MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Veuvage et après ?

49 ans paris 928
Suite a une discution avec un ami , plusieur question me sont venu .

D'un point de vu administratif : On garde l'état civil tant que celui la n'a pas évoluié  
, mais il y a un risque de vouloir accélérer l'histoire pour éffacer ce mots ou l'inverse pour le souvenir ...

D'un point de vu psychologique : Quelle peu être la durer des blessures , et le temps "d'abstinence" ( physique et mental ) ?

Le veuvage et après : Comment renouer une relation humaine ? et quelle type ?
Légère ? Constructive ?
Si il y a une romance , le choix ne se porterait il pas sur une personne avec certrain trait du passé ? Si oui , cette recherche d'une sorte de réincarnation d'est il pas mal sain ? Même si chaque personne est unique ... Ou l'inverse pour mieux tourner la page mais alors mes gouts ?

Je suis conscient du risque de parasitage , c'est le jeux ma petite lucette !
N'hésité pas !
ma mére est décédé a 35 ans mon pére avait 40 et cela vas faire 8 ans, pourtant il ne c'est toujours pas remis du décéd de ma mére!! travail, maison, maison, travail!!
et rien d'autre aucune femme dans sa vie, rien, aucune volonté de sortir!!
je pense qu'il n'y a rien a faire, pas de temps précis pour ce remettre d'un tel choque!!
pourquoi te pose tu autant de question?
est ce ton cas?
la vie est trés bizard!! et la douleur ne s'éfface jamais, on apprend juste a vivre avec!!
ce remettre avec une personne, ne fairas pas qu'on oublie pour autant la personne qui a disparu!!!
49 ans paris 928
Oui je suis dans le cas de ton père ...
Hélas ou heureusement que ton père t'est , je me le demande ( si j'avais un enfant arriverai je a gerer ou cela serais un "soutien" )
Diamantpur , qu'en pense tu que ton père n'a pas refait sa vie ?
mon pére avait 4 enfants mineurs!!
et il venait de pérdre un petit garçon, mort nait!!
donc je ne sai pas combien de temps cela vas lui prendre pour refaire sa vie, et je pense que quelque part nous sommes, une aide, mais aussi une bariére, carje pense que sans nous, je ne sais as se qu'il aurait fait, peut être se serait il remarier?
je ne sai pas ce qui se passeras pour lui, mais je pense que quoi qu'il arrive toute personne encaisse dfférement un décéd!!
j'en connait qui en un an etait marier, et d'autre en 10 ans non toujours pas refait leur vie!!
tout est une question de caractére!!
et surtout de la maniér ou ce décéd c'est passer!
pour mon pére c'est une erreur médicale qui a tuer ma mére!!
et pour toi que c'est il passer sans indiscrétion?
49 ans paris 928
J'en suis la cause , ou l'une des causes ...
Accident médicamenteux ou suicide ?
En quelque sorte j'ai tué ma femme ...
49 ans finistere 416
je suis sincèrement désolée pour toi.
Je pense que les personnes qui sont passés par là culpabilisent énormément,mais (je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire)avec le temps le chagrin s'effacera.Maintenant chacun fait son deuil plus ou moins vite.Seul le temps pourra le faire.Il n'y a pas de délai,de date précise.Tout dépend de pleins de choses.
J'ai perdu mon père il y a 6 ans maintenant.Ma belle-mère n'a toujours pas refait sa vie,et ne sent pas encore prête.Le père d'un ami,a perdu sa femme il y a 4 ans,et lui,a refait sa vie très vite (2 ans après),il ne voulait pas vivre seul,et se sentait incapable d'être seul.Est il réellement amoureux et heureux?Je ne sais pas.Mais il n'oublie pas,sa femme est toujours présente dans son coeur,dans sa tête,mais il a très vite voulu passer à autre chose et à construire son avenir.Tu vois,chaque personne réagit différemment.
Je pense que ton chemin va se faire petit à petit,peut être qu'au début tu ne trouveras pas La personne que tu souhaites,parce-que tu chercheras à comparer,ou que tu ne te sentiras pas encore prêt à aimer .Et puis,tu n'oseras peut être pas franchir le pas de peur de trahir ta femme,mais dis toi que le jour où tu seras prêt alors l'amour refrappera à ta porte;Si c'est ta femme qui a décidée de partir,c'est qu'elle n'en pouvait plus,et que surement elle cherchait la paix,et dans ce cas ,c'était son choix(j'espère ne pas être dur en disant ça,ce n'est pas mon intention).En aucun cas,elle n'a voulu te faire culpabiliser,et je pense qu'elle serait heureuse que tu refasses ta vie.Elle n'aurait surement pas aimer te voir triste le reste de ta vie.
On dit qu'il faut laisser le temps au temps....
42 ans 4830
c'est un sujet difficile que tu exposes là dimitri... je ne savais pas que tu étais veuf, je comprends mieux ton mal-être et j'en suis désolée.

