MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

amitiés après naissance

35 ans lille (enfin à coté) 154
Bonjour a tous/toutes,

Voila, je ne sais pas si je suis dans le bon topic car j'ai cherché en vain un sujet "amitié" dans vie quotidienne que je n'ai pas trouvé,  
alors voila je me lance.

J'ai des amies de longues dates qui viennent d'accoucher ( il ya 5 mois pour l'une et 3 mois pour l'autre, j'étais très proche de la première mais aujourd'hui le fait est qu'on ne l'est plus trop du a un petit eloignement géographique et à la naissance de son petit bout.

Je culpabilise de ne pouvoir comprendre ce qu'elle ressent car j'imagine que ça doit etre merveilleux mais moi j'arrive pas à m'extasier devant son enfant.

Je sais qu'elle fait des efforts pour garder le lien mais des qu'on se revoit toutes ensembles c'est pour parler de couches, on me lance un "ça va le boulot?" pour me sorir du trou dans lequel je m'enfonce au long des discussions, ça dure 5 minutes et hop c repartit de plus belle sur les couches.

Ca doit etre l euphorie du moment j'imagine.

elle dit que ça fait du bien de se voir sans bb mais elle ne parle que de ça, avant on avait plein de sujets de discussion et av mes amies qui n'ont pas de bb c tjs pareil, on rigole tjs autant.


je ne sais pas si c'est moi qui est une amie indigne qui ne veut pas comprendre ou si c'est déjà arrivé a kkun d'autre cette sensation de plus rien avoir à se dire apres des années d'amitié et tant de choses partagées.

merci de vos réponses
43 ans 401
T'inquiete ca arrive a tout le monde ca.

ton amie a maintenant tout un pan de sa vie entierement différent. Elle n'est plus uniquement femme, épouse et ton amie, elle est aussi mère et de ce fait ces centres d'intêret ont évolués. Ca ne veut pas dire qu'elle n'aime plus les memes choses mais que d'autres se sont ajoutés et que ses priorités ont changés.
Perso je viens d'accoucher et je ressens la meme chose que ton amie je pense. Mon enfant vient d'envahir ma vie, c'est pas uniquement 'youpi j'ai un bébé' comme 'youpi j'ai un chien' ou 'youpi jviens de me payer un super jouet' c'est pas uniquement un truc a en plus a gerer dans la vie, c'est toute ta vie qui change et pour toujours et tu le sais que c'est pour toujours donc ca nous change.

En plus au début c'est quelque chose qui nous bouffe un énooooooorme pourcentage de temps, y a pas que changer les couches et filer le biberon...

Comme tu dis tu n'a pas d'enfants, tu ne peux donc pas comprendre totalement, et d'ailleurs meme si tu en avais tu pourrais pas forcement mieux comprendre car toutes les meres ne réagissent pas de la meme façon.

Ton amie est toujours la meme mais elle est devenu mère et c'est quelque chose que vous ne partagez pas (ou pas encore ;) )cela modifie forcément votre relation. Car vous ne pouvez pas vivre et partagez cette "expérience".

Je pense qu'une amitié peut survivre apres ca, mais il faut que les deux amies aient le meme feeling, que l'une s'implique dans la maternité de l'autre et que l'autre n'oublie pas que son enfant est le centre de SA vie mais pas celui de son amie.

Maintenant si tu ne t'interesse pas une minimum a son gamin c'est sur que ca va etre dur de son côté :)
53 ans 9077
Je partage une amitié longue de 25 ans avec une fille de mon âge... Elle n'a pas de petit ami et pas d'enfant.
J'avoue que nous avons eu des passages dans notre vie où il était plus difficile pour elle comme pour moi de se voir, de papoter de tout et rien comme quand on était au lycée puis lors de nos premiers boulots...
Tant que j'étais enceinte tout allait bien... mais ensuite je pense qu'elle avait beaucoup de mal à partager mes discussions et centres d'interet.. petit à petit je me suis rendue compte que ça la gonflait (même si elle avait eu la délicatesse de ne jamais me le dire) mais aussi parceque ça la ramenait systématiquement à la dure réalité... elle n'était pas avec un copain et encore moins mère...
Nous nous voyons encore très régulièrement et nous papotons au moins une fois par semaine ensemble.
J'essaie de mon côté de faire abstraction de mon quotidien de mère qui me "bouffe" toute la semaine...
En fin de compte avec elle c'est ma "bouffée d'air pur", le moment où on parle de tout sauf de rentrée scolaire, propreté de la petite dernière etc etc...
Et j'avoue... j'y prends du plaisir même si j'adore mes filles :oops: :oops:

Je ne sais pas depuis combien de temps ton amie a accouché... l'euphorie du moment compte beaucoup aussi ^-^
Une autre anecdote... nous sommes toujours un groupe de 5 filles depuis des années. 3 d'entres nous sont mères et deux ne le seront surement jamais vu leur âge (et elles n'ont pas de copains)
Un soir au resto la discussion est partie sur les accouchements et beaucoup de femmes aiment parler de leur accouchement :oops: Au bout de 10 mn l'une des deux filles nullipart (désolé c'est le mot exact) nous sort : "ben moi j'ai un beau vagin nickel et pas une suture qui dépasse :lol: "
A ce moment là on a compris qu'on les "excluait" totalement de notre conversation :oops: :oops: :oops: Gros fou rire général...
Du coup on s'est excusées et on a parlé mecs tout le restant de la soirée...et là c'est elles qui tenaient le crachoir :lol: :lol:
46 ans gagny 3067
j'avoue que j'avais le meme prblm que toi avec mes cops et leurs bb! ça me saoulait ms à un point !!!!! :?

j'ai eu ma fille il y a ps lontps et maintenant c'est moi qui saoule les autres :P on a un gr d'amis célib trentenaires que l'on voit ce soir et on est les seuls en couples avec bb dc c'est sure on se force un peu à ne pas parler bb et plus de leurs histoires qui ne marchent pas ou futures...ms c'est pas facile qd bb prend presque 100% de ton temps, on est un peu omnubilé pr ça je l'avoue !!

non tu es normale et c'est vrai que ça changera qd tu auras à ton tour un bb ms c'est bien aussi de se retrouver entre filles pr parler d'autres chose, ça oxygène la tete !!

j'ai du mal pr le moment ms j'espère y réussir bientôt !! ;)
39 ans 4907
chikininaa a écrit:
J'ai des amies de longues dates qui viennent d'accoucher ( il ya 5 mois pour l'une et 3 mois pour l'autre,


3 mois et 5 mois, bien à cet âge la vie tourne autour de bébé et on n'a parfois même pas le temps de prendre une douche, alors c'est certain qu'elle n'ont rien d'autre à discuter pour le moment. Ça va s'arranger avec le temps.
35 ans lille (enfin à coté) 154
Gothikette a écrit:


Maintenant si tu ne t'interesse pas une minimum a son gamin c'est sur que ca va etre dur de son côté :)



bah j'essaie de m'impliquer un maximum, de suivre les progres, il y pas 20 minutes il m'a vomi dessus parce que je le prends, j'achete des cadeaux lol et même si je n'ai pas d'enfants j'essaie de poser des questions et d'apprendre des choses. Mais j'avoue que en gros le "t'as pas d'enfant tu peux pas comprendre" je le ressens très fort me^me si bien sûr elle ne le disent pas , je sais qu'elles ne voudraient pas me blesser.

J'ai pt pas d'enfant actuellement mais j'en aurais un jour..
833
Il y a 20 ans, j'étais une célibataire endurcie..alors que mes cops faisaient à tour de rôle, vie commune et bb....Malheureusement le temps à eu raison de nos amitiés car effectivement les points communs que nous avions n'étaient plus les mêmes...Avoir un enfant, et ca je ne l'ai compris qu'après, est un grand chamboulement dans la vie et on éprouve le besoin d'en parler, de partager etc...Peut etre que malheureusement avec tes amies, le temps est venu de tourner une page...moi c'est ce que j'avais fait.....et c'est là que j'ai vu mes véritables amies....Bisous.
S
87 ans 4951
J'étais la première du groupe d'amis que je fréquentais qui a eu un bébé et j'ai très vite ressenti que mon sujet d'intérêt principal n'intéressait pas celles qui n'avaient pas encore d'enfant. A part une seule, mon amie d'enfance avec qui on a tout partagé et qui est la marraine de mon fils ainé. Bon elle était elle-même en essai bébé donc plus réceptive je pense.

Soit un peu patiente, car cela va gentiment se tasser. Comme disait Iza au début cela prend énormément de temps et les sentiments que l'on ressent sont tellement forts, qu'on aimerait des fois le crier à la terre entière tellement on est gaga de nos petits loups.

