MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Couple : Passion vs Affection

39 ans Ile de France 2159
Bonjour à tous,

Jusque là je traînais plutôt sur les parties Futurs parents ou Mariage, et j'espère poster au bon endroit...

En une semaine, mon couple s'est écroulé, sans que je le  
vois venir, et j'ai beaucoup de mal à comprendre.
Je m'explique, je suis avec lui depuis 2 ans et demi, vie commune et essais bébé depuis plus d'un an, pacs en juin dernier, projet professionnel commun.
Je l'aime, pour ce qu'il est, avec ses défauts, sans l'idéaliser, et notre vie quotidienne, même avec ses difficultés(il travaille 7/7), me comble. Et je croyais qu'il étais heureux avec moi.

Il y a 15 jours, nous avons appris que ses parents souhaitaient se séparer, qu'ils ne s'aimaient plus. Mon homme a très mal vécu cette nouvelle... Il a été ébranlé, vraiment.
Tout mon soutien, mes mots n'ont pas réussi à l'apaiser et il a commencé à s'éloigner.

Jusqu'à hier où il m'a dit qu'il ne savait plus où il en était, qu'il avait de l'affection pour moi, mais il n'avait jamais eu "la passion", comme il avait pu le ressentir avec d'autres.
Nous avons discuté des heures cette nuit, sur notre vie, nos attentes, notre vision du couple qui diverge : moi qui ne compte pas sur la passion pour construire une relation solide, qui s'épanouit dans le quotidien, et lui qui pense que sans La Passion, un couple est voué à l'échec...

Bref, il a souhaité s'isoler pour réfléchir, il est donc retourné chez sa mère avec une petite valise ce matin...
Il sera trop fier pour revenir, j'en suis persuadée même si j'espère de tout mon coeur qu'il revienne.

Bon, tout ça pour dire.... pour vous, un couple est-il dépendant de cette fameuse passion ou plutôt vivre en couple sans passion serait se contenter de peu ?!

Je vous avoue que je me questionne beaucoup à ce sujet.... Merci de me faire partager vos avis !
793
D'abord, j'espère pour toi que ça ne sera qu'un mauvais moment à passer et qu'il reviendra, car j'avoue ne pas saisir la relation qu'il fait entre votre couple et celui de ses parents...

J'imagine mal une relation sans passion. Quand après dix ou vingt ans de vie commune, cette passion s'est évaporée - à différents degrés selon les couples - on peut comprendre qu'elle a cédé sa place à la routine. Mais là, après seulement deux ans et demi, à froid, je dirais que vous n'étiez pas faits l'un pour l'autre.
J'espère me tromper car vous vous êtes pacsés, vous envisagez de faire un enfant - le cap du projet est d'ailleurs dépassé puisque vous êtes passés à la pratique - et en plus des projets professionnels.

Je ne peux rien ajouter de plus, si ce n'est te demander ce qu'il entend par avoir de l'affection.

Bon courage quand même...
40 ans Angers 1764
Je me posais la question ici : http://www.vivelesrondes.com/forum/viewtopic_225756.htm

Je crois que ça dépend des attentes de chacun.. Chacun construit son couple comme il l'entend, le principal c'est d'être en accord avec son autre et avec soi même.

Je ne trouve pas sa réaction surprenante, peut-être un peu 'exagérée' vu de loin. J'ai un peu la même quand je vois les gens se séparer autour de moi.. Je me dis que tout ça est un peu dérisoire..
35 ans 2879
Qu'appelle-t-il passion ? Et pourquoi voulait il s'engager avec toi (et non avec ces fameuses autres ayant déclenché la "passion") pour ce qui est censé être la vie (vouloir faire des enfants, tu ne décides pas ça à la légère) ?

Vu de l'extérieur ça ressemble à un coup de mou, de la désorientation, j'espère de tout coeur que vous le surmonterez :o
Quant à la fierté, ça confinerait à la bêtise si il ne revenait pas juste pour ça...Tu peux le rassurer en disant que tu comprends qu'il ait besoin de reprendre pied après ces turbulences.
35 ans 2879
Peut-être a-t-il peur que ça finisse comme ses parents. Leur relation lui paraissait sans doute solide, et pourtant ça a cassé. Il peut avoir peur que votre stabilité ne suffise pas, et s'inquiète de ne pas être passionné.