je n'ai jamais été confrontée à ton vécu, aussi je risque d'être maladroite, tu m'en excuseras si c'est le cas. peut être ne puis-je pas être très objective puisque je ne suis pas passée par là...mais je vais essayer.

bien sûr que tu as le droit de refaire ta vie, de rencontrer quelqu'un qui te plait et à qui tu plais et d'être heureux. une nouvelle histoire n'impliquera pas que tu doives tirer un trait sur la précédente, et ça ne souillera pas la mémoire de ta défunte femme si tu trouves quelqu'un pour partager le reste de chemin qui te reste à faire.

la vie, c'est comme un long chemin. parfois on se balade en ligne droite et tout va bien, presque trop... et parfois il y a des virages, des montées, des descentes, des bifurcations. et parfois, certains ne voient pas le sentier qui se profile derrière, ils ne voient qu'une voie sans issue et préfèrent jeter l'éponge... tu ne peux pas culpabiliser parce qu'une personne n'a pas vu ce sentier. même si tu ne lui as pas indiqué qu'il existait..

chaque histoire, chaque chemin est unique. et il n'existe aucun GPS capable de te donner la bonne route à suivre... à toi de la trouver. a toi d'essayer de reprendre la route.

les pauses (l'abstinence, comme tu dis) dépendent de chacun, de son degré de fatigue, de sa motivation à repartir ou à stagner un peu sur place pour profiter du paysage...(ok promis j'arrête avec mes métaphores c'est bon!!)

enfin bon, tout ça pour dire: ne te forces pas, laisses venir à toi les opportunités de vie. un jour, tu rencontreras quelqu'un qui te donnera l'envie de sourire, de refaire des projets, de continuer un bout de chemin ensemble.. ou pas; parfois ça se fait si naturellement qu'on a pas le temps de se poser la question! ne recherche pas dans l'autre un sosie de celle que tu as perdue, laisses aux autres une chance de t'approcher et de te consoler, apprends à voir dans les autres ce qu'ils sont et non pas ceux que tu voudrais qu'ils soient (à savoir celle que tu as perdue).

l'ombre de ton passé ne doit pas être un frein à ton futur, mais tu ne dois pas l'oublier pour autant, puisqu'il fait de toi ce que tu es aujourd'hui. le renier, c'est à coup sur s'oublier soi-même à plus ou moins long terme.

pour la peine, je te fais un gros :kiss: parce que je sens qu'en ce moment tu en as besoin...
3923
Oups....
35 ans 1433
Comme Gurgle, je n'ai pas vécu ta situation mais ça ne m'empêche pas d'être vraiment désolée pour toi :kiss:
Tu es super jeune, tu referas ta vie, tu auras des enfants, aucun doute. Mais quand, cela personne ne peut répondre.
De toute façon, je ne pense pas qu'on s'en remette complètement, mais la vie reprend le dessus petit à petit. Tout dépendra de tes rencontres et de tes envies.
Si demain tu rencontres une femme, qui sait?
Personnellement, j'ai déjà dit à mon compagnon que si je venais à décéder, j'aimerais qu'il refasse sa vie.
Comme Morgane, je ne veux pas être dur, mais pour avoir croisé beaucoup de gens en souffrance, beaucoup de tentative de suicide et beaucoup de suicide, la famille malheureusement est désemparée et n'est en aucun cas responsable du passage à l'acte.
Je te souhaite énormément de courage et surtout de bonheur ;)
2122
il n'y a pas de délai, c'est à chacun de voir avec sa personnalité, les rencontres qui sont faites.