Au bout d'un moment j'ai réussi à séparer un peu les choses, je les faisais parler de leur vie et je parlais des mes enfants avec mon mari (qui soulait tout le monde avec toutes les aquisitions "normales" de notre fils) et avec ma famille qui avait déjà des enfants. Mais certaines qui n'ont pas compris que j'avais changé et que je n'avais plus trop envie de sortir pour laisser mon bébé, j'ai un peu mis de la distance. En effet, une de mes amies voulait absolument que j'aille avec elle voir un concert 6 semaines après la naissance de mon fils ainé et je n'avais pas envie du tout. J'ai refusé en expliquant et elle n'a pas compris.

Avec le temps on s'est gentiment éloignées, sans agressivité.
35 ans lille (enfin à coté) 154
Je comprends ce que tu veux dire, et je ne lui ai jamais fait la tête parce qu'elle avait annulé un de nos rdv soit parce qu'elle était fatiguée ou parce que le petit n'était pas bien, moi non plus je ne suis pas toujours dispo.

Disons que étant donné qu'elles sont de jeunes mamans (ou futures maman car certaines sont enceintes), je pensent que lorsqu'on est a trois forcément elles se comprennent mieux, entre les marques de lait et les réeducations ap l'accouchement . Elles vivent la meme chose ça aide.


Et c 'est que parce que je les aime bcp j'essaie de participer un maximum, de poser des questions, et de savoir si elle vont bien car j'étais la aussi quand l'une d'elle m'appeler en pleurs car elle faisait le baby blues mais c 'est pas facile de réconforter quelqu'un quand on a du mal a comprendre ce que la personne vit.

Alors si moi je faisais l'effort je me disais que peut etre elles pouvaient aussi se dire stop pdt une demi heure on parle d autre chose, mais au vu de vos commentaire ça doit etre encore trop tôt...
10361
ben en même temps comment veut tu qu'une jeune maman et nottamenent entre elles ne parlent pas de leur enfants ?
on peut faire abstraction du boulot d'un mec dans des sorties entre filles, mais pas d'un enfant.
C'est pas la question que tu sois une amie indigne, loin de la, mais t'a forcement le sujet et le centre d'interet qui change dans tes conversations et dans ta vie, quand un enfant arrive..
M
41 ans Belgique 1926
Quand un certain nombre d'adultes se retrouvent et discutent, pour peu qu'ils puissent se déplacer (donc pas à table), au bout de 30 minutes, tu as 3 groupes : les hommes, les femmes sans enfants/pas enceintes, et les mamans/femmes enceintes...
35 ans lille (enfin à coté) 154
co_lette a écrit:
ben en même temps comment veut tu qu'une jeune maman et nottamenent entre elles ne parlent pas de leur enfants ?


Je ne demande pas a ce qu'elles ne parlent pas de leur bb au contraire ça m'inquieterait si elles n'en parlaient pas! mais si on pouvait y inclure aussi d'autres sujets ça serait bien.
S
87 ans 4951
Comme tu dis que tu les aimes beaucoup, tu as donc envie de rester amies avec elles, je pense que tu pourrais leur dire gentiment ce que tu ressens.

Je pense quand même que c'est possible de consacrer une demi-heure à t'écouter, surtout que tu as l'air de les écouter également. Je me souviens très bien de comment j'étais, mais je pense que c'est aussi possible de faire un petit effort pour parler d'autre chose que de bébé.

Mais si tu gardes le lien, un moment donné cela devrait se faire naturellement.
35 ans lille (enfin à coté) 154
Je préfèrerais que ça se fasse naturellement , parce que déjà j'ai pas envie de les "froisser" elles sont heureuses j'ai pas envie de venir ternir le tableau, et puis s'il y a un regard que je ne supporte absolument pas c'est le "tu verras quand tu auras des enfants", on a beau dire même si c 'est vraiment franchment à ce moment précis on se sent comme une merde!
S
87 ans 4951
Je n'aime pas trop non plus ce genre de phrase, mais je pense qu'il ne faut pas mal le prendre c'est juste parce qu'elles ont du mal à exprimer en détails tous ces sentiments et le fait que beaucoup de choses perdent leur importance face à ce lien si fort, je suis sûre que c'est n'est pas pour te rabaisser. A toi de ne pas oublier quand tu seras maman de ne pas ressortir ce genre de phrase à celles qui ne le sont pas !

Mais encore une fois, cela s'estompe avec le temps et quand les enfants grandissent cela change. Les premiers mois avec un bébé c'est très très fusionnel.

Mais t'as quand même le droit de parler de toi et de ton travail et de tes soucis quand même ;)
B I U