MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Différences entre bb1 et bb2

57 ans Région parisienne 2154
Souvent je m'étonne des dissemblances entre mes deux fils. L'aîné, une fois identifiée son allergie aux PLV, a été un bb posé, qui a marché à 14 mois, adorait qu'on  
lui lise des histoires dès tout petit, n'a pas fait de grosses colères à 2 ans, relativement respectueux des interdits (et s'avère à 5 ans un enfant plutôt introverti et timide, hors du cercle familial).

Le cadet, c'est une autre histoire ! Il a un an, a marché à 11 mois, et déjà je dois élever la voix tant il essaye de faire sa loi. C'est un aventurier dans l'âme, toujours en mouvement, toujours derrière un ballon, une poussette, ou n'importe quoi qui roule. Quant aux bouquins, il doit pratiquer la lecture rapide :lol: et impossible de lui lire une histoire.

Autour de moi on me dit "cherche pas, c'est un cadet". Sauf que je retrouve en lui l'enfant bagarreur que j'ai été, bien qu'aînée de la fratrie.

Ce qui m'interroge, c'est que j'ai le sentiment de me sentir beaucoup plus proche de mon grand (ce qui n'a rien à voir avec l'amour que je leur porte) que de ce petit buldozer, qui peut-être me ressemble trop.

Du coup, je repense à ma mère, qui a toujours été beaucoup plus proche de ma cadette et qui disait face à moi se sentir "comme une poule qui aurait couvé un canard".

Je ne sais qu'en penser. Je me sens un peu coupable face à ce petit garçon. De ressentir à son égard moins d'affinités que je n'en ai avec son frère.
42 ans Bas Rhin 2894
Si on prend mon frère et moi, le schéma correspond moi calme qui aime la lecture (mais pipelette à mort) pas aventière pour un sous, mon frère tout l'inverse...

En tant que maman , Max est l'ainé et je pense qu'il n'y aura jamais de 2ème justement parce qu'il a marché à 12mois et aventurier comme c'est pas permis. Défi sans cesse mon autorité!
Rien que ce soir, en 1H30 il s'est retrouvé 4 fois puni sur sa chaise...
Mais il sait être calin et aime qu'on lui raconte des histoires.

Donc je ne pense pas que cela soit une différence ainé, cadet mais plus caractère d'un enfant à l'autre.
S
87 ans 4951
Ce n'est pas une position dans la fratrie qui fait le caractère. Je suis la dernière d'une famille de 4 enfants et j'ai été selon les dires de ma mère "un petit ange" par rapport à mes frères et soeurs avec qui elle était très en conflit. Bon si j'analyse la situation en fait je ne disais pas un mot car j'avais trop peur de ses colères et je n'osais pas l'affronter donc je ne bougeais pas une oreille.

J'ai eu un ainé très calme à qui il suffisait de dire non pour qu'il ne fasse pas les choses, ne pleurait très peu, aimait lire et tout. Mon 2ème a été très différent, plus dans la norme en fait, cela a été difficile pour lui d'apprendre le non, il faisait des colères. J'avais aussi plus d'affinités avec mon grand que je comprenais mieux mais j'avais très peur de reproduire ce que ma mère avait fait c'est à dire de me préférer (c'est elle qui le dit :cry: ) par rapport à mes frères et soeurs. J'ai assisté à la souffrance de mes frères et soeur et il faut reconnaître qu'ils m'ont détesté et spécialement ma soeur qui était juste avant moi (5 ans de plus que moi).

A ce jour j'ai des relations avec une de mes soeurs (7 ans de plus) qui elle s'est plutôt comportée comme une petite maman avec moi, des relations cordiales mais lointaines avec mon frère et plus de relation avec mon autre soeur.

Tout cela pour dire que quand j'ai ressenti ce genre de chose quand mon second fils a eu 2 ans environ et que j'ai du faire face à ses colères j'ai vite été consulté pour essayer de casser ce schéma familial (1 préféré et l'autre enfant qui en souffre).

Cela m'a aidé énormément à prendre du recul par rapport à mon histoire familiale, et cela m'a permis de dédramatiser et stigmatiser le caractère plus expressif dans la colère de mon second. La psy m'a rendue attentive au fait que mon grand était un peu trop sage et renfermé et cela m'a permis de l'aider à s'extérioriser plus. En dédramatisant et en ne stigmatisant jamais les scènes de mon fils second par exemple avec des termes négatifs et bien tout s'est estompé avec le temps.

