MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Ne plus savoir où on en est...

S
97 ans 4480
Et voilà, un énième post de ma part... Je me sens complètement perdue en ce moment...
J'ai des phases où je m'assume plus ou moins, où je ne me trouve pas  
trop vilaine en me regardant dans un miroir le matin, où je me dis qu'après tout, on m'accepte comme je suis ou on ne me regarde pas....
MAIS...
de plus en plus souvent, je ne me supporte plus, je ne peux plus me regarder en face sans pleurer, je ne vois pas mon avenir autrement que grosse, moche et seule... Je n'arrive plus à positiver, à m'accepter comme je suis, à voir le bon côté des choses...

Plus le temps passe et plus je me sens accro à la nourriture... Je le vis très mal, j'ai l'impression de n'avoir que ça... Je sais le réconfort que ça m'apporte, pourquoi j'ai ce comportement... Mais j'en ai honte... Et de voir que non seulement je ne maigris pas mais qu'en plus, je grossis, ça me déprime encore plus :(

J'aimerai tellement un jour dans ma vie connaitre le bonheur d'être mince, de ne pas se soucier de sa silhouette, de ce que l'on dira de moi au 1° regard....

J'ai commencé un suivi avec une diététicienne comportementaliste mais pour des raisons financières, je ne peux pas la voir souvent :(
Alors ce sera long, très long...
Et en ce moment, j'ai beaucoup de soucis de différents ordres, qui n'arrangent rien...

Bref, je fais n'importe quoi... Je reste des heures sans manger et bam, d'un coup, je me goinfre...
Et rebelotte...
Là, je n'ai qu'une envie : ne plus rien avaler, du tout, pour enfin maigrir..
Bien sur, c'est impossible...

La fin d'année approche, je n'ai aucun projet pour les fêtes et même rien envie de faire à vrai dire... Mais j'en ai honte... A mon âge, on ne passe pas les fêtes seule chez soi...
Pour l'année prochaine, j'ai des projets de vacances avec un couple d'ami et un ami à eux... J'en suis ravie mais je stresse déjà... Il faut que je maigrisse et en même temps, je sais qu'un régime va me mettre encore plus bas que je ne le suis déjà... :(

Bref, ce texte est confus, j'en suis désolée :( C'est juste que je suis complètement paumée en ce moment et que je ne sais plus comment faire pour arriver à dépasser cette piètre image que j'ai de moi :?
46 ans 483
Bonjour Sun,

Oui il y a des moments comme ça où on est au fond du trou. Je ne me souviens pas de ton parcours aussi pardonne moi si ce que je te dis n'est pas adapté à ta situation.

J'ai connu (et connaitrai encore, probablement) de grands moments de détresse et de solitude et si j'ai appris quelque chose avec le temps, c'est bien que la roue tourne. Tu pourrais te surprendre en plein flagrant délit de bonheur dans quelques mois. Il suffit parfois d'une rencontre amicale ou amoureuse pour reprendre un peu d'oxygène.

A te lire, mon ressenti, c'est que tu as besoin de ne plus être isolée comme cela. Es-tu sûre de ne pas avoir d'autres amis à contacter ? Peut-être pourrais tu voir si il y a une sortie VLR près de chez toi ou même en proposer une pour rencontrer des personnes qui affrontent les mêmes problématiques que toi ou bien, encore mieux, qui les ont dépassées ?

TheSunIsYellow a écrit:

La fin d'année approche, je n'ai aucun projet pour les fêtes et même rien envie de faire à vrai dire... Mais j'en ai honte... A mon âge, on ne passe pas les fêtes seule chez soi...


Si tu savais le nombre de jeunes , si tu savais ...

Courage et continue à poster : ce n'est pas comme se confier à un ami mais c'est mieux que ruminer seule dans ton appart.
S
97 ans 4480
Merci de ta réponse ;)
En fait je ne suis pas seule dans ma vie, j'ai des amis sur qui compter, je sors pas mal, j'ai une vie sociale assez remplie.. c'est bien ça le souci en fait ;) C'est moi qui déprime alors que finalement, je vis de belles choses malgré tout...
Bref, je crois que c'est simplement un coup de calgon ce soir, comme ça m'arrive parfois... :(
44 ans 1805
Tiens d'abord :kiss: :kiss: :kiss: :kiss: :kiss: :kiss: :kiss: :kiss: :kiss: :kiss:
Sun tu as du caractère ma poulette hein (du peu que je te connaisse) mais sers-toi en un peu!

Commence par le commencement: tu parles de bonheur d'être mince. Et pourquoi pas le bonheur tout en étant grosse? Pourquoi veux-tu tellement être mince? pourquoi? Pourquoi?

Ta vie ne changera pas mince...le bonheur n'est pas lié à un corps mince ou même gros.

Lâche prise ma belle! Laisse ces histoires de poids dans des valises (enfin ou tu veux) et vis un peu. C'est comme les voyages, tes problèmes - que tu sois grosse ou mince - sont toujours avec toi, tu me suis?
;) ;)
S
97 ans 4480
Ca y est, Muse, je pleure en lisant tes mots :( :(
Tu as touché là où ça fait mal...
Je crois qu'inconsciemment, j'associe le fait d'être mince à celui de me libérer de mes problèmes...
Je vois ça comme une libération tellement mon poids me pèse et me rend triste... :(
S
85 ans 4917
Ta détresse me touche et je te comprends pour avoir pensé aussi comme toi quand j'étais plus jeune.

