MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

détails prise en charge psy pour hyperphagie boulimique

Bonjour,

je suis suivie par un psy depuis quelques temps déjà. j'en ai épuisé deux autres avant :lol: . mon psy est très bien mais pas spécialiste des TCA. je  
pose la question d'une prise en charge spécifique de mon hyperphagie boulimique. pour celles qui sont passées par là, en quoi consiste ce type de prise en charge, la méthode est-t-elle clairement définie etc ?

ex : carnet alimentaire et on commente pourquoi on mange et après le psy fait quelque chose ?
travail de relaxation ?
autres ?

je n'arrive pas à voir comment ça peut être pris en charge, la méthode ?
sans me faire de confidences, pourriez-vous me dire comment ça se passe pour vous ? :D
54 ans Out of Africa... 4355
Si tu te sens bien avec ton psy, à mon avis nul besoin qu'il soit spécialisé dans les TCA. Et rien ne t'empêche de tenir ton carnet.

Le psy est là pour t'aider à comprendre ce qui se passe en toi.
Donc, par exemple si tu tiens un carnet alimentaire et que tu marques que tu mange parce que tu t'ennuie, le psy va aller avec toi voir de quoi est fait cet ennui ; si c'est de l'angoisse, de quoi est faite cette angoisse, etc...

Le but étant petit à petit de répondre à tes besoins autrement que par la nourriture
merci pour ta réponse. ce n'est celle à laquelle je m'attendais donc je vais essayer de reformuler :;

dans le cadre des thérapies dites courtes (genre 1 an), avez-vous décelé une méthode particulière de concircuitation de la crise alimentaire ?
et pour complèter on psy est très bien mais ce n'est pas superman, il a ses limites.
R
36 ans 15384
J'ai eu une prise en charge psychiatrique,a l'hopital St Anne. Peut etre devrait tu te renseigner de ce coté là ?
merci :)
M
47 ans lyonnaise 41
Non à mon sens il n'y a pas de méthode particulière !
Si il y avait une recette, ça se saurait et ce serait avec plaisir que je transmettrais ...
C'est ce qui a été difficile à admettre pour moi au début, les solutions sont en moi, il n'y a rien de magique et il faut passer par un moment difficile pour aller vers du mieux (aïe aïe pas évident) ... commencer par ce plus se voiler la face, accepter qu'il y a un souci mais aussi savoir que c'est possible de s'en sortir, que des gens compétents sont là pour nous aider, et là je remercie ma psy !
Je te souhaite plein de courage dans ta démarche !
S
98 ans 4480
De plus, chaque thérapeute a sa propre façon de travailler... ;)
Certains travailleront d'office avec le carnet alimentaire, d'autres sur la confiance en soi, d'autres sur la relaxation, etc...
M
47 ans lyonnaise 41
et j'ajouterai que "cette façon de travailler" est aussi fonction du patient qui est en face du thérapeute, on est tous différent et c'est au psy de s'adapter au patient, pas l'inverse !
toujours aussi deprimant les réponses .... y a pas une opérarion magique d'ablation des cellules cérébrales déviantes :cry:

merci les filles
M
47 ans lyonnaise 41
Pourquoi ça te déprime ? Parce qu'il n'existe pas de potion magique ?
Au contraire, on te dit qu'il y a des solutions !
Ton opération du cerveau, c'est elle qui devrait te faire peur si elle existait ;)

Je te taquine un peu mais je comprends bien ce que tu ressens, sache que c'est inhérent à l'hyperphagie, avoir envie de tout, tout de suite, buter sur les obstacles qui empêchent de guérir, avoir envie et pas envie, être découragée ...
:cry:
S
98 ans 4480
mila69 a écrit:
et j'ajouterai que "cette façon de travailler" est aussi fonction du patient qui est en face du thérapeute, on est tous différent et c'est au psy de s'adapter au patient, pas l'inverse !


Exact ! J'ai commencé une prise en charge pour l'hyperphagie justement.. Et la personne que je vois ne me fait pas faire de carnet alimentaire pour le moment (pourtant c'est ce qui ressort le plus) car je le vis difficilement. Donc ce n'est pas ma priorité ;)

Le travail est long mais il faut s'accrocher ;)
B I U