Mais, franchement, pour moi la passion est discrète, elle se trouve dans l'envie d'être ensemble, dans la confiance mutuelle sans borne, dans l'envie de se toucher, d'être proches...et non dans la passion folle, qui est plutôt du fantasme.

C'est pour ça que je demandais de quelle passion il parlait.
Et si vous vous êtes un peu éloignés avec la routine rien n'est perdu, tant que vous avez cette envie d'être ensemble, on peut se rapprocher à l'envi ;)
38 ans 167
Je pense que ton homme a été beaucoup affecté par la séparation de ses parents et maintenant il réfléchit beaucoup, beaucoup trop même à son couple. Car on pense souvent que le couple de ses parents est inébranlable et quand il tombe c'est le choc et on se demande un peu "si même celui de mes parents tient pas alors le mien"??...
Je pense et j'espère pour toi que c'est juste un cou de mou qu'il va voir avec le distance qu'il tient à toi. Puis la passion ben ça dure pas 15ans non plus...Enfin il y a passion et passion aussi ! Une histoire commence sur la passion puis ça s'améliore en devenant affection, amour, respect, envie du bonheur de l'autre ça devient plus calme sans être pépére non plus ! Un juste milieu quoi :) Puis si il t'aime il reviendra enfin ce serait bête de gacher sa vie à cause d'une fierté :( Laisse le réfléchir mais en lui rappelant que tu es là et que tu l'aimes :) sans trop en faire non plus.
Courage, j'espère que c'est une mauvaise passe.
39 ans Ile de France 2159
Merci à tous pour vos réponses :D

Célia, j'ai lu très attentivement ton post, je l'ai trouvé vraiment très intéressant, merci de me l'avoir indiqué !

Okapi, je suis du même avis que toi concernant la passion... Et après en avoir parlé longuement ensemble, je suis persuadée que c'est cette passion idéale et fantasmée qu'il attend...
Le tout maintenant est de savoir s'il s'en rendra compte :)

Loris,quand il parle d'affection, il entend ne pas me faire du mal, essayer de me rendre heureuse.... mais j'avoue que ça a l air confus pour lui aussi

Cacole, j'ai eu le même ressenti que toi, j'espère juste ne pas m'accrocher à cette idée pour me voiler la face

Merci à tous....
S
31 ans 3465
zamette a écrit:
Bonjour à tous,

Jusque là je traînais plutôt sur les parties Futurs parents ou Mariage, et j'espère poster au bon endroit...

En une semaine, mon couple s'est écroulé, sans que je le vois venir, et j'ai beaucoup de mal à comprendre.
Je m'explique, je suis avec lui depuis 2 ans et demi, vie commune et essais bébé depuis plus d'un an, pacs en juin dernier, projet professionnel commun.
Je l'aime, pour ce qu'il est, avec ses défauts, sans l'idéaliser, et notre vie quotidienne, même avec ses difficultés(il travaille 7/7), me comble. Et je croyais qu'il étais heureux avec moi.

Il y a 15 jours, nous avons appris que ses parents souhaitaient se séparer, qu'ils ne s'aimaient plus. Mon homme a très mal vécu cette nouvelle... Il a été ébranlé, vraiment.
Tout mon soutien, mes mots n'ont pas réussi à l'apaiser et il a commencé à s'éloigner.

Jusqu'à hier où il m'a dit qu'il ne savait plus où il en était, qu'il avait de l'affection pour moi, mais il n'avait jamais eu "la passion", comme il avait pu le ressentir avec d'autres.
Nous avons discuté des heures cette nuit, sur notre vie, nos attentes, notre vision du couple qui diverge : moi qui ne compte pas sur la passion pour construire une relation solide, qui s'épanouit dans le quotidien, et lui qui pense que sans La Passion, un couple est voué à l'échec...

Bref, il a souhaité s'isoler pour réfléchir, il est donc retourné chez sa mère avec une petite valise ce matin...
Il sera trop fier pour revenir, j'en suis persuadée même si j'espère de tout mon coeur qu'il revienne.

Bon, tout ça pour dire.... pour vous, un couple est-il dépendant de cette fameuse passion ou plutôt vivre en couple sans passion serait se contenter de peu ?!