que ce soit rapide, léger ou sérieux personne n'a juger cela ce sont des choix personnels et intimes.
d'ailleurs ce ne sont pas toujours des choix, quand ça ne va pas on se raccroche aux branches et à tout ce qui peut nous aider à garder la tête hors de l'eau.

pour la dernière partie tu auras toujours des moments, des traits physiques ou de caractère qui te feront penser à la personne qui est partie. que ce soit à cause du mimétisme ou l'inverse.
O
99 ans 10517
oulalala

quoi que tu lui aies fait, tu ne l'as sûrement pas tuée... le passage à l'acte appartient à celui qui décide d'en finir

je pense que tu ne pourras pas refaire ta vie tant que tu considèreras les choses sous cet angle (je l'ai tuée), es tu aidé par un psy ?

après il n'y a pas de loi, pas de délai... pas d'obligation non plus pour refaire sa vie

mon père a été veuf à 35 ans et ne s'est remarié (pure connerie qu'il regrette d'ailleurs) que 25 ans plus tard

entre temps il a eu des millions d'aventures et une sérieuse... qui a mis fin à ses jours, il a eu bien du mal à comprendre, à s'en remettre...

j'aurai préféré qu'il reste seul si il ne rencontrait personne qu'il aime vraiment... il a fait ça plus parce que la nana insistait et peur de vieillir seul je pense (elle n'a que sept ans de plus que moi, et un porte-monnaie à la place du coeur, a brisé notre famille ou le peu qui en restait)
dimitri a écrit:
J'en suis la cause , ou l'une des causes ...
Accident médicamenteux ou suicide ?
En quelque sorte j'ai tué ma femme ...


sa me fait mal d'entendre dire, je lai tuer!!
peut importe ce qui c'est passer tu n'a pas forçé ta femme a prendre c'est médicament!!
mon pére a du prendre la décision de faire arrété les machine qui tené ma mére envie ( elle etait cérébralement morte, donc plus rien a faire ), et jusau'a aujourd'hui il en souffre et ce sent coupable comme si c'etait lui le coupable!!
jamais il nous la dit, mais a l'époque javais 15 ans et je n'etait stupide, je savais que quand les médecin on dit cérébralement morte ce que sa voulai dire!!
je pense que jusqu'a maintenant si il ne refait pas sa vie c'est en partie pour sa!!
je pense que quoi qu'il arrive tu ne doit pas te mettre la pression, malgrés la douleur je pense que rien n'arrive par hazard!! je le pense sincérement pour l'avoir vécue!!
comme je dit a mon papa la vie est courte, a nous de la vivre!! et si possible la vivre bien!!
prend on temps!!
tu le seras quand passer a autre chose!!
mais je suis sur que jamais tu oubliras ta femme!!
je suis de tout coeur avec toi!! prend soin de toi!!
autre indiscrétion cela fait combien de temps?
S
85 ans 4917
Dimitri je suis touchée par ta situation et je ne sais dans quel était je serais si cela m'était arrivé.

En plus du deuil tu as cette douleur terrible de la culpabilité et pourtant tu n'es pas coupable. La personne qui veut mourir choisit de le faire car sa souffrance est trop grande mais il existe aussi plein de personnes qui vivent plein de choses très difficiles et qui ne font pas le même choix donc tu n'es pas responsable, de plus tu n'es pas sûre qu'elle se soit suicidée d'après ce que tu dis.

Je n'ai pas été confrontée à une telle situation mais je dis toujours à mon homme qu'il essaie de refaire sa vie s'il m'arrive quelque chose (il ne supporte pas quand je dis cela) mais je veux le déculpabiliser à l'avance pour au cas ou.

Mon amie d'enfance a vécu une situation terrible dans sa jeunesse. Elle est sortie 3 ans avec un homme avec qui elle vivait, au début tout allait bien puis il s'est enfermé dans une jalousie maladive et parallèlement a sombré dans une grande dépression. Mon amie l'aimait toujours beaucoup mais ne l'aimait plus comme avant, mais elle restait sans rien dire car elle avait peur qu'il se suicide, il la menaçait toujours de cela si elle le quittait. Elle n'en pouvait plus un jour elle lui a dit qu'elle allait le quitter. Le lendemain elle a du sortir pour une sortie de boulot. Il lui a dit que si elle partait quand elle rentrerait dans l'appartement il serait mort, elle a choisi d'ignorer sa menace car elle n'en pouvait plus de ce chantage au suicide.

