MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

En RA depuis peu et toute nouvelle ici

54 ans Province de Québec, Canada 6
Bonjour,

Je me suis inscrite ici il y a quelques jours seulement. J'ai envie de partager et de découvrir le parcours des autres membres. J'ai beaucoup lu plusieurs posts et je  
me retrouve dans le parcours de plusieurs.

J'ai 43 ans, et depuis plus de 20 ans je fait des régimes, je dirais une dizaine sur 20 ans. J'ai perdu des centaines de kg et j'ai repris plus que ce que j'ai perdu.
J'ai essayé beaucoup de régimes, certains très stricts comme les substitus de repas (protéine en jus ou pounding) durant 10 mois. Bref j'ai malmené mon corps. Le déclic s'est fait il y a un mois, beaucoup de maux de dos (2 visites à l'urgence dans un mois), ensuite beaucoup mal aux dessous des pieds jusqu'à avoir de la difficulté à me mobiliser...

J'ai décidé de me prendre en main, de prendre soin de moi, d'être gentille pour mon squelette qui me supporte:-) J'ai entrepris une rééducation alimentaire le 22 octobre dernier. Je désire diminuer mon poids bien sûr mais je ne suis pas pressée car je ne veut pas reprendre ce poids perdu.

Je manque de tout, rien d'interdit, ne compte pas les calories etc.
Je ne fait pas exprès non plus, lorsque je fait mes achats, je me surprend à varier beaucoup plus mes aliments, manger plus de fruits, plus de légumes, découvrir de nouvelles saveurs etc. Et surtout, j'essaie de vivre un jour à la fois, je me concentre sur la journée d'aujourd'hui. Hier est passé, et demain n'existe pas encore donc pourquoi y mettre mes énergies.

Je bouge un peu plus, faut dire que je ne bougeais pratiquement pas! Je marche quelques fois par semaine, me suis acheté un DVD d'exercice de danse.

Merci de me lire, et au plaisir de découvrir vos messages:)

MiAmor
51 ans Saint Laurent Blangy, près d'Arras ( 62 ) 288
Bienvenue ici :D

Je te souhaite beaucoup de courage et je partage ta philosophie de vivre au jour le jour ;)

Bises de France :kiss:
43 ans 1114
Bravo pour ton attitude, je suis convaincue que c'est la bonne. :D
Tu as visiblement eu un déclic, continue sur ce chemin!
N'hésite pas à venir partager ton expérience avec nous!
46 ans Paris 9872
MiAmor a écrit:
Je manque de tout, rien d'interdit, ne compte pas les calories etc.


Joli lapsus ;)

Bienvenue à toi!
S
87 ans 4951
Bienvenue, au plaisir de lire la suite de tes aventures.
54 ans Province de Québec, Canada 6
Merci beaucoup pour vos commentaires

Je mange de tout, plutot que je manque de tout:) je me suis relu mais j'ai pas fait attention.

J'aimerais bien connaître votre expérience, vos démarches etc?

votre attitude face à la RA

merci de me lire:)
46 ans Paris 9872
moi j'ai un peu raconté mon expérience ici:

http://www.vivelesrondes.com/forum/viewtopic_107911.htm

;)
54 ans Province de Québec, Canada 6
Bonsoir

Poupoule, j'ai tout lu le post que tu m'a proposé, super de lire ton cheminement et ton histoire.

Je n'ai pas tout lu par contre sur qu'est ce qu'un RA

moi je me dit en RA car je ne m'interdit plus rien, je mange de tout, par contre j'essaie tout de même d'être raisonnable et surtout d'arrêter de manger lorsque je n'ai plus faim.

J'aimerais bien perdre du poids pour ma santé, il semble que ce ne soit pas tout le monde qui perde du poids en RA?

est ce qu'une RA nous fait forcément grossir si elle est bien fait?

qu'en est-il du set point?

merci a l'avance
MiAmor
109 ans 3096
Une RA bien faite ça n'est pas lié à une perte ou prise de poids, c'est plutôt réapprendre à manger en écoutant ses sensations, sans culpabiliser de quoi que ce soit.

Oui il y a des personnes qui prennent du poids avec la RA, ça peut se comprendre sans le sens où après des années de régimes et de privation, le corps va vite se venger. Mais cette prise de poids n'est pas forcément irréversible.

Le set-point ou "poids de forme" c'est le poids pour lequel tu es génétiquement programmée lorsque tu donnes à ton corps ce dont il a besoin, ni plus ni moins. D'après ta signature tu fais 117 kg : à mon avis pas besoin de t'inquiéter, il y a peut-être des personnes naturellement rondes avec un set-point élevé mais peut-être pas non plus à ce point. Donc si ce qui t'inquiète c'est de savoir si tu pourras perdre du poids avec la RA, à mon humble avis c'est tout à fait possible. ;)
Mais ça nécessite beaucoup de patience...
46 ans Paris 9872
ploufplouftagada a écrit:
Une RA bien faite ça n'est pas lié à une perte ou prise de poids, c'est plutôt réapprendre à manger en écoutant ses sensations, sans culpabiliser de quoi que ce soit.