Je vous avoue que je me questionne beaucoup à ce sujet.... Merci de me faire partager vos avis !


Bon tout d'abord, j'espère que ça va s'arranger et que cette séparation, n'a d'autres raisons qu'une simple désorientation due à la séparation de ses parents.

Ensuite, pour ta question que j'ai souligné en gras; je crois que c'est propre à chacun. Certaines personnes auront d'avantage besoin de sécurité, de stabilité et de tendresse, pour construire un couple. D'autres auront plus besoin, d'une relation passionnelle, fusionnelle et " foudroyante ".

Je fais partie de ces personnes qui ont besoin de passion, pour démarrer une vie de couple. De sentir mon ventre crépiter à l'idée de le voir, de ne pas sentir le quotidien dans le couple etc...L'affection et la tendresse, n'ont jamais suffis à me convaincre, pour me mettre en couple avec quelqu'un. Pourtant, ce sont des sentiments que j'ai déjà ressenti à l'égard de très gentils garçon, mais sans passion, pour moi c'est peine perdue. Ce serait trop fade, pour moi...

Mais après, comme je l'ai dit, je connais des personnes, qui au contraire ne préfèrent pas avoir de passion, dans leur couple. Elles trouvent que ça peut être destructeur. Elles n'ont pas forcément tord, mais chacun sa vision des choses. Et si ton copain, ne peut envisager un couple sans passion - passion qu'il ne ressent pas pour toi, après sa réflexion chez sa maman - ça sert à rien d'insister.
35 ans 1248
Je ne suis pas sure que passion et construction du couple soit incompatible.

Je suis avec mon chéri depuis 6 ans, et on a construit pas mal de chose, on vit ensemble, on s'autostimule pour la progression de nos carrières respectives, on parle à moyen terme de mariage et d'enfant.

Et pourtant, j'ai toujours des papillons dans le ventre quand il rentre le soir, il nous arrive de sortir et de se bécoter toute la soirée comme des adolescents. Quand je le vois nu ca me rend dingue, et en tant qu'homme c'est vraiment quelqu'un que j'admire. Mais on n'est pas un couple fusionnel pour autant, chacun vit sa vie, et on se retrouve pour partager. C'est ca qui nous évite la routine.

Après je pense que ca dépend du fonctionnement de couple et donc des deux individus. Mais je trouve qu'aussi plus de passion après 2 ans c'est rapide. Ca veut dire quoi pour toi la passion au juste?
42 ans 4830
je suis d'accord avec cette phrase de celia:
Citation:
Je crois que ça dépend des attentes de chacun.. Chacun construit son couple comme il l'entend, le principal c'est d'être en accord avec son autre et avec soi même.


peut être n'a t'il pas les mêmes attentes que toi, peut être aussi qu'il est tellement boulversés d'apprendre que ses repères sentimentaux (ses parents) ont volé en éclat qu'il ne sait plus où il en est.. laisses lui un peu de temps. c'est dur de voir ses parents se séparer, quelque soit l'âge.

pour ma part, la passion n'est pas une condition indispensable pour faire mon couple. l'important pour moi c'est d'avoir le respect de l'autre, l'envie d'être avec lui et de lui, et de partager des choses, de faire un bout de chemin ensemble (et parfois le chemin est long!) et d'avoir la même vision de la vie et les mêmes objectifs. la passion forcément s'émousse avec le temps et le quotidien. si on se met la pression direct en se disant que c'est pour la vie, qu'il n'y a pas de retour en arrière possible ect... forcément, ça fait un peu peur...d'autant plus quand on se rend compte que même ceux qu'on croyait inébranlables ne sont pas plus surhumains ni surs de leurs choix que nous...
39 ans Ile de France 2159
bonsoir à vous :)

J'avoue être plus proche de gurgle dans ma façon d'être et donc, j'ai un peu de mal à me projeter dans cette fameuse "passion" lol

Par contre, dans les derniers messages, vous parlez de la passion pour débuter un couple ou non...
Mais quand le couple est déjà "lancé" ?

En tous cas, je suis contente de vous lire, cela me rassure un peu sur le fait que construire sans la passion est aussi une vision du couple et pas "bas de gamme" :roll:
40 ans Angers 1764
Bien sûr que non ce n'est pas bas de gamme ! Pas si tu ne fonctionnes pas comme ça. Ça le serait si tu étais quelqu'un de passionné et que par peur d'être seule ou de ne pas trouver mieux, tu restais avec quelqu'un faute de mieux.

