouges! des jours où il ne mangera que de la viandes... bref il se régule tout seul!

je te raconte ma vie pour essayer de te faire comprendre qu'il faut apprendre à s'écouter !
107 ans 3096
Le truc c'est que tu es la seule habilitée à décider des quantités qui te conviennent...

Même si tu t'amusais à compter les calories que tu ingères dans la journée, le résultat ne serait pas exploitable : chacun a des besoins qui lui sont propres. Pour les femmes la "moyenne" est de 1500 kcal, mais tu ne peux rien faire de cette valeur car elle peut varier en fonction de plein de paramètres que tu ne peux pas contrôler !
38 ans Montréal 1666
Pour apprendre à cuisiner, il faut explorer. Vive les livres de recettes et les bons sites web... Je crois qu'il y a deux secrets pour découvrir la quantité de nourriture qui nous convient: apprendre à s'écouter (sensations, besoins véritables, satiété, faim, etc...) et tomber en amour véritablement avec la bouffe, donc ne plus se contenter de nourriture de moindre qualité mais aller à la découverte des saveurs et déguster, ce qui ne saurait se faire que lorsqu'on a vraiment faim pour ne pas perdre une goutte de plaisir!

Ces temps ci, je me régale du livre "Nature" de Alain Ducasse. Il y a d'autres livres qui sont plus simples pour commencer, mais trouve en un qui t'inspire et il ne reste qu'a suivre les directives...
42 ans brest 3644
Ca dépend aussi tu manges des féculents parce que tu as en envie, ou parce que tu as la flemme/ne sais de préparer des légumes?

Tu dis que tu manges pas mal de viande, mais cuisines tu du poisson?

Tu manges pas mal de pain, ça n'a jamais fait grossir le pain, profites en pour en manger aux céréales, au son...etc
B I U