Oui il y a des personnes qui prennent du poids avec la RA, ça peut se comprendre sans le sens où après des années de régimes et de privation, le corps va vite se venger. Mais cette prise de poids n'est pas forcément irréversible.

Le set-point ou "poids de forme" c'est le poids pour lequel tu es génétiquement programmée lorsque tu donnes à ton corps ce dont il a besoin, ni plus ni moins. D'après ta signature tu fais 117 kg : à mon avis pas besoin de t'inquiéter, il y a peut-être des personnes naturellement rondes avec un set-point élevé mais peut-être pas non plus à ce point. Donc si ce qui t'inquiète c'est de savoir si tu pourras perdre du poids avec la RA, à mon humble avis c'est tout à fait possible. ;)
Mais ça nécessite beaucoup de patience...


tu as tout dit ;)
S
50 ans suisse 993
POur ma part j'ai dit dans un autre post "la RA c'est long". Mais dans les faits la RA dans le sens d'une modification profonde de notre rapport à l'alimentation, à notre corps et la la vie tout court et bien dans ce sens la RA c'est à vie. Et ca change la vie.

Aujourd'hui je suis toujours obèse. Je perds très très lentement du poids. Mais je suis en pleine forme. Je fais du sport. J'adore ma vie et je la vis plein pot.Et ca c'est plus important que la taille 38 40 ou 42.......
52 ans 735
sirelle a écrit:
POur ma part j'ai dit dans un autre post "la RA c'est long". Mais dans les faits la RA dans le sens d'une modification profonde de notre rapport à l'alimentation, à notre corps et la la vie tout court et bien dans ce sens la RA c'est à vie. Et ca change la vie.

Aujourd'hui je suis toujours obèse. Je perds très très lentement du poids. Mais je suis en pleine forme. Je fais du sport. J'adore ma vie et je la vis plein pot.Et ca c'est plus important que la taille 38 40 ou 42.......


c'est tout à fait ce que je vis :)

et tant que j'y étais à mettre de l'ordre, à l'époque, instinctivement j'ai arrêté la clope \o/

quelle que soit sa taille, quand on n'est plus gouverné par la culpabilité ou l'urgence écoeurante des crises, on peut enfin (re)vivre avec sérénité, et ça, c'est sans prix :)
V
37 ans 48
Citation:
on peut enfin (re)vivre avec sérénité

Sérénité, sérénité... Ca dépend... Pour ma part, les crises s'estompent et j'arrive enfin à peu près à prendre le courage et le temps qu'il faut pour effectuer les autres tâches, mais elles ne sont pas toutes sereines et les crises et autres substituts qui me détournent des obligations de la vie quotidienne, quand ils disparaissent, me rendent à toutes mes angoisses.
Mais il vaut mieux ça quand même et on profite d'autant mieux des petits bonheurs de la vie.
Donc je dis, courage !
52 ans 735
ah la sérénité... tu as raison de soulever le problème, en fait je réalise que je l'avais trouvée avant. disons : la réconciliation de moi avec moi, mon accord avec ce que je suis, au lieu du total désintérêt (et de l'incompréhension) d'avant...

ça a pris du temps, et ça a fait mal, mais à un moment je l'ai trouvée.

après ma RA-à-l'envers est arrivée, probablement conséquence directe du fait que j'avais appris à me comprendre d'abord, à m'accepter ensuite, à m'aimer enfin.

on n'en sort pas : c'est bien plus compliqué qu'une feuille où on t'écrit la quantité de choses que tu peux manger par jour (avec un petit plaisir 2 fois/semaine :lol: ) mais pour avoir tout essayé, c'est la seule chose qui fait que depuis plusieurs années maintenant, je n'ai plus à me battre contre moi-même, sur tout un tas de fronts, fiouf ;)
V
37 ans 48
Ellispoire a écrit:
la réconciliation de moi avec moi, mon accord avec ce que je suis, au lieu du total désintérêt (et de l'incompréhension) d'avant...

ça a pris du temps, et ça a fait mal, mais à un moment je l'ai trouvée.


Oui et je pense que c'est par là qu'il faut commencer. Dans mon cas, il vaut mieux que je me concentre sur moi, ma personnalité, la vie que je mène, celle que je veux mener, et tout un tas de trucs, plutôt que sur ce que je vais manger, et combien dans la minute, l'heure, les jours et les semaines qui suivent. Mais si c'est plus facilement à ça que je pense, c'est bien parce que le reste m'angoisse, m'interroge... En somme, il s'agirait d'oublier qu'on a un problème avec la nourriture pour tâcher d'en résoudre d'autres, souvent plus stimulants. Cela permet sans doute de rendre à la nourriture son (ses) rôle(s) primitif(s).
Du moins dans ma théorie. Mais... c'est pas facile à appliquer...
B I U