La passion du début, c'est plutôt l'attrait de la nouveauté, la découverte de l'autre.. Tu sais, un peu comme les enfants à Noël qui découvrent leurs nouveaux jouets ! En fait, il faudrait définir la notion de 'passion' et je suis sûre qu'on aurait toutes et tous une interprétation différente de la chose. Pour moi, c'est quelque chose qu'on subit un peu quelque part, de plus fort que nous, d'irraisonné. Mais objectivement, ça n'a rien d'indispensable à la construction d'une relation.

Ce qui est certain, ce que tu ne peux pas aller contre ta nature ni contre celle de l'autre. Et de toute façon, le problème ne vient pas de toi ou de ta manière d'être. C'est lui qui dit ne pas ressentir de 'passion' (au bout de plus de deux ans par contre.. :/), c'est lui que ça dérange. Ceci dit, on suppose que si vous êtes ensemble depuis plus de 2 ans, c'est bien qu'il a ressenti quelque chose à un moment ou à un autre. Vous êtes pacsé, vous essayez d'avoir un enfant, avez des projets en commun, ce n'est pas rien tout ça. Donc soit il est effectivement perdu à cause de la séparation de ses parents, soit c'est lui qui se contente d'une relation 'bas de gamme', qui a choisi la facilité.
108 ans 6176
Gamine j'etais persuadée qu'il fallait cette passion pour faire un couple ( j'ai lu beaucoup trop de ivres sentimentaux :D). J'ai vécu cette passion avec mon 1er mari, cet amour fou,irraisonné, et j'ai bien cru ne jamais m'en relever tant il a été destructeur.

Je dois bien avouer qu'une fois remise, ça m'a fait peur pour la suite et ce n'est pas du tout ce que j'ai recherché dans les histoires qui s'en sont suivies. Aujourd'hui j'ai reconstruit un couple, une famille mais ça s'est fait de manière beaucoup plus raisonnée et je ne le regrette pas. Ce n'est certes pas un amour aussi brûlant que mon 1er amour mais il n'en est pas moins fort, durable et empreint de respect pour l'autre.

Alors oui, je confirme qu'on peut construire un couple durable sans "Passion".
3923
"des ivres sentimentaux"

C'est mignon.
34 ans lille (enfin à coté) 154
J'apporte ma pierre à l'édifice lol

Jusqu'a il y a quelques années , je ne voulais vivre que des relations passionnées qui me détruisaient , tellement j'étais a fleur de peau tout le temps, c 'est une sensation très agréable d 'aimer passionnément mais c 'est tout aussi déplaisant de vivre avec cet amour qui vous ronge tant il est puissant. Je n'étais jamais bien à cause de la peur de perdre cette flamme, toujours suspicieuse, me creusant la tête chaque jour pour essayer d 'entretenir cette passion et puis quand la flamme s 'éteint (d un côté comme de l'autre)à chaque fois ça a été l'enfer pour en revenir.

Et puis j'ai rencontré Manu , et il m'a apaisé , il m' a montré que l'amour c 'était simple et que c'était comme une maison qu'on construit briques par briques en prenant le temps pour qu'elle soit bien solide!!et malgre ça je ressentais toujours les papillons dans le ventre à l'idée de le voir.


Je ne suis pas sûre qu'il faille séparer passion de construction mais il faut un équilibre entre les deux, car je pense et ce n'est que mon avis qu'une relation uniquement passionnelle (quand elle l'est vraiment) ronge trop les personnes de l'intérieur pour pouvoir etre véritablement serein et heureux et pouvoir apporter du bonheur à l'autre, je crois qu'une relation dénuée de passion s'appelle l'amitié.

C'est un constat que j'ai fait depuis quelque temps, c'est que le bonheur tient souvent à l'équilibre des choses, quand on aime trop on est malheureux, quand on sort trop on est fatigué, quand on sort pas assez on est pas épanouit!! et je crois ( c est ma vision des choses) que pour être heureuse j'ai besoin que tout soit équilibré dans ma vie!!
B I U


Discussions liées