Je suis toujours proche de mon fils de 17 ans mais son caractère plus réservé lui a joué quelques tours à l'extérieur et il a du apprendre à s'affirmer un peu plus et je suis aussi proche de mon autre fils de 14 ans qui a appris à canaliser ses colères par des mots. De plus, ils s'entendent bien et se respectent l'un et l'autre avec leur caractère différent.

Pour ce problème en particulier il n'a pas fallu beaucoup de séances, j'ai par contre voulu continuer et faire une thérapie pour moi. Mais l'on peut très bien y arriver sans thérapie, chez moi le poids du passé était un peu lourd.

En tout cas je peux te rassurer mon second fils qui avait de la peine à gérer la frustration, qui a eu des colères impressionnantes quelques fois et bien il est devenu un adolescent calme, passionné et extrêmement gentil et sensible. (je pense d'ailleurs que c'était cette extrême sensibilité qui lui faire des colères). Mais j'ai énormément lutté pour ne pas lui sortir des mots "négatifs". Il a simplement appris à mettre des mots sur ses émotions (enfin quand je dis simplement cela parait simple mais le chemin a été long mais le résultat en vaut la peine)
41 ans caudrot 1384
c'est normal je pense d'avoir plus d'affinités avec un de ses deux enfants quand ils sont de caractères opposés. Mon premier a mon ( mauvais) caractère, donc on se heurte souvent car aucun des 2 ne lâche.
Le second ressemble à mon mari, du coup mes relations sont moins conflictuelles car je n'ai pas besoin d'entrer en guerre avec lui comme avec le premier.
Mais je les aime autant, et je ne pense pas faire de différence.
57 ans Région parisienne 2154
Merci à vous.

J'ai aussi un peu peur de reproduire le schéma familial, où j'ai été l'enfant du père et ma soeur celui de la mère.
D'ailleurs bb2, comme s'il sentait tout cela, est beaucoup plus proche de son père que l'aîné.

A vous lire je me dis que leur différence de caractére est peut-être aussi une façon de réagir différemment à une grande sensibilité. Loulou a éclaté en sanglots quand il a compris que j'étais vraiment fâchée (il tapait sur son frère avec un balai :shock: Et le grand se protégeait sans lui tomber dessus à bras racourcis).

Ayant entrepris un travail personnel, je ne manquerai pas d'en parler. A vous lire j'ai quand même envie de ne pas minimoiser la question, tout en me sentant un peu rassurée.
46 ans derrière toi!! 3399
Je ne pense pas non plus que ce soit une question de cadet aîné, mais bien de caractère.

Mon pirate est le cadet et est très calme, très gentil, très sage; bon il y a une grande différence d'âge entre eux, mais je pense que c'est sa nature tout simplement.
833
Sacha est arrivé 30 mois après son frère et ce fut un bb fort difficile. Non pas par sa faute, mais allergique aux PLV faisait du sang, donc souffrait bcp. Il n'avait de cesse de pleurer, jours et nuits...18 mois sans faire plus de 4h de sommeil consécutif. Dur dur. Maintes fois, j'ai eu à penser "mais qu'elle idée d'avoir fait un second, alors que l'ainé est si calme, si gentil...je ne l'entends jamais, tjs le sourire etc..." Puis il s'est "stabilisé" et est devenu un petit gars sensas... C'est mon loulou de 8 ans 1/2 maintenant, il est tjs très différent de son frère...il te pousse tjs à bout mais il est affectueux, intelligent, aimable, serviable, souriant, tjs à dire une betise pour faire rire etc....Mon gd est plus renfermé mais tout autant souriant et gentil...2 caractères souvent opposés qui font que je les aime autant l'un que l'autre pour leurs différences. Je ne partage pas les mêmes choses avec eux..mais de les voir me remplit d'amour et me rend fière de les avoir.
53 ans 9077
Chez nous aussi grande différence d'âge (12 ans) et deux filles complètement différentes.
Que ce soit physiquement ou moralement...
Je ne peux les comparer car elles sont incomparables :lol:
Dire que j'ai plus d'affinités avec l'une qu'avec l'autre ça non... tout simplement parceque l'une me fait penser à moi (et je m'aime bien ^_^) et l'autre c'est le portrait de son père... que j'adore par dessus tout :D
Je suis ravie qu'elles soient à 100% à l'opposé l'une de l'autre : ainsi aucune monotonie à la maison !
54 ans Out of Africa... 4355
Bataille a écrit:
... tout simplement parceque l'une me fait penser à moi (et je m'aime bien ^_^) !


ca me paraît aussi important ce que tu dis : comment aimer un enfant qui nous ressemble si on ne s'aime pas soi-même ? Ou si l'on voit en soi un enfant ayant été "méchant", "idiot", ect.. (jugement parental)
B I U