Quand elle est rentrée, il s'était tiré une balle dans la tête avec le fusil militaire et sa tête était explosée en lui laissant un mot qu'il se tuait à cause d'elle. C'était il y a plus d'une 20aines d'années et cela a été très difficile pour elle de se relever de cela. La famille de ce garçon lui en a beaucoup voulu, elle s'en est beaucoup voulu.

Petit à petit elle s'est reconstruite, elle a réussi à vaincre cette culpabilité qu'elle ressentait. Puis elle a rencontré quelqu'un, qui avait bien connu son homme et qui ne l'a jugeait pas. Ils ont construit une belle relation se sont mariés et on créé une vie de famille. Leur mariage s'est terminé après 17 ans mais cela peut arriver à tout le monde.

Cette histoire l'a marquée et elle restera toujours en elle, mais elle a choisi d'avoir droit au bonheur et je pense qu'elle a bien fait.

Je ne sais depuis quand tu vis cette situation. Essaie d'effacer ta culpabilité. Un jour tu rencontreras une femme et un jour sans oublier ta femme, tu pourras reconstruire quelque chose. Tu as le droit de vivre.

:kiss:
57 ans en Suisse .... 852
Je suis désolée pour toi, quels tristes moments tu traverses. Tu as deux peines l'une de devoir affronter la séparation avec ta femme et l'autre le poids de la culpabilité. J'imagine que te dire que tu ne dois pas penser ne sert à rien! Mon Père est décédé à 58ans, il était parti pour aller tondre le gazon chez un ami qui a un petit chalet, il faisait très très chaud. A 22h00 ma Mère m'appelle pour me demander si je veux aller avec elle, il n'est pas rentré et ce n'est pas normal. Arrivées nous l'avons trouvé parterre, les secours sont arrivés il était en arrêt cardiaque et respiratoire, ils ont lutté deux heures pour le sauver sans succès. Durant des mois ma Mère nous disait : c'est de ma faute, j'aurais dû y aller avant, je savais qu'il ne rentrait jamais si tard ... j'aurais dû lui interdire qu'il aller il faisait trop chaud ... j'aurais dû .... j'aurais dû ... Puis la vie a repris le dessus, cela fait maintenant 9 ans, elle est toujours seule, elle aime cette vie et me dit qu'elle n'a pas envie de vivre avec quelqu'un. C'est vrai que je la sent heureuse comme ça. Chacun est différent. Mais tu es jeune et un jour la vie te donnera la chance de rencontrer une fille bien qui t'aidera à voir cette horrible période de façon différente. Si tel est ton envie, alors oui tu vivras heureux avec quelqu'un, le temps est le pansement des blessures. Non tu ne l'oublieras jamais mais son souvenir sera plus doux. En attendant, courage à toi la fin du tunnel un jour arrivera
49 ans paris 928
Merci pour vos soutiens et vos réponses .
Au départ , le post portait sur le et après , car j'ai cru apercevoir une lumière mais elle s'etteinte ...
La pèriode douloureuse commence a s'estomper , je suis plus complètement tourné vers le passé , je regarde le présent et pense un peu au futur , c'est un grand pas ...
Pour répondre au diverses questions :
A noël cela fera 1 an ( je crois que je vais adorer nöel maintenant déjà que ...)
J'ai été suivi psy et bonbon mais j'ai arrèté voila plus de trois mois . Quand elle ma dit que j'allais mieux depuis que ma femmes est morte :shock:
Avant l'évènement tragique , j'ai fais plusieurs dépressions suite a mon passé très lourd , si une personne avait envie de finir c'était moi . Elle était un peu mon poteau , elle me tenait debout , je n'ai pas été le mari parfait loin de la ...
Ce qui me fait culpabilser en plus c'est qu'elle etait victime de harcelement moral a son travail et que je n'ai rien vu , j'en ai appris beaucoup sur ma femme après :( , il y a enquète de gendarmerie et c'est impréssionnant les ragots ...
La question de refaire ma vie c'est posée mais elle n'est plus d'actualité ... J'espère et le souhaite qu'elle se reposera ;)
B I U


Discussions liées