Il y avait tellement de choses que je m'interdisais à cause de mon poids, je me disais aussi quand je serai mince je prendrai une revanche sur le passé.

Personnellement la longue thérapie que j'ai faite m'a aidé à me rendre compte que mes kilos étaient un faux problème, c'était autre chose qui m'empêchait d'avancer en l'occurence le peu d'estime que j'avais de moi et le manque de confiance.

Je me suis même rendu compte que j'avais un certain attachement à ma graisse car elle me protégeait de beaucoup de chose et je me suis rendu compte qu'en fait après avoir voulu me fondre dans la masse pendant des années, j'avais un côté en moi qui aimait être hors norme. Ce que j'aime c'est que grâce à mon poids, je rencontre des personnes intéressantes pour qui je ne suis pas uniquement un tas de graisse. Il y a des personnes qui ne me regardent pas ou me critiquent et ceux-là je me dis que sans mes kilos je n'aurais pas vu leur vrai visage.

Même maintenant que je ne m'interdis pas de vivre et que je profite de la vie il m'arrive d'avoir encore des souffrances par rapport à mon poids. Je m'aime bien mais des jours tout à coup, pour une petite remarque, un regard mal interprété, une visite médicale je me ressens encore des fois énorme et horrible. La différence d'avec avant c'est que cela ne dure pas longtemps.

Ce n'est pas un chemin facile et c'est normal d'avoir des passages difficiles mais sur le long terme tu comprendras que être mince ne résoud pas tous les problèmes (j'ai été mince enfin taille normale et je n'étais pas du tout heureuse)

:kiss: :kiss: :kiss:
33 ans ... ailleurs, c'est plus beau... ? 1402
MuseaLaGrenadine a écrit:

Ta vie ne changera pas mince...le bonheur n'est pas lié à un corps mince ou même gros.


Muse a raison... Tu crois qu'avec 50kgs, tu n'as aucun problème ? C'est totalement faux.
On traverse tous plus ou moins ce genre d'épisodes.

C'est justement là qu'il ne faut pas baisser les bras.

Courage ;-)
S
97 ans 4480
Merci les filles ;)
36 ans oise 277
rohhh la la je pourrais presque croire que les mots que tu écrit sont les miens.
Et oui on croit toujours que si on maigrit on sera mieu moin peur de l'avenir, moin peur de la reaction des gens, moin peur des ptites chose qui peuvent nous mettre notre poid en pleine tête !
C'est difficile de se dire qu'a 25 ans (moi 26 depuis une semaine) on n'a gaché notre vie que les amis sont deja en couple avec enfants et nous on n'est la sur le carreau (moi c'est l'impression que j'ai etre rester sur le bord de la route) et puis voila je vien ici et c'est vrai que sa remonte le morale on se dit que certaine sont heureuse donc aprés tout sa doit étre possible! en tout les cas je l'espere lol
57 ans en Suisse .... 852
larondeloise a écrit:
C'est difficile de se dire qu'a 25 ans (moi 26 depuis une semaine) on n'a gaché notre vie que les amis sont deja en couple avec enfants
ben je vous assure les filles, il y a encore plein de super années après 25 ans !! la vie ne fait que commencer et vous verrez qu'avec le temps on apprend à relativiser et ces coups de blues s'espacent de plus en plus. Et puis, vous parlez de vos amis qui sont en couple avec des enfants, question : sont-ils tous heureux? et n'avez-vous pas autour de vous des couples qui se sont séparés et qui souffrent? on pense toujours que le gazon du voisin et le plus beau jusqu'au jour ou peut-être on se rend compte qu'il est synthétique !! Allez les filles souriez et dites vous que sur cette terre il y a quelqu'un de bien qui vous attend ;)
V
36 ans 48
Ouaip, je viens rajouter de l'eau aux moulins.
Je suis dans un entre-deux : 26ans depuis peu, avec cette impression d'être plus malheureuse que les autres, moins bien lotie...
Obsédée par mon poids, l'alimentation, mon orientation (oui ce point n'est toujours pas réglé et là quand même, ça me pèse atrocement), j'ai l'impression de passer à côté de la vie.
Et en même temps, il y a depuis peu des phases où je relativise davantage et où je me force à être présente à l'instant, malgré ce que ça implique.
Aussi, toutes les conversations que je peux lire ici me donnent confiance et m'aident à faire abstraction des kilos que j'ai pris et à gérer les TCA.
Donc ben... merci tout le monde. :oops: :)

Et pour ce qui est d'imaginer qu'on sera plus heureuse plus mince... je fais confiance, car là, j'ai cette idée bien présente à l'esprit aussi, mais bon... on peut être heureuse telles qu'on est maintenant, mieux vaut travailler à ça plutôt qu'à mincir...
On s'connaît pas, mais :kiss: quand même ;)
B I U


Discussions liées